MGG / Actualités jeux vidéo / Pokemon GO /

Test de Pokkén Tournament DX, Switch

Test de Pokkén Tournament DX, Switch
0

Pokkén Tournament revient aujourd'hui dans une nouvelle version DX sur Nintendo Switch avec l'ajout de nouveaux pokemons que vous pourrez emporter partout !

Test de Pokkén Tournament DX, Switch
65

Si vous êtes obnubilé par les notes, c'est ici ! Si vous êtes curieux du pourquoi du comment, c'est en bas.

Sorti en mars 2016 sur Wii U, Pokkén Tournament était un jeu un surprise qui mêlait à la fois l'univers bien connu des Pokémons et le système de combat de Tekken qui permettait aux joueurs de prendre part à des combats de pokémons très dynamiques. Aujourd'hui, le jeu revient dans une version DX pour la Nintendo Switch qui embarque de nouveaux combattants et améliore le jeu à plusieurs en ligne.

Trailer de Pokkén Tournament DX
  • Genre : Combat
  • Date de sortie : 22 septembre 2017
  • Plateforme : Nintendo Switch
  • Développeur : The Pokémon Company
  • Éditeur : Bandai Namco
  • Prix : 49.99 €

Une évolution réussie ?

Vendu 49,99 euros sur Nintendo Switch et toujours développé par Bandai Namco, il est important de savoir si le jeu vaut le coup d'être acheté pour les joueurs ayant déjà joué à l'épisode précédent sur Wii U. Au niveau des ajouts de jeu, on peut compter 5 nouveaux Pokémons à savoir Darkrai, Cradopaud, Cizayok, Pingoléon et Archéduc et une amélioration notable du jeu en ligne ou local. La bonne surprise est le très bon portage du jeu sur la nouvelle console de Nintendo, puisque le jeu est très bien optimisé ne subi aucun ralentissement ou problème de frimerate et possède des temps de chargement raisonnable. Du côté des graphismes on sent cependant que la Switch aurait pu faire bien mieux et on ne peut s'empêcher d'être un peu déçu par la qualité proposée, car la différence entre la version Wii U et celle-ci est presque équivalente. Lorsque l'on voit des jeux comme Zelda : Breath of the Wild ou encore le prochain Mario Odyssey, nous ne sommes pas dupe et nous savons que ce Pokkén aurait pu mériter une attention supplémentaire au niveau du rendu graphique. Néanmoins, il faut bien admettre que le jeu possède un argument de poids comparé à son prédécesseur sur Wii U, la portabilité du titre qui permet de trouver des joueurs plus facilement, ce qui était un gros point noir du jeu sur l'ancienne console de Nintendo. Dans l'ensemble on peut dire que le jeu profite d'une bonne évolution au niveau pratique et jeu à plusieurs, mais sur le plan de la technique il n'y a presque aucune différence notable avec Pokkén Tournament.

Brûle petit renard ! Brûleuuuuuhhhhh !! - Pokemon GO
Brûle petit renard ! Brûleuuuuuhhhhh !!

Qui dit nouveau Pokémon, dit nouveau combattant !

Comme souligné plus haut, Pokken Tournament DX amène 5 nouveaux combattants (Darkrai, Cradopaud, Cizayok, Pingoléon et Archéduc) ce qui porte le nombre total du casting à 21 pokémons. On ne va pas se le cacher, ce n'est clairement pas assez étant donné le prix de vente du titre. Alors oui, les pokémons sont à peu près tous différents et possèdent des panoplies de coups qui leurs sont propres, mais 5 nouveaux personnages c'est bien trop peu pour renouveler l'intérêt d'un joueur. De plus, là où nous pouvons grincer des dents, c'est qu'en réalité seul un pokémon est inédit pour cette version DX sur Switch et il s'agit d'Archéduc, car les 4 pokémons non-présents dans la version Wii U (c'est-à-dire Darkrai, Cradopaud, Pingoléon et Cizayok) proviennent de la version Arcade du jeu. On ne peut s'empêcher de penser que c'est bien trop maigre comme contenu inédit proposé. On aurait préféré voir débarquer une petite dizaine de nouveaux pokémons, ce qui aurait pu donner un vrai coup d'air frais au jeu.

On passe de 16 à 21 pokémons ! Mais est-ce suffisant ? - Pokemon GO
On passe de 16 à 21 pokémons ! Mais est-ce suffisant ?

Outre les pokémons jouables, les pokémons disponibles en tant que soutien ont également vu leur effectif s'étoffer avec l'ajout de nouveaux personnages en la personne de Flamiaou et d'Otaquin. Pour la petite précision, les soutiens se choisissent exclusivement par deux lorsque vous vous lancez dans l'arène et les paires de pokémons sont prédéfinies et ne peuvent pas être changées, comme par exemple Osselait et Taupiqueur. Ils sont toujours divisés en 3 catégories de soutien différentes, l'attaque, le renfort et l'entrave. On appréciera l'effort d'ajouter deux pokémons supplémentaires ce qui porte le compte à 32 pokémons de soutien (soit 16 duos), mais là encore c'est un ajout assez faible compte tenu du prix proposé. Il n'aurait pas été trop difficile de donner la possibilité aux joueurs de choisir les associations de pokémons de soutien pour plus de souplesse et profondeur de jeu, ainsi que d'en ajouter un peu plus au casting proposé. Il suffit de voir le nombre de pokémons existants maintenant (plus de 800 étalés sur 7 générations) pour se rendre compte qu'il y avait surement plus ou mieux à faire à ce niveau là.

Flamiaou et Otaquin, les nouveaux pokémons de soutien - Pokemon GO
Flamiaou et Otaquin, les nouveaux pokémons de soutien

Système de combat corrigé ou encore trop brouillon ?

Après avoir passé en revue les nouveautés concernant le casting de personnages, attardons nous maintenant aux nouveautés de gameplay et plus particulièrement le système de combat. Nous sommes face à un jeu de combat qui propose des affrontements pour le moins originaux, composés de deux phases différentes. En effet, dans Pokkén Tournament DX la phase de terrain et la phase de duel sont toujours bien présentes et non pas changées d'un iota. Ce qui pour le coup est très frustrant étant donné les retours négatifs sur le jeu initial sur Wii U qui était bien trop brouillon. Les joueurs regretteront une nouvelle fois la phase de terrain, toujours aussi cancer avec un l'impossibilité d'enlever le lock sur l'ennemi qui force le joueur à se déplacer en fonction du placement de l'adversaire. Nous sommes là face à un système de combat en 3D qui ne laisse aucune liberté de mouvement et qui rend impunis les joueurs peu scrupuleux qui voudraient nous spam d'attaque à distance, car il est très difficile d'approcher de notre adversaire rapidement et efficacement. La phase de Duel quant à elle se trouve être plus intéressante et nous rappel ce qu'est vraiment un jeu de combat, avec un plan en 2D et un affrontement à la "loyal". Mais ce qui rend réellement les combats brouillons, c'est la permutation trop fréquente entre les deux phases qui se déclenche en fonction des coups ou enchaînements réalisés par notre Pokemon. On se perd très rapidement en combat et force est de constater que le rythme du combat se voit totalement cassé et inégal. Il est par exemple impossible d'enchaîner correctement notre adversaire, puisque ce dernier se verra invulnérable si la phase de combat change. On se retrouve donc avec des phases de combats où l'on s'échange quelques coups, changement de phase, on se remet 2-3 coups, changement de phase à nouveau et ainsi de suite. Les combats sont donc complètement fractionnés ou segmentés et ceci casse complètement l'immersion que l'on peu ressentir dans un jeu de combat où il ne doit pas y avoir de temps mort.

Cizayok, paré au combat ! - Pokemon GO
Cizayok, paré au combat !

La profondeur de jeu est elle aussi grandement remise en question. Nous l'avons déjà évoqué plus haut avec les pokemons de soutien imposés par deux qui empêche complètement les joueurs d'être flexible en combat en choisissant eux même leur équipe pour palier au mieux aux différent matchs-up. Mais ce n'est pas tout, car les move sets (panoplie de coups) des pokémons jouables, ressemble presque à du copier/coller d'un pokémon à un autre. Les combinaisons de touches pour réaliser des combos sont toutes les mêmes à quelques exceptions près, ce qui rend les matchs-up faciles à apprendre et ne permet pas aux joueurs de sentir une jouabilité agréable sr le jeu. Il est très facile de se lasser sur Pokkén Tournament, car on ne trouve pas de challenge intéressant à maîtriser un personnage en particulier étant donné que lorsque l'on apprend à jouer avec un seul pokémon, nous avons déjà appris à maîtriser tous les autres indirectement. On félicitera cependant la réalisation des attaques spéciales et des Méga-évolutions qui sont fidèles et rendent très bien à l'écran.

Quid des modes de jeu...

Voici ce qui est certainement le plus gros problème de Pokkén Tournament DX, le trop peu de modes de jeu disponibles... En effet, cette version DX n'apporte aucun mode de jeu supplémentaire comparé à sa version Wii U, mise à part des Défis quotidiens qui vous imposeront de jouer un pokémon pour remplir une mission et ainsi remporter de l'expérience pour le pokémon sélectionné. Comme vou sle verrez sur la carte ci-dessous, le jeu propose toujours un mode combat en solo conre l'IA, un mode de combats contres des joueurs en local ou en ligne sur internet, un mode entrainement, un village pour personnaliser son avatar ou encore voir la progression de nos pokémons et enfin le mode de la Ligue Ferrum.

Menu principal des modes de jeux disponibles - Pokemon GO
Menu principal des modes de jeux disponibles

Nous soulignerons le didacticiel qui est très complet et bien pensé ce qui permettra aux nouveaux joueurs de bien appréhender toutes les subtilités du jeu et ainsi de ne pas être trop perdu. Nous ne nous étalerons pas trop sur les modes de jeu contre l'IA en partie rapide qui reste classique pour un jeu de combat, ou encore sur les modes de jeu en ligne qui sont également très classique, mais qui fonctionne très bien avec une bonne stabilité des serveurs et très très peu de déconnexion en jeu. Les défis quotidiens sont un petit plus appréciable vis-à-vis de la version Wii U, mais reste un ajout bien trop mineur pour s'en contenter. Enfin la Ligue Ferrum est toujours présente et permettra aux joueurs de tenter d'être le champion de la ligue en affrontant un très grand nombre d'adversaires contrôlés par l'ordinateur qu'il faudra battre pour gravir tous les échelons de la Ligue. Sachant que vous commencerez dans la ligue pour débutant, soit la ligue D, pour tenter de remporter par la suite la ligue de rang S. Le déroulement des ligues est très simple et classique, car il vous faudra atteindre le Top 8 de chaque ligue pour participer à un tournoi à élimination direct où le vainqueur participera à un affrontement contre le champion de la ligue qu'il faudra remporter pour passer à la ligue supérieure. Vous l'aurez donc compris, presque aucune nouveauté au niveau des modes de jeu est à signalé ce qui laissera un goût amer dans la bouche aux joueurs ayant acheté la version Wii U. Néanmoins, les joueurs débutants sur Pokkén par le biais de la version DX y trouveront bien plus de nouveautés et seront certainement plus satisfaits.

65

Pour conclure, cette nouvelle version de Pokkén Tournament ne peut pas être considérée comme un nouveau jeu, mais comme une simple mise à jour vendu plein pot… Le jeu sera surement satisfaisant pour des néophytes sur Pokkén qui découvriront le jeu par le biais de la version DX, mais les joueurs confirmés y verront là une mauvaise blague, car oui étoffer un roster ne permet pas de gommer tous les défauts du titre, surtout quand le nombre de personnages ajoutés et en trompe l’œil. Nous pouvons cependant que féliciter le très bon portage sur console portable et mettre en avant tous les avantages liés à la portabilité de la Switch. Un jeu que nous conseillons donc aux joueurs ne possédant pas la version sur Wii U et à un tarif bien moins élevé à ceux qui on adoré le jeu dans sa première version.

Ajout de nouveaux pokémons...
Portage portable sur la Switch réussi.
Divertissant sur les premières heures de jeu...
Système de combats assez original...
Bonne stabilité en mode online.
...mais encore trop peu (seulement 21).
Pas beaucoup de modes de jeu.
...mais vite lassant.
...mais beaucoup trop brouillon.
Très peu d'intérêt en jeu solo.
Trop de ressemblances entre les pokémons.
Graphismes loin d'être satisfaisant.
Prix trop élevé pour une "maj" du jeu.
Calendrier des sorties de jeux
0
R J
Asheryth  - Rédacteur en Chef

Rédacteur en chef MGG France et Journaliste

L'actu

En Continu

12:10 Necrozma Pokémon GO : counters, faiblesses... Comment le battre dans les Raids 5 étoiles ?
12:04 Défi de Collection Pokémon GO Fest 2024 : Voici comment obtenir toutes les créatures nécessaires pour réussir ceux du Festival
08:35 Marshadow Pokemon GO Fest Mondial 2024 : Guide complet de l'étude spéciale
11:12 Pokémon GO : 15 shiny à ne surtout pas louper pendant le GO Fest Mondial 2024
23:33 Necrozma Pokémon GO : Comment le capturer et le faire changer de forme ?
22:14 Habitat Pokemon GO Fest 2024 : Pokémon, horaires... Tout savoir sur les habitats présents lors de la première journée
17:03 Dépêchez-vous si vous voulez profiter de cette fonctionnalité en illimité sur Pokémon GO : ça ne dure que ce week-end !
12:33 Ce jeu Pokémon était normalement interdit dans ce pays, mais des millions de nouveaux joueurs vont enfin pouvoir en profiter
12:01 Obalie Pokémon GO : Shiny, évolutions, bonus... Bien profiter de l'heure vedette du 9 juillet 2024 !
13:05 En provenance de l’Ultra-Dimension Pokémon GO : Dates, bonus, Ultra-Chimères... voici tout ce que vous devez savoir sur l'évènement précédant le GO Fest 2024

Articles

recommandés

Evolution evoli Pokémon GO : comment faire évoluer Evoli dans ses 8 formes ?
Charbambin Pokémon GO : Comment l'obtenir et le faire évoluer en Carmadura ou en Malvalame ?
Comment obtenir un Méga-bracelet dans Pokémon GO ?

Guides

à découvrir

Meltan Pokémon GO : Comment obtenir une boîte mystère en 2024 via Let's GO ?
Katagami Pokémon GO : Comment le battre facilement en Raid 5 étoiles ?
En provenance de l’Ultra-Dimension Pokémon GO : Dates, bonus, Ultra-Chimères... voici tout ce que vous devez savoir sur l'évènement précédant le GO Fest 2024