Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Halo 5 /

Quel avenir pour l'esport Halo ?

Quel avenir pour l'esport Halo ?
0

Trois ans après le lancement du cinquième volet de la série : Guardians, Halo bat de l'aile. Le weekend dernier, les meilleurs Spartans du monde étaient à Seattle pour le Halo World Championship, l'occasion de faire l'état des lieux de sa scène esport made in Microsoft.

Quel avenir pour l'esport Halo ?

C'est dans le berceau de Big M, à Seattle qu'a eu lieu l'édition 2018 des championnats du monde. A cette occasion nous avons eu pu nous entretenir avec Tahir Hasandjekic, lead esports producer en charge du circuit Halo chez 343 Industries, afin de parler de l'avenir de la franchise.

Le Master Chief perdu dans l'espace

Dans un ecosystème esport console qui perd des spectateurs au fil des années, l'ancien roi du FPS était revenu en 2015 avec l'objectif affiché de relancer la machine à succès. Microsoft tablait alors sur ses exclusivités afin de faire de la Xbox une plateforme résolument compétitive. Halo 5 : Guardians bénéficiera donc dès sa sortie d'un circuit compétitif solide, Ligues nationales, Pro Leagues continentales et un premier championnat du monde doté de plusieurs millions de dollars de cashprize. Les plus grandes équipes d'alors répondront à l'appel, OpTic Gaming, Team Liquid, CLG, Vitality, Millenium ou encore Epsilon.

Halo 5

Deux ans plus tard, toutes ces structures ont plié bagages mais pour Tahir Hasandjekic, l'important est ailleurs : « En 2016 nous avons organisé notre tout premier évènement Open sur Halo 5 et nous avons pu observer une hausse de 300% de participation entre ce précédent tournoi et celui d'Orlando que nous avons tenu dernièrement ». Pour lui, le jeu a également l'avantage d'avoir un gameplay arrivé à son apogée en esport : « Les joueurs font des choses incroyables, la façon dont ils traversent les maps, dont ils utilisent les armes a radicalement changé depuis le lancement du jeu […] ça aide la scène à grossir ». Selon Microsoft le jeu a tout pour grandir et continuer de faire croître des « audiences qui ont été doublées en termes de spectateurs uniques par rapport à l'an dernier ». Malheureusement, cette année, plusieurs signaux indiquent que l'esport Halo ne va pas si bien que cela.

OpTic Gaming, Halo perd sa structure phare

Peu de temps avant les Worlds, l'une des organisations les plus puissantes du monde annonçait son départ de la scène Halo. Après plusieurs semaines de négociations, le GreenWall n'a pas trouvé d'accord pour la prolongation des contrats des double-champions du monde Paul «SnakeBite» Duarte, Mathew «Royal2» Fiorante, Bradley «Frosty» Bergstrom et Tony «LethuL» Campbell. Des demandes salariales trop élevées de la part des joueurs pour un retour sur investissement trop faible pour la structure. Le départ a été douloureux pour OG mais la structure a fini par claquer la porte, un départ inquiétant qui aurait du pousser Microsoft à tirer la sonette d'alarme.

Halo 5

Quand nous avons évoqué la question d'un support financier pour les équipes, notre interlocuteur a botté en touche : « Plusieurs grosses structures mondiales comme Splyce, Renegades ou Team EnVyUs étaient au Halo World Championship […] certaines équipes ont des skins en jeu desquels elles tirent des revenus […] Halo a également de gros cashprizes en comparaison avec les autres jeux esports consoles, ce qui permet d'aider les structures ».

A la recherche d'un successeur

Si Splyce a remporté le titre de champion du monde 2018 en venant à bout de TOX, les anciens OpTic Gaming justement, remportant la plus belle part du million de dollar en jeu, il est difficile d'imaginer comment Halo arrivera à conserver les grosses organisations l'an prochain. Dans un contexte où l'avenir de la franchise paraît bien flou, alors que Halo 6 n'a toujours pas été ne serait-ce que teasé, l'esport Halo s'essoufle. Une sortie du successeur de Guardians sur cette génération de console s'éloigne au fil des E3 sans annonces à son propos et il est difficile d'imaginer Microsoft se passer de l'opportunité de taper très fort lors de la sortie de sa prochaine machine avec sa série mythique.

Halo 5

Halo a encore ses fans et sa communauté mais c'est aujourd'hui la fuite des structures et de certains joueurs qui inquiète. OpTic Gaming, mais aussi le départ de l'un des plus grands espoirs de la scène Cuyler «Huke» Garland sur le concurrent Call of Duty en début d'année sont autant de symptômes d'une scène qui tourne au ralenti. En tout cas chez 343 Industries on reste confiant : « on est enthousiates concernant Halo et son futur ».

0

L'actu

En Continu

09:19 Calendrier des sorties de jeux
18:55 Quel avenir pour l'esport Halo ?
09:58 beIN eSports avec Doigby et Thud
02:05 OpTic Gaming championne du monde
17:30 Format des qualifications HWC 2017
15:30 Halo World Championship 2017 annoncé
10:30 Une map dans la maison du Hobbit
10:15 Des joueurs FR aux relégations HCS
17:10 Halo 5 tease sa prochaine mise à jour
12:10 Halo fête ses 15 ans

Articles

recommandés

Star Citizen : Les news de la semaine du 17 au 23 février 2020
Le brésilien Zezinho remporte la FUT Champions Cup stage 4 à Paris !

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Halo 5 : Bien débuter en Zone de Guerre
La SFCO annonce un tournoi sur Halo 5