Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) / Worlds LoL 2018 : Infographies et récaps' /

Worlds LoL 2018 groupes : récaps' des matchs de Fnatic

Infographies et récaps'
Worlds LoL 2018 groupes : récaps' des matchs de Fnatic
Le suivi live
  • Autres résultats
0

En dignes représentants de l'Europe, les Fnatic ont tout donné et sont allés arracher cette première place du groupe D ! Retour sur cette journée d'exception qui restera gravée dans la memoire des fans.

Worlds LoL 2018 groupes : récaps' des matchs de Fnatic

« Gap is closing. » : s'il y a une phrase à retenir de cette journée, c'est bien celle-ci ! La phase de groupes de ces Championnats du Monde 2018 se termine sur une magnifique performance de la part de nos Européens. En remportant leurs quatre matchs du jour, dont le tie-break contre les monstres chinois, les Fnatic s'asseoient sur la plus haute marche de ce groupe D et abordent les quarts de finale plus confiants que jamais.

Caps et sa bande ont lutté corps et âme pour aller chercher cette opportunité et ont prouvé au monde entier que l'Europe n'était pas à sous-estimer.

Contrat rempli pour les Fnatic qui affronteront dimanche les EDward Gaming pour une place en demi-finale !

Fnatic vs 100 Thieves

League of Legends

C'est une leçon de League of Legends que les Fnatic ont infligée aux 100 Thieves dans le premier match du jour !
Les Européens ont donné le ton dès les premières minutes de jeu avec un first blood sur la midlane en faveur de Broxah qui, après une agression de Caps sur Ryu, termine ce dernier avec un Q spell chirurgical.

En pleine maîtrise de la partie, et appuyé par un Broxah dominateur sur son fameux Lee Sin, les Fnatic menaient les 100 Thieves par le bout du nez et ont pu profiter de chacune de leurs erreurs pour récupérer un objectif.
Les voleurs ont bien tenté de mener l'agression mais on sentait qu'ils n'osaient pas aller jusqu'au bout de leurs actions et se faisaient ainsi instantanément punir par nos Européens.

Pourtant, certaines de leurs intentions étaient bien pensées. Sur un dive à quatre sur la botlane, grâce à une ward bien placée dans le dos des Fnatic, les Américains ont récupéré deux kills et avaient toutes les cartes en main pour pousser l'action et recoller au score. Mais préférant reculer plutôt que de combattre en 5v3, ils ont offert trois kills et la première brique à leurs opposants.

Le quart d'heure de jeu vient à peine de passer et les Fnatic ont déjà plus de 4k golds d'avance. Avance qui sera portée à 7k lorsque les Thieves décident une nouvelle fois d'effectuer un dive bot, mais cette fois-ci sur Soaz. Caps et sa bande saisissent l'occasion pour enfoncer la midlane avec l'Herald et laissent un inhibiteur à nu avant la 20e minute.

Plus capables de contester les Fnatic, les représentants américains se retrouvent contraints de laisser le Baron Nashor et assistent impuissants à l'anéantissement de leur base, 10 minutes plus tard.

Fnatic vs G-Rex

League of Legends

Après une première partie très convaincante. Fnatic veut continuer dans sa lancée en s'imposant le plus rapidement possible contre G-Rex. Les Européens ont draft une composition très agressive avec Irelia blind pick pour Caps, Xin Zao pour Broxah, et le champion signature de Bwipo, son Swain. G-rex s'équipe d'une composition capable de répondre aux multiples agressions de Fnatic avec LeBlanc, Nidalee, Xayah & Rakan.

Le début de partie se déroule sans surprise, hormis Bwipo qui a pris Kleptomancie comme rune fondamentale sur Swain, afin d'abuser de sa longue portée pour récupérer des ressources sur Sion. C'est Baybay qui va tenter d'ouvrir le bal en essayant d'ailleurs de gank ce dernier. Mais Bwipo, sans crainte, se retourne et réussit presque à tuer ses deux opposants. C'est finalement Broxah qui vient récupérer le kill sur Sion. Pendant ce temps-là, en botlane, Rekkles se positionne au mauvais endroit et se fait engager par ses opposants. Hyilissang arrive à sa rescousse, et récupère le premier sang pour sa team, mais Xayah venge la mort de son amant en venant abattre Rekkles.

Pour l'instant Fnatic à l'avantage, mais les G-Rex peuvent encore remonter. Ils récupèrent un dragon infernal et la partie semble se stabiliser un court instant. Il faudra compter sur Bwipo pour reprendre les hostilités, en trouvant un solo-kill sur Sion, pour ensuite enchaîner sur une téléportation afin d'aider son équipe en midlane. Malheureusement, les G-Rex s'échappent à temps et il n'y aura aucune victime à déplorer... En tout cas pour le moment !

Broxah n'acceptant pas cette situation, retourne à l'assaut quelques secondes plus tard et assassine Leblanc, seul contre trois personnes. Caps et Hylissang arrivent juste après dans la bataille mais récupèrent tout de même deux kills pour Irelia.

Ça y est, les Fnatic sont aux commandes de la partie et ils ne vont rien lâcher. Broxah récupère le Hérault de la Faille qu'il va utiliser immédiatement en toplane. Le reste de son équipe est prêt à suivre. Et lorsque que Caps se fait attraper en escortant l'Herald, Fnatic est là pour répondre à temps, et l'équipe européenne vient trouver un ace sous la tour adverse, avant d'enchaîner sur un Nashor. Deux minutes plus tard, la partie était terminée.

Fnatic signe ici une excellente performance avec une victoire en 24 minutes, mais le plus gros match reste à venir pour les Européens qui s'apprêtent à affronter Invictus Gaming.

Fnatic vs IG

League of Legends

C'est fait pour les Fnatic qui s'offrent un tiebreak pour la première place !

En choisissant une draft avec peu d'engages, un Xin Zhao et des solo lanes moins fortes que celles des IG, les Européens n'avaient pas d'autres choix que de prendre assez d'avance en début de partie sous peine de se faire constamment splitpush et dominer par le duo Ryze/Fiora des Invictus Gaming.

Enchaînant les escarmouches et grâce à un très bon roaming d'Hylissang, les Fnatic s'offrent 2k golds d'avance avant la 20e minute et font parler leurs mécaniques pour avancer sur la map et récupérer les objectifs.

Les Invictus Gaming avaient portant deux portes de sortie, Rookie et TheShy, tous deux sur des picks dominants en 1v1 et avec une avance en farm sur leur vis-à-vis. Malheureusement, les représentants chinois n'ont jamais eu l'opportunité de mettre en place leur 1-3-1 et pour une seule et bonne raison : Rekkles.

The king is back, et ça, les IG l'ont compris à leurs dépens. Se faisant tout petit et farmant tranquillement dans son coin, l'adc suédois a accéléré une fois le midgame arrivé et a dominé JackeyLove, allant même jusqu'à le solokill.

Contrôlant la vision sur le topside de la map, les Fnatic engagent un Baron pour forcer le teamfight et récupèrent 4 kills ainsi que le Nashor grâce à une exécution parfaite de leur composition. Les tours tombent les unes après les autres, la base des Invictus Gaming est prise d'assaut et les représentants chinois n'ont d'autres choix que de laisser filer cette partie et tenter de prendre leur revanche lors du Tiebreak pour la première place.

Tiebreak - Fnatic vs IG

League of Legends

Incroyable. Y'a-t-il un terme qui décrit mieux les Fnatic que celui-ci ?

Ils avaient une draft défavorable et pourtant,ils l'ont fait. Nos représentants européens récupèrent la première place du groupe D en venant à bout, une nouvelle fois, des Invictus Gaming dans ce Tiebreak.

Tentant de jouer le flex jusqu'au bout avec ce first pick Akali, les Fnatic se font outdraft et n'ont ni l'avantage sur le splitpush, ni celui du scaling, ni celui en late game. Pas le choix, il fallait donc encore une fois prendre l'avantage en début de partie et sur les differentes voies.

Cette fois-ci, les choses n'ont pas été aussi simples qu'à la partie précédente. Broxah a fait parler la foudre avec son Lee Sin pour permettre à sa botlane de prendre l'ascendant, mais Rookie et Duke ont déployé tout leur talent pour s'assurer que leur équipe n'accuse aucun retard.

Les deux équipes se rendent coup pour coup et sont au coude-à-coude jusqu'à la fatidique 24e minute où Bwipo réalise un ulti méticuleux sur Duke et sa Irélia en 5/1. Le reste de la bande suit, Caps zone parfaitement la backline chinoise et les Fnatic récupèrent trois kills ainsi qu'un dragon et le Baron Nashor !

C'est ce qui signa le début de la fin pour les Invictus Gaming. Tombant à plus de 6k golds de retard, ils sont forcés de subir les agressions répétées des Fnatic qui ne commettent aucune erreur.

Leur macro était irréprochable et nos Européens crucifièrent les représentants chinois quelques minutes plus tard en récupérant le deuxième Baron Nashor et prennent ainsi la première place de ce groupe D !

esport-lol

Worlds LoL 2018 : IG Champion du Monde ! 3-0 vs Fnatic

Fin du rêve, Fnatic s'écroule en finale contre iG, surclassés par des adversaires vraisemblablement trop fort pour eux...

Voir la suite
0

L'actu

En Continu

14:06 LPL Spring Split 2020 : FPX chancelle contre Vici Gaming
14:05 Sanctions plus sévères pour le dodge : Riot Games fait marche arrière
13:21 [LIVE] LCK Spring Split 2020 : kt Rolster vs T1
13:00 LEC 2020 : Origen vs Rogue à 18 heures
10:52 European Masters 2020 : Découvrez les groupes du main event
20:43 Finale Spring Split LFL 2020 : GamersOrigin remporte le Split
10:00 PBE 10.8 : Un nerf pour Kalista & Sett
08:00 LCS Spring Split 2020 : TSM avance, Clap de fin pour 100 Thieves
18:00 League of Legends : L’esport à la maison par Laure "Bulii" Valée
12:29 Des sanctions plus sévères pour les joueurs amateurs de dodge

Articles

recommandés

Notes de patch 10.7 : La refonte de Fiddlesticks arrive
Découvrez le nouveau kit de sorts de Fiddlesticks
Tier List des champions en Saison 10

Guides

à découvrir

Tier List des champions en Saison 10
Guide pour Fiddlesticks Jungle en S10
Meilleures compositions du patch 10.7 : Les snipers dominent