Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LoL - LEC 2019 : Fnatic : l'histoire des rois d'Europe

LoL - LEC 2019 : Fnatic : l'histoire des rois d'Europe
0

Malgré la décevante finale de Fnatic lors des Worlds, l'équipe a une nouvelle fois prouvé qu'elle était l'une des plus grande équipes d'Europe. Que l'on aime ou pas, les noir et orange sont une référence dans le monde de League of Legends. Retour sur l'histoire de cette équipe mythique.

LoL - LEC 2019 : Fnatic : l'histoire des rois d'Europe

Fnatic est probablement une des plus grandes structures de l'esport actuellement, avec des effectifs performants sur de très nombreux jeux. Côté League of Legends, de la saison 1 à la saison 8, l'équipe a toujours su faire parler d'elle. Elle est sans conteste l'équipe la plus titrée d'Europe et a encore réussi à nous émerveiller cette année en atteignant la finale de la Coupe du Monde. Une chose est sûre, son histoire est loin d'être terminée mais il est parfois bon de se rappeler du passé.

Saison 1 : les premiers champions

Fnatic

Saison 1

Enrique "xPeke" Cedeño Martínez

Top

Lauri "Cyanide" Happonen

Jungle

Maciej "Shushei" Ratuszniak

Mid

Manuel "LamiaZealot" Mildenberger

AD Carry

Peter "Mellisan" Meisrimel

Support

Bram "wewillfailer" de Winter

Remplaçant (Top)

On ne vous l'apprend plus, Fnatic a remporté les tous premiers Championnats du Monde de League of Legends. À l'époque, seules 8 équipes y participaient et toutes venaient de l'Ouest (Amérique du Nord et Europe). Cependant, il faut bien démarrer quelque part et élire un premier champion. Ce titre n'en n'est donc pas moins honorifique.

À cette époque, la star de l'équipe s'appelle xPeke et joue au Top. Le vol du joueur espagnol sera cependant retardé et c'est le belge wewillfailer qui le remplacera lors du premier jour de la compétition. A la base, wewillfailer était juste venu pour assister à la compétition en tant que spectateur.

Après une phase de groupes difficile (l'équipe termine 3ème), Fnatic déroulera jusqu'en finale où elle s'impose 2-0 et puis 2-1 contre l'équipe française de aAa (composée notamment de YellOwStar et sOAZ). Forte de cette gloire passée, Fnatic a même eu droit à des skins des champions qu'ils ont le plus joués : Janna, Corki, Gragas, Jarvan IV et Karthus.

Le cash prize a bien changé depuis... - League of Legends
Le cash prize a bien changé depuis...

Saison 2 : un effectif trop instable

Fnatic

Saison 2

Paul "sOAZ" Boyer

Top

Maciej "Shushei" Ratuszniak

Top

Lauri "Cyanide" Happonen

Jungle

Enrique "xPeke" Cedeño Martínez

Mid

Manuel "LamiaZealot" Mildenberger

AD Carry

Christoph "nRated" Seitz

Support

Patrick "Pheilox" Riehle

Remplaçant (Support)

Peter "Mellisan" Meisrimel

Remplaçant (Support)

Martin "Rekkles" Larsson

Remplaçant (AD Carry)

Durant la seconde saison, Fnatic enchaînera de très nombreux tournois sans vraiment de grand succès. L'effectif est secoué durant toute la saison, seul Cyanide et xPeke (devenu mid) conserveront leur place toute la saison.

Dans les grands noms qui feront leur apparition, on notera l'arrivée de sOAZ en juin (à la place de Shushei), de nRated (qui remplacera Mellisan) et de Rekkles (remplaçant LamiaZealot qui a pris sa retraite en toute fin de saison). Notons que ce dernier était alors agé de seulement 16 ans

Lors du Season Two European Finals, Fnatic échouera dans sa quête de qualification pour la Coupe du Monde. Finissant à la quatrième place, elle laisse les places européennes à Moscow 5, SK Gaming et CLG EU. Après ces nombreux changements, le message était clair : Fnatic devait trouver un effectif stable et se préparer pour l'arrivée prochaine des LCS EU.

L'effectif de Fnatic a beacuoup changé durant la saison 2 - League of Legends
L'effectif de Fnatic a beacuoup changé durant la saison 2

Saison 3 : Les débuts des LCS EU

Fnatic

Saison 3

Paul "sOAZ" Boyer

Top

Lauri "Cyanide" Happonen

Jungle

Enrique "xPeke" Cedeño Martínez

Mid

Johannes "puszu" Uibos

AD Carry

Christoph "nRated" Seitz

Support

Bora "YellOwStar" Kim

Support/Bot

En saison 3, les premiers championnats LCS font leur apparition des deux côtés de l'Atlantique. Se qualifiant avec succès, Fnatic investit dans l'AD Carry de SK Gaming, YellOwStar pour remplacer Rekkles qui n'a pas le droit de participer au LCS avant ses 17 ans. nRated et YellOwStar formeront un duo mythique et l'équipe remportera le premier Spring Split avec domination.

En juillet, nRated rejoint Evil Geniuses et c'est puszu qui rejoint l'équipe. YellOwstar glissera alors du côté du poste de support et Fnatic remportera le Summer Split après avoir vaincu les surprenants Lemondogs (auteur d'un split extraordinaire). La structure retrouve alors la Coupe du Monde et a l'occasion de reconquérir son titre.

Après une défaite surprenante contre les philipins de Team Vulcun, les joueurs auront un sursaut d'orgueil et sortiront en tête du groupe B (7-1). En quart de finale, ils doivent affronter Cloud9 et s'imposeront 2-1 contre le dernier représentant américain de la compétition. Ils devront ensuite faire face à Royal Club en demi-finale. Cette première rencontre face aux futurs RNG se passera plutôt mal, laissant les Chinois atteindre la finale (3-1).

Notons que c'est également cette année-là, lors des IEM Katowice que xPeke réalisera le célèbre backdoor qui portera son nom.

YellOwStar fait ses débuts avec Fnatic et devient support à la mi-saison - League of Legends
YellOwStar fait ses débuts avec Fnatic et devient support à la mi-saison

Saison 4 : le premier effectif mythique

Fnatic

Saison 4

Paul "sOAZ" Boyer

Top

Lauri "Cyanide" Happonen

Jungle

Enrique "xPeke" Cedeño Martínez

Mid

Martin "Rekkles" Larsson

AD Carry

Bora "YellOwStar" Kim

Support

Après une excellente saison 3, Fnatic retrouve son jeune espoir Rekkles qui est désormais assez agé pour jouer en LCS. Le jeune Suèdois convainc directement en réalisant le record de kills et le record du moins grand nombre de morts en 1 split LCS. L'équipe remporte son 3ème titre européen d'affilée et s'envole pour représenter les LCS EU au tournoi All-Star de Paris. Elle atteindra la demi-finale de la compétition, échouant face aux Champions du Monde : SK Telecom T1.

Au Summer Split, Fnatic aura beaucoup de mal et finira 2ème après une défaite en finale contre Alliance. Leurs résultats étaient cependant suffisants pour se qualifier en coupe du monde. La magie semblait rompue, l'effectif échouera en phase de groupe après un tristement célèbre match de 71 minutes contre OMG où le Nexus était à une auto-attaque de tomber.

Cette fin de saison décevante a considérablement détérioré l'entente de l'équipe qui éclatera juste après. Cyanide prendra sa retraite, xPeke créera Origen et y engagera sOAZ, et Rekkles rejoindra Alliance. Malgré cela, cet effectif de la saison 4 restera gravé dans l'esprit des fans.

Beaucoup de fans identifient encore ces noms à Fnatic - League of Legends
Beaucoup de fans identifient encore ces noms à Fnatic

Saison 5 : la reconstruction de YellOwStar

Fnatic

Saison 5

Heo "Huni" Seung-hoon

Top

Kim "Reignover" Yeu-jin

Jungle

Fabian "Febiven" Diepstraten

Mid

Pierre "Steeelback" Medjaldi

AD Carry

Martin "Rekkles" Larsson

AD Carry

Bora "YellOwStaR" Kim

Support

Seul rescapé de l'effectif, c'est à YellOwStar qu'il revient de reconstruire l'équipe. Il fait venir Febiven, fraîchement monté en LCS avec H2K, et Steeelback, un compagnon français de soloqueue. Pour le top et la jungle, il mise sur deux jeunes coréens rencontrés en bootcamp l'année précédente : Huni et Reignover. Ces deux derniers formeront un duo intraitable et marqueront les esprits de tous les fans.

Celui qui restera le plus dans les mémoires, c'est sans doute Huni. Le jeune toplaner, en plus d'être extrèmement doué, amusait beaucoup le public avec son naturel souriant et son côté un peu dingue. Après un spring split tumultueux, Fnatic remporte un nouveau titre européen et rejoint le premier MSI. Ils perdent une nouvelle fois contre SK Telecom T1, mais sans démériter, sur le score de 3 à 2.

Pour le summer split, l'équipe retrouve Rekkles qui a rapidement regretté son départ chez Alliance (devenu Elements). Les joueurs réalisent alors l'impensable : 18-0 en saison régulière. Ils s'imposent également en playoffs, 3-2 en finale contre l'équipe créée par xPeke (Origen).

En 2015, la Coupe du Monde se tenait en Europe et une immense pression reposait sur les équipes des LCS EU. Fnatic et Origen ne décevront pas en atteignant la demi-finale où elles perdront toutes deux 3-0 contre des équipes coréennes. Malgré cette contre-performance en demi-finale, l'effectif des Fnatic de 2015 est sans aucun doute l'un des plus mythiques.

Fnatic atteignait encore la demi-finale de la Coupe du Monde en 2015 - League of Legends
Fnatic atteignait encore la demi-finale de la Coupe du Monde en 2015

Saison 6 : deuxième saison d'instabilité

Fnatic

Saison 6

Noh "Gamsu" Yeong-jin

Top

Lee "Spirit" Da-yoon

Jungle

Fabian "Febiven" Diepstraten

Mid

Martin "Rekkles" Larsson

AD Carry

Johan "Klaj" Olsson

Support

Bora "YellOwStaR" Kim

Support

Lewis "Noxiak" Simon Felix

Remplaçant (Support)

Mateusz "Kikis" Szkudlarek

Remplaçant (Top)

Le manque d'investissement en Europe a poussé de nombreux joueurs européens vers les LCS NA lors du mercato. Seul Rekkles et Febiven reste à bord du navire Fnatic qui semble de nouveau sombrer dans l'instabilité. Ils font appel à Noxiak (rapidement remplacé par Klaj), Spirit et Gamsu. Ces deux derniers forment de nouveau un duo top-jungle coréen mais nettement moins performant que le précédent.

Au Spring Split, Fnatic atteindra la demi-finale des playoffs et le retour de YellOwStar pour le Summer Split ne leur permettra pas de faire beaucoup mieux. Le support français a perdu de sa superbe après un passage aux Etats-Unis et l'équipe ne parviendra pas à se qualifier pour la Coupe du Monde, même avec l'apport de Kikis en toplane pour les playoffs. La saison 6 est un véritable échec !

Il faudra d'ailleurs une nouvelle fois reconstruire l'équipe pour la saison 7. YellOwStar a pris sa retraite, Febiven quitte l'équipe en colère et les deux coréens rentrent chez eux.

La magie d'un duo coréen ne prend pas toujours - League of Legends
La magie d'un duo coréen ne prend pas toujours

Saison 7 : les comeback kids

Fnatic

Saison 7

Paul "sOAZ" Boyer

Top

Maurice "Amazing" Stückenschneider

Jungle

Mads "Broxah" Brock-Pedersen

Jungle

Rasmus "Caps" Winther

Mid

Martin "Rekkles" Larsson

AD Carry

Jesse "Jesiz" Le

Support

Lors du mercato de préparation à la saison 7, Fnatic change de stratégie : il faut recruter uniquement des Européens et viser la stabilité. Il crée donc un effectif autour de leur AD Carry, Rekkles. Jesiz, Amazing et sOAZ viennent apporter leur expérience et le jeune danois, Caps, sa fougue et son talent.

Amazing sera rapidement remplacé par Broxah, un jeune jungleur plus consistant que le vétéran venu d'Origen. Cette année-là, les LCS EU fonctionnaient en 2 groupes de 5. La sauce ne prend pas très bien pour les oranges et noirs qui finissent 3ème de leur groupe, se qualifiant tout juste en playoffs. Ils finiront 3ème, l'équipe devait encore se trouver.

Ils mettront petit à petit une stratégie en place autour de Rekkles et son Kennen botlane. Les choses se passent donc bien mieux au Summer Split mais ils se feront surprendre par Misfits en demi-finale et devront à nouveau se contenter de la 3ème place. Après des European Qualifiers convaincants, ils rejoignent la Coupe du Monde et doivent passer par la toute nouvelle phase des Play In.

Qualifiés pour la phase de groupes, ils devront affronter Immortals, GIGABYTE Marines et Longzhu Gaming. C'est là qu'ils réaliseront l'impensable : après avoir perdu les 4 premières rencontres, ils remontent le classement et se qualifient tout de même. Un comeback historique qui met une nouvelle fois le nom de Fnatic au palmarès des exploits. Cependant, en quart de finale, ils affrontent leur bête noire de l'éternel : Royal Never Give Up. Ils s'inclinent donc et le rêve s'achève rapidement mais la flamme est née dans le coeur de cet effectif.

Le comeback de Fnatic durant la coupe du monde restera gravé dans les esprits - League of Legends
Le comeback de Fnatic durant la coupe du monde restera gravé dans les esprits

Saison 8 : à 3 victoires de la gloire éternelle

Fnatic

Saison 8

Paul "sOAZ" Boyer

Top

Gabriel "Bwipo" Rau

Top

Mads "Broxah" Brock-Pedersen

Jungle

Rasmus "Caps" Winther

Mid

Martin "Rekkles" Larsson

AD Carry

Zdravets Iliev "Hylissang" Galabov

Support

Pour entamer la saison 8, ils remplacent uniquement Jesiz par Hylissang et invite le jeune toplaner belge, Bwipo, à s'entrainer à leurs côtés. Inutile d'entrer trop dans les détails de cette saison que vous venez de suivre avec nous. Rappelons simplement que Bwipo jouera quelques matchs en fin de Spring Split avant de devoir jouer tous les playoffs pour remplacer sOAZ qui s'était cassé le bras.

Fnatic s'impose au Spring Split et, après une nouvelle défaite contre Royal Never Give Up au MSI, s'impose également au Summer Split dans une méta désorganisée. En effet, Rekkles s'est retiré du cinq de base pendant de nombreuses semaines laissant Bwipo en botlane et sOAZ retrouver ses sensations au top. Une aubaine car après une nouvelle victoire en Europe, c'est un effectif de 6 joueurs rodés qui s'envole pour la Coupe du Monde en Corée du Sud.

On peut dire qu'il y a une part de chance dans leur arrivée en finale, mais n'y en a-t-il pas toujours ? Ils ont cependant fait preuve de beaucoup de domination pour y parvenir, avec seulement 2 défaites sur 14 matchs. Fnatic a prouvé que l'Europe était forte, que leur jeune effectif 100% européens était au niveau des plus grands et justement, en 2019, c'est l'Europe qui accueille la Coupe du Monde !

En finale, les choses ne se sont pas passées comme prévues. Bwipo a flanché contre Theshy et sOAZ n'a pas su renverser la tendance lors de sa montée. Caps a montré qu'il était le deuxième meilleur midlaner du tournoi, ce qui est déjà excellent, mais insufisant lorsqu'on affronte le premier. La bonne performance de Broxah, Hyllissang et Rekkles ne suffira pas, certainement pas avec des compositions aussi fragiles que celles choisies en finale.

Et si cette défaite en finale n'était qu'un moyen de leur donner encore plus faim avant de soulever le titre à domicile ?

La déception laissera bientôt place à la fierté - League of Legends
La déception laissera bientôt place à la fierté

Saison 9 : réécrire sa légende en LEC

Fnatic

Saison 9

Gabriel "Bwipo" Rau

Top

Mads "Broxah" Brock-Pedersen

Jungle

Tim "Nemesis" Lipovšek

Mid

Martin "Rekkles" Larsson

AD Carry

Zdravets Iliev "Hylissang" Galabov

Support

Avec le départ de Caps et de soaZ, Fnatic perd non seulement l'avantage d'avoir un effectif de 6 joueurs mais également deux grosses pointures de la scène professionnelle. De nombreuses questions se posent donc pour la saison 9 : Nemesis sera-t-il à la hauteur en midlane ? Le jeu tournera-t-il à nouveau autour de Rekkles ? L'équipe Fnatic sera-t-elle être à nouveau un candidat au titre mondial lors de la coupe du monde à domicile en 2019 ?

Vivement cette première saison de LEC pour obtenir toutes ces réponses !

LoL - LEC 2019 : SK Gaming, l'histoire des Shroet Kommando

Arrivée sur la scène League of Legends en 2010, l'équipe SK Gaming n'était plus dans le top européen depuis 2015. Son retour en LEC est l'occasion de revenir sur l'histoire de cette équipe mythique.

0

L'actu

En Continu

20:18 Notes de patch 10.14 : Un gros up pour Karthus
17:50 Les splasharts des nouveaux skins Fleur spirituelle se dévoilent
17:17 Le patch 10.14 débarque cette nuit !
17:01 Découvrez Lillia, le prochain champion à rejoindre la faille
16:43 Bientôt un nouveau titre du groupe True Damage ?
13:29 Fin de cycle sur le PBE 10.14
11:00 LPL Summer Split 2020 : Les Suning dans une forme d'enfer
21:01 Riot Games travaille sur une nouvelle série de skins, Spirit Blossom
19:20 Une date de sortie et un premier splashart pour Lilia, la nouvelle championne ?
17:49 Trois champions exotiques à sortir sur le patch 10.13

Articles

recommandés

Trois champions exotiques à sortir sur le patch 10.13
Les splasharts des nouveaux skins Fleur spirituelle se dévoilent
Tier List des champions en Saison 10

Guides

à découvrir

Tier List des champions en Saison 10
Guide pour Volibear Top en S10
Guide pour Ahri Mid en S10