MGG / Actualités jeux vidéo /

Test Ride 3 sur PC, PS4 et Xbox One

Test Ride 3 sur PC, PS4 et Xbox One
0

Ride nous revient dans un troisième opus avec un tout nouveau moteur graphique, alors enfilons notre casque et notre combinaison et partons à la conquête de toute une collection d'engins mythiques.

Test Ride 3 sur PC, PS4 et Xbox One
78

Une note c'est bien. Mais savoir d'où elle vient, c'est mieux ! Découvrez notre test en détails, ci-dessous.

C'est en 2015 que Milestone a lancé la licence Ride avec la première itération du titre sur PC, PS3-PS4 et Xbox 360-One. Les développeurs italiens ont remis le couvert l'année suivante avec Ride 2, et c'est aujourd'hui Ride 3 qu'ils nous proposent sur PC, PS4 et Xbox One. Et comme à l'accoutumé, le titre nous offre une simulation de courses mécaniques avec de nombreuses motos à son actif dans des styles fort différents à travers des pistes réparties sur toute la planète.

Prévue initialement pour le 8 novembre, la sortie de Ride 3 a été repoussée au 30 novembre 2018 afin de bien finaliser l'offre faite aux aficionados de deux roues avec la promesse de corriger les erreurs du passé en proposant tout à la fois un moteur physique et une IA revus à la hausse, des graphismes photoréalistes grâce au tout nouveau moteur graphique et un contenu encore plus étoffé, le titre se qualifiant lui-même de véritable "encyclopédie moto ultime" ou encore de Gran Turismo du 2 roues. Il est temps de voir ce qu'il en est.

Trailer de lancement de Ride 3
  • Genre : Simulation de Courses de Moto
  • Date de sortie : 30 novembre 2018
  • Développeur : Milestone
  • Éditeur : Milestone
  • Plateforme : PC, PS4, Xbox One
  • Prix : 49,99 € (PC), 69,99 € (PS4, Xbox One)
  • Testé sur : PC

Tout le monde en selle

Dès le départ, Ride 3 nous accueille avec un petit morceau musical fort sympathique avant de nous mettre directement entre les mains une Ducati Panigale V4 flambant neuve et de nous envoyer l'essayer sur le circuit Laguna Seca aux États-Unis. Sachant, comme on nous le rappelle, que cet engin a tout de même été élu la plus belle moto de l'EICMA 2017 (salon de la moto de Milan), on a vu pire comme premier contact. Avant de vous lancer sur le bitume, on vous propose de nombreux réglages de course permettant de doser la difficulté, ainsi que de régler la moto (suspensions, boîte, commandes, direction). et vous pouvez également avoir des informations sur les autres pilotes et sur le circuit.

Une fois sur le circuit, il vous faudra prendre vos marques et, à moins d'être un véritable habitué du genre, vous ne réaliserez pas forcément un très bon temps dès le premier essai, mais vous pourrez retenter votre chance autant de fois que vous le désirez jusqu'à atteindre l'or si le coeur vous en dit. Des objectifs de temps sont en effet fixés afin de décrocher le bronze, l'argent ou l'or, mais attention, le moindre contact avec le décor, s'il ne vous fait pas forcément chuter et ne vous empêche pas de poursuivre la course, invalide votre temps. Après s'être amusé avec les 214 chevaux de la belle italienne, on ne vous la laisse malheureusement pas mais on vous offre en revanche votre première moto à choisir parmi 4 modèles dont 2 sportives (Honda CBR 300R de 2017 et Suzuki RG 125F de 1992), un supermotard (Kawazaki KL SM 450F de 2015) et une naked (Triumph Street Twin de 2016). Et si vous ne connaissez pas suffisamment les engins pour vous décider, une présentation vous est proposée pour chacune des motos.

Si vous touchez, votre temps est invalidé - Millenium
Si vous touchez, votre temps est invalidé

Avant de pousruivre votre aventure, il vous faut encore définir votre pilote : nom, prénom et nationalité bien sûr, mais aussi sexe, apparence physique (visage, cheveux et tenues de domicile, de route, de course et de supermoto), style de pilotage (sortie du genou, du coude ou des épaules, position de départ...) et numéro de course. Pour votre tenue, vous pouvez choisir votre casque, votre visière ou vos lunettes en supermotard, votre blouson ou votre combinaison en course, vos gants, votre pantalon ou vos genouillères (couleur) en course, et vos chaussures ou bottes en course, le tout parmi de nombreux modèles issus des grandes marques de l'univers du deux roues (Dainese, Rev'It, Alpinestars, Spidi, Ixon, Axo, ou pour les casques Shoei, Nolan, X-Lite, Scorpion...). Ce n'est pas le choix qui manque.

Vous accédez ensuite à votre garage où il vous est possible de revenir à tout moment sur votre personnalisation ainsi que sur celle de vos montures que vous pouvez visualiser dans le showroom qui vous permet de les admirer sous tous les angles. Et dès que vous serez prêt, vous pourrez vous lancer dans des parties rapides, des courses multijoueurs ou, pour commencer c'est sans doute le mieux, le mode carrière. Ce dernier s'articule autour de volumes à compléter répartis, abstraction faite du niveau réservé à l'école de conduite avec ses 4 volumes, sur 6 niveaux, chacun proposant un volume spécial à débloquer en remplissant à 100% un certain nombre de volumes, et il faudra compléter à 100% chacun des volumes spéciaux pour accéder à la grande finale sur la moto de votre choix. Chaque volume s'articule autour d'une moto, d'un constructeur ou d'un circuit mis à l'honneur et vous permet de gagner une moto si vous obtenez l'or dans chaque épreuve qu'il propose. Vous vous essayerez ainsi à 7 catégories (roadsters, superbikes, supermotard, maxi enduro, endurance, supersport et Café Racer) à travers des courses en campagne, en ville, sur route, mais aussi sur circuits de Moto GP ou de Supermotard, ou encore des courses de vitesse.

Tenue de Route - Millenium
Tenue de Route
Tenue de Course - Millenium
Tenue de Course

Et si on changeait le moteur ?

Si l'on parlait précédemment de la sympathique musique nous accueillant en jeu, ce n'est pas la seule et toutes sont de bonne facture. Toutefois, si vous vous attardez un peu trop dans le garage, elles finiront vite par tourner en boucle, rien de dramatique mais on le remarque rapidement. Pour ce qui est des voix, tout est localisé en français et s'avère assez correct. Et si l'on continue sur l'aspect sonore du titre, on ne peut passer à côté des bruits de moteurs, tous bien différenciés en fonction du modèle piloté, et il faut dire que cela a été fait avec sérieux. Que dire de la sensation ressentie en mettant le contact de la reine des lignes droites en moto GP qui a remporté 8 fois les 24h du Mans et 11 fois le Bol d'Or ? Avec ses 170 kg sur la balance et ses 290 km/h en vitesse de pointe, j'ai bien entendu cité la Suzuki GSX-R 1000R (version 2017) qui a su faire se dresser mes poils dès la première sonorité. Rajoutons à cela le détail du son étouffé lorsque l'on passe en vue casque, et on comprend tout de suite qu'un soin particulier a été porté à cet aspect.

Au niveau graphique, c'était la grande promesse du titre, un bon en avant a clairement eu lieu. L'abandon du moteur maison pour passer à l'Unreal Engine 4 a grandement amélioré le résultat. Toutefois, s'il faut bien reconnaître que cela est réussi, notamment grâce à une très bonne direction artistique et des effets de lumière et de particules réussis, on reste tout de même en deça des grosses productions. Même si la volonté est de se rapprocher du photoréalisme, avec des circuits reproduits au détail près grâce à la photogrammétrie et le scan par drone, on ne peut tout de même pas être trompé. Il reste quelques textures qui mériteraient d'être plus détaillées, mais la présence de conditions météos variées réussies et l'introduction pour la première fois dans la licence de courses de nuit, notamment en ville sous les néons, sont à saluer. Et pendant les courses, pour mieux profiter du rendu des paysages parfois grandioses que vous traverserez ou même des courses sur piste, vous pourrez utiliser le mode photo pour en garder une trace. Mais le plus gros point positif reste la modélisation des motos, tout simplement splendide. On ne se lasse pas de les admirer dans le showroom.

Le showroom permet d'admirer sa collection - Millenium
Le showroom permet d'admirer sa collection

Cerise sur le gateau, vous pouvez également personnaliser votre monture. Ride 3 dispose en effet d'un éditeur de livrée vous permettant de créer votre propre vision de ce à quoi devrait ressembler chacune de vos possessions. Vous pouvez appliquer de la peinture aux différents éléments, ainsi que des stickers ou des graphismes, et ceci sur plusieurs niveaux. Et si l'inspiration vous manque, vous pouvez vous tourner vers la communauté pour télécharger une livrée créée par un autre joueur. Il est en effet possible de partager ses créations et d'obtenir ainsi crédits et réputation chaque fois que quelqu'un choisi d'en télécharger une. Vous pouvez aussi bien sûr apporter des modifications mécaniques que vous pourrez acheter à l'aide des crédits obtenus en récompense suite à vos livrées téléchargées mais aussi et surtout aux défis réussis en courses et aux challenges relevés. De nombreux équipements vous permettront ainsi de booster les performances de votre bolide : éléments moteurs (cylindres, échappement, huile, filtres à air...), boîte à vitesse, freins, suspensions, roues et pneus, mais aussi des éléments pour soigner son apparence (rétroviseurs, leviers, tés de fourche...).

Et bien entendu, vous pourrez aussi accroître votre collection en acquérant de nouveaux bijoux chez les concessionnaires des différentes marques, certaines motos devant tout d'abord être débloquées. Et des motos, Ride en propose toujours plus. On compte pas moins de 230 modèles dès la sortie du jeu, et ceci dans de nombreuses marques : Aprilia, BMW, Cagiva, Ducati, Honda, Kawazaki, KTM, MV Agusta, Suzuki, Triumph, Yamaha... La plupart des modèles datent des années 2000 mais il y en a aussi de plus anciens, certains remontant même aux années 60. Et chaque moto dispose d'une description très complète justifiant sans problème l'aspect encyclopédique revendiqué par le titre. Il y a bien quelques modèles qui ont disparu depuis Ride 2, à l'image de la Kawasaki Ninja H2R ou la Honda RC 213V-S, mais 77 nouveaux modèles sont attendus à travers 26 DLC, dont 12 gratuits, s'étalant du 30 novembre 2018 au 29 juillet 2019. On obtiendra ainsi la possibilité de prendre le guidon de motos légendaires telles que la Honda CBR1000RR, la Yamaha XJR 1300, la Ducati Panigale V4 Speciale... Dès le 30 novembre, sont déjà disponibles l'Italy pack (4,99 €) qui apporte 5 nouvelles motos et un nouveau volume contenant 10 épreuves, le BMW R1200 GS Pack (1,99 €) qui permet de disposer de la moto sus-citée de 2016 et d'un volume avec 5 épreuves, et le Sport Bikes Pack (3,99 €) qui comporte 4 nouvelles sportives et un volume avec 10 épreuves. Le prochain arrivera le 10 décembre, il sera gratuit et contiendra la Honda CBR 600F Sport de 2001 avec un volume de 5 épreuves. Pour plus de détail, consulter le programme complet.

Les courses de vitesse, pour jouer avec les 300 km/h - Millenium
Les courses de vitesse, pour jouer avec les 300 km/h

La moto pour tous

Ride 3 s'est également doté d’une nouvelle physique améliorée pour apporter plus de réalisme, notamment au niveau du système de collision. Nous n'avons toutefois pas été totalement convaincus sur ce plan. En effet, si celles-ci sont sans doute plus lisse que précédemment, il nous parait tout de même étrange de pouvoir jouer à pousse-pousse avec les autres coureurs ou pouvoir sans problème se prendre parfois des obstacles. Cela peut aussi nous envoyer à terre mais sans vraiment comprendre pourquoi des fois ça passe et des fois non. De même, les chutes se font quelque fois de manière bien étrange et peu réaliste. Autre élément revu à la hausse, l'IA s'avère en revanche assez convaincante et sait nous coller à la gomme arrière, nous mettant bien la pression. Et le fait qu'elle puisse être réglée de 20% à 120% permet à tout un chacun de trouver un défi à sa hauteur. Le jeu propose en effet 6 niveaux de difficulté (apprenti, débutant, standard, expert, champion, extrême) ainsi que la possibilité de régler à son goût chacun des éléments d'aide proposés dont la possibilité de rembobiner l'action pour retenter un passage raté. Un moyen vraiment réussi de permettre à chacun de se faire plaisir, du néophyte qui pourra presque se la jouer arcade, à l'as du pilotage qui privilégiera la simulation en désactivant toutes les aides et en jouant en vue casque avec boîte manuelle.

Cinq vues sont ici accessibles : à la 3ème personne éloignée ou rapprochée, à la première personne en vue guidon ou casque, et en vue garde boue avant. Pour jouer, sur PC, on peut choisir le clavier ou le gamepad, mais le second nous semble nettement plus adapté pour doser au stick la prise d'angle, la maintenir, et changer d'angle progressivement. Mais même dans ces conditions, il est difficile d'échapper à quelques saccades nuisant à l'aspect réaliste recherché. Quoi qu'il en soit, il faudra faire preuve du plus de précision possible dans la conduite, même avec toutes les assistances possibles. Essayer de faire un intérieur sans se retrouver à terre ne sera pas toujours simple et tenter un extérieur sans sortie de piste non plus. Trouver ou suivre, si vous l'avez activée, la trajectoire idéale n'est clairement pas chose aisée, et comme pour obtenir l'or il faudra parfois aller chercher le dixième, voire le centième de seconde, qu'il vous manque, vous devrez faire et refaire les épreuves jusqu'à y arriver. Et là, l'inversion des boutons "rejouer" et "continuer" selon que vous ayez réussi ou échoué le défi (c'est-à-dire obtenir au moins le bronze) a tendance à mettre les nerfs à l'épreuve. Nous ne comptons plus le nombre de fois où nous avons quitté l'épreuve alors que nous voulions la retenter pour obtenir un meilleur résultat, obligeant ainsi à la relancer. Rageant.

Une vue plus réaliste mais plus difficile - Millenium
Une vue plus réaliste mais plus difficile

La toute nouvelle carrière proposée par Ride 3 abandonne l'idée de linéarité pour proposer 65 magazines (4 pour l'école de conduite, 9 pour chacun des 6 niveaux plus un volume spécial à chaque fois, et un pour la grande finale) vous fournissant une documention riche sur le monde de la moto et une expérience renouvelée à chaque fois, à travers près de 350 évènements. Chaque volume vous permet de remporter une moto si vous obtenez l'or dans chacun des évènements qu'il propose, mais pour corser les choses, relever le défi or du dernier évènement ne sera pas des plus évident. Et pour vous pousser à compléter votre collection de moto, vous devrez, pour chaque volume, disposer de la moto adaptée pour pouvoir participer à ses évènements. Au total, ce sont 30 tracés qui vous attendent, certains avec plusieurs variantes, dans 12 pays : Grande-Bretagne, Italie, États-Unis, Finlande, Chine, France, Allemagne, Irlande, Japon, Portugal, Ile de Man, et Espagne.

Au-delà du mode carrière, vous pouvez aussi vous lancer dans des parties rapides, soit en course, soit en contre la montre, soit encore en course d'accélération sur 400 mètres. Dans chacun des cas, vous choisissez la moto que vous voulez utiliser, vous pouvez même emprunter celle de votre choix, ainsi que celles de vos adversaires, le circuit (de jour ou de nuit) et les options de course (la difficulté). Il y a également le mode multijoueurs que vous pouvez disputer en mode public ou privé, pour vous lancer dans des courses compétitives. Et enfin, il y a les challenges hebdomadaire qui vous permettent de chercher à relever les défis or, argent et bronze proposés et à réaliser le meilleur temps de la semaine. Vous pourrez ainsi remporter crédits et expérience supplémentaires. Actuellement, le challenge se passe à bord d'une Ducati Panigale V4 de 2018 à Garda Lake (Italie) en contre la montre. Mais attention, comme dans l'épreuve de départ, il ne faut rien toucher pour que votre temps soit validé. Quel que soit le mode retenu, et malgré les imperfections du titre, vous passerez certainement un bon moment avec de bonnes sensations de conduite variées et apprécierez certainement de pouvoir vous constituer une telle collection à entasser dans votre garage, tout particulièrement si vous êtes un adepte inconditionnel des deux roues.

Les courses de nuit, petite nouveauté de la licence - Millenium
Les courses de nuit, petite nouveauté de la licence
78

À chaque épisode, Ride nous revient avec toujours plus de contenu et c'est à nouveau le cas avec Ride 3 qui s'avère vraiment riche tant en motos à collectionner qu'en circuits et évènements proposés. De plus, même si nous n'atteignons pas le photoréalisme auquel nous pouvions rêver, le changement de moteur graphique apporte un réel air de fraîcheur à la licence, surtout avec l'arrivée des courses de nuit. Quelques problèmes de textures demeurent, tout comme la gestion délicate des collisions, même si elles ont été améliorées, et les à-coups retranscris quand on se penche sont quelque peu regrettables, mais les sensations de conduite sont bel et bien au rendez-vous et le jeu sait s'adapter intelligemment au niveau de conduite de chacun. Quant au travail réalisé sur le son des moteurs et la modélisation des motos, il est vraiment remarquable. Les artistes qui someillent en vous apprécieront également la présence d'un éditeur de livrée. Et, compte tenu de toutes les informations compilées ici, que ce soit sur les motos, les circuits, les constructeurs, ou même l'histoire générale des deux roues, Rider 3 mérite le titre d'encyclopédie de la moto qu'il s'est attribué. Pour ce qui est de la note, elle est bien entendue détachée de tout côté affectif du monde de la moto, elle reste axée jeu vidéo. Mais si vous êtes un passionné de sport mécanique à deux roues, aucun doute que vous pouvez rajouter quelques points.

Bruit soigné des moteurs
Le changement de moteur graphique
Apparition de courses de nuit
Modélisation des motos
Éditeur de livrée
Grande collection de motos avec tous les détails
Capacité à s'adapter à tous les niveaux de joueurs
Musiques vite redondantes dans le garage
Quelques textures insuffisamment soignées
Gestion des collisions
Les saccades dans les changements d'angle
Les boutons rejouer et continuer qui inversent leur position
top-jeux
Dual Universe : Premières impressions sur ce space-opera sans frontières

A l'occasion de la disponibilité en closed Alpha cette semaine du MMO Dual Universe, nous nous sommes rendus chez Novaquark afin d'y découvrir une longue session de gameplay. Nos premières impressions en vitesse lumière.

Calendrier des sorties de jeux
0
Hazziel Zen
Nyam Hazz

Editor

L'actu

En Continu

09:17 Ce joueur de Diablo 4 montre à la communauté son personnage secret complétement pété car il va bientôt devenir nul...
11:33 Voici les liens pour gagner plein de dés gratuits aujourd'hui !
11:24 Monopoly GO : Tous les liens des lancers de dés gratuits
20:04 Cet acteur de la série Prime Video Les Anneaux de Pouvoir ne sait pas lui-même qui il joue, alors que tous les fans du Seigneur des Anneaux cherche à savoir qui il est
16:34 L'un des personnages principaux de One Piece aurait enfin appris le Haki !
09:39 "Tout dans cette photo me rend nerveux", ce joueur montre son PC de jeu après l'avoir monté, et le résultat est... surprenant
21:11 Cette série de science-fiction et d'action est la plus chère de l'histoire et elle revient dès la fin d'année sur Prime Video
03:08 Après 400 heures ce joueur de Baldur's Gate 3 fait une découverte qui s'avère des plus utiles
15:41 Voici pourquoi le film live-action de Zelda ne devrait pas avoir Ganondorf comme grand méchant
15:03 Cette joueuse d'Elden Ring vient à bout d'un des boss les plus durs du DLC sur PC et PS5 en même temps !

Guides

à découvrir

Calendrier des prochaines sorties de jeux vidéo : juillet 2024
Quels sont les meilleurs personnages sur Genshin Impact ?