MGG / Actualités jeux vidéo / World of Warcraft (WoW) /

WoW Lore : Les Arbres-Monde, de Shaladrassil à Teldrassil

WoW Lore : Les Arbres-Monde, de Shaladrassil à Teldrassil
0

La plupart des joueurs connaissent Teldrassil, le plus récent des Arbres-Monde, et Nordrassil, souvent présenté comme le premier. Moins retiennent les noms de Shaladrassil, Andrassil ou Vordrassil. Nous vous proposons de revenir sur l’histoire des Arbres-Monde, intimement liée à celle des Kaldorei.

WoW Lore : Les Arbres-Monde, de Shaladrassil à Teldrassil

Quelques notions de langue elfique

Les noms des Arbres-Monde sont tous construits à partir de la racine -drassil, traduite par « couronne ».

Nous savons d’après les Chroniques (vol. I et III) que Nordrassil est la Couronne des Cieux, Andrassil la Couronne de la Neige, Vordrassil la Couronne Brisée et Teldrassil la Couronne de la Terre.

Pour ce qui est de Shaladrassil, la race que nous nommons Sacrenuit se fait appeler Shal’dorei dans sa propre langue. Sachant que dorei signifie « enfant », il est possible que la traduction exacte de leur nom soit « Enfants de la Nuit », ce qui ferait de shal le mot en langue elfique pour « nuit ». Shaladrassil pourrait donc être la Couronne de la Nuit, un nom qui ne semble pas fantaisiste pour une civilisation qui révère la lune et par extension la nuit.

Une brève histoire des Kaldorei

Au sein de l’Empire troll, l’une des tribus commença à se séparer de plus en plus de ses semblables : les trolls noirs. Ceux-ci restaient à l’écart des luttes de pouvoir qui régissaient les relations entre les autres tribus, vivant dans des cavernes sous le Mont Hyjal et ne sortant qu’à la nuit. Leur aspiration était de pouvoir communier paisiblement avec la nature de Kalimdor.

Avec le temps, les trolls noirs découvrirent également un immense lac empli d’énergies chatoyantes, dont ils sauraient plus tard que c’était le Puits d’éternité.
Fascinés par leur découverte, ils s’installèrent sur les rives du lac. Au fil des générations, les énergies émanant de ce dernier infiltrèrent la chair et les os des trolls, élevant leur forme physique afin qu’elle corresponde à la grâce de leur esprit. Ils se transformèrent ainsi en êtres extrêmement intelligents et virtuellement immortels. Ces anciens trolls abandonnèrent graduellement leur héritage et leurs traditions. Les mystiques de la tribu se mirent à vénérer la déesse de la lune, Elune, qu’ils pensaient liée au Puits d’éternité lui-même.
Chroniques, vol. I, p. 93

C’est alors que ce peuple prit le nom de Kaldorei, c’est-à-dire « enfants des étoiles » dans leur nouvelle langue.

Au fil du temps cependant, de nombreux elfes de la nuit aspirèrent à une vie différente. Ces individus se mirent à nourrir une seule obsession : lever le voile sur les secrets du Puits d’éternité. Ils étudièrent rigoureusement les énergies arcaniques du lac, devenant des sorciers chevronnés. Ils exploitèrent ses pouvoirs […]. La magie devint partie intégrante de leur vie, et ils se délectèrent du pouvoir présent au bout de leurs doigts. Repousser les limites de l’intellect devint le moteur de leur culture.
Chroniques, vol. I, p. 94

Environ 10 000 ans avant l’ouverture de la Porte des Ténèbres, la Reine Azshara et les nobles qui l’entouraient, les Bien-Nés ou Quel’dorei, furent séduits par les promesses de pouvoir du Titan déchu Sargeras. Ces puissants sorciers mirent donc tout en œuvre pour faciliter l’arrivée sur Azeroth d’une armée démoniaque de la Légion Ardente, avec pour objectif ultime la venue du Titan Noir lui-même. C’est ainsi que commença la Guerre des Anciens opposant la résistance kaldorei aux hordes démoniaques de la Légion.

Ce conflit meurtrier s’acheva avec l’implosion du Puits d’Eternité déstabilisé par l’usage intensif de ses énergies par la Reine Azshara et ses Bien-Nés. Ce cataclysme, qui fit disparaître 80 % de la masse terrestre d’Azeroth, serait dès lors connu comme la Fracture.

La Guerre des Anciens constitue la première tentative d’invasion de la Légion Ardente sur Azeroth. La deuxième invasion est également connue comme la Troisième Guerre, ayant lieu après l’affaiblissement des Royaumes de l’Est par le Fléau mort-vivant et décrite dans Warcraft III : Reign of Chaos. La troisième invasion correspond aux premiers événements de World of Warcraft : Legion.

Shaladrassil

Shaladrassil dans World of Warcraft : Legion - World of Warcraft
Shaladrassil dans World of Warcraft : Legion

Avec World of Warcraft : Legion, les joueurs ont découvert Shaladrassil trônant au centre de la zone de Val’sharah. Celui-ci est désigné comme un Arbre-Monde par l’Aspect draconique Ysera. L’histoire de son origine est malheureusement inconnue.

Ancien formé par une pousse de Shaladrassil, Chênecœur a survécu à la Fracture, au Cataclysme et à d’innombrables plaies. C’est en puisant sa force dans l’essence même du Rêve, qu’il a pu résister à ces tempêtes. Mais cette source, autrefois si bénéfique, a désormais causé sa perte.
Journal des donjons – Chênecœur dans le Fourré Sombrecœur

Shaladrassil devait donc exister avant la Fracture, ce qui ferait de lui le tout premier Arbre-Monde.

Après la guerre des Anciens, les Satyres qui avaient survécu furent regroupés. J’étais d’avis de les exécuter jusqu’au dernier pour leur faire payer leurs crimes, mais notre nature charitable finit par l’emporter et ceux qui souhaitaient les épargner eurent le dernier mot.
C’est ainsi que les Satyres furent placés dans un sommeil éternel, profondément enfouis sous les racines de Shaladrassil. Pourtant aujourd’hui, sans que l’on sache comment, les voilà réveillés.
Thaon Griffelune, Archidruide du Val

Au moment de la troisième invasion de la Légion Ardente, Shaladrassil a été complètement corrompu par les Satyres et envahi par le Cauchemar d’Emeraude.

Nordrassil

Les Aspects draconiques bénissent l'Arbre-Monde Nordrassil, par Peter C. Lee - World of Warcraft
Les Aspects draconiques bénissent l'Arbre-Monde Nordrassil, par Peter C. Lee

Au moment de la Fracture, la plupart des survivants Kaldorei avaient trouvé refuge sur les sommets sûrs du Mont Hyjal. Nombre d'entre eux étaient alors décidés à prohiber l’utilisation de la magie arcanique pour éviter que d’autres retombent dans les travers de la Reine Azshara et de ses suivants. Aucun ne voulait revivre de catastrophes telles que la Guerre des Anciens et la Fracture. Mais le sorcier Illidan Hurlorage voyait les choses sous un angle très différent.

Avant la Fracture, Illidan avait rempli plusieurs fioles de liquide enchanté, puisé dans le Puits d’éternité originel. Il en avait versé une partie dans le lac au sommet du mont Hyjal, transformant ces eaux idylliques en une nouvelle source de pouvoir arcanique.
[…] Le sorcier insistait sur le fait qu’un nouveau Puits d’éternité était nécessaire. Grâce à lui, les elfes de la nuit auraient le pouvoir arcanique dont ils avaient besoin pour repousser la Légion ardente quand (non pas si, mais quand) elle reviendrait.
Certains des Bien-nés survivants étaient d’accord avec Illidan, mais la plupart des elfes de la nuit s’opposaient à lui. Ils le condamnèrent pour son acte égoïste et irréfléchi, affirmant qu’un nouveau Puits d’éternité pouvait servir de portail à la Légion.
Chroniques, vol. I, p. 112
Les Aspects draconiques et la Guerre des Anciens

Pendant la Guerre des Anciens, les Vols draconiques se joignirent à la rébellion kaldorei pour repousser les hordes démoniaques. Avec la confiance totale des autres Aspects, le Garde-Terre Neltharion infusa une partie du pouvoir des dragons dans une relique qui devait devenir une arme inégalable contre la Légion : l’Âme des Dragons.

Mais à l’insu de ses pairs, Neltharion avait succombé aux murmures des Dieux Très Anciens, intimement liés comme lui à la terre d’Azeroth. Il ne ponctionna pas ses pouvoirs pour en enfermer une partie dans l’Âme des Dragons, et le moment venu, il utilisa la relique indifféremment contre les démons et les races d’Azeroth. Dès lors, il se fit connaitre sous le nom d’Aile-de-Mort.

Après sa trahison, le chef du Vol noir dû battre en retraite sous l’effet des énergies dévastatrices de la relique qui détruisaient son enveloppe corporelle. Le Vol bleu, dédié à la magie, avait été presque entièrement éradiqué ; son patriarche, le Tisse-Sort Malygos en resta accablé par le chagrin pendant des milliers d’années. Les derniers Aspects, Alexstrasza la Lieuse-de-Vie, Ysera la Rêveuse et Nozdormu l’Eternel, étaient désormais trop affaiblis pour tenter quoi que ce soit contre celui qu’ils avaient jusque là considéré comme un frère.

En apprenant l’existence du second Puits d’Eternité, les trois Aspects draconiques restants se précipitèrent à Hyjal. Les grands dragons partageaient l’opinion répandue parmi les Kaldorei et décidèrent alors de mettre en œuvre leurs magies afin d’empêcher la Légion d’utiliser ce lac comme elle l’avait fait pour le Puits originel.

L’Aspect de la Vie, Alexstrasza, planta donc une graine enchantée dans le Puits d’Eternité, y faisant pousser un arbre puissant dont les branches dominèrent bientôt le lac, effleurant les cieux. Ses racines s’enfoncèrent profondément dans la terre, diffusant des énergies fécondes dans ce monde déchiré par la guerre. Par la suite, cet arbre grandiose ferait office de sceau sur le nouveau Puits d’Eternité, empêchant la Légion ou tout autre créature d’abuser de ses pouvoirs.
Chroniques, vol. I, p. 114

Ainsi naquit l’Arbre-Monde Nordrassil, la Couronne des Cieux.

Les Elfes de la Nuit firent la promesse de le protéger ainsi que le nouveau Puits d’Eternité. Pour les aider, les Aspects décidèrent de les bénir grâce à des enchantements qu’ils placèrent sur l’Arbre-Monde.

Alexstrasza imprégna Nordrassil d’une force et d’une vitalité renouvelées, qui s’étendraient également aux elfes.
L’Aspect des Rêves, Ysera, bénit alors l’arbre, le reliant ainsi que tous les druides elfes au Rêve d’émeraude. […]
Pour finir, Nozdormu, l’Aspect du Temps, entrelaça ses énergies aux branches et aux racines de l’Arbre-Monde, assurant l’immortalité aux elfes de la nuit tant que ce colosse subsisterait.
Chroniques, vol. I, p. 114

Pendant 10 000 ans, Nordrassil fut alors le centre de l’univers des Kaldorei, jusqu’à la deuxième tentative d’invasion de la Légion Ardente sur Azeroth. Environ 21 ans après l'ouverture de la Porte des Ténèbres, les serviteurs du Titan Noir présents sur notre Âme-Monde réussirent à réunir la puissance nécessaire pour faire venir le chef de leurs armées, l’Erédar Archimonde le Profanateur. A la tête d’une troupe de démons et de morts-vivants, celui-ci marcha sur le second Puits d’Eternité ; cette source de magie concentrée était la seule capable de nourrir un portail suffisamment puissant pour faire venir une armée d’invasion au complet.

Les défenseurs d’Hyjal – les Kaldorei alliés à une partie de la Horde et de l’Alliance – ne pouvaient venir à bout d’un être tel qu’Archimonde. Sans autre recours, ils prirent alors une décision lourde de conséquences : Malfurion Hurlorage et ses druides, aidés des nombreux feux follets de la région, utilisèrent leur magie pour provoquer l’embrasement des enchantements millénaires posés par les Aspects draconiques à l’issue de la Guerre des Anciens. Le Profanateur fut tué sur le coup et les démons restants seraient rapidement mis hors d’état de nuire : la deuxième tentative d’invasion de la Légion Ardente venait d’échouer.

Cependant, les bois qui entouraient Nordrassil se trouvèrent également dévastés par l’explosion. Nombre des racines de l’Arbre-Monde infusées d’énergies fécondes se mirent à dépérir, et finalement moururent. Nordrassil se remit lentement de ce cataclysme mais les enchantements qui protégeaient les Kaldorei avaient disparu à jamais : leur accès au Rêve d’Emeraude n’était désormais plus facilité, et ils étaient devenus vulnérables à la maladie et la vieillesse.

Andrassil / Vordrassil

Vordrassil (source : L'Art de World of Warcraft Wrath of the Lich King) - World of Warcraft
Vordrassil (source : L'Art de World of Warcraft Wrath of the Lich King)
Quand la Fracture déchira Azeroth, la dévastation tectonique secoua les Dieux très anciens captifs et affaiblit les prisons forgées par les gardiens. Cet événement apocalyptique amena également ces entités malignes à un nouveau degré d’éveil mortel. Au fil des millénaires qui suivirent, de grandes vrilles de corruption surgirent des prisons endommagées des Dieux très anciens et sortirent peu à peu à la surface du monde. Norfendre, où Yogg-Saron était retenu, subit des dégâts très sévères. Les fleurs pourrissantes d’un étrange nouveau minéral, la saronite, se répandirent à travers la croûte terrestre du continent et pompèrent la vie de la flore et de la faune natives.
Chroniques, vol. I, p. 122

Ainsi, lors d’un voyage en Norfendre bien antérieur à la deuxième invasion de la Légion, un groupe de druides du Cercle Cénarien découvrit la saronite et ses terribles conséquences. Connaissant les effets bénéfiques des énergies fécondes transportées par les racines de l’Arbre-Monde Nordrassil, ils songèrent à utiliser le grand arbre pour soigner cette corruption inquiétante.

Le chef de ce groupe de druides, Fandral Forteramure, était persuadé de la nécessité d’agir au plus vite alors que la saronite se répandait déjà au-delà du Norfendre. Sans prendre le temps de requérir les conseils des Aspects draconiques ou du reste du Cercle Cénarien, Fandral et ses plus proches partisans plantèrent six branches de Nordrassil dans les régions du monde touchées par la saronite. Ils installèrent les premières branches dans Orneval, la Forêt du Chant de Cristal, Féralas, et les zones connues aujourd’hui comme le Bois de la Pénombre et les Hinterlands. Elles prirent racine et devinrent ce que nous appelons désormais les Grands Arbres ; canalisant les pouvoirs du Rêve d’Emeraude dans le monde éveillé, ceux-ci sont des portails privilégiés vers le Rêve. Ils sont d’ailleurs utilisés pour les portails des druides liés au Chemin du Rêve d’Emeraude de World of Warcraft : Legion.

Les énergies bénéfiques des Grands Arbres réussirent à détruire les amas de saronite et à renforcer la vie sauvage environnante. Encouragé par ces résultats, le groupe de druides décida de planter la sixième et la plus grande des branches prises à Nordrassil sur la principale pousse de saronite, située en Norfendre dans les actuelles Grisonnes. Elle devint un arbre imposant : un nouvel Arbre-Monde qui serait nommé Andrassil, la Couronne de la Neige. Celui-ci interrompit l’avancée de la saronite, et permit à la vie sauvage de recommencer à prospérer dans la région.

Quoique furieux en apprenant que ces branches avaient été plantées sans leur accord, Malfurion et les autres membres du Cercle Cénarien convinrent que le plan semblait avoir fonctionné. Pendant plusieurs décennies, Andrassil se dressa au-dessus de Norfendre, et tout parut aller pour le mieux.
Pourtant, au fil du temps, les circonstances changèrent. Des batailles sanglantes éclatèrent entre les taunkas et les nymphes des forêts de Norfendre. [...] La rumeur de ces combats parvint lentement aux druides, et le Cercle cénarien lança une expédition pour enquêter sur la source de cette violence.
Ce qu'ils découvrirent les glaça jusqu'à la moelle. Les racines d'Andrassil avait plongé si profondément sous terre qu'elles avaient atteint la prison de Yogg-Saron. Le Dieu très ancien avait alors instillé ses énergies néfastes dans l'arbre, poussant lentement à la folie toutes les créatures vivant dans la région.
Chroniques, vol. I, p. 124

Sans les bénédictions avec lesquelles les Aspects draconiques avaient protégé Nordrassil, les Grands Arbres et Andrassil étaient vulnérables à la corruption, ce dont avait amplement profité Yogg-Saron. Les druides du Cercle Cénarien ne virent d’autre recours que d’abattre l’Arbre-Monde perverti par le Dieu Très Ancien, ce qui eut lieu environ 4500 ans avant l’ouverture de la Porte des Ténèbres. La carcasse de l’imposant Andrassil serait dès lors connue sous le nom de Vordrassil, la Couronne Brisée.

Pour la satisfaction des druides, l’expansion de la saronite avait cessé, mais un mal plus pernicieux était à l’œuvre dans les profondeurs du Rêve d'Emeraude. Sous l’impulsion de Yogg-Saron, les Dieux Très Anciens avaient gagné un accès privilégié au royaume d’Ysera à travers les Grands Arbres et Andrassil, et ils pouvaient dès lors travailler à faire prospérer leur œuvre majeure : le Cauchemar d’Emeraude.

Teldrassil

Teldrassil, par Wei Wang - World of Warcraft
Teldrassil, par Wei Wang

Avec l’affaiblissement de Nordrassil à l’issue de la Troisième Guerre et la perte des enchantements donnés par les Aspects draconiques, les Elfes de la Nuit se trouvaient à nouveau vulnérables à la maladie et à la mort. Pensant avoir suffisamment appris de l’expérience ratée d’Andrassil, le druide Fandral Forteramure avait la conviction que les Kaldorei devait faire croître un nouvel Arbre-Monde qui serait enchanté par les Aspects draconiques comme son prédécesseur.

A son grand mécontentement, Malfurion Hurlorage refusa immédiatement cette idée. Il se souvenait de l’échec encore représenté par Vordrassil, et considérait que les Aspects ne bénirait pas un nouvel Arbre-Monde pour satisfaire les désirs égoïstes d’une poignée de mortels. Aveuglé par la rage et persuadé d’agir dans l’intérêt de son peuple, Fandral Forteramure réussit peu après à emprisonner l’esprit de Malfurion dans les profondeurs du Rêve d’Emeraude.

Ayant pris la charge de guider le Cercle Cénarien en l’absence du Shan’do Malfurion, Fandral mena les druides dans la région côtière de Sombrivage pour y installer l’Arbre-Monde espéré. Celui-ci fut planté au large des côtes et devint un îlot imposant dans la Mer Voilée. Il fut appelé Teldrassil, la Couronne de la Terre, et devint le nouveau foyer des Elfes de la Nuit.

Cet arbre titanesque occupait une grande partie de l’espace et s’élevait si haut que sa cime disparaissait dans les nuages. Ses branches atteignaient des hauteurs telles qu’elles ridiculisaient des royaumes entiers. L’épaisse cime aurait pu abriter toute une civilisation… et c’était le cas.
Cœur de Loup, p. 31 (édition 2018)

Conformément à ce qu’avait annoncé Malfurion Hurlorage, nous apprenions dans la quête La couronne de la Terre (disparue avec World of Warcraft : Cataclysme) que le Seigneur du Temps Nozdormu, reprochant à Fandral son arrogance, avait refusé de replacer sur Teldrassil les mêmes enchantements que ceux de Nordrassil. A sa suite, la Lieuse-de-Vie Alexstrasza refusa également de bénir le dernier Arbre-Monde, le laissant dès lors vulnérable aux corruptions extérieures, ainsi que l'avait été Andrassil.

Par ailleurs, Fandral Forteramure était hanté par la mort tragique et prématurée de son fils unique Valstann pendant la Guerre des Sables Changeants, 1000 ans auparavant. Son remord faisait de l’archidruide une proie facile pour le Seigneur du Cauchemar, le satyre Xavius. En apparaissant sous les traits de son fils disparu, Xavius convainquit facilement Fandral de commettre des actions qui facilitèrent l'emprise du Cauchemar d'Emeraude sur Teldrassil.

Après la campagne de Norfendre couvrant les événements de World of Warcraft : Wrath of the Lich King, Tyrande Murmevent découvrit la duplicité inquiétante de l'Archidruide. Le Seigneur du Cauchemar Xavius fut finalement vaincu et son esprit enfermé dans un plan du Rêve d'Emeraude nommé la Faille d'Aln. Fandral Forteramure était libéré du satyre mais, ayant vécu à nouveau la perte de son fils à travers la disparition de l'illusion créée par Xavius, les blessures de son esprit et de son âme étaient telles que ses compagnons ne pouvaient plus espérer l'arracher à la folie : il fut enfermé dans une des cavernes sous le Mont Hyjal.

Teldrassil ne craignait plus rien des serviteurs des Dieux Très Anciens, dans l'immédiat. Pour le protéger définitivement des attaques du Cauchemar d'Emeraude, les Aspects draconiques Alexstrasza et Ysera l'infusèrent de leurs bénédictions à l'aube du Cataclysme. Par la suite, l'Arbre-Monde devint également le foyer des exilés de Gilnéas, chassés de leur foyer par les troupes Réprouvées de Sylvanas Coursevent suivant l'ordre du chef de guerre Garrosh Hurlenfer.

Après le Cataclysme, des serviteurs du Cauchemar étaient encore trouvés à la cime du grand arbre au fur et à mesure que celui-ci se purifiait de cette corruption en rejetant hors de son cœur des créatures physiques que les Kaldorei pouvaient ainsi éradiquer.

Finalement, cet Arbre-Monde à l'existence chaotique fut brûlé avec une partie de sa population, sur l'ordre du chef de guerre de la Horde Sylvanas Coursevent à l'issue de la Guerre des Epines, marquant le prélude aux événements de World of Warcraft : Battle for Azeroth.

0
Sybia

Chercheuse - et trouveuse - de la connaissance en ce qui concerne l'univers de World of Warcraft. Loriste et collectionneuse.

L'actu

En Continu

10:50 Tier List WoW Cataclysm Classic : Les meilleures classes et spécialisations au niveau 85 pour le Tier 11 et la Saison 9
17:30 Après 5 ans d'attente, WoW va enfin ajouter cette option adorée des joueurs grâce à The War Within
19:30 Malgré les tentatives de Blizzard pour le freiner, ce joueur de WoW a battu un record du monde haut la main !
20:00 Les fans de WoW ont remarqué une grande différence entre les nains et la nouvelle race jouable de The War Within
13:00 Ce joueur de WoW trouve le moyen de casser le célèbre MMORPG et devient surpuissant en jeu, mais Blizzard n'a pas tardé à réagir
13:50 Amélioration d'objet WoW : Comment upgrade l'équipement durant la Saison 4 de Dragonflight ?
13:00 La nouvelle extension de WoW ajoute une fonctionnalité typique des jeux de rôle à la nouvelle race du MMO
15:22 Herboristerie WoW Cataclysm Classic : Tout savoir sur ce métier jusqu'à 525
12:14 Enchantement WoW Cataclysm Classic : Tout savoir sur ce métier jusqu'à 525
16:08 WoW Cataclysm : Donjon d'Ombrecroc, Guide des boss du donjon en Mode Normal et Héroïque

Articles

recommandés

Comptoir WoW mai 2024 : Comment terminer rapidement le Journal de voyage et obtenir les Ailes du monarque d'ambre ?
WoW : Tout savoir sur la Phase 3 de la Saison de la Découverte, ses nouvelles runes et son nouveau raid
WoW : Que faire avant Cataclysm Classic ? Bien préparer l'extension avant l'arrivée du PréPatch

Guides

à découvrir

Archéologie WoW Cataclysm : Tout savoir sur ce métier, les sites de fouilles et ses récompenses
WoW Cataclysm : Donjon d'Ombrecroc, Guide des boss du donjon en Mode Normal et Héroïque
WoW : Promenez votre marmot pendant la Semaine des enfants, faites le plein de récompenses !