Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo /

La DGSE veut pouvoir écouter les joueurs en ligne sur WoW, Fortnite, LoL...

La DGSE veut pouvoir écouter les joueurs en ligne sur WoW, Fortnite, LoL...
4

La direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) aimerait beaucoup savoir ce que les joueurs de Fortnite, World of Warcraft ou encore League of Legends ont à se dire pendant leurs parties, pour la simple raison que ces chats vocaux sont souvent utilisés pour passer sous les radars.

La DGSE veut pouvoir écouter les joueurs en ligne sur WoW, Fortnite, LoL...

Le XXIeme siècle est plus que jamais le siècle de l'information, la DGSE : le service de renseignements français chargé, entre autres, de repérer et désamorcer les attaques terroristes sur le sol français, ne se fait plus connaître pour ses opérations à la James Bond mais pour ses embauches massives d'informaticiens. Celle-ci visant à lui fournir les hommes et les compétences nécessaires pour passer internet au crible à la recherche de toute menace émergente.

La dernière cible dans la mire de l'agence ? Les chats vocaux des jeux en ligne, car si l'on sait depuis longtemps que les écrits, mails, et conversations téléphoniques peuvent tous être espionnés, il semblerait que les chats vocaux soient (pour l'instant) encore protégés. Connectez-vous à Fortnite, invitez un ami dans votre escouade et utilisez le chat vocal du jeu pour discuter avec lui et votre conversation sera apparemment à l'abri des oreilles indiscrètes.

Une information qui n'a pas échappé à de nombreux groupes dans le monde à la recherche de discrétion qui ont commencé à faire passer des opérations sensibles par ces moyens-là, problème, plusieurs de ces groupes sont considérés comme des organisations terroristes.

Après des années passées à planter des bombes, les joueurs de cs:go sont sous haute surveillance. - Millenium
Après des années passées à planter des bombes, les joueurs de cs:go sont sous haute surveillance.

Pour remédier à la situation la DGSE s'est retroussé les manches et a brandi l'arme terrible et ô combien dissuasive de l'offre de stage. Six mois de stage sont proposés aux jeunes diplômés des écoles d'informatique du pays, durant lesquels ils devront repérer les jeux qu'il est le plus intéressant de surveiller (comprenez par là les jeux les plus utilisés par les groupes mentionnés ci-dessus), puis réussir à trouver des failles dans la sécurité des éditeurs de jeux qui permettront au service d'espionnage d'écouter les conversations de son choix.

L'offre de stage en question. - Millenium
L'offre de stage en question.

Il ne s'agit clairement pas là d'un stage découverte avec photocopies et préparation de café au programme, les compétences recherchées sont rares et en haute demande. On peut également se demander si devoir publier une offre de stage pour trouver des individus capable d'accéder à ces conversations ne constitue pas un aveu d'impuissance de la part d'une agence qui devrait déjà disposer de ces compétences, l'époque n'irait-elle pas un peu trop vite pour nos services secrets ?

4
Damien Vauchel il y a 2 mois

Perso j'ai lu qu'il ne s'agissait pas d'une écoute du chat vocal mais des chats textuels...

Nyosema il y a 2 mois

Les barres de tire auto centre d'écoute après 2H à écouter sardoche gueuler 😂

Akennov Sovan il y a 2 mois

*On peut également se demander si devoir publier une offre de stage pour trouver des individus capable d'accéder à ces conversations ne constitue pas un aveu d'impuissance de la part d'une agence qui devrait déjà disposer de ces compétences, l'époque n'irait-elle pas un peu trop vite pour nos services secrets ?*<br /> <br /> Peut-être parce que le nombre de personne à la DGSE ne suffit pas pour surveiller en temps réel le grand nombre de potentiels terroristes (et encore, ils ne surveillent pas seulement les terroristes) en plus de devoir en dénicher des nouveaux sur la liste qui reste bien entendu non-exhaustive ?<br /> <br /> La DGSE comme pour tous les métiers en INFO font face à de nouvelles tech chaque années, de nouvelles têtes avec de nouvelles compétences ne fera jamais de mal.<br /> <br /> <br /> Qui plus est "Nous ne sommes jamais assez nombreux" j'ai envie de dire.

Akennov Sovan il y a 2 mois

*On peut également se demander si devoir publier une offre de stage pour trouver des individus capable d'accéder à ces conversations ne constitue pas un aveu d'impuissance de la part d'une agence qui devrait déjà disposer de ces compétences, l'époque n'irait-elle pas un peu trop vite pour nos services secrets ?*<br /> <br /> Peut-être parce que le nombre de personne à la DGSE ne suffit pas pour surveiller en temps réel le grand nombre de potentiels terroristes (et encore, ils ne surveillent pas seulement les terroristes) en plus de devoir en dénicher des nouveaux sur la liste qui reste bien entendu non-exhaustive ?<br /> <br /> La DGSE comme pour tous les métiers en INFO font face à de nouvelles tech chaque années, de nouvelles têtes avec de nouvelles compétences ne fera jamais de mal.<br /> <br /> <br /> Qui plus est "Nous ne sommes jamais assez nombreux" j'ai envie de dire.

L'actu

En Continu

11:40 Des changements en ARAM et le retour du pont du boucher avec le patch 9.7 !
11:25 Overwatch League 2019 : début des Playoffs Stage 1 ce 22 mars à 2h du matin
11:09 Blizzard dépose la marque Diablo et renforce la rumeur d'une série Netflix
10:50 Playoffs : les teams à égalité départagées par un match..et un pile ou face
10:47 Le mode temporaire en faible gravité "coup fatal" revient pour la maj 8.11
10:29 La boutique du 20 mars
10:11 Pokémon GO : Séléroc et Solaroc shiny !
10:01 Tout savoir sur le pistolet à silex
10:00 De nombreux reveals sur War of the Spark prévus pour le 31 mars !
09:58 Les détails de la mise à jour 8.11

Articles

recommandés

Call of Duty mobile arrive cette année
LFL segment printemps 2019 : Vitality en playoffs
Test Ghost of a Tale : le menestrel et sa belle

Guides

à découvrir

Tier List des champions en Saison 9
Tier List ladder Rastakhan post nerfs du 5 février