Menu
Guide complet Anthem : Soluce, craft, Javelins, carte...
Test Anthem sur PS4, Xbox One et PC, review
4

Les serveurs d'Anthem sont désormais officiellement ouverts. A cette occasion, nous vous proposons de découvrir ou de redécouvrir notre test du dernier Bioware.

Test Anthem sur PS4, Xbox One et PC, review
68

Une note c'est bien. Mais savoir d'où elle vient, c'est mieux ! Découvrez notre test en détails, ci-dessous.

Après un Mass Effect: Andromeda décevant, BioWare s'est lancé dans le créneau populaire mais visiblement difficile des jeux d'action multijoueurs coopératifs. Comparé à un mélange entre Destiny et Ironman depuis son annonce, Anthem aurait bien eu besoin d'excellents arguments afin de séduire des joueurs rendus méfiants malgré son concept aguicheur. Et comme vous pouvez le voir ci-dessus, ils n'y sont pour le moment pas parvenus. Rappelons cependant qu'Anthem est un jeu pensé en tant que service (donc prévu pour se développer et s'enrichir dans la durée en cherchant à pousser les joueur à rester), et que de nombreux événements et mises à jour sont prévus dès le mois de mars, les choses devraient évoluer à terme.

Ceci étant dit, enfilons notre Javelin et plongeons dans l'action afin d'expliquer là où les choses coincent.

Anthem : Trailer de lancement
  • Genre : Multijoueur, en ligne uniquement, action, TPS
  • Date de sortie : 15 février (early access), 22 février 2019
  • Plateforme : PC, Xbox One, PS4
  • Développeur : BioWare
  • Éditeur : Electronic Arts
  • Prix : 59,99€
  • Testé sur PC en Ultra et écran 4K

It's your destiny

Bastion est un lieu étrange, une sorte de jardin ou de laboratoire d'une race très avancée, les Démiurges, qui a disparu, non sans laisser un nombre incalculable de ruines, mais aussi de reliques aussi étranges que dangereuses. Elle a surtout laissé (ou fui) l'Hymne de la création (ou Anthem en anglais), une sorte de force indomptable qui déchaîne des cataclysmes régulièrement, ceux-ci pouvant aller de l'inversion de la gravité à l'invocation de monstres géants. Vous l'aurez peut-être compris, cela permet de justifier absolument tout et n'importe quoi en termes d'histoire, d'ennemis et d'événements, sans vraiment nous offrir un contexte clair ni d'objectifs définitifs. C'est pratique quand on sait que l'avenir du jeu sera basé là-dessus. En contrepartie, c'est générique au possible, avec les habituels méchants qui convoitent l'Hymne pour satisfaire leur soif de puissance.

Voler au milieu de magnifiques paysages, puis devoir redescendre pour refroidir les réacteurs. - Anthem
Voler au milieu de magnifiques paysages, puis devoir redescendre pour refroidir les réacteurs.

Sans entrer trop en détails sur le lore, l'humanité est présente sur Bastion, mais les choses ne se sont pas bien déroulées. Les êtres humains isolés sur cette terre étrangère peinent à rester vivants après avoir finalement échappé à l'esclavage, et payé un large prix pour y parvenir. De nombreuses autres espèces plus ou moins intelligentes ainsi que des traîtres de tout poil hantent les lieux, et visiblement, ils préfèrent ouvrir le feu avant de poser des questions. Dans ce contexte sensible, vous incarnez un Freelancer, une sorte de mercenaire pilote de Javelin, qui va devoir faire tout son possible pour gravir les échelons, combattre les ennemis de l'humanité et la sauver, ou du moins lui rendre espoir après une bataille perdue dans le Maelström. Si vous n'avez pas suivi la campagne de communication extensive autour du jeu, les Javelins sont des armures mécanisées volantes qui ressemblent à s'y méprendre à celle du célèbre Ironman. Même si par la suite vous mettrez la main sur des modèles différents, qui pourront tenir différents rôles, cela ne changera pas fondamentalement votre rôle, mais nous y reviendrons.

La forteresse change, les rues se remplissent, de nouvelles sections deviennent accessibles. - Anthem
La forteresse change, les rues se remplissent, de nouvelles sections deviennent accessibles.

Fort(eresse) Tarsis

Votre base d'opération, qui contient la forge, des commerces quasiment inutiles et un petit hub séparé pour que les joueurs puissent socialiser, s'appelle Fort Tarsis. Au départ morose et en état de décrépitude, cette ville va petit à petit retrouver ses couleurs et sa joie de vivre au fil de vos exploits. Et c'est en cela que repose la dimension "RPG" à laquelle nous avait habitué BioWare. Malheureusement, on peut dire qu'ils ont pris tout ce qu'il y a de pire dans le genre. Entre chaque mission, il faudra vous déplacer à la vitesse d'un octogénaire rhumatisant pour aller parler à de nombreux PNJ bien trop bavards, qui vous prendront pour leur psychothérapeute et vous raconteront leur vie et des banalités absolues, avant de vous demander de prendre à leur place une décision qui décidera de leur avenir, après tout, vous leur avez parlé au moins deux fois, vous êtes un vieux confident. C'est généralement plat, ennuyeux, trop long, et il y en a beaucoup trop. Il est possible de deviner des tentatives ratées d'humour. On se retrouve rapidement à marteler désespérément sa touche échap/B pour en finir et à répondre au hasard, à défaut de pouvoir leur envoyer un bourre-pif façon Shepard dans Mass Effect 1. Devoir passer 15 minutes entre chaque mission à parler à l'idiot du village (parfois très littéralement) va vous demander des nerfs d'acier. Chose étrange, cela vous rapportera souvent des points de loyauté/réputation auprès des 3 factions, notre seule explication est que l'on a ici un système qui compte sur votre infinie patience et qui récompense le sacrifice de votre temps. Vos choix auront parfois une influence sur la résolution des petites intrigues des habitants, mais vous serez rarement récompensé directement. La tragédie dans tout cela est que malgré le manque d'intérêt de tous ces dialogues, ils sont obligatoires pour débloquer des contrats à réaliser en parallèle de l'histoire principale. On en vient à craindre davantage la tournée des dialogues en ville que les boss.

La romance cachée que vous attendiez tous. - Anthem
La romance cachée que vous attendiez tous.

Anthem a visiblement été lourdement inspiré des grosses productions Hollywoodiennes, à plus d'un niveau, avec sa direction artistique en général, que ce soient les Javelins, Fort Tarsis qui n'est pas sans rappeler Star Wars et Mos Eisley en particulier avec son mélange de high tech et de low tech oriental. La façon dont est construite l'histoire et ses personnages aussi est visiblement imprégnée de la chose, et pas forcément en bien. Les clichés s'enchaînent, c'est du vu et revu ailleurs, ce qui rend l'histoire très prévisible. Quelques incohérences ne manquent pas non plus de pointer le bout de leur nez, juste pour tenter de créer de la tension (et échouer à cette tâche qui plus est) comme notre vaillant pilote qui décide de sortir de son Javelin dans une base ennemie afin qu'il puisse être sauvé in extremis au moment de son exécution par le chef des brigands. Les doublages intégraux en français sont de qualité, mais les dialogues à la radio, qu'on ne peut pas passer, deviennent rapidement des bruits de fond auxquels on ne prête plus attention. La plus grande ironie dans tout cela est que pour un jeu vous forçant à jouer en multijoueur, Anthem n'en tient jamais compte dans son histoire. Que ce soit dans les cutscenes ou les dialogues, vous êtes toujours l'unique héros qui fait tout avec l'aide de ses fidèles compagnons PNJ en ville, et auquel on doit tout, même si vous étiez avec 3 autres joueurs une seconde auparavant, il ne comptent pas. Cela en est presque à se demander si le jeu n'a pas été orienté vers le multijoueur que tard durant le développement.

Après chaque mission, vous pourrez comparer qui a la plus grosse (médaille, armure, ou arme, bien entendu). - Anthem
Après chaque mission, vous pourrez comparer qui a la plus grosse (médaille, armure, ou arme, bien entendu).

Anthem, un peu, beaucoup...

Et le multijoueur, est bien un des sujets qui fâche dans Anthem. Le jeu semble avoir fini le postérieur entre deux chaises, celle du solo et celle du multijoueur, sans vraiment savoir où il se positionne ni parvenir à briller dans aucun d'entre-eux, tout en héritant des défauts et contraintes des deux genres. Nous avions déjà mentionné le fait que Tarsis ressemble à une version ratée de RPG solo, mais nous n’avions pas précisé que vous serez toujours seul en ville. Si vous souhaitez rencontrer d'autres joueurs, et en particulier vos amis, il faudra vous rendre dans la baie de lancement. Elle rassemble toutes les fonctionnalités du fort en dehors des dialogues, ce qui permet d'économiser en temps de trajet, mais le fait qu'elle puisse éviter d'avoir à parler aux PNJ pour débloquer des contrats reste incertain. Si on omet les dialogues, le jeu semble avoir pris Monster Hunter: World comme modèle, si ce n'est qu'Anthem n'est de toute évidence pas conçu pour être joué en solo du tout. Ce n'est pas une option, à moins de bien paramétrer votre partie et de vous préparer à souffrir, vous serez toujours avec 3 joueurs trouvés via le matchmaking, même en partie libre. Il faut croire que sur Bastion, être seul, c'est mal ! Le matchmaking a parfois quelques ratés, mais il semble fonctionner correctement et rapidement globalement. Par contre, tout cela veut aussi dire qu'il faut payer un abonnement PS+/Xbox Gold pour jouer à Anthem sur consoles, en plus du reste, même si vous aviez simplement prévu de faire la campagne solo, qui n'en est pas une. Ce n'est pas vraiment surprenant, mais il convient de le préciser.

Anthem
Anthem

Aux armes, Javelins, Formez vos bataillons, Volons, volons !

Les combats sont incontestablement le point fort d'Anthem, ils sont mis en valeur par sa direction artistique inspirée ainsi que ses graphismes particulièrement bien léchés, du moins sur PC et si vous avez un SSD pour éviter la majorité des chargements à rallonge. Même sur des machines bien plus modestes, le jeu reste beau et fluide. Pour en revenir aux combats, il n'y a pas de mode solo, ils sont prévus pour être effectués en groupe jusqu'à 4 joueurs, avec une certaine répartition des rôles. Le système de réanimation à l'infini de ses coéquipiers a ici été adopté. Les affrontements s'avèrent nerveux, époustouflants et parfois un peu confus visuellement quand les explosions et effets de lumière se multiplient. Comme votre Javelin est capable de voler un petit moment ou de faire du sur place, et qu'il dispose de 2 armes et 3 compétences au choix parmi une gamme assez réduite, vous n'aurez jamais un moment pour souffler, bien au contraire. Il faudra en permanence alterner entre les déplacements en trois dimensions, la gestion de vos boucliers et de votre vie, les couvertures de fortune pour ne pas se faire transformer en passoire par les tourelles et snipers ennemis, les munitions et les temps de recharge de vos compétences. Votre Javelin est très maniable, que ce soit à la manette ou au combo clavier + souris, ce qui est une bonne surprise. Les 4 modèles de Javelins permettent d'approcher le gameplay d'une façon un peu différente, sans pour autant tomber dans l'habituelle trinité tank, heal et DPS.

Youhou ? - Anthem
Youhou ?

Le Commando sert un peu à tout, le Colosse permet de tanker un peu et de servir d'artillerie mobile, le Tempest peut déchaîner les éléments pour contrôler les ennemis et les tuer tout en survolant la zone et l'Interceptor est un expert de la vitesse ainsi que du combat en mêlée. Les différentes armes et compétences des Javelins permettent de déclencher des combos dévastateurs en choisissant bien le timing et les combinaisons. Par exemple, une attaque électrique sur des ennemis gelés va en déclencher un, ce qui va leur infliger des dégâts additionnels massifs. Cela peut paraître basique, mais cela donne un semblant de travail d'équipe et de coopération au groupe. La différence avec ou sans est comme le jour et la nuit. Ce n'est cependant pas assez fondamental pour condamner à l'échec un groupe n'ayant pas une combinaison optimale. Même le mode Difficile est généralement une promenade de santé, tant que vous ne tentez pas une forteresse. Par contre, il faut un équipement fantastique et une bonne coopération entre les joueurs pour les modes de difficulté débloqués au niveau maximum (30).

Durant presque tous les combats, vous aurez des objectifs à accomplir pendant que des hordes d'ennemis sortent de nulle part. Nos aventures sur Anthem nous ont donné l'impression que les ennemis passent leur temps aux aguets, et qu'ils attendent qu'on arrive pour ouvrir des dizaines de téléporteurs dans tous les sens. La chose arrive tout le temps et partout, peu importe le type d'ennemi. Pendant que le 10e autobus plein d’ennemis arrive au terminal que vous êtes pour finir en viande hachée, il faudra ramasser des boules brillantes, des artefacts et autres afin de progresser dans la mission en cours. Autant le dire tout de suite, tout cela s'apparente à du meublage désespéré vu le nombre de fois que cela vous sera demandé. On aurait presque l'impression que BioWare se serait rendu compte que le système de combat n'était pas assez profond pour se suffire à lui-même, et qu'il fallait une distraction supplémentaire, aussi rébarbative soit-elle. Préparez-vous à devoir résoudre les mêmes énigmes, et réaliser les mêmes objectifs à toutes les sauces.

Anthem
Anthem

Crise Anthem

Une fois encore, les combats sont très satisfaisants une fois le tour de main pris et de l'équipement de qualité rassemblé, mais il est difficile de ne pas avoir l'impression qu'Anthem a vu son développement précipité afin de pouvoir le sortir dans les délais fixés. Le bestiaire actuel est aussi pauvre, en dehors de quelques très rares boss, les ennemis font aussi bien pâle figure en termes d'IA. Ils reposent davantage sur leur nombre et sur leur variante de portail magique pour arriver par vagues là où on ne les attend pas (la première fois). Les limites du système de combat finissent aussi par apparaître, et il finit par sembler superficiel lui aussi. Tout cela forme une combinaison malheureuse, il aurait fallu plus de variété, de la profondeur et de l'imprévu pour occuper les joueurs. Il faut espérer que les nombreuses mises à jour de contenu promises et les événements qui arriveront à partir du mois de mars amélioreront les choses.

L'exploration sous-marine, c'est joli mais au mieux anecdotique. Il est impossible de s'y battre, et ne sert qu'à s'y perdre et à faire perdre la tête à la caméra. - Anthem
L'exploration sous-marine, c'est joli mais au mieux anecdotique. Il est impossible de s'y battre, et ne sert qu'à s'y perdre et à faire perdre la tête à la caméra.

Au niveau des activités, c'est plutôt la peau de chagrin aussi, et il est difficile de ne pas avoir l'impression de faire la même chose dans chaque mode. Les missions de la campagne principale et les contrats vous baladeront d'un point à l'autre en vous demandant à chaque fois de remplir des objectifs précis, comme ramasser des reliques, ramasser des échos, tuer des ennemis ou rester dans une zone. Pendant ce temps, les PNJ responsables de la mission s'échangent des blagues et remarques rarement drôles ou pertinentes. L'intensité est elle-aussi aux abonnés absents. Les Forteresses, des donjons à 4 joueurs qui servent de contenu de haut niveau, fonctionnent aussi sur le même principe, mais avec une difficulté bien plus élevée ainsi qu'un boss unique à la fin, sans oublier du butin de qualité supérieure. Le seul moment où vous aurez vaguement l'impression d'être libre est en mode exploration. Vous pourrez alors explorer la relativement petite carte du monde. Dommage que la sensation de liberté ne soit pas longtemps au rendez-vous, entre le temps de vol limité et le plafond invisible qui vous forcera à perdre en altitude. De gigantesques falaises boisées servent à diviser la carte en sections, et vous serez forcé de les contourner ou de trouver un tunnel. Ce mode libre est probablement le plus fun du lot, puisqu'il permet d'explorer les donjons, trouver des secrets et autres, mais n'espérez rien de transcendant. Une seule quête de la campagne se déroule dans ce mode, et les nombreux événements auxquels vous pouvez librement prendre part donnent aussi rapidement un terrible sentiment de déjà-vu, vous en aurez fait le tour en quelques heures. L'absence d'outils pour se repérer, ou marquer la carte, ou encore le fait que vous soyez téléporté à l'entrée si un membre du groupe rentre au Fort ont contribué à nous gâcher le plaisir. Les nombreux bugs qui touchent ce mode n'ont pas arrangé les choses, perdre butin et XP dans un jeu "en ligne" est spécialement frustrant.

Voler dans des boules vertes avec un fondu au gris, un événement mondial fréquent. - Anthem
Voler dans des boules vertes avec un fondu au gris, un événement mondial fréquent.

Anthem parabolique

Et la progression dans tout ça ? Sachez que votre pilote (dont vous pouvez juste choisir la voix et le visage, même si vous ne le reverrez probablement pas souvent) n'a pas de classe, il pourra choisir le Javelin qu'il veut à chaque mission, et donc changer de rôle et de style de jeu. Par contre, il gagne de l'expérience et des niveaux au fil des missions, ce qui permet de débloquer des emplacements d'équipement, de nouveaux Javelins, et une fois au niveau maximum, de nouveaux modes de difficulté extrême. Les niveaux tiennent cependant davantage du tutoriel à rallonge qu'autre chose, puisque la majorité du contenu du jeu est censé se dérouler après la fin de la campagne principale, qui est atteinte en 15 à 20 heures. Cela vous forcera cependant à changer régulièrement votre équipement d'ici là. Chaque Javelin dispose de 2 emplacements d'armes, 2 pièces d'équipement actives (les compétences), une compétence de soutien (c'est un jeu multijoueur, vous vous souvenez ?) et pour finir, de 6 composants génériques très peu inspirés. Comme dans Destiny (et les autres jeux du genre), la progression dans les Forteresses de niveau maximum, ainsi que dans les modes de difficulté, se fera en fonction de votre niveau d'équipement. Le fonctionnement de l'équipement, quant à lui, semble s'être lourdement inspiré de celui de Diablo 3. En augmentant en qualité, des objets exactement similaires gagnent des bonus additionnels aléatoires. Par exemple, votre fusil d'assaut a autant de chances de vous offrir un bonus de dégâts des pistolets, qu'un bonus de dégâts pour sa propre catégorie. Qui plus est, la puissance de ce bonus est aussi déterminée aléatoirement, par exemple entre 1 et 20%. Comme les objets de grande qualité ont plus de 4 statistiques du genre, en obtenir un avec uniquement des statistiques recherchées et proches de la valeur maximale semble un travail de longue haleine, d'autant qu'aucune option n'est offerte pour modifier ces pouvoirs.

Anthem aurait pu proposer de changer les pièces de tout le Javelin, comme les réacteurs, le générateurs, les optiques, mais à la place, vous ne pourrez le faire que pour quelques armes et accessoires. - Anthem
Anthem aurait pu proposer de changer les pièces de tout le Javelin, comme les réacteurs, le générateurs, les optiques, mais à la place, vous ne pourrez le faire que pour quelques armes et accessoires.

Les factions et contrats légendaires vous permettront d'obtenir des plans pour de l'équipement de qualité maximale, mais il faudra probablement produire le même objet de nombreuses fois avant d'en obtenir un que vous allez souhaiter conserver de façon permanente. Les autres seront recyclés pour produire plus d'équipement. La consolation dans tout cela est que les objets légendaires et magistraux posséderont d'office des pouvoirs fixes et puissants qui auront un impact significatif sur le gameplay. Par exemple, ils peuvent accélérer le temps de recharge de votre compétence 1 quand vous utilisez la compétence 2. Un autre accélère la recharge de la compétence 2 en utilisant la 1. Il y a de quoi créer de belles synergies une fois couvert d'objets du genre.

Il est dommage que la majorité de ces pièces d'équipement n'auront pas d'impact sur l'aspect de votre Javelin. Il faudra acheter des skins au marchand, contre une quantité déraisonnable d'or, ou contre l'habituelle monnaie premium échangée contre de l'argent réel, hé oui. Au moins, cela n'offre aucun avantage en termes de performances.

Anthem
Anthem
68

Il est difficile de ne pas voir Anthem comme un jeu qui avait beaucoup de potentiel, mais sa sortie prématurée a forcé l'équipe de développement à prendre de nombreux raccourcis, du moins, c'est notre interprétation. Il y a de bonnes idées et le jeu est magnifique, mais l'exécution est maladroite, le contenu est bien trop pauvre et redondant. Les mécanismes de jeu sont superficiels, et de nombreuses fonctionnalités qui auraient grandement amélioré le confort de jeu sont absentes. On en prend plein les yeux, ça vole, ça mitraille et ça bastonne. Anthem serait un bon défouloir avec ses Javelins faciles à prendre en main et assez funs les premières heures, si Fort Tarsis ne cassait pas aussi ridiculement le rythme entre chaque mission et qu'on ne se retrouvait pas avec l'impression de faire les mêmes choses en boucle dès les premières missions. Pour le moment, Anthem n'a pas les qualités requises pour garder les joueurs une fois la période de découverte initiale passée. Il faut espérer que les mises à jour prévues pour le mois de mars sauront rapidement redresser la barre.

Beau et tourne bien même sur des machines relativement modestes
Combats intenses et impressionnants
4 Javelins et de nombreuses façons de les jouer
Version française de qualité
Le système de combos
Des mises à jour à venir
L'histoire générique et la multitude de dialogues sans intérêt
Missions répétitives et redondantes
Bestiaire peu varié
Contenu de haut niveau limité
Déplacements trop lents en ville
Pas de balise ni de déplacements rapides en mode exploration libre
Des chargements parfois extrêmement longs
Les téléportations sauvages durant les missions
Injouable sans abonnement sur consoles
Beaucoup trop de bugs
Anthem : Présentation des Javelins
4
bopbop076 il y a 6 mois

Les titres des paragraphes sont d'un humour vraiment léger et surtout redondant... Épargnez nous cela svp c'était "marrant" y'a 10 ans sur JV.com et GK.<br /> <br /> Cependant le test est d'une rare qualité pour une site "no-pro" , l’analyse est bonne, sans trop de langue de bois ou d'hypocrisie, le testeur comprend la chose rare qu'une feature de jeu n'est pas uniquement soumise à une appréciation subjective, mais doit aussi être juger de manière qualitative étant une mécanique de jeu.<br /> Bref bon test, les plus et les moins sont cohérents, la note un poil généreuse.

Manon Berchales il y a 6 mois

Faudrai revoir votre équipe de testeur surtout mdr car tout les point négatif cité ici même sont ses même points qui ont été applaudis sur des daubes comme destiny. De la répétitivité vous dites ? À bon ? Mais n'est pas le cas de la plupart des jeux triple A de ses dernières années ? Destiny à part les assault le pvp et les raid il y a quoi ? Vous critiquer un manque de contenu qui est sensé arrivé par la suite et GRATUITEMENT mais cela vous dérange pas quand une licence comme destiny vous fait payer au pris fort un jeu qui n'est pas terminé et qui vous assome de dlc déjà d'une part qui sont au final obligatoire pour pouvoir continuer à jouer et ensuite vendu à des prix exorbitants approchent parfois le prix du jeu de base !!!!! Et pourquoi en plus 2h contenu et 1 arme exotique déjà présente de base dans l'opus précédent ? Alors critiquer c'est facile mais faudrai voir à changer de métier quand c'est pour énumérer des defaults qui sont deja présent sur casiment tout les jeux actuels depuis déjà bon nombre d'années.

Manon Berchales il y a 6 mois

Faudrai revoir votre équipe de testeur surtout mdr car tout les point négatif cité ici même sont ses même points qui ont été applaudis sur des daubes comme destiny. De la répétitivité vous dites ? À bon ? Mais n'est pas le cas de la plupart des jeux triple A de ses dernières années ? Destiny à part les assault le pvp et les raid il y a quoi ? Vous critiquer un manque de contenu qui est sensé arrivé par la suite et GRATUITEMENT mais cela vous dérange pas quand une licence comme destiny vous fait payer au pris fort un jeu qui n'est pas terminé et qui vous assome de dlc déjà d'une part qui sont au final obligatoire pour pouvoir continuer à jouer et ensuite vendu à des prix exorbitants approchent parfois le prix du jeu de base !!!!! Et pourquoi en plus 2h contenu et 1 arme exotique déjà présente de base dans l'opus précédent ? Alors critiquer c'est facile mais faudrai voir à changer de métier quand c'est pour énumérer des defaults qui sont deja présent sur casiment tout les jeux actuels depuis déjà bon nombre d'années.

Manon Berchales il y a 6 mois

Faudrai revoir votre équipe de testeur surtout mdr car tout les point négatif cité ici même sont ses même points qui ont été applaudis sur des daubes comme destiny. De la répétitivité vous dites ? À bon ? Mais n'est pas le cas de la plupart des jeux triple A de ses dernières années ? Destiny à part les assault le pvp et les raid il y a quoi ? Vous critiquer un manque de contenu qui est sensé arrivé par la suite et GRATUITEMENT mais cela vous dérange pas quand une licence comme destiny vous fait payer au pris fort un jeu qui n'est pas terminé et qui vous assome de dlc déjà d'une part qui sont au final obligatoire pour pouvoir continuer à jouer et ensuite vendu à des prix exorbitants approchent parfois le prix du jeu de base !!!!! Et pourquoi en plus 2h contenu et 1 arme exotique déjà présente de base dans l'opus précédent ? Alors critiquer c'est facile mais faudrai voir à changer de métier quand c'est pour énumérer des defaults qui sont deja présent sur casiment tout les jeux actuels depuis déjà bon nombre d'années.

L'actu

En Continu

09:18 Calendrier des sorties de jeux
18:14 Anthem Cataclysm arrive sur le serveur de test public PC
13:14 Anthem n'est plus la priorité de BioWare
14:59 Anthem : Une nouvelle forteresse accompagne la mise à jour 1.1.0
10:42 Anthem détaille le contenu de sa mise à jour du 8 avril
11:10 Anthem sera fluidifié grâce au DLSS de Nvidia dans la prochaine mise à jour
22:47 Anthem est le deuxième plus gros lancement de BioWare
17:59 Anthem : Un correctif pour améliorer les chances de trouver des objets
11:35 Anthem : Patch 1.0.3 déployé et notes de mise à jour
11:39 Anthem : un bug fait crasher des PS4, Sony propose un remboursement.

Articles

recommandés

Anthem : Présentation des Javelins
Calendrier des sorties de jeux

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Anthem : Liste des armes magistrales & légendaires
Anthem : On vous dit tout sur l'équipement magistral