Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) / LEC 2019 : infos, résultats, équipes, transferts. /

LEC LoL 2019 - Semaine 1 : Récap des matchs de la première journée

LEC 2019
LEC LoL 2019 - Semaine 1 : Récap des matchs de la première journée
Fnatic vs SK Gaming
  • exceL Esports vs Splyce
  • Schalke 04 vs Vitality
  • Rogue vs Misfits
  • Origen vs G2 Esports
0

Un départ en trombe pour le LEC avec beaucoup de surprises. Découvrez les infographies et les récaps' des matchs de cette première journée de compétition du Spring Split League of Legends.

LEC LoL 2019 - Semaine 1 : Récap des matchs de la première journée

Crédits photo : LoLEsports

Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette première soirée du LEC a donné lieu à de nombreuses surprises. Entre le remake de la première game, la (double ?) défaite de Fnatic face à SK Gaming, le stomp de Misifts infligé aux pauvres Rogue, la draft infâme des G2 Esports, il n'y avait pas de place pour l'ennui. Retour sur la première journée de compétition de ce Spring Split League of Legends.

Fnatic vs SK Gaming

League of Legends

Round 1

On rentre dans le vif du sujet avec un ancien classico, la rencontre entre Fnatic et SK Gaming !

Des choix très axés teamfight de part et d'autre, avec beaucoup d'AOE et de contrôles, choix de draft qui s’inscrivent dans la meta actuelle

Avec un pick Corki, Pirean part favori en Mid Lane face à la jeune recrue des Fnatic, Nemesis, et l’écart se creuse rapidement entre les deux joueurs. Un premier gank à la 4ème minute au top donne le first blood à Selfmade sur Bwipo, qui est en perma push sur sa lane. Le Jungler de SK continue sur sa lancée et impose de la pression au bot, avec un gank bien pensé, mais contrôlé par Hylissang ce qui permet à la duo lane de Fnatic de s’en sortir, au détriment de leurs sorts d'invocateur. La bot lane de Fnatic n’arrive pas à creuser l’écart et les deux carrys de SK Gaming, Corki (Pirean) et Xayah (Crownshot), continuent de scale sans trop de pression et montent doucement mais surement en puissance.

Un team fight au top, pourtant bien engagé par Fnatic qui envoie dans la tombe le Xin'Zhao de Selfmade, sera contré par la composition SK, qui grâce à un Corki déjà fort par son farm, récupère 2 kills tranquillement pendant que le Sion de Werlyb tank pour l’équipe.

Le first drake est sécurisé par SK à la 16eme minute, suivi dans la foulée de la première tour au mid. Les SK déroulent et enchaînent sur le Héraut de la Faille qu’ils lâchent sur la Mid lane. S’en suit un teamfight, pourtant bien initié par Fnatic avec un flanking d’Hylissang, mais la réponse de SK Gaming est immédiate et sanglante. Les Fnatic n’arrivent pas à être décisifs et offrent encore des kills aux SK, sur des engages risqués face à des SK Gaming soudés.

S’en suit un…. Remake ! Confronté à des problèmes de latence, Riot Games n’a d’autre choix que de refaire la partie

Round 2

Une deuxième chance pour Fnatic en somme, qui n’avait que très peu d’espoir de remporter la première game au regard de l’avance considérable de SK Gaming, mais les histoires ont souvent tendance à se répéter.

Fnatic part sur des picks de confiance pour cette nouvelle draft, comme le fameux Lee Sin de Broxah ou encore le Pyke de Hylissang... et s’empresse de ban le Corki de Pirean. SK Gaming part sur une team avec beaucoup de contrôles avec notamment une Sejuani et un Braum.

Les Fnatic annoncent la couleur et veulent prendre l'ascendant sur le bot side de la map grâce à leur bot lane très agressive. Pendant ce temps là, un premier gank très bien exécuté de la part de la Sejuani de Selfmade au top offre le first blood à la poppy de Werlyb sur le Sion de Bwipo. SK Gaming joue très bien sur toutes les lanes et gratte un léger avantage en gold, tandis que Selfmade fait preuve d'une très bonne lecture de jeu et exerce une excellente pression sur l’intégralité de la carte.

Broxah, quand à lui, est transparent et ne trouve pas d’opportunité de gank, face à une bot lane trop difficile à surprendre, ce qui n’est pas le cas de Selfame qui officie un nouveau gank très réussi sur la bot lane Fnatic et emporte Hylissang au passage. Bis et repetita quelques minutes plus tard sur le support des Fnatic qui tombe une nouvelle fois face à des SK très organisés, qui enchaînent dans la foulée sur le premier drake qu’ils sécurisent à la 13e minute.

Un early game encore compliqué pour les Fnatic qui doivent a tout prix faire courir la game pour monter en puissance.

Les Fnatic engagent un fight au top grace à leur swap lane et parviennent à surprendre mais surtout emporter trois membres de SK dans la tombe et lance le Héraut sur la lane pour sécuriser la T1, mais les SK répliquent en s’emparant des deux tours aux bot. Cet échange permet de donner un peu d’air au Fnatic qui reviennent quasiment even aux golds. Regonflés, les Fnatic augmentent leur pression sur les lanes et récupère un drake à la 18ème minute.

La situation ralentit, les Fnatic recollent aux golds et semblent en contrôle de la map. C’est alors qu’un énorme temfight explose sur la mid lane à la 22eme minute et permet aux noir et orange de récupérer trois kills. Les SK reviennent à la charge et c’est au tour de Pirean et Dreams de tomber sous la Akali de Nemesis. Le vent semble tourner en faveur de Fnatic, mais pourtant.

Fnatic récupère un nouveau drake à la 26e minute et initie un nouveau fight sur la mid lane, désengagé par les SK après un ultime raté de Selfmade. Cherchant l'affrontement à tout prix, les Fnatic vont se lancer sous la T2 mid des SK Gaming et Broxah va tout simplement s’empaler sur la compo SK, la situation se retourne, les SK ont récupéré leurs ultimes et Rekkles est le suivant à tomber. À vouloir trop forcer, les Fnatic y ont laissé leurs plumes.

Leurs adversaires privés de jungle et d'ADC, SK récupère rapidement le Baron malgré la résistance des trois derniers membres de Fnatic. Sous l’impulsion du buff Nashor, SK se lance à l’assaut du Nexus adverse via la mid lane. Selfmade, toujours aussi impressionnant, place un magnifique ultime sur Rekkles qui tombe à nouveau, les Fnatic sont affaiblis, SK confirme sa bonne forme de la première game avortée et l’emporte.

esport-lol

LEC Spring Split 2019 : G2 Esports sur le toit de l'Europe

Les G2 Esports ont tout simplement été au dessus cette saison et remportent leur 5e titre de champions Européen - et accessoirement le premier titre de l'histoire du LEC- sur un 3-0 en grande finale contre Origen en terminant la dernière game en moins de 20 minutes.

0

L'actu

En Continu

18:41 EM Summer phase de groupes : Jour 3
16:24 La Société Générale lance sa carte bancaire League of Legends
16:08 LoL : L'édition 2019 des All-Stars aura lieu à Las Vegas
15:57 LoL - PBE 9.19 : Un petit up pour Rek'Sai & Annie
18:24 League of Legends fête ses 10 ans le 16 octobre
17:00 LoL : Découvrez le splashart de Valiant Sword Riven Édition prestige
15:34 Items : toutes les recettes et les champions sur lesquels les utiliser
15:09 La Tier List TFT mise à jour avec le patch 9.18
13:42 Les meilleures compositions du patch 9.18 !
16:28 Le site de la billetterie des Worlds LoL en pleines difficultés techniques

Articles

recommandés

Worlds : Les tickets pour les demi et les quarts finale déjà sold out
LoL - PBE 9.19 : Un petit up pour Rek'Sai & Annie
Tier List des champions en Saison 9

Guides

à découvrir

Tier List des champions en Saison 9
Guide pour Zilean Mid en S9
Guide pour Zyra Support en S9