Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo /

La chute de Starbreeze

La chute de Starbreeze
0

Alors que Starbreeze traverse une crise financière compliqué, le site Eurogamer est revenu sur les pourquoi du comment de la chute du studio.

La chute de Starbreeze

Pour ceux qui n'auraient pas suivi, Starbreeze Studios, des développeurs suédois capables du meilleur (Payday 2, The Chronicles Of Riddick : Escape From Butcher Bay) comme du pire (Syndicate, Overkill's The Walking Dead), traverse actuellement une crise financière qu'on ne souhaiterait à personne. Malgré un Payday 2 rentable mais qui s'étale trop sur le long terme, aucun jeu n'est parvenu à prendre le relais, malgré quelques essais infructueux, ce qui mènera sur le déclin un studio qui avait, pourtant, les promesses d'un avenir plus radieux.

Vous le savez, l'un des rôles des journalistes est d'apporter la vérité au peuple, et c'est à cette tâche que s'est attelé Wesley Yin-Poole, pour le site anglais Eurogamer, qui a décidé de partir en quêtes de réponses auprès des employés de Starbreeze et de tout individu ayant côtoyé de près ou de loin le studio suédois. C'est donc au travers d'un très (très) long papier (en anglais) qu'on en apprend plus sur ce micmac incroyable qu'est Starbreeze, depuis sa création jusqu'à sa chute financière.

Millenium

Pour les plus anglophobes parmi vous, nous avons décidé de regrouper un historique plus léger issu du dossier d'Eurogamer, on vous encourage cependant à lire l'article original bien plus complet et intéressant, pour ceux qui comprennent correctement l'anglais (au pire, ça vous le fera travailler !) :

  • Alors que le studio Grin (connus surtout pour Bionic Commando en 2009) se fait annuler son dernier contrat par Square Enix, les frères Ulf et Bo Andersson, fondateurs du studio, décident de le fermer pour manque de moyens, et en ouvrent un autre juste derrière appelé Overkill, ce qui permettra de développer Payday, qui réalisera un modeste succès sur Steam mais pas assez pour rentabiliser les frais de développement.
  • Dans la foulée, le studio Starbreeze est lui aussi en mauvaise posture, après un Syndicate plutôt moyen. D'ailleurs, avant même la fin de développement de ce dernier et reniflant les fins de mois difficiles, une bonne partie de l'équipe est partie fonder MachineGames (ceux qui réaliseront les nouveaux Wolfenstein). L'avenir de Starbreeze ne repose plus que sur Brothers : A tale of Two Sons (qui fut un joli succès critique).
  • Revenons à Overkill, et son Payday qui marche bien mais aurait besoin d'une suite encore meilleure, et donc de financement. Ça tombe bien, Starbreeze à besoin d'un nouveau jeu pour que l'argent coule de nouveau à flot. Les deux studios suédois décident de s'associer, Starbreeze part quérir de l'argent d'investisseur possédant des parts chez eux, afin de pouvoir racheter Overkill avec ces parts. Problème : Starbreeze va tellement mal que les parts n'ont que peu de valeur, à tel point qu'Overkill finit par être acteur majoritaire dans le studio pour que le rachat soit possible. Ce n'est pas Starbreeze qui prend possession d'Overkill, mais bel et bien l'inverse.
  • Le développement de Payday 2 est lancé et le jeu sort en 2013. C'est un franc succès, les DLC sont vendus à tour de bras et l'action en bourse du studio explose. Pourtant, Starbreeze commence à se déchirer de l'intérieur : Les frères Andersson sont en désaccord. Ulf aurait aimé que Payday 2 reste un petit jeu, là où Bo a de plus grandes ambitions. S'en suit alors une séparation des deux frères, Bo devenant le principal directeur de Starbreeze (et d'Overkill) en rachetant la part de son frère, alors qu'Ulf s'en va chez un développeur indépendant nommé 10 Chambers Collective, afin de créer un nouveau jeu : GTFO.
Trailer de lancement d'Overkill's The Walking Dead
  • En 2014, Starbreeze signe un accord avec Skybound Entertainement pour faire le jeu Overkill's The Walking Dead qui sortira en 2016. La promesse d'un jeu mélangeant Payday avec la licence Walking Dead avait quelque chose d’intrigant, mais plusieurs décisions porteront de lourds dégâts au développements. Tout d'abord, Starbreeze décidera de changer trois fois de moteur (dont il investira 6 millions de livres dans l'acquisition du Valhalla Engine, très peu fonctionnel et inconnu de l'équipe de développement). Se rajoute derrière un management avançant dans le flou et ne sachant pas vraiment vers quoi doit se diriger le game design, à vouloir copier ce Far Cry ou cet Assassin's Creed auquel le producteur a joué la veille. Le titre subis alors nombreux reports jusqu'en 2018, arrivant dans la forme que l'on connait aujourd'hui, en utilisant l'Unreal Engine (une décision qui n'arrivera que trop tard, demandant aux développeurs de refaire entièrement le jeu en un an et demi).
  • The Walking Dead s'est vendu en dessous des 100 000 exemplaires (au lieu du million espéré), largement en dessous du nécessaire pour rattraper les millions de dollars dépensés dans le jeu, notamment sur le moteur Valhalla. L'argent que devait générer cette production devait garder le studio à flot, mais il n'existe pas, l'action de Starbreeze s'engage alors dans un naufrage à faire pâlir le Titanic.
  • Le 5 décembre 2018, les autorités suédoises ont perquisitionné le bureau de Starbreeze à Stockholm, dans le cadre d'une enquête sur des délits d'initié. Deux personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette enquête, sous le regard stupéfait des employés. (Bo Andersson a depuis été blanchi de toute faute, l'enquête se concentrant désormais sur Carnegie, la banque qui l'a contraint à vendre ses actions).
Millenium

Pour citer Wesley Yin-Poole, la dette de Starbreeze s'élève à 34 millions de livres sterling, liée à quatre prêts venant de différentes banques. Actuellement plusieurs solutions s'offrent à Starbreeze pour rembourser leurs dettes, que ce soit par le rachat du studio par un autre (THQ Nordic ?) ou la simple vente de la licence Payday à qui la veut. Quoi qu'il en soit, Starbreeze rentre dans une phase de reconstruction, la direction à d'ailleurs demandé à l’entièreté de l'équipe d'émettre des commentaires, bons et mauvais, sans blâme, dans le cadre d'un post-mortem de production.

Overkill's The walking Dead s'est vu retardé sa version console, le jeu est d'ailleurs habité par 662 joueurs aux dernières nouvelles, qui se régalent régulièrement de mises à jour. Les employés continuent encore de travailler dessus, avec la sensation que le salaire ne durera pas éternellement. Apparemment, les employés gardent quand même une bonne opinion de Starbreeze, considérant l'entreprise comme "une bonne compagnie dans un lieu superbe, doté d'un sens exceptionnel de la camaraderie". On espère sincèrement que les 200 employés ne perdront pas leur emploi à cause de ce festival des mauvaises décisions. Ou, le cas échéant, que ces derniers trouveront un studio qui voudront bien d'eux rapidement.

Depuis son licenciement de Starbreeze, Bo Andersson aurait "disparu de la surface de la terre" d'après quelqu'un qui le connaît.

Calendrier des sorties de jeux

Retrouvez notre calendrier des sorties de jeux vidéo en 2019 ainsi que des années à venir sur PC, Xbox One, PS4, Nintendo Switch, 3DS, Google Stadia, Xbox Scarlett, PS5 et autres : les prochains jeux ou DLC vous seront présentés avec leurs dates de sortie lorsqu'elles sont disponibles.

Test Kingdom Hearts 3 : Un Action-RPG qui a "un coeur grand comme ça" !

Découvrez notre avis définitif sur KH3, l'A-RPG de Square Enix disponible depuis le 29 janvier dernier sur PS4 et Xbox One.

0

L'actu

En Continu

22:51 WoW : 4 boss de Ny'alotha en test Jeudi 24 et Vendredi 25 octobre
20:30 Blizzard continue de nous teaser sur HOTS, l'arrivée d'Aile de mort serait-elle enfin officielle ?
20:30 Nouveaux champions, reworks et nouvelles synergies déjà annoncés pour le Set 2 de TFT
20:00 Toutes les informations sur le départ de Féfé de Paris Eternal avec l'interview de Zaroide
19:59 De nombreuses arrivées dans le coaching staff de London Spitfire !
19:40 L'événement Halloween de FUT 20 a commencé !
19:38 Les soluces du DCÉ Hulk Scream
18:56 Le coach français Féfé quitte l'équipe française pour rejoindre Toronto Defiant
17:58 Diablo 4 annoncé par erreur par un magazine Allemand ?
17:00 Star Citizen : Kruger Intergalactic, constructeur

Articles

recommandés

Tout savoir sur les récompenses FUT Champions
Retrouvez les decklists du Top 4 du Masters Tour Bucarest

Guides

à découvrir

Tier List des champions en Saison 9
Découvrez les decks qui se démarquent depuis l'ajout de 23 cartes du Libre
Calendrier des sorties de jeux