Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo /

Activision Blizzard : des centaines d'emplois supprimés

Activision Blizzard : des centaines d'emplois supprimés
0

Blizzard-Activision a enfin diffusé ses chiffres de 2018, et a confirmé la rumeur qui pesait depuis quelques jours : une restructuration de l'entreprise va permettre de faire gonfler les effectifs des équipes de développement aux dépens d'une partie du personnel administratif, entre autres.

Activision Blizzard : des centaines d'emplois supprimés

Activision-Blizzard a connu de meilleures périodes. Le groupe phare du jeu vidéo enchaîne les mauvaises nouvelles depuis quelques mois : stagnation des jeux Hearthstone et Overwatch comme annoncé lors du conference call de novembre dernier, baisse de fréquentation de World of Warcraft ; séparation de Bungie qui part avec Destiny sous le bras (quelques temps après l'ajout de Destiny 2 au launcher Battle.net) ; et départ de plusieurs cadres importants comme Eric Hirshberg le directeur des opérations d'Activision Publishing, Mike Morhaime président de longue date de Blizzard et même Spencer Newman le directeur financier.

Une annonce de restructuration

Dans ce contexte, un plan d'économies a été dévoilé lors de la conférence d'annonce des chiffres du 4e trimestre 2018 (et donc de l'année complète). En effet, après avoir annoncé des valeurs très élevées et des bénéfices supérieurs à ceux de 2017 (7,5 milliards en 2018 contre 7,017 milliards en 2017), il a été répété que 8% des employés à des postes non liés au développement allaient perdre leur emploi.

En 2019, nous allons augmenter nos investissements dans les franchises principales franchises, permettant ainsi aux équipes d'accélérer la vitesse à laquelle elles sortent du contenu pour leurs communautés. Le nombre de développeurs travaillant sur Call of Duty, Candy Crush, Overwatch, Hearthstone, Warcraft et Diablo va augmenter de 20% en 2019. L'entreprise va trouver ces ressources en ôtant des postes non prioritaires qui ne répondent pas aux attentes, et réduira ainsi les coûts administratifs et non liés au développement [...] Avec cette restructuration, Activision-Blizzard devrait pouvoir économiser 150 millions de dollars, dont la majorité sera reversée dans le développement des franchises.
Activision-Blizzard sur Restructuration pour 2019 et plan social

L'herbe n'est pas forcément plus verte ailleurs, l'action d'EA ayant perdu 13% mercredi 6 février avant de remonter, et celle d'Activision-Blizzard a perdu 2,5% ce vendredi 8. L'année verra peut-être même de nouveaux bouleversements pour la firme d'outre-Atlantique, puisque l'on apprenait récemment que la banque JP Morgan conseillait, entre autres investissements à Apple, de racheter Activision Blizzard (bien que Netflix ait été le meilleur choix pour les conseillers de la banque).

C'est donc un coup dur qui s'annonce pour les employés de l'entreprise basée à Santa Monica, qui étaient encore fin 2017 au nombre de 9 800 dans le monde, et qui malheureusement doivent vivre une période d'incertitude. En effet, environ 800 d'entre eux devraient perdre leur emploi dans les temps à venir.

Une augmentation des ressources de développement

Comme précisé dans la citation ci-dessus, les équipes de développement de la plupart des franchises vont s'agrandir de 20% d'effectifs. Et ceci pour assurer une meilleure pérennité des jeux nommés, tout en investissant aussi de manière importante dans les circuits esport concernés (Overwatch League, nouveau système compétitif Hearthstone). Les franchises dont les réussites ne correspondent pas aux attentes, comme Heroes of the Storm, vont voir leurs coûts réduits.

Activision-Blizzard souhaite aussi augmenter la cadence de sorties de contenu ingame, mais aussi de contenu pour mobiles. Malgré tout, l'année 2019 devrait être relativement pauvre en nouveautés (à part Warcraft III Reforged et les extensions Hearthstone habituelles) et nous devrons attendre patiemment 2020 pour voir l'effet concret de l'arrivée des nouveaux développeurs.

Millenium

Les chiffres à connaître

  • Le dernier trimestre 2017 avait généré 2,043 milliards $, le dernier de 2018 en a, lui, rapporté 2,38. Un chiffre bien au-delà des objectifs de 2,236 milliards $.
  • Pour l'année 2017 complète, Activision-Blizzard avait engrangé 7,017 milliards $, contre 7,5 cette année, soit une hausse d'environ 500 millions $.
  • 9% : c'est le taux d'augmentation de la valeur de l'action Activision-Blizzard (et donc des dividendes des actionnaires) entre 2018 et 2019. Comme vu sur le graphique ci-dessus, l'approche de l'annonce de la restructuration a très fortement boosté cette valeur.
  • 20% : c'est l'augmentation prévue pour la taille des équipes de développement des franchises suivantes : Overwatch, Warcraft, Hearthstone, Diablo, Candy Crush, Call of Duty.
  • 8% : c'est le pourcentage d'employés qui devraient subir la restructuration annoncée par Activision-Blizzard, soit environ 800 employés répartis sur tous les bureaux. Ceux-ci bénéficieront d'un suivi pour un retour à l'emploi ainsi que d'une prime de départ.
  • 35 millions : c'est le nombre d'utilisateurs actifs mensuels annoncé par Blizzard, contre 268 pour King (Candy Crush) et 53 pour Activision.
  • 665 millions $ : c'est le montant du bénéfice de Blizzard sur l'année 2018, pour un chiffre d'affaires de 2,291 milliards $.
  • 150 millions $ : c'est la somme que l'entreprise devrait économiser grâce à sa restructuration, permettant d'injecter davantage dans la partie développement.
  • 2023 : c'est la date jusqu'à laquelle Blizzard et NetEase sont liés. La firme chinoise s'occupe de distribuer les licences californiennes dans son pays, ainsi que d'y gérer les circuits compétitifs.

Peu d'annonces propres aux franchises que nous mentionnons habituellement ont été faites, puisque l'état est relativement stationnaire pour Hearthstone et Overwatch. Une baisse de fréquentation est par contre remarquée sur World of Warcraft, après la très attendue hausse due à l'extension Battle for Azeroth. La franchise Call of Duty d'Activision est restée sur les mêmes bases que d'habitude et a généré les plus grosses ventes sur console de l'année (une performance réalisée 9 fois sur la dernière décennie). Le renouveau de Spyro : Reignited Trilogy a été aussi très remarqué lors de ce 4ème trimestre.

0

L'actu

En Continu

19:22 Les Icônes Prime Moments
18:15 [LIVE] Six Invitational 2019 : jour 4, quarts de finale
18:12 Découvrez le trailer de War of the Spark, l'extension MTG du 27 avril
17:58 [LIVE] LEC Spring Split 2019 : Origen vs Excel
17:23 LoL - Saison 9 : Les prochains skins légendaires auraient fuité
17:00 Jeff Kaplan : "Nous n'imaginions pas qu'il y aurait autant d'OTP"
16:11 Les modes de jeu BO1 et BO3 de cette semaine sur MTGA
16:05 DotA Auto Chess : guide des synergies pour les différentes races et classes
16:00 Anthem : Le jeu est disponible pour les possesseurs de l'EA Access
16:00 Les Playoffs du Wild Open 2019 se jouent ce 16 février

Articles

recommandés

Test Crackdown 3, PC, Xbox One, review
Test de Far Cry New Dawn : L'apocalypse se vit en plein air
DotA Auto Chess : guide des synergies pour les différentes races et classes

Guides

à découvrir

Tier List ladder Rastakhan post nerfs du 5 février
Guide pour Ahri Mid en S9