Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Battlefield V /

Battlefield V : Firestorm preview, aperçu

Battlefield V : Firestorm preview, aperçu
0

Un mois après la sortie d’Apex Legends, Electronic Arts s'apprête à acceuillir son deuxième Battle Royale, cette fois-ci développé par DICE et Criterion Software. Nous avons été invité à découvrir Firestorm dans les locaux d'EA à Guilford, voici nos premières impressions sur ce Battlefield Royale.

Battlefield V : Firestorm preview, aperçu

Firestorm est la promesse du plus grand terrain de jeu jamais conçu sur un Battlefield. En mêlant tous les éléments qui ont fait la force de la licence par le passé à la formule du Battle Royale, Electronic Arts parviendra t-il vraiment à révolutionner ce mode de jeu en vogue ? Premier élément de réponse après plusieurs heures passées sur le prochain contenu majeur de Battlefield V qui sera disponible gratuitement pour tous les possesseurs du jeu le 25 mars prochain sur PC, Xbox One et PS4.

Battlefield Royale

Sans trahir sa philosophie qui en a fait l’une des références des simulations de guerre chez les AAA au fil des années, la licence tente aujourd’hui de s’insérer, avec ses propres armes, sur un créneau déjà bien chargé. Pour trouver la bonne formule, Criterion se devait de respecter les préceptes même du BR, à savoir : une carte délimitée par une zone progressive (le cercle de feu dans ce cas précis), la recherche d’armes et équipements et bien entendu, la survie.

Des éléments de gameplay qui fusionnent finalement presque naturellement avec la vision du champ de bataille à la sauce Battlefield. Cartes massives, large choix de véhicules ( pas moins de 17 au lancement), arsenal de destruction et objectifs ; Firestorm s’appuie en effet directement sur des composantes qui ont fait le succès de la licence pour offrir un Battle Royale immersif en solo comme en escouade de quatre.

L’éditeur a mis les petits plats dans les grands pour son BR en proposant une carte 10 fois plus grande que “Hamada”, la plus grande map connue de la licence à ce jour. Halvøy bénéficie donc d'environnements variés : zones enneigées, zones montagneuses, zones portuaires, plaines, forêts...le moteur Frostbite n’est pas en reste et permet à Firestorm de, graphiquement, surpasser tous ses concurrents.

Battlefield V

Cela suffira t-il à s’imposer comme leader de ce marché déjà saturé ? Bien-sur que non car peu seront les joueurs qui parviendront à profiter pleinement de la qualité graphique du jeu, qui, au fil des parties passe rapidement au second plan. Le vrai challenge pour Criterion est de parvenir à proposer une expérience rafraîchissante et innovante, d'autant plus que pour y jouer, l'achat de Battlefield V est nécessaire et face à des concurrents "free-to-play" l'exigence des joueurs pour ce Battle Royale est naturellement décuplée, c'est pourquoi, l’éditeur est arrivé avec quelques nouvelles idées.

Come on baby, light my fire

La zone est l’un des éléments clés d’un Battle Royale et pour coller à son contexte de seconde Guerre Mondiale, Firestorm se dote d’un cercle de feu qui réduit tout en cendre sur son passage. Ce dernier a la particularité d’être présent dès le début de la partie afin de délimiter une zone de jeu réduite sur la carte pour offrir un rythme cohérent aux 64 joueurs parachutés, en effet une partie entière, jusqu’au Top 1, ne prenait en moyenne que 25 minutes.

Battlefield V

Cette fonctionnalité a également pour avantage de varier l’expérience de jeu d’une partie sur l’autre puisque le cercle déterminera, de manière aléatoire, une zone différente pour chaque game. Le feu étant un élément ayant marqué l’histoire de l’humanité, nous, humains, sommes conscients de ses dangers et des sensations de douleurs qu’il peut provoquer.

Battlefield V
Battlefield V

Criterion est parvenu à retranscrire cette sensation de danger in-game pour rendre sa zone plus impactante que celles que l’on a l’habitude de voir chez les autres Battle Royale. Le fonctionnement reste identique avec des dégâts infligés sur la durée qui deviennent plus importants à chaque mouvement de zone, néanmoins avec le travail visuel et sonore effectué sur ce cercle de feu ainsi que la destruction qu’il entraîne, vous y réfléchirez à deux fois avant d’aller looter un cadavre quelques mètres derrière vous.

Les armes du chaos

Autre aspect qui permet à Firestorm de se démarquer de ses concurrents, la destruction massive. C’est l’un des points sur lequel DICE avait mis l’accent au lancement de Battlefield V et c’est une composante essentielle du Battle Royale de Criterion. A l’aide de l’arsenal proposé, vous aurez la possibilité de déloger vos adversaires qui tenteraient de se hisser jusqu’au Top 1 en se faufilant d’une maison à l’autre tout en esquivant le combat. Les maisons, les arbres ou encore les véhicules peuvent être détruits en utilisant les explosifs que vous trouverez sur votre passage, offrant un vrai dynamisme aux affrontements de fin de zone.

Battlefield V

Pour créer le chaos, vous allez d’abord devoir être armé en conséquence et pour cela votre escouade devra prendre des risques afin d’être récompensée. Fans inconditionnel de la licence, Criterion a pensé à vous, les objectifs sont présents dans Firestorm et constituent un rôle important dans votre course à l’armement. Trois points d’interaction (A,B et C) seront disponibles sur la carte, en capturant ces points, vous pourrez mettre la main sur du matériel tel que le Panzer IV ou encore le pistolet lance-fusées, qui permet de demander des tirs de V-1. Bien entendu vous alerterez les joueurs aux alentours lors de votre prise de position, assurez-vous donc d’être équipé en conséquence pour défendre votre dû.

Battlefield V
Battlefield V

Des entrepôts à véhicules sont également présents sur la carte, et c’est en travaillant en équipe que vous pourrez y accéder pour y trouver les fameux chars d’assauts. Encore une fois, ouvrir ces bunkers indiquera votre position aux ennemis qui seront alertés par le bruit d’ouverture des portes. “High risks, high rewards”, telle est la volonté des développeurs pour pimenter l’expérience de jeu, mais si ces idées prennent tout leur sens en escouade, elles perdent un peu en intérêt en solo puisque vous n’aurez par exemple pas la possibilité d’actionner les deux valves du bunker tout en vous défendant des menaces avoisinantes.

Un genre finalement difficile à révolutionner

Le reste de la formule reste somme toute assez classique puisque à l’image des autres Battle Royale déjà existants, vous serez parachuté sur une carte peuplée d’ennemis en quête de survie. Les armes et l’équipement seront bien évidemment l’une des clés de votre réussite, déclinées en 3 raretés différentes, communes, rares et équipes ; vos armes ne pourront pas être modifiées à l’aide d'accessoires divers. Pour bénéficier d’une lunette ou d’un accessoire de canon, vous devrez tomber sur une version supérieure de votre arme actuelle. Afin de résister davantage aux dégâts, des plaques d’armures seront applicables aux armures que vous trouverez, chaque plaque octroyant 50 points de résistance. Plus votre armure est rare et plus vous pouvez y appliquer de plaques, jusqu’au nombre maximum de trois.

La gestion du soin est également primordiale dans un BR et dans Firestorm c’est à l’aide de seringue que vous régénérez votre vie. Celles-ci s’injectent directement, ce qui ne paralyse pas vos mouvements et ont un cooldown de 7 secondes avant une autre utilisation. Si l’inventaire paraît un peu barbare au premier abord avec des chiffres affichés un peu partout sur la partie inférieure droite de votre écran, il devient finalement très simple d’utilisation une fois bien pris en main.

Battlefield V

On regrettera seulement le manque de clarté lors des phases de loot qui demandent de passer bien trop de temps à différencier les types de munitions qui ne sont pas assez mis en avant, par un code de couleur marqué par exemple.

Prometteur

Vous l'aurez compris, Firestorm a su nous séduire avec sa proposition réaliste, explosive et graphiquement impressionnante du Battle Royale. Enchaîner les parties en arpentant et en traversant les environnement variés de Halvøy à pied, au volant d'un véhicule amphibie ou encore à l'intérieur d'un char d'assaut offrait une expérience de jeu rafraîchissante. Néanmoins, malgré quelques idées assez innovantes et une tempête de feu convaincante, nous voyons difficilement comment ce Battle Royale arrivera à se positionner en tant que réel concurrent des entités déjà installées, la faute notamment à son modèle économique qui nécessite de posséder Battlefield V pour y jouer.

En revanche Firestorm semble avoir toutes les qualités d'un Battle Royale abouti qui devrait plaire aux joueurs chevronnés de BF et aux amateurs du genre.

Le trailer de gameplay de Firestorm est disponible

Le Battle Royale de Battlefield V se dévoile un peu plus aujourd'hui avec un trailer de gameplay. Pour rappel Firestorm sera disponible sur PC, Xbox One et PS4 le 25 mars prochain.

0

L'actu

En Continu

20:15 E3 2019 : Plusieurs nouveautés pour le Chapitre 4 de Battlefield V
17:05 Le PDG d'Electronic Arts annonce le licenciement de 350 employés.
11:25 Firestorm, le Battle Royale de Battlefield V est disponible
09:53 Battlefield V : DICE présente la roadmap pour les mois à venir
14:22 Le trailer de gameplay de Firestorm est disponible
14:10 Firestorm : notre preview du BR de Battlefield V
15:21 Battlefield V : Des infos sur la map de Firestorm le mode Battle Royale
19:24 Battlefield V se dote d'un mode Battle Royale, Firestorm.
15:25 Sortie de Battlefield V, découvrez notre test
18:04 Battlefield V : Trailer de lancement

Articles

recommandés

Tout savoir sur les récompenses FUT Champions
Retrouvez les decklists du Top 4 du Masters Tour Bucarest

Guides

à découvrir

Battlefield V : Présentation des différentes armes & de l'équipement