Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / World of Warcraft (WoW) /

WoW : Les Mille Pointes : la fin de l'ennui

WoW : Les Mille Pointes : la fin de l'ennui
4

Si WoW Classic, ce grand bond en arrière programmé cet été par Blizzard, nous permettra de découvrir ou re-découvrir le jeu, il ne sera pas si évident de se replonger dans l'état initial de certaines zones améliorées, voire boostées, par Cataclysm, dont les Mille Pointes.

WoW : Les Mille Pointes : la fin de l'ennui

Si vous suivez cette chronique depuis quelques semaines, vous avez sans doute remarqué qu’on ne peut pas faire un article sur Kalimdor sans balancer les termes Cataclysm, Aile-de-Mort et terraforming. Ça en devient répétitif et croyez bien que je le regrette, mais s’il y a bien une zone où on ne dira pas « c’était mieux avant », ce sont Les Mille Pointes. Nulle part ailleurs les grands travaux du Dragon Noir n’auront été aussi profitables.

Je sais que vous l'attendez : le point coucher de soleil ! - World of Warcraft
Je sais que vous l'attendez : le point coucher de soleil !

Parce que les Mille Pointes avant Cataclysm, c’était une promesse d’amusement jamais honorée, une frustration ludique et surtout une zone dont on ne comprenait finalement pas bien l’intérêt. Niveau paysage, on y retrouvait le duo gagnant canyons-mesas, dont on a déjà parlé à Durotar – mais cela avait un intérêt in game – et dont on reparlera dans les Tarides. Alors oui, les paysages de relief animent un territoire et lui donnent une perspective, mais multipliés sur trois zones, ça commençait à devenir redondant.

Evidemment que c'est beau, la zone ne peut pas avoir que des désavantages. - World of Warcraft
Evidemment que c'est beau, la zone ne peut pas avoir que des désavantages.

La Princesse paraissait pourtant belle. La voie d’accès principale aux Mille Pointes, depuis les Tarides, était la Grande élévation – bel oxymore, un ascenseur monumental, descendant sans jamais devoir s’arrêter dans les profondeurs d'un canyon vertigineux. Narrativement parlant, ce genre de descente ne devrait jamais être innocent. Plonger dans les profondeurs a toujours un sens, celui du danger. On descend rarement vers la paix et la sérénité, mais plutôt vers les ténèbres, les abysses et le tourment. Quand on jouait côté Alliance, la Grande élévation étant gardée par des Taurens, il fallait se dépêcher et on se prenait sa petite dose d’adrénaline en passant. Bref, tout était représenté pour qu’on s’attende à trouver de l’action en bas. Mais en fait, non, la zone était plutôt calme, très très calme même et ce n’étaient pas les trois scorpides et les deux basilisques arpentant le canyon qui allaient suffire à satisfaire notre soif de rebondissements.

Avec le Tauren qui gardait l'ascenceur, je peux t'assurer que quand tu venais de l'Alliance, tu ne faisais pas le malin. - World of Warcraft
Avec le Tauren qui gardait l'ascenceur, je peux t'assurer que quand tu venais de l'Alliance, tu ne faisais pas le malin.

Il se disait que les Mille Pointes avaient été autrefois le lit d’un fleuve, se jetant dans la Mer des Salines, asséché par la suite. Et c’était bien ça le problème : on avait le sentiment de manquer quelque chose, de déambuler dans une zone incomplète, défaite, sans réel intérêt narratif, une belle zone, certes, mais voilà, on s’ennuyait.

Quand tu découvres les Salines, tu te dis que logiquement, il y a bien un gnome ou un gobelin qui va établir une mine à ciel ouvert, histoire de rentabiliser l'endroit. Bah non, si on construisait plutôt un circuit de course qui ne fonctionne pas ?! - World of Warcraft
Quand tu découvres les Salines, tu te dis que logiquement, il y a bien un gnome ou un gobelin qui va établir une mine à ciel ouvert, histoire de rentabiliser l'endroit. Bah non, si on construisait plutôt un circuit de course qui ne fonctionne pas ?!

Mais c'est quand on arrivait dans les Salines que le jeu commençait sérieusement à nous troller. Dans cette partie immaculée de la zone, où le sel affleurait à la surface, des Gnomes et des Gobelins avaient installé un circuit de course, la Piste des Mirages. Un nom ironiquement très bien choisi parce qu’une fois passées l’excitation et l’anticipation de faire des courses de voiturettes, il n’y avait… rien. Des quêtes pour aider les bras cassés tenant le circuit à faire semblant d’animer tout ça, mais aucune chance de réellement faire partie de la course. Et c’était franchement cruel de faire miroiter un Mario Kart dans WoW pour finalement réaliser que bien sûr, ce sont des gnomes et des gobelins qui gèrent le circuit, bien sûr qu’il n’y a aucune chance que les véhicules fonctionnent. En anglais, un adjectif caractérise parfaitement la frustration que représentait la Piste des Mirages : anti-climactic, qui cause une déception à la fin d’un événement excitant. A ce stade, j’avais personnellement abandonné l’idée de finir les quêtes de la zone.

C'est perturbant de revoir ces images. Je voulais juste faire une course de voiturettes, moi ! - World of Warcraft
C'est perturbant de revoir ces images. Je voulais juste faire une course de voiturettes, moi !

Certes, le relief n’aidait pas à établir des communautés, même si les Taurens, fidèles à leur architecture perchée - au sens propre comme figuré, avaient colonisé une partie des mesas. C’était cependant complètement contre-productif et peu pratique puisque lesdites mesas ne représentaient qu’un intérêt stratégique faible. En résumé, les Mille Pointes avant Cataclysm, c’était une belle promesse jamais tenue.

"On s'est établi sur la cime pour avoir un meilleur poste d'observation" "Et vous observez quoi ?" "Ah rien, y'a personne d'autres que nous ici"

Heureusement pour les joueurs, Aile-de-Mort est venu mettre son grain de sel dans les Salines, quand le tsunami provoqué par son éveil a englouti tout ce qui n’allait pas dans les Mille Pointes, c’est-à-dire à peu près tout !

"Pour ce que vous m'avez remercié, de toute façon..."

Qu’on se le dise, parfois, le chaos, ça fait du bien. Les Mille Pointes n’ont jamais été aussi vivantes que depuis qu’elles ont été recouvertes par les flots. D’abord, la nouvelle configuration des lieux a multiplié les niveaux d’évolution. Alors qu’avant, on courait dans les canyons et on essayait mollement de trouver le moyen de gravir les mesas, aujourd’hui entre les profondeurs aquatiques, la surface de l’eau et les côtes, on a gagné une zone en triplex, voire en quadruplex. Ensuite, les quêtes se sont adaptées et, si la Piste des Mirages est enfin détruite – et franchement, vu la dose de frustration qu’elle nous infligeait, ce n'est que justice, les nouvelles quêtes nous donnent finalement la seule chose qu’on était venu chercher dans les Salines : un engin qui fait vroum vroum, un bateau en l’occurrence.

Je retire ce que j'ai dit sur l'architecture des Taurens. Ils étaient pas si mal inspirés de s'établir en hauteur. - World of Warcraft
Je retire ce que j'ai dit sur l'architecture des Taurens. Ils étaient pas si mal inspirés de s'établir en hauteur.

La faune s’est renouvelée et oui, après trois zones arides, on rencontre d’autres créatures que les scorpides et les basilisques – il était temps, merci ! Avec l’eau sont également apparus des pirates des mers du sud, qui attaquent à boulets rouges la péniche des anciens gnomes et gobelins du circuit qui, enfin, ont une vraie raison de se plaindre.

"Coucou ! On est dans la Redoute des mers du Sud... Et on ne compte pas y établir un shop de fringues... Ahaha ! Vous l'avez ?"

Cerise sur le gâteau, ou plutôt sur la pièce montée, Magatha Totem-Sinistre réapparaît dans les Mille Pointes, prisonnière du Marteau du Crépuscule. Une suite de quêtes très bien agencée nous chargera de la libérer, alors qu’elle nous révèlera le but du Marteau du Crépuscule sur ces terres : détruire les Mille Pointes… Ah bah non, ça commençait seulement à être bien !

WoW - Durotar et les Îles de l’Echo : l’anti-Forêt d’Elwynn

Cette semaine, on explore la zone de départ des Orcs et des Trolls, Durotar, à l’Est de Kalimdor. Territoire ancestral de la Horde, au visuel globalement épargné par Cataclysm, Durotar est une zone riche en intrigues et en enjeux politiques. On y trouve même des Kul Tiriens plus ou moins égarés.

4
Sachanstuff il y a 3 mois

Super article ! Il y a un sommaire avec tout ce que tu as écrit ? J'apprécie beaucoup ta plume, mes 6 onglets avec tes articles le démontre haha

Sachanstuff il y a 3 mois

Super article ! Il y a un sommaire avec tout ce que tu as écrit ? J'apprécie beaucoup ta plume, mes 6 onglets avec tes articles le démontre haha

Sachanstuff il y a 3 mois

Super article ! Il y a un sommaire avec tout ce que tu as écrit ? J'apprécie beaucoup ta plume, mes 6 onglets avec tes articles le démontre haha

Sachanstuff il y a 3 mois

Super article ! Il y a un sommaire avec tout ce que tu as écrit ? J'apprécie beaucoup ta plume, mes 6 onglets avec tes articles le démontre haha

L'actu

En Continu

16:16 Guide du Moine Tisse-brume de Rise of Azshara
14:48 WoW : Listing des composants requis à l'effort de guerre de chaque faction
15:40 Guide du Chasseur de démons Dévastation de Rise of Azshara
13:59 WoW Classic : Rendez-vous Mardi 27 août à 00h00 pour la sortie officielle
21:20 Sam Vostok : WoW Classic - quel succès pour le jeu ?
18:32 WoW : Tout ce qu'il faut savoir sur le Patch 8.2.5
23:20 WoW Classic : Les développeurs de Vanilla essaient et discutent de Classic
14:46 WoW : Le Grogneur loup-de-givre, monture du 15è anniversaire de WoW
14:45 WoW : Le Bélier de combat foudrepique, monture du 15è anniversaire de WoW
14:20 WoW : La Vallée d'Alterac du 15è anniversaire en test avec les dév' ce soir

Articles

recommandés

WoW : Listing des composants requis à l'effort de guerre de chaque faction
WoW : Tout ce qu'il faut savoir sur le Patch 8.2.5
La rédaction Millenium WoW a besoin de vous !

Guides

à découvrir

Guide du Prêtre Ombre de Rise of Azshara
Guide du Druide Restauration de Rise of Azshara
Guide du Guerrier Fureur de Rise of Azshara