MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LoL : La LCK doit élire son ambassadeur pour le Play-In

LoL : La LCK doit élire son ambassadeur pour le Play-In
0

Pour la première fois depuis que le Play-In a été mis en place aux Worlds 2017, c'est la Chine qui enverra ses trois équipes directement dans la phase de groupe et non la Corée.

LoL : La LCK doit élire son ambassadeur pour le Play-In

C'est à l'image des victoire de la chine aux Worlds, au MSI, aux Rift Rivals, et aux Asian Games 2018 que la décision a été prise. Après des années de domination, les équipes de LCK retombent sur terre avec une nouvelle de taille : la troisième équipe qualifié en LCK ira aux play-in et non pas en phase de groupe directement. Même si aucune nouvelle officielle n'a été transmise, l'information a quand même été relayée par beaucoup de protagonistes importants de l'esport chinois. C'est donc la LPL qui verra 3 de ses équipes qualifiés directement. Cette nouvelle officialise pleinement le changement d'ordre des puissances sur League of Legends qui met fin au leadership de la Corée qui semblait indétrônable. La Corée chute et la Chine prend le relais. Avec cette annonce, une question très importante se pose, quelle équipe coréenne sera la première à poser le pied dans le Play-In ?

Des équipes de rookies qui rêvent de l'international

Depuis son arrivé en LCK, une équipe fait forte impression : Griffin. Deuxième durant le Summer Split 2018 et premier durant le Spring 2019, cette équipe a tout pour performer à très grande échelle.
Petit bémol, en 2018 l'équipe domine la saison régulière, mais est incapable de se qualifier pour les Worlds et échoue par deux fois aux portes de la compétition. Pareillement en 2019, après son excellent Spring et sa place de numéro 1, l'équipe ne réussit pas à se qualifier au MSI, avec une énorme claque au rendez-vous : trois à zéro en finale des playoffs face à SK Telecom T1. Griffin démontre donc une tendance à perdre la face dans les grandes rencontres mais la troisième place n'est pas inaccessible pour cette équipe qui continue d'apprendre. Cette équipe jeune avec à la mid lane Chovy, MVP du Spring, est au centre de toutes les attentions. Le moment est opportun pour ce roster de s'avancer aux yeux du monde pour prouver sa valeur et sa fougue.

Chovy, seul joueur ayant dépassé les 100 de KDA durant une saison professionnelle - League of Legends
Chovy, seul joueur ayant dépassé les 100 de KDA durant une saison professionnelle

Mais Griffin n'est pas la seule équipe à avoir les capacités et la volonté d'aller aux Worlds. SANDBOX Gaming aimerait bien y croire aussi. Jeune équipe arrivé en 2019 après le rachat de l'équipe Team BattleComics, SANDBOX fait ses premières armes avec succès et termine quatrième au Spring Split.

Cependant, cette équipe très jeune a malheureusement subit un dur retour à la réalité en perdant son premier match en playoff face a DAMWON Gaming. Jeune équipe pleine de volonté, elle dispose d'une force : tous ces joueurs sont d'un niveau très proche, ce qui leur donnent la capacité de tous carry une partie. En pleine construction, cette équipe qui manque encore parfois de confiance, tente de faire sa place parmi les grands noms. Très jeune équipe comme Griffin, SANDBOX n'a pas encore subi la désillusion de perdre des matchs à très gros enjeux et les fans soutiennent avec force ce roster de rookies. Avec une prise de confiance et un peu d'expérience, cette équipe peut offrir beaucoup et peut surprendre les piliers de la LCK pour trouver sa place aux Worlds.

SANDBOX Gaming - League of Legends
SANDBOX Gaming

Néanmoins, la LCK réserve des surprises comme le montre ce début catastrophique de SK Telecom T1 qui a perdu quatre de ses cinq Bo5 dès l'entrée dans ce Summer Split. Griffin et SANDBOX annoncent la couleur de leur côté, avec trois victoires et une défaite, les mettant à la première place aux côtés de deux autres équipes : Afreeca Freecs et KingZone. À la vue de son expérience et du talent de ses joueurs, KINGZONE peut espérer remporter le Summer et prendre la deuxième place. Reste Afreeca Freecs, qui devra faire face à deux jeunes équipes de rookies qui rêvent de s'exporter.

Le match de vendredi entre Afreeca Freecs et SANDBOX sera l'un des matchs clé de la saison pour déterminer quelle équipe dispose du meilleur niveau et des meilleurs chances pour accéder aux Worlds 2019.

esport-lol

Le LEC voit plus grand

Le LEC passe la seconde. Au Summer Split, Riot Games dévoile sa nouvelle recette pour donner aux fans une nouvelle expérience de la compétition en Europe.

Voir la suite
0
Kellogs
Kellogs

Cereals before milk, esport before everything.

L'actu

En Continu

21:00 Le joueur qui a créé un meilleur client que celui de Riot et qui a fini par trouver un emploi
20:27 Les deux personnages qui partagent une capacité (presque) identique
20:00 Le champion que personne ne joue correctement et avec lequel Riot Games ne sait plus quoi faire
19:08 Les titans arrivent dans la faille grâce au mode de jeu Grimoire Ultime
18:00 Quand Tyler1 se fait troll par un joueur... puis sanctionner par Riot Games
16:00 Ce Sion montre l'importance de ne pas abandonner avec un comeback quasi-impossible
13:00 LoL : Le chiffre surprenant des skins données aux champions qui révèle la promesse non tenue de Riot
12:00 LoL : Des conditions d'entraînement déplorables pour les équipes participant aux Worlds ?
18:00 Le skin Katarina Fleur Spirituelle créé par un employé de Riot Games qui a séduit la communauté
16:00 Tuer Pix, la fée invulnérable de Lulu, est possible si vous remplissez deux conditions précises

Articles

recommandés

LoL — Patch note 12.18 : Le patch des Worlds 2022 !
LoL - Worlds : Présentation des équipes des LCS, l'année de la rédemption ?
Hans Sama toujours plus proche de l'Europe et de la Karmine ?

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Guide pour Udyr Jungle en S12
Guide pour Nilah ADC en S12