MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LoL - Rift Rivals 2019 EU vs NA : Résumé du jour 1

LoL - Rift Rivals 2019 EU vs NA : Résumé du jour 1
0

Le coup d'envoi des Rift Rivals Europe contre l'Amérique du Nord édition 2019 a été donné hier soir. Lors de cette première soirée, l'Amérique s'est faite détruire. Encore.

LoL - Rift Rivals 2019 EU vs NA : Résumé du jour 1

Smurfer, vous connaissez cette expression ? Cette sensation ? Quand vous jouez avec vos potes qui viennent tout juste de lancer le jeu pour la première fois et que vous roulez sur tous vos adversaires comme un Challenger venu titiller du Bronze ? C'était probablement le ressenti des européens hier lors du premier jour des Rift Rivals.

Pour ceux qui l'aurait oublié à cause de la sortie du meilleur mode de jeu de tous les temps, les Rift Rivals, le face à face annuel de l'Europe contre l'Amérique, a commencé hier soir. En trombe, pour le vieux continent, qui a écrasé ses adversaires de toujours sur les quatre premières rencontres de la compétition, à un point où il est légitime de ce demander s'il ne faudrait pas arrêter le tournoi maintenant. Histoire d'éviter d'autres soirées d'humiliation.

À l'ancienne

La soirée commence par un showmatch des vieux de la vieille. Un délicieux mélange de casters / anciens joueurs aujourd'hui reconvertis streamers ou propriétaires de structure. Pour représenter notre belle région, Ocelote en figure de proue avec son foulard des anciens jours, en duo avec Deficio sur la botlane, comme un symbole de la finale du Spring Split du LEC. Sur la midlane, xPeke, le maître du backdoor - qui ne pourra cette fois pas la mettre à l'envers à Ocelote - et le six stars general sur la toplane, Youngbuck. Pour compléter ce quatuor de génie, Medic, caster LEC et inter professionnel, apparemment. Il faut le dire, son Jarvan piquait les yeux. Lui et le coach des Fnatic nous ont offert une leçon de comment ruiner une partie. 2/18 pour le duo. On va pas s'étaler sur ce match, c'était un stomp. En même temps, c'est de la triche, ils avaient Dyrus au top.

Les matchs "sérieux" débutent dans la foulée. Enfin "sérieux", c'est un grand mot. Les quatre affrontements du jour ressemblaient plus à une humiliation sur la place publique qu'à des matchs de League of Legends entre deux régions dites majeures. Peut-être que l'Europe a tout simplement trop tryhard. Caps ne faisait pas n'importe quoi au level 1 et les trois équipes ont joué avec les sidelanes. C'est trop d'un coup pour l'Amérique qui commence seulement à découvrir l'utilité des deux autres lignes. Allez on va quand même donner du crédit à la Team Liquid qui a donné du fil à retordre à des Fnatic qui faisaient jouer pour la première fois Dan en jungle. Et puis, quand tu arrives sur scène avec des maillots Avengers, encore heureux que tu te fais pas stomp en 20 minutes. Comme on dit, dans les films, les "gentils" se font toujours battre au début. On verra ce que cela donnera ce soir et samedi.

Aram God

On notera quand même la double victoire de l'Amérique lors des 2v2 ! Une seule ligne, des boules de neige, du soin, ils sont dans leur élément sur l'Abîme Hurlant. C'est difficile d'aller les prendre sur leur terrain de jeu. Soyons bons joueurs, ils ont gagné le showmatch ainsi que les deux 2v2, on est donc sur un score cumulé de 4-3 en notre faveur pour le moment.

Les Rift Rivals reprennent ce soir à 21h avec cette fois-ci cinq matchs. Cinq chances pour l'Amérique d'aller chercher leur première victoire ou pour l'Europe d'assouvir sa domination. Le tout saupoudré d'interviews de début de match d'Ovilee May en cosplay Laure Valée. Elle l'avait promis si sa région commençait sur un 0-4. Le reste de la compétition promet d'être encore plus drôle et satisfaisante à voir. Sur ce, on se quitte sur ces belles paroles de Tweekz et Noi.

esport-lol

Rift Rivals EU vs NA 2019 : L'Europe écrase l'Amérique

La troisième édition des Rift Rivals Europe contre Amérique du Nord est terminée ! Cette année encore, les Européens ont écrasé les Américains, prouvant une nouvelle fois que EU > NA.

0
Julien Hubert
Imso

Esport -beaucoup trop- enthusiast, et futur pro-player sur Breakaway.

L'actu

En Continu

21:00 Le joueur qui a créé un meilleur client que celui de Riot et qui a fini par trouver un emploi
20:27 Les deux personnages qui partagent une capacité (presque) identique
20:00 Le champion que personne ne joue correctement et avec lequel Riot Games ne sait plus quoi faire
19:08 Les titans arrivent dans la faille grâce au mode de jeu Grimoire Ultime
18:00 Quand Tyler1 se fait troll par un joueur... puis sanctionner par Riot Games
16:00 Ce Sion montre l'importance de ne pas abandonner avec un comeback quasi-impossible
13:00 LoL : Le chiffre surprenant des skins données aux champions qui révèle la promesse non tenue de Riot
12:00 LoL : Des conditions d'entraînement déplorables pour les équipes participant aux Worlds ?
18:00 Le skin Katarina Fleur Spirituelle créé par un employé de Riot Games qui a séduit la communauté
16:00 Tuer Pix, la fée invulnérable de Lulu, est possible si vous remplissez deux conditions précises

Articles

recommandés

LoL — Patch note 12.18 : Le patch des Worlds 2022 !
LoL - Worlds : Présentation des équipes des LCS, l'année de la rédemption ?
Hans Sama toujours plus proche de l'Europe et de la Karmine ?

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Guide pour Udyr Jungle en S12
Guide pour Nilah ADC en S12