MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) / Worlds LoL 2019 : infos, résultats, équipes, cashprize /

Worlds 2019 - Preview des quarts de finale : L'Europe contre l'Asie

Worlds LoL 2019 : infos, résultats, équipes, cashprize
Worlds 2019 - Preview des quarts de finale : L'Europe contre l'Asie
2

Pour la première fois en coupe du monde, les 3 équipes de la LEC sont passées en quart de finale et devront affronter des équipes coréennes et chinoises. Le début d'une nouvelle ère pour l'Europe ?

Worlds 2019 - Preview des quarts de finale : L'Europe contre l'Asie

Fnatic, Splyce et G2 Esports, les trois équipes européennes engagées dans la compétition sont parvenues à se qualifier pour les phases finales des Championnats du Monde League of Legends, un scénario de rêve. Mais la fin des Worlds ne sera pas de tout repos pour nos représentants. Face à eux, la Corée, en confiance et avec ses trois représentants qui ont tous fini en tête de leur groupe respectif. Rajoutez à cela deux équipes chinoises, FunPlus Phoenix et les actuels tenants du titre, Invictus Gaming, et vous avez des quarts de finale qui s'annoncent détonnant.

Quelque soit le résultat final, les équipes issue du LEC auront sans conteste marqué les esprits pour cette édition 2019. Revenons ensemble sur la montée en force des équipes européennes et sur leurs chances pour la suite du tournoi.

L'Europe a du talent

2018 : les prémices

Si cette saison semble être partie pour être l'une des meilleures pour l'Europe depuis de nombreuses années, cette tendance a probablement commencé l'année dernière. En coupe du monde, l'Europe avait deux équipes en demi-finale dont une qui a atteint la finale, même Vitality qui n'est pas sorti du groupe à marqué la compétition. Comme le disait YamatoCannon, il était temps pour l'Europe d'arrêter de tenter de copier la Corée du Sud et la Chine sans jamais y parvenir et d'embrasser son propre style.

Finaliste en 2018, Fnatic s'est fait peur pendant la phase de groupe ! - League of Legends
Finaliste en 2018, Fnatic s'est fait peur pendant la phase de groupe !

Pour cette 9ème saison, les EU LCS deviennent le LEC avec son nouveau système de franchises. Cela peut paraître anodin mais cela signifie beaucoup : plus de sponsors, plus d'argent et donc plus de compétitions. À côté de cela, le système de championnat nationaux se développe et offre un environment propice aux jeunes joueurs européens habitués à la compétitions et prêts à rejoindre les équipes du LEC sans avoir besoin d'une période d'adaptation. Humanoid, Nemesis, toute l'équipe de SK Gaming ne sont que quelques exemples du succès des équipes Academy et des ligues nationales.

Dans ce tout nouvel environnement, G2 Esports en profite pour créer un effectif de rêve qui, lui aussi, semble tirer les autres équipes vers le haut. Vainqueurs du Spring et du Summer Split du LEC, champions du MSI, les samouraïs inspirent de nombreuses équipes dans le monde et particulièrement en Europe. Particulièrement dans le sens déjà évoqué par YamatoCannon : les équipes doivent trouver leur propre style et le perfectionner.

Des effectifs 100% européens

Tout comme l'année dernière, les équipes du vieux continent présentent des effectifs 100% européens. Un signe de plus que l'Europe ne souhaite plus courir après la Corée du Sud et la Chine mais a enfin décidé de suivre son propre chemin. Peut-on alors encore parler de fossé entre l'Est et l'Ouest si ils ne cherchent plus à jouer de la même manière ?

G2 Esports réussira-t-elle son
G2 Esports réussira-t-elle son "Grand Slam" ?

Une coupe du monde à domicile, 3 rosters qui se qualifient pour les quarts de finale et derniers défenseurs de l'honneur de l'Ouest. En effet, pour la première fois depuis 2015, Cloud9 n'a pas réussi à passer la phase de groupes, réduisant à néant les derniers espoirs nord-américains. Les trois équipes ayant terminé à la seconde place de leur groupe respectif, elles ne s'affronteront pas dans un duel fratricide avant les demi-finales et devront donc affronter les représentants de la LCK et de la LPL pour espérer passer à l'étape suivante.

Quelle que soit l'issue de ces quarts, on peut déjà être fier de cette saison (même si n'avoir aucune équipe en demi-finale serait une déception, malgré tout).

La LCK est de retour

LCK, seed 1

De l'autre côté, la Corée du Sud revient en force cette année en qualifiant ses 3 équipes, toutes en première place de leur groupe avec le même score de 5 victoires et 1 défaite. Après une saison 2018 décevante, les équipes de la LCK semblent bien être de retour pour cette coupe du monde et leur niveau de jeu est assez impressionnant. Le point positif pour l'Europe, c'est que la défaite de chacune de ces équipes a été infligée par une équipe de l'ouest (G2 Esports a battu Griffin, Fnatic a battu SK Telecom T1 et Team Liquid a battu Damwon). On peut donc considérer que nous avons des chances respectables face à ces équipes de la LCK et qu'elles ne sont pas imbattables.

SK Telecom T1 est de retour ! - League of Legends
SK Telecom T1 est de retour !

Si la chute de Faker fin 2017 avait sonné le début d'une année sombre pour la LCK, son retour sur le devant de la scène semble donc bien redonner des couleur au pays de l'esport. On se souvient tous du résultat des demi-finales en 2015 lors de la dernière coupe du monde en Europe... Prions pour que cette année, ce soit l'Europe qui s'impose et nous offre une finale 100% LEC à Paris.

La fin de l'ère chinoise ?

Si la Chine était impressionnante l'année dernière, elle l'est bien moins cette année. Uzi a décidé de choke bien plus tôt que prévu dans la compétition, FPX a failli ne pas prendre la première place du groupe le plus simple et Invictus Gaming se qualifie sur le fil lors de son dernier match de poule. Les champions du monde en titre semblent bien mal en point et il n'est pas certain qu'ils passeront les quarts s'ils n'élèvent pas leur niveau de jeu.

Rookie saura-t-il élever son niveau de jeu pour soulever la coupe une nouvelle fois ? - League of Legends
Rookie saura-t-il élever son niveau de jeu pour soulever la coupe une nouvelle fois ?

Une chose est claire, si contre l'Europe les matchs des équipes LPL sont disputés (LPL 3 - 2 LEC en phase de groupe), la Chine n'a pas le niveau de la Corée du Sud cette année (4-0 pour la LCK). Un assez mauvais présage pour la suite de la compétition. Cependant, n'oublions pas que l'effectif d'Invictus Gaming est la même que l'année dernière et qu'ils avaient commencé la compétition assez doucement avant d'être couronné champions du monde.

Les confrontations des quarts de finale

League of Legends

Griffin vs Invictus Gaming

Samedi 26/10 - 12h

Décevant en première semaine et impressionnant en seconde, Griffin est une équipe que l'on attendait beaucoup lors de cette coupe du monde. Enfin, la révélation du Summer Split 2018 se présente lors d'un tournoi international pour le plus grand plaisir des yeux. Après avoir relégué G2 Esports à la deuxième place, Griffin devra affronter les champions du monde en titre pour les quarts de finale. Autant dire que c'est sans doute la rencontre la plus spectaculaire de cette phase de la compétition.

Pas si bien dans ses baskets, Invictus Gaming ne se laissera sûrement pas faire face à la jeune équipe de Griffin. Cependant, compte tenu du résultat de la Chine face aux équipes coréennes pour l'instant et la forme incertaine des champions en titre, nous parions sur l'équipe LCK.

Notre pronostic : 3-2 pour Griffin.

Funplus Phoenix vs Fnatic

Samedi 26/10 à 17h

La première équipe LEC à entrer en lice est Fnatic qui, après une habituelle super deuxième semaine, sort du groupe de la mort pour affronter les champions de la LPL. La confrontation devrait être serrée, compte tenu du niveau supposé des deux équipes. Cependant, la pression est grande en quart de finale et Fnatic a bien plus l'habitude des grandes compétitions que Funplus Phoenix.

Nous parions donc sur les Fnatic qui, si ils ont le même niveau qu'en deuxième semaine de phase de groupes, devraient assez facilement s'imposer face à Funplus Phoenix compte tenu du niveau présenté par l'équipe chinoise depuis le début de la compétition.

Notre pronostic : 3-1 pour Fnatic.

SK Telecom T1 vs Splyce

Dimanche 27/10 à 12h

Autant dire que Splyce peut déjà être largement satisfait du résultat obtenu jusque-là. Bien sûr, ils se battront corps et âme contre SK Telecom T1 mais leurs chances sont assez faibles sur papier. L'équipe de Faker a dominé le groupe de la mort et ne semble pas vraiment être partie pour s'arrêter en si bon chemin. On tient clairement là, une des équipes favorites pour la victoire finale.

Notre pronostic ira donc dans le même sens : 3-0 pour SK Telecom T1... Sorry Snek !

Damwon Gaming vs G2 Esports

Dimanche 27/10 à 17h

Après avoir dominé les champions du monde en titre, Damwon Gaming semble être métamorphosé quand on regarde le niveau qu'ils avaient en Play-In. Ils doivent maintenant affronter G2 Esports, champions en titre du MSI et favoris du tournoi pour beaucoup. Autant dire qu'il va y avoir du spectacle et que vous ne voulez pas manquer cette rencontre !

Si la double défaite contre Griffin pose question dans le rang des Samouraïs, on a toujours la foi et on garde espoir que leur course ne s'arrêtera pas de si tôt !

Notre pronostic donne donc l'avantage à nos leaders européens : 3-2 pour G2 Esports.

esport-lol

Worlds 2019 : FunPlus Phoenix décroche le titre

La grande finale des Worlds League of Legends est finie. Au terme d'un Bo à sens unique, la formation chinoise s'impose 3 à 0 face aux européens de G2 Esports. Le phœnix laisse l'Europe en cendres.

2
francois guyot il y a 2 ans

2. Si Funplus joue à son vrai niveau comme en Lpl. Je parie un 3-1 ou 3-2 pour Funplus.<br /> 4. Ça va sûrement être très serré. Comme je déteste G2. Equipe beaucoup trop prétentieuse et irrespectueuse. Je paris 3-2 pour Damwon

francois guyot il y a 2 ans

2. Si Funplus joue à son vrai niveau comme en Lpl. Je parie un 3-1 ou 3-2 pour Funplus.<br /> 4. Ça va sûrement être très serré. Comme je déteste G2. Equipe beaucoup trop prétentieuse et irrespectueuse. Je paris 3-2 pour Damwon

L'actu

En Continu

15:15 La semaine des Français en LEC : coup de blues pour nos Bleus
14:22 Rix.GG recrute une Française pour son équipe féminine Valorant !
14:00 Le skin de Rengar dont nous avons besoin pour le Festival Lunaire
12:23 Riot Games part en guerre contre une copie de TFT
10:35 LFL Div 2 Spring 2022 : beGenius vs BK ROG à 18h00
09:25 Un nouveau jungler débarque en Div 2 chez PCS Taran
08:30 Le joueur pro LEC Vetheo corrige des Iron en 1v5
16:05 Interview SK Jezu : début du LEC, rush soloQ en Corée et Serendip...
21:34 LEC Spring 2022 : Perkz gagne contre G2, Fnatic et Rogue intouchables
14:11 Reignover, l'ex jungler coréen de Fnatic est de retour en LEC !

Articles

recommandés

Patch note 12.2 : Place à la nouvelle Janna
Cabochard au top, Rekkles en retrait, les notes du match KC vs KOI
Faker commence bien l'année avec un quadrakill dès son premier match !

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Guide pour Ashe ADC en S12
Guide pour jouer Ezreal ADC en saison 12