Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LoL : LEC vs LCS — rivalité au-delà de la Faille, par Laure "Bulii" Valée

LoL : LEC vs LCS — rivalité au-delà de la Faille, par Laure "Bulii" Valée
1

Le mercato du Spring Split 2020 a commencé officiellement le 18 novembre sur League of Legends. Bilan sur les mouvements de l'intersaison à travers deux régions que tout oppose : le LEC et les LCS.

LoL : LEC vs LCS — rivalité au-delà de la Faille, par Laure

Au-delà des blagues sur leur rivalité, les régions occidentales majeures ont construit leur compétition sur deux modes de fonctionnement différents. Si vous avez tout simplement zappé Internet et que vous n'avez absolument rien suivi ce mois-ci, je vous conseille une séance de rattrapage sur cet article qui récapitule tous les transferts du mercato. Car à l’aube de la rentrée des classes, il est temps de faire le point sur les tendances de nos deux régions favorites et les leçons que nous pouvons en tirer.

Du sang neuf pour le LEC

Début janvier, les principales discussions étaient tournées autour de l’avenir de l’Europe. Avec le lancement du LEC et son système de franchises, beaucoup étaient sceptiques sur ce modèle, très américain à la base. Ici, c’était d’une part le modèle économique qui inquiétait, mais surtout la fin de belles histoires. Avec dix équipes garanties et pas de moyen facile pour faire monter de nouvelles structures, le public avait peur de ne plus voir arriver de nouveaux rookies et de ne plus connaître d'autres Shonen stories comme Unicorns of Love dont nous sommes si friands en Europe.

Finalement, lorsqu'on regarde le bilan bientôt un an plus tard, on se rend compte que beaucoup se sont mis le doigt dans l’œil. En plus du crash massif qui a permis à l’équipe LFL de Misfits de prendre la place de l’équipe A durant l’été, on est face à une situation qui, à mes yeux, est sans précédent en Europe. La promotion 2020 du LEC n’accueillera pas moins de dix nouveaux joueurs issus des scènes nationales européennes, et "sah, quel plaisir".

Le roster Misfits Premier avait été appelé en urgence l'été dernier pour sauver la situation - League of Legends
Le roster Misfits Premier avait été appelé en urgence l'été dernier pour sauver la situation

J’en parlais lors de mon précédent article, mais nous sommes vraiment face à l’âge d’or de l’Europe. Si la région a souvent été mise à l’écart, les performances parlent d’elles-mêmes et nous sommes témoins depuis maintenant plusieurs années d’un renouvellement de joueurs constant, le tout soutenu par un écosystème régional qui commence réellement à bien fonctionner.

Si on se met à la place des joueurs professionnels, ce système de franchise peut être perçu comme étant déroutant au départ. Mais je pense qu’avec le recul et quelques années, ce sera finalement le meilleur moyen pour continuer de faire naître de nouveaux talents. À condition, bien entendu, que les joueurs continuent d’être guidés à travers différents paliers compétitifs. Et je suis sûre que tout l’engrenage des “ligues nationales + ligues secondaires” sera propice à cela.

Le fondateur de Vitality Fabien "Neo" Devide expliquait dans une interview récente qu’actuellement en Europe, le but était d’aller chercher une troisième place pour talonner Fnatic et G2. C’est ce que les équipes comptent faire. Que ce soit en allant chercher de nouveaux joueurs pour créer la surprise, ou en créant des équipes avec un potentiel explosif (coucou Fnatic et Schalke 04), une chose est sûre : la saison 2020 en Europe sera é-pi-cée.

Amérique du Nord, l'île des enfants perdus ?

Il est temps de retrousser ses manches et de mettre le doigt sur un problème évident. Les LCS et leur mercato se sont fait lourdement tirer dessus pendant l’intersaison, et ce pour de bonnes raisons. J’en avais parlé pendant le Skell il y a quelques semaines, mais la réflexion qui est le plus souvent ressortie sur les réseaux sociaux met justement l’Europe et l’Amérique du Nord en opposition. Ici, on parle d’un total non-renouvellement de joueurs, et ce alors que les LCS vont entamer leur troisième année franchisée à la rentrée 2020.

Pour 25 joueurs “locaux” nous retrouvons 25 joueurs “importés”, et de nombreux fans américains commencent à baisser les bras. Doublelift, Ovilee, Travis Gafford et de grands noms de divers horizons de la scène nord-américaine ont tiré la sonnette d’alarme au lendemain du Mondial. Mais il semblerait que certaines structures aient encore peur de sauter le pas et faire confiance à de jeunes pousses.

Zeyzal a été révélé par Cloud9 et représente cette petite nouvelle génération NA - League of Legends
Zeyzal a été révélé par Cloud9 et représente cette petite nouvelle génération NA

“Est ce qu’on ne manque tout simplement pas de talents en NA ? ”. Question légitime honnêtement, mais statistiquement, le ladder NA est aussi fourni que celui de l’Europe. Est ce que le niveau en soi est aussi bon ? C’est une autre question. Et compte tenu du ping moyen et de ce que j’ai pu entendre en interne, la recherche est certes longue, mais elle n’est pas impossible. Jusqu’ici, Cloud9 a donné l’exemple que peu ont réussi à suivre et je pense que le système compétitif américain est aussi à pointer du doigt pour ça. La région évolue dans le berceau de ce qu’on appelle les “collegiates”, un système sportif universitaire donc les jeunes Américains raffolent. Ces collegiates, qui pourtant existent sur League, agissent complètement en sous-marin alors que ces compétitions devraient être valorisées, par état, pour que des joueurs puissent être révélés.

En tant que francophones par contre, on peut se réjouir, car nous aurons du beau monde à soutenir en Amérique du Nord l’an prochain. Personnellement, je suis toujours triste quand je vois des joueurs Européens quitter la scène, mais quand on regarde à quel point le podium est inaccessible en Europe, leurs raisons sont tout à fait légitimes. J’en parlais avec Jiizuke récemment, et malgré des offres en Europe, la possibilité de faire des résultats est moins difficile quand tu n’as pas un bulldozer comme G2 Esports ou Fnatic pour te taper dessus toutes les semaines. Les joueurs partent en quête d’une nouvelle forme de challenge, et en ce sens, on leur souhaite toute la réussite possible — et puis c’est toujours sympa de taquiner les NA sur le fait que nos joueurs portent leur compétition.

League of Legends

Quoi qu’il en soit, certaines équipes comme Team SoloMid et Evil Geniuses se sont évidemment renforcées, mais on peut se demander jusqu'à quand le recours aux imports sera un pansement suffisant pour que la région garde la tête hors de l’eau.

Pensez-vous que la région NA se détachera des mauvaises habitudes? La clé de l’Europe réside-t-elle dans les ligues nationales ? À l’heure ou je parle, la plupart des transferts ont été faits, mais restez attentifs jusqu’en janvier car d’autres surprises n’ont pas encore été annoncées !

esport-lol

LoL : Message pour l’Europe - Notre heure viendra

Un an de compétition, et nous voilà déjà arrivés au mercato. Est-ce-que nous avons appris des choses ? Oui. Dans la douleur ? Evidemment. Mais c’est ce qui forgera une histoire encore plus belle par la suite.

1
Nolyurn il y a 2 mois

Constat partagé, des joueurs qui atteignent un certain plafond, des import qui ne se transcende pas voir régresse dans la majorité des cas et la mentalité des équipes qui ne change pas.

L'actu

En Continu

09:00 [LIVE] LCK Spring Split 2020 : DragonX et Gen.G s'affrontent pour la première place
12:50 Les splasharts d'Alistar, Rek'Sai et Renekton des Glaces noires se dévoilent
12:46 Lyon Esport 2020 : Découvrez les groupes du tournoi LoL
12:08 Sejuani rejoint la famille Hextech
23:45 LFL - Spring Split : Deux victoires pour Misfits cette semaine
20:00 Notes de patch 10.4 : Un nerf pour Soraka Top
19:55 LFL : Vitality.Bee déclaré forfait dans son match contre GamersOrigin
19:01 TFT : Quels champions pour le Set 3, Galaxies ?
19:00 Le troisième set de Teamfight Tactics, Galaxies, débarque en mars
18:39 Patch note 10.4 : Nouvelle mécanique pour l'origine Glaciale & Nerf des Poisons

Articles

recommandés

Notes de patch 10.3 : Un nerf pour Sett
LEC 2020 Spring Split : Power Ranking, semaine 3
Tier List des champions en Saison 10

Guides

à découvrir

Tier List des champions en Saison 10
Meilleures compositions du patch 10.3 : Les rôdeurs reviennent en force
La Tier List des champions TFT mise à jour avec le 10.3 !