Worlds LoL 2020 : Infos, résultats, suivi, équipes, cashprize
Worlds LoL 2020 : A la découverte du Groupe A
0

Le 2020 Season League of Legends Worlds Championship approche et, malgré la COVID-19, 22 équipes s'apprêtent à s'envoler pour Shanghai ! G2 Esports, Suning, Machi Esports — seules deux équipes sortiront du Groupe A pour avancer vers le Knockout Stage...

Worlds LoL 2020 : A la découverte du Groupe A

C'est bientôt l'heure. 22 équipes venues du monde entier s'apprêtent à s'envoler pour Shanghai pour s'y préparer, en quarantaine, aux championnats du monde de League of Legends.

Selon la seed qui leur a été distribuée, les équipes participantes se sont vu attribuer un accès direct au Main Event, ou un passage obligatoire par les Play In. Dix équipes sont qualifiées pour cette phase éliminatoire, mais seules quatre d'entre elles parviendront à avancer vers l'étape suivante,afin de rejoindre les différents groupes déjà constitués.

Et c'est là, finalement, que tout se jouera. Car, à l'issue du Main Event, huit équipes accéderont au Knockout Stage, à trois victoires de soulever la Coupe de l'Invocateur.

En récompenses de sa réussite à l'international ces dernières années, le LEC s'est vu accorder une seed de plus pour les Worlds, et ce seront donc quatre équipes qui porteront les couleurs de l'Europe sur la scène la plus prestigieuse du circuit compétitif de League of Legends. G2 Esports, Fnatic, et Rogue se sont directement qualifiés pour le Main Event, tandis que les MAD Lions devront affronter la phase de Play-In.

Dans le Groupe A, on retrouve les Samourais d'Ocelote confrontés à la LPL et aux PCS... Et si l'issue d'un match contre Machi Esports semble déjà prophétisée, les Suning apparaissent déjà comme des adversaires absolument redoutables.

G2 Esports

Martin "Wunder" Hansen

Marcin "Jankos" Jankowski

Rasmus "Caps" Winther

Luka "Perkz" Perković

Mihael "Mikyx" Mehle

Disons le poliment, G2 Esports est très loin d'avoir démontré son meilleur niveau de jeu au cours de cette saison. Hésitants lors du Spring Split, défaillants lors du Summer Split, les Samouraïs ont visiblement eu du mal à s'adapter à la fougue de MAD Lions et Rogue — qui ont largement dominé ce split.

Pour autant, les hommes d'Ocelote ont été plutôt convaincants lors des Playoffs. Si ont a cru un instant que Schalke 04, Rogue, ou même MAD Lions pouvaient prétendre au titre, Fnatic et G2 sont venus rappeler à tous que l'Europe leur appartenait en monopolisant une fois encore la grande finale. L'emportant 3-0, les G2 Esports sont venus ajouter une huitième étoile sur leur maillot, une de plus que Fnatic, devenant ainsi les véritables rois du LEC.

Ils sont la meilleure équipe que l'Europe ait jamais enfanté, et le meilleur espoir de décrocher enfin le titre. L'année dernière, leur course effrénée s'était arrêtée en finale, face à des FunPlus Phoenix plus déterminés que jamais. Mais les champions en titre ne sont pas parvenus à se qualifier cette année, et c'est peut-être là l'aubaine que G2 attendait.

Pour autant, sortir de la phase de Groupes reste une priorité et, vu ce qu'il y a au menu, l'affaire semble compliquée.

Suning

Chen "Bin" Ze-Bin

"SofM" Quang Duy

Xiang "Angel" Tao

Tang "huanfeng" Huan-Feng

Hu "SwordArt" Shuo-Chieh

Depuis sa création en 2017, Suning n'a jamais connu la gloire internationale ni même, soyons honnêtes, occupé le haut du classement de la LPL. Après un Spring Split désastreux les ayant conduits en onzième place, les Suning sont néanmoins parvenus à redresser la barre en arrachant une 4e place à l'issue du Summer Split, avant de se faire éliminer par Top Esports en demi-finales des Playoffs. Malgré ce parcours en dents de scie, les Suning ont décroché la 3e Seed de la LPL grâce à leur victoire 3-0 contre LGD Gaming lors du premier round des Regional Finals.

En définitive, Suning est l'équipe chinoise qui, sur le papier, fait le moins peur. Leurs résultats récents semblent les présenter comme une équipe de milieu de tableau représentant une menace mineure pour les autres équipes du Groupe A. Cela dit, avec la fin de saison, les Playoffs et les Regional Finals de la LPL, les Suning viennent juste d'achever un parcours du combattant, digne d'un vrai Spartiate.

Leur réussite, après tant d'efforts, a sans aucun doute eu l'effet d'un boost de moral — et on n'est clairement pas à l'abri d'une surprise.

Machi Esports

Hsieh "PK" Yu-Ting

Huang "Gemini" Chu-Hsuan

Chen "M1ssion" Hsiao-Hsien

Chiu "Bruce" Chih-Chun

Lin "Koala" Chih-Chiang

L'expérience des années précédentes nous enseigne qu'il ne faut pas enterrer les équipes du PCS trop vite, parce qu'on n'est jamais vraiment à l'abri que l'une d'entre elle devienne la nouvelle bête noire des grands favoris de la compétition. A vrai dire, la région n'a pas brillé sur la scène des Worlds depuis la fulgurante victoire des Taipei Assassins en 2012.

Du cing aligné par Machi Esports cette année, seul M1ssion possède déjà une expérience aux Worlds. Puisqu'il jouait pour Honk Kong Attitude l'année dernière, le joueur taïwanais a déjà eu l'occasion de se frotter aux Play-In. Lui et son équipe avaient alors décroché une place pour le Main Event — seulement pour finir en 0-6 à l'issue de cette seconde phase de groupe.

Difficile de jauger exactement du niveau d'une région à partir de matchs datant de l'année passée. Et bien qu'ils aient décroché le titre du PCS cet été, leur parcours cette saison est loin d'être parfait. Cela dit, on n'est pas à l'abri d'une surprise aussi peu probable qu'elle puisse sembler...

Les deux premières équipes du Groupe A s'envoleront vers le Knockout Stage, et les quarts de finale — reste à savoir si les G2 Esports y parviendront avec autant d'aisance que l'année passée...

esport-lol
LoL : Du LEC aux Worlds, Jankos, Rekkles et Larssen racontent le Summer Split 2020

Plutôt que dans une salle bondée, la traditionnelle conférence de presse du League of Legends European Championship se tenait en ligne mercredi, en compagnie de G2 Esports, Fnatic et Rogue. Retour sur le déroulé du Summer Split 2020 à deux jours de la grande finale...

0
Thomas Sauzin
Thomas "Calo" Sauzin  - Chef de portail League of Legends

Head of Portal League of Legends 🇫🇷 — Shikin Haramitsu Daikomyo

L'actu

En Continu

13:03 Après Solary, Djoko aurait trouvé une nouvelle team LFL
11:00 LoL : Le meilleur build pour le meilleur midlaner du patch 12.22 ne contient pas d'objet mythique ?
09:00 LoL : Un champion du monde en direction des LCS pour la saison 13 ?
08:04 Encore un roster low-cost pour TSM en LCS
19:15 Le move de K'Sante pour défendre son ADC qui prouve qu'il est bien plus qu'un simple tank
18:27 Le précieux ajout hivernal de Riot qui manque à la communauté
18:03 L'ajustement qui serait utile sur l'ultimate Shyvana
14:15 La dure réalité d'un mercato post-Div 2 compliqué pour un joueur
13:30 Un dinosaure européen part à la retraite en NA
11:30 Un nouveau projet bien mystérieux pour Rekkles

Articles

recommandés

LoL — Patch notes 12.22 : Le patch de la présaison !
LoL : Avec leur mercato, les HLE sont-ils la nouvelle Superteam de LCK, héritière des Tigers ?
Après la Karmine, coach Striker rebondirait en LEC !

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Guide pour Ahri Mid en S12
Guide pour Ashe ADC en S12