MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LoL : T1 part en croisade contre le sexisme avec "Just a gamer."

LoL : T1 part en croisade contre le sexisme avec "Just a gamer."
0

Dans une courte vidéo incarnée par la streameuse coréenne JisooGirl, l'organisation fait la chasse aux idées reçues et aux stéréotypes en délivrant un message aussi important que puissant.

Crédit vidéo : T1

- Pourquoi est-ce qu'une fille irait au top ? Joue juste support.

- Non mais elle a dit qu'elle allait mid... Je pense qu'on va juste perdre.

- Pourquoi elle joue, en fait ? Je comprends pas.

Ces phrases qu'on entend beaucoup trop souvent lorsqu'on joue à League of Legends nous rappelle chaque jour que la communauté a encore un long chemin à faire avant d'accepter entièrement et pleinement les femmes dans la Faille. Bien sûr, on constate des progrès au niveau professionnel, en témoigne l'émergence d'une scène professionnelle féminine en France, mais les clichés et les stéréotypes qui font la vie de joueurs de LoL ont malheureusement la peau dure.

Des siècles de conte, de romantisme, et d'autres courants, nous ont invité à croire que les femmes étaient des princesses, de petites choses fragiles devant être protégées par les hommes — et cette absurdité a trouvé le moyen de s'imprégner dans la Faille, alors que c'est justement l'espace où cet argument fallacieux a le moins d'emprise. Pour certains, les joueuses devraient se limiter à jouer des champions d'e-girl, à se cantonner au rôle de support. Parce qu'au fond d'eux, ils ne veulent pas croire qu'une femme puisse être au moins aussi douée qu'un homme. Ils n'arrivent pas à accepter l'idée qu'une joueuse puisse tenir tête à un homme. La défaite les terrorise, et ils sont incapables de faire confiance à leurs alliées, sous prétexte qu'elles sont des femmes. Ils les croient incapables de vaincre.

Et pourtant. Elles le sont.

I'm just a Gamer

C'est précisément ce message que T1 cherche à véhiculer au travers de cette courte vidéo, incarnée par la streameuse Park Ji-Soo, aka JisooGirl. Recrutée par l'organisation coréenne en janvier dernier, la joueuse avait fait parler d'elle durant les All Stars en tenant tête à Kim "Canna" Chang-dong, un des deux toplaners de T1. D'ailleurs, quelques recherches rapides nous permettent de constater qu'elle est actuellement classée Master (18 LP) sur les serveurs coréens — un exploit dont peu de joueurs peuvent se vanter. En fait, si on en croit leagueofgraphs.com, elle fait partie d'une division qui représente seulement 0.038% des joueurs de la région. Le gratin quoi.

JisooGirl, comme Shiny et Freyja, est une preuve vivante que tous ces clichés entourant les joueuses sont non seulement des généralisations ridicules, mais surtout des approximations débiles. Certes, aucune femme ne joue en LEC, aucune joueuse n'a posé le pied sur la scène des Worlds — mais qu'est-ce qui les empêche de stomp à niveau égal ou de croquer du Bronze de bon matin ?

esport-lol
A quand des femmes en LEC ?

Elles sont encore rares, mais les femmes qui jouent à League of Legends existent bien. Certaines d'entre elles sont même des joueuses professionnelles — rencontre avec Shiny et Freyja, deux anciennes de Out of the Blue.

Let's see who wins

Au final, c'est la Faille qui aura le dernier mot — et rien ni personne ne pourra s'opposer à la montée en puissance des joueuses de LoL. Et, d''ailleurs, c'est un petit peu ce que cette vidéo cherche à illustrer. Au début, JisooGirl est muette, tandis que les questions et — on l'imagine — le pings pleuvent. Des voix masculines remettent en question son rôle et le champion qu'elle a choisi, la couvrent de clichés, avant de clairement succomber à un flame clairement pathétique. "Au mieux, tu es bronze," on entend, "Si tu es mauvaise, arrête d'essayer. Je suis fatigué de t'apprendre."

Et c'est là, soudainement, que la voix de JisooGirl surgit, comme un défi. "Et bien, voyons qui gagne dans ce cas. Est-ce que tu as peur de m'affronter ?" Et elle est là, finalement, la vérité. Tentez donc de lui faire face, et vous pourrez parler après. Parce que les joueuses de LoL n'ont pas besoin qu'on les protège, qu'on les aide, ou qu'on leur enseigne quoi que ce soit — elles désirent juste être traités au même titre que les autres joueurs. Et, si on leur accorde cette confiance, elles sont tout à fait en mesure de briller et de carry.

"J'suis douée à ce jeu, j'ai pas besoin que tu m'enseignes [quoi que ce soit]," répond JisooGirl, prônant une sorte de motto qui pourrait devenir la devise des futures générations de joueuses professionnelles. Et il est là, le message profond de cette vidéo : qu'importe les sexes et les genres, "Don't hate the player. Just be better. We are all just Gamers."*

* Ne haïssez pas le joueur. Devenez juste meilleur. Nous somme juste une bande de Gamers.

esport-lol
LCK Spring Split 2021 — Playoffs : DWG KIA sacré champion !

Un stomp, un ras de marée, DWG KIA a tout simplement atomisé Gen.G lors de la grande finale du Spring Split de la LCK. Les champions du monde en titre assoient un peu plus leur domination et s'envolent donc pour le MSI en Islande !

0
Thomas Sauzin
Thomas "Calo" Sauzin  - Chef de portail League of Legends

Head of Portal League of Legends 🇫🇷 — Shikin Haramitsu Daikomyo

L'actu

En Continu

14:00 LoL : Le cas de Yuumi révèle t-il un autre gros défaut de League of Legends ?
11:00 LoL : Un Rioter s'exprime sur le futur de Yuumi et comment le studio imagine la championne.
09:01 Avant Caitlyn Supp... les autres picks bizarres de la saison 13
07:30 Le clin d'œil sympa de Skyyart à la Karmine Corp
17:00 Solary vs KC, un Classico LFL déjà vital pour la dynamique
15:30 LoL : Davantages de détails ont été donnés sur le hack de données et la rançon demandée à Riot Games
13:00 LoL : Et si le prochain champion était déjà dans le jeu ? Cet artiste transforme les Raptors !
08:46 Une légende américaine prend sa retraite à 30 ans, son corps dit stop
07:30 Yuumi est-elle morte depuis le dernier patch ?
19:50 LoL — Patch notes 13.1b : Un petit coup de pouce pour les ADC

Articles

recommandés

LoL — Patch notes 12.23 : Refonte de Zeri et ajustement dans la jungle
Les pires match-up de League of Legends : Vladimir contre Anivia
On note l'année des teams LEC, Misfits ou le plafond de verre

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 13
Guide pour Ashe ADC en S13
Guide pour Teemo Top en S13