MGG / Actualités jeux vidéo /

Le FC Silmi, nouvelle étoile de l’e-foot français ?

Le FC Silmi, nouvelle étoile de l’e-foot français ?
0

D'aventure sur FIFA 21 entre streamers à phénomène sur Twitch et les réseaux sociaux, le FC Silmi a su convaincre. Retour sur ce projet d'ampleur, et les huit streamers à son origine.

On a découvert en février dernier le FC Silmi (ndlr : du verlan de "missile"), club au maillot bien familier composé de huit streamers francophones qu'on ne présente plus.

Domingo, Ponce, mistermv, Xari, Etoiles, Rivenzi, Jiraya et DFG se retrouvent ainsi tous les lundis à 20h30, pour tenter de devenir les nouvelles stars de l’e-foot français. Enfin presque.

Un effectif réuni autour d’une passion commune

Si l’on savait le Châtillonnais mordu de football, puisque Coach Bizot réunit chaque semaine des milliers de viewers devant ses streams sur Football Manager, c’est une toute autre aventure qui attendait Domingo sur FIFA 21. L’effectif évolue en Division 9 et, après de nombreuses expérimentations sur le système de jeu à adopter, le 4-3-3 semble l’avoir emporté.

A l’attaque, on retrouve Rupert Entorsowski au poste d’avant-centre, incarné par DFG. Petit clin d’oeil à la star du Bayern Munich, le joueur est un des plus grands buteurs du club... Peut-être assistera-t-on à un triplé un de ces jours.

R. Entorsowski est épaulé par deux de ses coéquipiers. Le premier, Jinedine Jidane, alias Jijou, occupe le poste d’ailier droit. Si Jiraya court très vite et redouble d'acrobaties, il en oublie parfois le ballon. En résulte des situations assez surprenantes...

Sur l'aile gauche, on retrouve Rodolphe Kerboeuf, incarné par Rivenzi. La référence au défenseur de '98 ne passe pas inaperçue, même si le joueur s'est trouvé un véritable talent au poste d'ailier.

Au milieu de terrain, Don Pablito évolue au poste de milieu relayeur. Coach Bizot assume aussi le rôle de "motivateur" des troupes, et on l'entend sûrement à l'autre bout de la ville.

Luc-Arnaud Posée (Xari) et Connor de Virus (mistermv) viennent compléter le style de jeu offensif et parfois assez anarchique du FC Silmi. Si le premier est devenu l'un des buteurs phares du club, C. de Virus est quant à lui un des joueurs-clés de l'animation défensive, force tranquille de l'effectif.

La défense est quant à elle assumée par Rayou Desolaye, ou Etoiles. Patron de la défense du FC Silmi, il coordonne les efforts de pas moins de quatre joueurs, et épaule souvent R. Kerboeuf sur l'aile gauche. On ne compte plus le nombre de ballons qu'il a touchés, et il est d'ailleurs régulièrement élu joueur de la semaine.

Enfin, Ponce — sous couvert de Ponpon Le Pipou — assume le rôle très complexe de gardien de but du FC Silmi. S’il était par le passé moqué pour ses sorties un peu trop enthousiastes, la “passoire provençale” aspire à devenir le “rempart d’Avignon”, aussi haut et infranchissable que ceux qui entourent la cité des Papes dans sa ville d’origine.

Si les résultats sont plus que mitigés pour l’heure, avec un palmarès de 28 victoires pour 9 matches nuls et 61 défaites, le club se dit ouvert à l’ajout de nouvelles recrues, même si Silmi c’est toujours et avant tout un groupe d’amis qui se réunissent pour jouer dans la bonne humeur.

Plus que de l’e-foot, un rendez-vous avec la communauté

Au-delà des performances, le FC Silmi n’est pas qu’un club d’e-foot. C’est aussi et avant tout une impressionnante communauté qui se réunit tous les lundis soirs pour encourager l’équipe “outsider” de sa division. Avec une affluence qui se compte en dizaines de milliers de supporters, répartis sur les huit streams, le club pourrait bien remplir les plus grands stades de France. Une communauté qui se réunit aussi sur le Twitter du FC Silmi, où les ultras peuvent discuter des performances de leurs joueurs favoris et voter pour le meilleur élément de la semaine.

Plus encore, le club possède un véritable capital "attachement”, avec ses actions parfois maladroites, ses fous rires incompréhensibles à quatre heures du matin et l’entêtement des joueurs à monter en division supérieure. Restent en tête ces paroles marquantes de Coach Bizot : “On ne va pas dormir tant qu’on n’est pas en Div 5.” De quoi prévoir de sacrées insomnies pour nos joueurs préférés.

Et, si le chemin reste (très) long pour devenir meilleur club de France, ce n’est pas la motivation qui manque : le FC Silmi n’a pas dit son dernier mot ! Lundi prochain, ils tenteront de retrouver la Division 7, et peut-être même d’aller en Division 6 pour la première fois de leur histoire.

Vers un divorce Pierre Mènes - EA Sports ?

Depuis quelques jours Pierre Mènes est accusé d'agressions sexuelles. Ces accusations n'étant pas anodines, des voix se sont vites élevées sur les réseaux sociaux pour qu'il soit remplacés dans la simulation de football FIFA 21.

Crédit illustration : NenaOsuArt (@nenaosu)

0

L'actu

En Continu

13:15 Combien Team Vitality a payé pour faire revenir Perkz en LEC ?
13:10 Arataki Itto, focus sur ce nouveau héros de Genshin Impact
12:50 Warzone : Le FOV, grand absent de la sortie de Caldera ?
12:48 Une nouvelle façon de stocker est demandée sur New World
12:36 N'aura-t-on plus jamais de méta board-centric ?
12:28 Cartes Divisés dans la Vallée d'Alterac : le Top à Craft Chasseur
11:25 Vitality lance une nouvelle équipe sur LoL avec Krok et recrute !
11:00 Build Croisé Poursuite de la lumière Marteaux, le Hammerdin de Diablo 3 : Saison 25, Patch 2.7.2
10:30 Build Chasseur de démons Natalya Tir rapide Diablo 3 : Saison 25, Patch 2.7.2
08:25 Le plus grand mercenaire de l'histoire du LEC bientôt de retour !

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 11
Quels decks jouer pour l'extension Unis à Hurlevent sur Hearthstone ?