MGG / Actualités jeux vidéo / TrackMania /

Trackmania : plusieurs grands joueurs soupçonnés de triche

Trackmania : plusieurs grands joueurs soupçonnés de triche
0

Une enquête menée par deux joueurs Trackmania, Wirtual et donadigo, a été publiée ces derniers jours. Elle mettrait en cause plusieurs des meilleurs joueurs des serveurs, dont riolu ou encore Techno.

Trackmania : plusieurs grands joueurs soupçonnés de triche

Une enquête est venue semer la discorde sur Trackmania la semaine dernière. Loin d’être anodine, celle-ci incrimine pas moins de sept joueurs figurant parmi les meilleurs temps du serveur. On vous explique tout.

Aux origines de cette enquête

Le point de départ de cette enquête est assez ironique. En effet, les streamers riolu et Wirtual étaient au départ plutôt proches. Cependant, sans qu'on sache vraiment pourquoi, les accusations entre les deux streamers vont soudain pleuvoir, amplifiées par leurs chats Twitch respectifs et, le 17 mai, Wirtual va poster un tweet qui va en faire jaser plus d’un.

Suspecté de tricherie par une partie du chat de riolu, car plus rapide que lui alors que le streamer détient de nombreux records sous le pseudo « accelereracer 01 », Wirtual va même être banni du chat de riolu après s'être moqué du streamer et de sa communauté.

Un conflit fâcheux, alimenté par la volonté de Wirtual de prouver que le problème ne vient pas de lui battant riolu en live, mais des records établis par riolu offline. C’est ainsi que nous débouchons sur l’enquête publiée ce jeudi.

Ce que l’enquête nous apprend

Cette enquête est un véritable coup de massue pour Trackmania, puisqu’elle estime que sur les 10 meilleurs joueurs du leaderboard United, 6 seraient potentiellement des tricheurs. L’addition est un peu moins salée pour le leaderboard Nations, avec 3 tricheurs potentiels.

Le fonctionnement de celle-ci est assez simple. Prendre un facteur, la direction, et attribuer à chaque position du volant un chiffre allant de -65536 à 65536. En analysant avec un logiciel l’évolution des valeurs, les joueurs ont pu déterminer à quelle fréquence et avec quelle intensité ces valeurs variaient au cours des runs. Ainsi, on réfèrera par « spike par seconde » à la donnée « changement de direction par seconde » dans la suite de l’article.

Graphique représentant les moyennes de spikes de différents joueurs (crédit : Wirtual) - TrackMania
Graphique représentant les moyennes de spikes de différents joueurs (crédit : Wirtual)

L’enquête s’est avant tout focalisée sur deux joueurs Trackmania. Le premier, vous vous en doutez, est riolu. Et les conclusions sont plutôt incriminantes. En effet, le joueur aurait enregistré une moyenne de 11.73 spikes par seconde sur United, en compilant 531 replays, soit près du double de la moyenne du leaderboard, qui est de 6.56.

Cela peut être expliqué par un système de triche consistant à ralentir la vitesse de jeu et à effectuer les runs à 30 ou 40% de la vitesse initiale, ce qui explique notamment les spikes ultrafréquents sur la vidéo ci-dessous.

Run de riolu (crédit : Trackmania, Wirtual)

De plus, l’enquête note que curieusement, la moyenne de spikes mesurée offline comparée à celle des runs pendant les streams de riolu est fondamentalement différente, ce qui validerait potentiellement l’hypothèse d’une triche ponctuelle.

Autre joueur dans le viseur de Wirtual et donadigo : techno. Techno se trouve en effet dans les deux top 10 des leaderboards, ce qui a permis l’analyse de 515 replays au total. Lui aussi possède un nombre de spikes extrêmement élevé, jugé impossible à reproduire par les différentes méthodes utilisées (allant jusqu’à 20 spikes par seconde), ce qui justifierait là aussi l’usage d’un logiciel externe ralentissant le jeu.

Techno a d’ailleurs récemment reconnu avoir ralenti sa vitesse de jeu pour des runs à 40-80% de leur vitesse initiale, ce qui lui a permis jusqu’à aujourd’hui l’établissement de nombreux records.

Run de techno (crédit : Trackmania, Wirtual)

Et ce n’est pas le seul à avoir avoué. Sur les autres joueurs mis en cause, deux autres, Lanz — alias grievous97 — et Neko, aussi connu sous le nom d'aymeric98, ont reconnu avoir utilisé CheatEngines et ralenti le jeu pour évoluer sur des circuits à 40 ou 60% de la vitesse initiale.

Hormis riolu, d’autres joueurs hautement suspectés de triche ne se sont toujours pas exprimés, à savoir Arti, vins et William_h_bonney, mais la similitude entre leurs runs et celles des tricheurs avérés laisse peu de doutes aux enquêteurs quant à la possibilité ou non de triche.

Enfin, certains joueurs suspectés de triche, à l’image de roman9898, Sunspinx ou Overninja, ne peuvent pour l’heure pas être incriminés par manque de données (1 ou 2 replays exploitables seulement).

Ce que l’enquête ne dit pas

Si l’enquête repose sur un modèle mathématique en somme assez simple : sur les 100 valeurs enregistrées par le système de Trackmania en 1 seconde, analyser combien de changements de direction (ou spikes) ce set de données contient, des flous persistent quant à l'exactitude des méthodes utilisées.

D’abord, d'un point de vue empirique, sur la qualité des observations effectuées par ce modèle. En effet, comme illustré par le dataset du joueur jea, qui possède un pic maximal de 26 spikes par seconde, le matériel utilisé peut créer des « faux-positifs » et ainsi influencer les résultats de l’enquête. Celle-ci favorise grandement les styles de jeu dits « smooth », limitant les changements de direction et freinages intempestifs, aux styles plus saccadés et adaptatifs.

Run de jea (crédit : Trackmania, Wirtual)

Par ailleurs, si les méthodes de comparaison utilisées sont nombreuses (réglages de la sensi, modification des paramètres de la console, utilisations de logiciels analogues), leur exhaustivité n’est pas totale.

L’autre grand point d’interrogation de cette enquête repose sur la latence du logiciel, qui n’est absolument pas envisagée.

« Because of limited resources, we did not investigate the possible effects of hardware or software latency. »
Wirtual et Donadigo

Si les auteurs affirment que la possibilité que celle-ci affecte la dynamique du jeu à un tel point est quasi-nulle, en partant du principe que les utilisateurs parviennent à faire des records avec ladite latence, ce point reste à explorer puisque zone d’ombre légitime, pour l’heure, de cette enquête.

Vous pouvez retrouver toute l’enquête de Wirtual et donadigo juste ici. Affaire à suivre, et nous saurons dans les prochains jours si Trackmania décide ou non de prendre des sanctions contre les joueurs qui seront incriminés.

0

L'actu

En Continu

11:54 Papou, Aurel et Gwen remportent l'édition 2021 très "camping" de la TM Cup
13:40 Carl.JR, Kenny et Gwen ont rendez-vous pour les demi-finales de la TrackMania Cup de 2021
12:15 Carl Jr. remporte la Trackmania Grand League et devient Champion du Monde 2021
10:00 Entretien avec KennyStream — Quand le numéro deux devient numéro un
15:05 Le Mode Royal par équipes fait sa grande entrée sur TrackMania
01:45 Zerator annonce les premiers détails sur la prochaine Trackmania Cup Online
10:27 Trackmania : plusieurs grands joueurs soupçonnés de triche
13:44 Après TrackMania, Badlulu passe Challenger sur LoL
16:40 Sardoche et ZeratoR vont représenter la France pour le Twitch Rivals Trackmania
09:58 CarlJr continue l'aventure Trackmania chez Solary pour 2 ans supplémentaires

Guides

à découvrir

Bilan de l'ESWC 2014
Gamers Assembly 2014
Anjou Arena : Spirit-Lan et AnjouGame