MGG / Actualités jeux vidéo / World of Warcraft (WoW) / World of Warcraft : Shadowlands /

WoW : 6 mois de bannissement pour l'utilisation de logiciels de type "Morpher" et de ConsolePort

World of Warcraft : Shadowlands
WoW : 6 mois de bannissement pour l'utilisation de logiciels de type "Morpher" et de ConsolePort
0

Une importante vague de bannissements a eu lieu ce mercredi 26 mai, elle semble viser les joueurs de World of Warcraft se servant des logiciels ConsolePort, IMorph et JMorph. Seulement voilà, ces logiciels n'ont jamais réellement été interdits et surtout sanctionnés par Blizzard...

WoW : 6 mois de bannissement pour l'utilisation de logiciels de type 'Morpher' et de ConsolePort

En avril 2019, nous vous dévoilions le bannissement de nombreux comptes de World of Warcraft car leurs propriétaires avaient utilisé certains logiciels de type "Morpher" à des fins malveillantes (notamment pour tricher). Nous n'avons depuis cette importante vague de bannissements pas eu de nouvelles jusqu'à ce mercredi 26 mai 2021 où Blizzard a une fois de plus tapé du poing sur la table au sujet de plusieurs d'entre eux, mais pas que !

Les logiciels concernés par cette vague de bannissement sont les suivants :

  • IMorph
  • JMorph
  • ConsolePort

IMorph et JMorph, deux cas très intéressants

Pour les non-initiés, IMorph et JMorph sont les descendants directs du très célèbre TMorph qui a été rendu inutilisable depuis Legion par Blizzard.

Le principe de ceux-ci est simple, pour paraphraser notre article d'il y a deux ans :

Le joueur lance un petit logiciel tiers et, à l'aide de certaines commandes en jeu, peut modifier très simplement l'apparence de son personnage en lui conférant l'apparence d'une autre race, d'armures, d'armes, de titres ou même de montures qu'il n'a pas en sa possession, y compris les plus rares et celles impossible à obtenir à ce jour.

Cela aurait pu s'apparenter à de la triche, mais il n'en est théoriquement rien : seul le joueur qui utilisait ce logiciel afin de modifier l'apparence de SON personnage pouvait voir ce qu'il modifiait, les autres le voyaient tel qu'il était sans ce logiciel.
(Source)

Alors que tous les utilisateurs de ces logiciels savent pertinemment que ceux-ci violent délibérément le Contrat De Licence D’utilisateur Final De Blizzard, la firme américaine n'a jamais réellement menacé ni même promulgué la moindre sanction à l'égard de leur utilisation. Certains diront qu'ils ont été banni à cause de ces logiciels, la vérité étant que ces mêmes joueurs ont souvent commis d'autres infractions bannissables et le lien entre leur bannissement et ces Morphers n'a jamais pu être avéré.

Blizzard pourra suspendre ou résilier votre licence d'utilisation de la Plateforme, ou les pièces, les composantes et/ou des fonctionnalités spécifiques de celle-ci, si vous violez, ou aider d'autres personnes à violer, les limitations de licence énoncées ci-dessous. Vous vous engagez, quelles que soient les circonstances, à ne vous livrer à aucun des agissements suivants, en totalité ou en partie [...] Tout code et/ou logiciel, non expressément autorisé par Blizzard, pouvant être utilisé dans le cadre de la Plateforme et/ou de toute composante ou fonctionnalité qui modifie et/ou facilite le jeu ou une autre fonctionnalité
(Source)

Bon, mais alors si Blizzard ne s'y intéresse pas (ou très peu), pourquoi bannir ces utilisateurs tout à coup ?

Il est hautement probable que les joueurs bannis pour avoir utilisé ces logiciels ne sont que des "dommages collatéraux" si l'on peut dire. Depuis de longues années déjà ces logiciels tiers n'ont pas le moindre impact sur le jeu et ne sont utilisés que par une infiime minorité des joueurs. Si Blizzard avait voulu changer sa position à ce sujet, un communiqué officiel aurait été publié en amont afin d'avertir les utilisateurs qu'après une date définie ceux-ci s'exposent à de lourdes sanctions.

Dans ce cas comme dans celui que nous mentionnions en début d'article, celui d'avril 2019, Blizzard n'a pas communiqué le moins du monde. Il pourrait donc s'agir d'une vague de bannissements ayant ciblé des logiciels malveillants (notamment des "bots") dans laquelle les utilisateurs de Morphers ont été pris de façon automatisée, sans que cela soit réellement voulu de la part de Blizzard.

S'il est finalement avéré que les joueurs bannis pour utilisation de tels logiciels n'étaient pas ciblés, trois solutions peuvent survenir par la suite :

  1. Les joueurs retrouvent l'accès à leur compte et Blizzard continue de fermer les yeux sur ces logiciels tiers
  2. Les joueurs ne retrouvent pas l'accès à leur compte et subissent leur bannissement de 180 jours, actant ainsi le début de la guerre de Blizzard contre les Morphers
  3. Les joueurs retrouvent l'accès à leur compte, mais Blizzard publie un communiqué promulguant officiellement et définitivement l'interdiction de tels logiciels en guise de prévention avant le début de réelles sanctions ciblées

La première et la troisième hypothèse semblent les plus crédibles et ont le plus de chances de se produire, mais sait-on jamais ! Quoiqu'il arrive, les joueurs qui utilisaient (et utilisent) IMorph et JMorph savent qu'ils violent les règles du jeu et à quoi ils s'exposent même si aucune mesure n'a jamais été prise par Blizzard. C'est le jeu du chat et de la souris, et peut-être que le chat a choisi de ne pas prévenir avant de tendre un piège à la souris cette fois...

Le cas ConsolePort

Finalement, le cas de ConsolePort semble assez similaire à celui des Morphers à la seule différence que son utilisation n'est pas bannissable et n'enfreint a priori aucune règle du Contrat De Licence D’utilisateur Final De Blizzard.

Pour les non-initiés, ConsolePort permet aux joueurs de World of Warcraft d'utiliser une manette (quelle que soit le type) pour jouer, au lieu de l'habituel combo clavier/souris. Rien de bien méchant en somme, sauf que voilà, les utilisateurs de ce logiciel ont été aux aussi bannis à hauteur de 180 jours sans sommation !

D'après le créateur de l'addon, Munk, il pourrait s'agir d'un problème qui déconnecte les utilisateurs lorsqu'ils disposent d'un taux de rafraîchissement trop élevés lorsqu'ils utilisent ce logiciel, ou bien... Ou bien ConsolePort est désormais considéré comme un logiciel de multiboxing depuis la mise en place récente de nouvelles règles à ce sujet.

Le créateur semble toutefois serein concernant l'avenir des joueurs utilisant son logiciel puisque Blizzard approuve, selon lui, celui-ci. ConsolePort permet en effet aux joueurs n'ayant pas la possibilité de jouer au clavier et à la souris pour des raisons de santé par exemple de disposer d'une alternative pour continuer de parcourir Azeroth sans être forcément assis derrière un écran. Il est donc selon lui hautement probable que les sanctions seront levées très prochainement lorsque Blizzard aura réalisé son erreur.

This ban wave might be related to the issue with gamepad input causing DC when you have a high enough game refresh rate, or it might have to do with falsely flagging for multiboxing and their new policy on it.

Either way, this project is backed and acknowledged by Blizzard due to its impact on accessibility to otherwise unable players. I'm sure once they realize their mistake, this will all be reverted.

I do want to mention I'm not just speculating here and will let you know once I get the word back from Blizzard on what happened here.
Munk à propos de des joueurs bannis pour l'utilisation de ConsolePort (Source)
WoW : Vague de bannissements du 26 avril - analyse et explications

Une vague de bannissements a été lancée le 26 avril dernier sur World of Warcraft : Battle for Azeroth. La cible ? De très nombreux utilisateurs de logiciels tiers modifiant leur apparence : analyse et explications en détails.

0
Laerezh Laerezh
Laerezh  - Rédacteur freelance

Chef des portails WoW Dragonflight, WoW Classic et Lost Ark. J'aime tous les MMO, sauf ceux que je n'ai pas cités dans cette signature.

L'actu

En Continu

10:50 Cette race de WoW aurait du sortir beaucoup plus tôt, et cette vérité change tout à propos de l'une des théories les plus discutables du jeu
18:30 Ce fan de WoW découvre une fonctionnalité qui pourrait faciliter la vie des joueurs dans The War Within
19:58 Une nouvelle arme légendaire sur WoW ? Il est possible que Blizzard prépare une surprise aux joueurs
15:35 La sueur de nos fronts WoW : Comment réussir cette quête de Sylvarden ?
14:29 Trophée macabre WoW : Comment en trouver et à quoi servent-ils ?
12:11 Gazon maudit WoW : Comment réussir cette quête des Contreforts de Hautebrande ?
13:22 Les talents héroïques de The War Within apportent du bon dans WoW mais renforcent un problème colossal présent depuis plusieurs années
14:23 WoW Mists of Pandaria : Un peu de patience, guide du Scénario
16:59 Ces changements très attendus dans WoW auront lieu dans The War Within mais posent déjà de gros soucis à certains joueurs
12:10 Points de vaillance WoW : Où obtenir cette monnaie et comment la dépenser dans Cataclysm Classic ?

Articles

recommandés

Comptoir WoW juin 2024 : Comment terminer rapidement le Journal de voyage et obtenir l'Affichage canon à eau extrême ?
WoW : Tout savoir sur la Phase 3 de la Saison de la Découverte, ses nouvelles runes et son nouveau raid
WoW : Que faire avant Cataclysm Classic ? Bien préparer l'extension avant l'arrivée du PréPatch

Guides

à découvrir

WoW Cataclysm : Donjon d'Ombrecroc, Guide des boss du donjon en Mode Normal et Héroïque
Parrainage WoW : Tout savoir sur le programme de Parrainage dans Dragonflight
WoW Mists of Pandaria : Un peu de patience, guide du Scénario