MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LEC Summer 2021 — Le (très gros) Recap : Une Superweek qui pique

LEC Summer 2021 — Le (très gros) Recap : Une Superweek qui pique
0

Vetheo et Misfits Gaming en 3-0, Adam et Fnatic en difficultés, et la tragédie SK Gaming — retour en images sur la semaine 1 du Summer Split du League of Legends European Championship

- Allo, oui bonjour, j'vais vous prendre un menu 3-0, stomp, taunt et humiliation, avec double portion de mid diff. Le jouet ? Euh… non, je l'ai déjà Zoé. Mettez moi Akali. 

 

Ce week-end, c'était la reprise du LEC, le championnat européen de League of Legends, et comme c'est désormais la tradition, le Summer Split s'est ouvert sur une Superweek pleine de promesses. Pourquoi ? Parce que six des dix équipes du championnat possèdent un joueur français dans leur roster, et je vous cache pas que, personnellement, ca me rend fou. Parce que, j'ai jamais autant retourné ma veste que ces derniers jours — et je savais plus qui soutenir. 

Rendez-vous compte, sur les 15 matchs joués ce week-end, 6 ont donné lieu à des duels fratricides entre Français, si bien que la joie liée à la victoire de certains a très largement été entachée par les défaites des autres. Vetheo qui smurfe sur la midlane c'était absolument incroyable… et ça a mis Misfits Gaming très très bien. Les lapins sont la seule équipe du championnat qui demeure invaincue grâce à un 3-0 arraché d'une main de maître. 

Le problème, c'est que leurs adversaires c'était Fnatic, SK Gaming et Vitality…

Face aux orange et noir, on espérait un duel d'anthologie et on a franchement été servis. Quoique Fnatic n'ait certainement pas démontré sa meilleure forme, le spectacle était au rendez-vous, et Vetheo comme Adam nous ont offert un show à la française, qui nous a permis d'oublier, du moins un instant, qu'on serait forcément un peu déçu du résultat. Pendant 19 minutes, on est restés crispés. Les deux équipes étaient au coude à coude, et puis… Vetheo a oblitéré Fnatic.

Dix minutes après, les orange et noir sont parvenus à sécuriser le Nashor, ce qui leur a permis de récupérer le gold advantage et, on le croyait, le contrôle de la game. C'était hélas sans compter, encore une fois, sur la Akali de Vetheo.

Ce quadrakill de Vetheo, il a scellé la game, et les Fnatic ont dégusté leur première défaite tandis que les lapins se tournaient vers une autre victime : SK Gaming.

Après leur victoire de la veille, la côte était très largement en faveur des Misfits Gaming. Au dernier split, la rencontre entre Jezu et Vetheo donnait toujours lieu à des étincelles, malheureusement l'équipe allemande n'était pas en état de tenir la distance. Quoiqu'ils soient parvenus à pousser les lapins dans leurs retranchements, après 30 minutes de jeu, les SK étaient à bout de souffle..

Ils étaient beaucoup trop chaud les Misfits cette semaine et, après Fnatic et SK, ils ont détruit les bad boys de Vitality. Malheureusement, puisqu'il a brillé, Vetheo a certainement fait de l'ombre à plusieurs de ses compatriotes, et notamment à Adam, qui signait face à Misfits son tout premier match et sa toute première défaite en LEC. 

Et ça ne s'est pas arrêté là, puisque les orange et noir ont encore trébuché, le lendemain, face aux MAD Lions. C'était clairement LE match de la semaine : d'un côté, les champions en titre prêts à défendre leur titre toutes griffes dehors, de l'autre, la nouvelle itération de Fnatic prête à entamer une quête de rédemption.

Malheureusement, après seulement 10 minutes de jeu, les Lionceaux avaient déjà pris le contrôle de la partie… et ils ne l'ont jamais lâché. Adam était clairement le seul rempart qui empêchait Fnatic de succomber, et il s'est battu jusqu'à la dernière minute. Hélas… ça n'a pas suffi.

En 0-2, on s'attendait franchement à ce que les Fnatic finissent avec une défaite de plus le 3e jour. Face à un collectif soudé que celui de Rogue, on avait du mal à imaginer comment les orange et noir pourrait vraiment faire la différence. Et pourtant ils sont parvenus à créer la surprise.

1-2, c'est mieux que rien mais c'est pas franchement encourageant, et Fnatic a clairement montré des faiblesses cette semaine. En fait, Adam était sans doute l'un des éléments les plus solides du roster. Appelez ça du chauvinisme si vous voulez, mais on peut difficilement le point du doigt quand on chercher des responsables à l'échec des orange et noir cette semaine. Car effectivement, 1-2 pour une équipe de ce calibre, c'est clairement pas ouf et c'est d'autant plus frustrant que la victoire face à Rogue était extrêmement convaincante. 

Et d'ailleurs, pour Hans Sama et les siens c'était la seule défaite de la semaine. En fait, les Fnatic ont empêché Rogue d'aller chercher la première place du classement, ex aequo avec Misfits Gaming. C'est pas rien ! Surtout que, pour leurs deux premiers matchs, les Rogue ont dé-rou-lé. Face à Excel Esports, le premier jour, c'était tellement un stomp, c'était d'un ennui… Les Rogue leur ont juste marchés dessus.

Vitality, le lendemain, leur a certainement opposé bien plus de résistance. La nouvelle formation des abeilles est à des années lumière de la line up qu'elle a remplacé, et elle l'a prouvé non seulement en résistant, mais surtout en tenant tête aux Rogue. C'était bien sûr sans compter sur la science des teamfights d'Hans Sama et les siens.

Ce teamfight, c'était le tournant de la game. Si ça a permis à Rogue de s'assurer un 2-1 confortable, pour Vitality c'était un peu le début de la fin. Et pourtant ça avait bien commencé, puisque la veille les abeilles nous avait servi un véritable stomp contre Schalke 04.

Cela dit, le match du lendemain face à Rogue était bien plus important, parce que c'était LE test que les abeilles devaient réussir pour pouvoir prétendre au titre de superteam du LEC. Et hélas, si  SLT et les siens ont montré de très bonne choses, c'est une épreuve qu'ils ont échoué. Non pas, vraiment, parce qu'ils ont perdu face à Rogue, mais surtout parce qu'ils étaient les derniers sur la liste de Misfits Gaming.  En 1-2, les jaune et noir se classent finalement dans le ventre mou du classement, au coude à coude avec Fnatic et Schalke04.

Du côté de l'équipe allemande, on signe une Superweek d'une irrégularité aussi flagrante que surprenante : battu par Vitality le premier jour, le roster de NUCLEARINT a créé la surprise le deuxième en s'imposant face à G2 Esports. Après ça, on se disait que le plus dur était fait… et ils ont trouvé le moyen de perdre face à Excel.

Bon, je l'ai trollé la dernière fois, du coup je lui dois bien ça : reconnaissons que nukeduck était on fire durant tout ce match. Nuclear n'a pas démérité, mais hélas les British d'Excel ont été les plus forts. Schalke s'en sort avec une victoire pour deux défaites, ce que certains pourraient déjà qualifier de dramatique, et pourtant, la vraie tragédie de cette semaine, c'est SK Gaming.

Ils étaient méconnaissables, et pour cause. Entre Treatz qui roleswap en jungle, et qui doit certainement prendre ses marques, Jesiz, qui doit réveiller ses mécaniques de joueurs après avoir été de l'autre côté de la draft pendant des années, et l'hospitalisation de Blue qui a été remplacé par Twohoyrz (Two Hours) sur les trois matchs de la semaine… franchement, c'était mal barré pour SK.

Il fallait sauver les meubles, malheureusement l'équipe allemande n'est pas parvenue à arrêter l'incendie, quoique Jezu ait joué au pompier pendant trois jours. Face à Astralis, les SK ont tenu bon pendant plus de 40 minutes, sans qu'on sache véritablement qui allait l'emporter, et puis finalement ça s'est joué sur le fil. 

C'était le premier match du Split où on voyait jouer un Français, du coup j'vous cache pas que la pilule a été délicate à digérer. Mais c'était ridicule comparé au lendemain, lorsque SK s'est fait massacrer par Misfits, et c'était franchement une pichenette comparé à la patate que je me suis pris lorsqu'ils ont joué G2 Esports. Parce que Rekkles, il était beaucoup trop feed, et il leur a juste roulé dessus.

On s'attendait à une catastrophe, et du coup ce 0-3 n'est pas vraiment une grosse surprise. Cela dit, on ne peut pas trop en vouloir à Jezu. Quand y a autant de facteurs extérieurs qui jouent contre toi, tu peux être le meilleur à ton poste que ça changera rien du tout.

Résultat des courses, Misfits et Vetheo se taillent une part de lion à l'issue de cette Superweek, arrachant la première place au nez et à la barbe de Rogue et de Hans Sama. Rien d'inquiétant cela dit pour l'ADC français, qui saura certainement transformer son 2-1 au cours des semaines à venir…

En revanche, pour Nuclear, Adam et SLT,  c'est moins encourageant. On reste absolument persuadés que les trois joueurs ont ce qu'il faut pour se hisser au sommet, mais encore faut-il le prouver. Dans le ventre mou du classement, Schalke04, Fnatic et Vitality signent un faux départ en 1-2 et on espère franchement qu'ils feront mieux la semaine prochaine.

Quoiqu'il arrive, ils pourront difficilement faire pire que SK Gaming. Si on souhaite évidemment un prompt rétablissement à Blue, on a du mal à imaginer que son retour soit suffisant pour gommer immédiatement les faiblesses ainsi que les incohérences démontrées par l'équipe allemande durant la Superweek. Ca risque de faire encore très mal la semaine prochaine, même si je croise sincèrement les doigts pour me tromper.

LoL : Mais au fait, ça vient d'où "banger" ?

On l'entend souvent au détour d'un match incroyable, qui devrait rester dans les annales : "C'était un banger." Mais ça veut dire quoi ? Et d'où est-ce que ça vient ? Décryptage.

0
Thomas Sauzin
Thomas "Calo" Sauzin  - Chef de portail League of Legends

Head of Portal League of Legends 🇫🇷 — Shikin Haramitsu Daikomyo

L'actu

En Continu

15:00 Le carapateur est-il buggué ?
14:00 Le mode de jeu détesté par Riot qui ne sera plus jamais disponible
13:00 La nouvelle mécanique de Maître Yi effraie la communauté
12:00 LoL : les Français en LCS, Toucouille on fire, Hans fait de son mieux !
11:00 LoL : Tyler1 prouve que les soins sont encore un souci, avec un Kayn immortel !
10:05 Un Caedrel frauduleux au LEC Pop Quiz ?
09:20 Après 1936 jours de galère, une équipe bat son Némésis
08:27 À quand remonte le dernier titre de Team Vitality ?
20:01 FiveClub d'Amine, qui sont les joueurs LFL top au foot ?
17:15 La Karmine en LEC ? Une inflation folle des prix depuis 2019

Articles

recommandés

LoL — Patch note 12.12 : Déjà un nerf pour Bel'Veth
LoL : Une MaJ de Gangplank annoncée pour supprimer une mécanique trop forte !
Les deux champions jamais vus en compétition en Chine

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Guide pour Bel'Veth Jungle en S12
Guide pour Wukong Jungle en S12