MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LoL : À la découverte des 4 Fantastiques de LCK, ShowMaker, Bdd, Faker et Chovy

LoL : À la découverte des 4 Fantastiques de LCK, ShowMaker, Bdd, Faker et Chovy
0

La Corée du Sud malgré les années qui passent, continue de fasciner les fans de League of Legends. Bousculée par la Chine et l'Europe, la région conserve quand même des joueurs qui font très peur. Cette année, la LCK enverra 4 midlaners monstrueux aux Worlds. Passage en revue des 4 Fantastiques.

LoL : À la découverte des 4 Fantastiques de LCK, ShowMaker, Bdd, Faker et Chovy

Image : SydneyJones

Comme tous les ans, il y aura du beau monde aux Worlds. Alors que l'Europe aime se vanter de son filon de midlaners, qui s'exporte très bien en Amérique du Nord, il faudra surtout se méfier des midlaners coréens pour le mondial à venir. Les 4 équipes de LCK viennent armées jusqu'aux dents et pourront compter sur un quatuor fantastique : ShowMaker la machine, Faker la légende vivante, Chovy le super-héros et l'artiste Bdd. En plus d'être talentueux, ils ont tous une belle expérience derrière eux et devraient faire des étincelles. On ne parle pas ici de jeunes prodiges pouvant être surcotés, mais de petites merveilles qui ont déjà fait leur preuve !

Pour ceux qui ne suivent pas avec assiduité la scène coréenne, voici le portrait de ces monstres qui feront de la Corée du Sud l'Empire du milieu aux Worlds 2021.

ShowMaker, la machine de DWG KIA (seed 1)

League of Legends

On commence cette liste avec du très lourd. Heo "ShowMaker" Su est sûrement le meilleur joueur du monde actuellement. Son talent n'est plus à prouver et il est difficile de trouver un joueur qui arrive à rivaliser avec son charisme. Pourtant, il n'est pas particulièrement grand pas la taille, mais sa présence en impose. ShowMaker ne sourit que rarement et il est plutôt du genre à cacher ses émotions. En interview, on le voit régulièrement avec les dents serrées et lorsqu'il se permet quelques libertés pour trashtalk ses adversaires, il tire à balles réelles. Mais, si en dehors de la faille, sa froide concentration peut faire peur, c'est sur le terrain qu'il est encore plus intimidant.

ShowMaker doit avoir un processeur à la place du cerveau. Il calcule tout en temps réel et déroule son plan de jeu, minute après minute. Il n'a pas le style de jeu le plus impressionnant et avec lui, tout semble facile... Mais c'est une fausse impression, et si tout semble aussi fluide, c'est parce que ShowMaker maîtrise tous les paramètres du début à la fin. Lors du Summer Split, il a même pris le temps de jouer quelques parties en tant que botlaner. Il n'a pas fait tâche et a montré une nouvelle fois à quel point il était tout terrain et polyvalent. Le champion du monde en titre vise un doublé cette année et avec l'équipe qu'il a autour de lui, il a tout pour conserver son trône. La défaite en finale du MSI a dû en plus le contrarier, gare à son courroux.

Bdd, l'artiste de Gen.G (seed 2)

League of Legends

La majorité des joueurs veut marquer l'histoire du jeu en remportant un maximum de victoires et en battant le plus de records possible. Bdd est fait d'une trempe un peu différente. Sa longue carrière ne manque pas de succès, mais alors qu'on le croise depuis de très nombreuses années, son armoire à trophées n'est pas si fournie que ça... Il n'a jamais gagné de tournoi international et son dernier titre remonte à 2018, lorsqu'il portait les couleurs de KingZone Dragon. Bdd, c'est avant tout le plaisir du beau jeu. Ce midlaner artiste parle toujours avec douceur en interview et défend des idéaux un peu décalés. Il aime le dire et il le pense vraiment : tous les picks de la midlane sont viables. On espère donc le voir sortir pour les mondiaux des picks assassin dont il a le secret (72,7 % de winrate en carrière avec Akali).

Il manque parfois un peu de motivation et il a récemment avoué que jouer depuis sa gaming house pendant la période du coronavirus, n'a pas été facile pour lui. Bdd est un épicurien qui aime la vie et les plaisirs simples. Il devrait donc être d'autant plus redoutable cette année en Europe, puisque les Worlds se jouent sur scène. Cette philosophie de vie a parfois joué des tours à Bdd, notamment dans sa jeunesse. Mais depuis, le Coréen a grandi et gagné en maturité pour trouver plus de régularité. Gen.G peut viser à minima un quart de finale et on vous conseille de suivre l'équipe pour le plaisir des yeux.

Faker, la légende vivante de T1 (seed 3)

League of Legends

L'élu sur League of Legends, c'est lui. On en fait peut-être un peu des caisses, mais Faker reste aujourd'hui le meilleur joueur de l'histoire, le plus connu et le plus titré. Triple champion du monde avec T1 (anciennement SKT), sa structure de toujours, il est de retour aux Worls pour vous jouer un mauvais tour. C'est une légende vivante et le voir jouer est presque devenu un privilège, alors qu'on ne sait pas quand est-ce que Faker prendra sa retraite. Il a inspiré toute une génération et la majorité des midlaners coréens l'ont pris comme modèle. Aujourd'hui, le maître est moins fringant qu'à l'époque et certains de ses élèves semblent plus en forme. Mais Faker, reste Faker et peut surprendre n'importe qui sur un éclair de génie. C'est un encyclopédie vivante et il connaît absolument tout. Il peut donc frapper à tout moment et sortir de sa manche un tour dont lui seul à le secret.

Il faut cependant prévenir les plus jeunes, que Faker et le style de jeu de T1 a évolué avec le temps. Le Demon King n'est plus immortel et ce n'est plus exceptionnel de le voir faire des erreurs. Mais il continue de guider ses coéquipiers et de participer activement à la communication de son équipe. T1 à d'autres carry comme Canna le toplaner ou les ADC Teddy et Gumayusi. Mais pour autant, Faker est une relique qui mérite d'être respectée et admirée.

Chovy, le super-héros d'Hanwha Life Esports (seed 4)

League of Legends

Né en 2001, Chovy est le plus jeune joueur de cette liste. Mais il n'en est pas moins talentueux et n'a pas à rougir de la comparaison avec ses glorieux ainés. Après avoir participé aux Worlds en 2019 avec Team Griffin, aux Worlds en 2020 avec DRX, il sera encore de la partie en 2021 avec Hanwha Life après une belle remontée dans le Regional Qualifier. Cette année, il a mis son costume de super-héros pour porter son équipe. Alors que ses coéquipiers avaient du mal à se mettre au niveau cet été, Chovy n'a pas faibli pour enchaîner les masterclass. Dans un cosplay qui rappelle les TSM de la bonne époque, la communauté parlait d'Hanwha Life Esports comme de Chovy et de 4 wards. C'est un peu sévère, mais ça représente bien l'importance qu'a pris ce petit prodige, qui a poussé Deft, qui n'est pourtant pas n'importe qui, dans le second plan de l'arrière plan.

En terme de talent brut, Chovy est sûrement le joueur le plus intéressant à suivre et on à hâte de voir comment il va manger ses adversaires en Play-In. Son Sylas mérite le coup d'œil (100 % de winrate au Summer et 17,3 de KDA). Pour autant, sortir des poules du Main Event serait déjà pas mal. Super-Chovy est pénalisé par le mauvais seeding de son équipe et par des coéquipiers peu convaincants. Mais comme un bon super-héros, il tentera son maximum jusqu'à la fin.

Les Worlds 2021 finalement à Madrid après la gaffe de Caedrel ?

Le feuilleton des Worlds 2021 en Europe continue et un nouvel élément nous fait cette fois penser qu'ils pourraient avoir lieu en Espagne... L'information est à prendre avec des pincettes, mais ça serait sûrement plus simple pour s'y rendre que l'Islande.

0

L'actu

En Continu

13:00 4 pauses en 2 games pour EDG Meiko aux Worlds 2021, c'est quoi le problème ?
10:47 Le (probable) départ de Bwipo de chez Fnatic, un mal pour un bien ?
09:45 Worlds 2021, équipe type des poules avec ShowMaker et son KDA indécent
08:00 Quelles équipes ont gagné le plus de cash depuis l'introduction des Worlds ?
07:30 Ancien Damwon Gaming et mondialiste, il est sur le marché
22:09 Worlds LoL 2021 : reprise vendredi avec un duel Chovy vs Faker
20:34 Patch note 11.21 : Teemo sous stéroïdes
19:29 Des nouveaux skins inspirés de la série Arcane arrivent sur le PBE
18:40 Presaison 2022 : Une nouvelle rune pour la saison 12
17:00 Présaison 2022 : Tout savoir sur les nouveaux et les changements d'objets

Articles

recommandés

Patch note 11.21 : Teemo sous stéroïdes
Confessions du food truck des Worlds 2021 — Jour 11 et 12
Les champions avec 100% de présence lors d'un Championnat du monde

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 11
Guide pour Vex Mid S11
Guide pour Ahri Mid en S11