MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LoL : G2 Esports encore pris en train de débaucher ?

LoL : G2 Esports encore pris en train de débaucher ?
0

G2 Esports et le mercato, c'est une grande histoire d'amour. Les Samouraïs sont connus pour avoir des gros moyens et piquer dans les assiettes des autres. Mais attention à ne pas se brûler les ailes, MAD Lions aurait surpris la structure à débaucher ses joueurs. Ce qui est illégal et dangereux.

LoL : G2 Esports encore pris en train de débaucher ?

Photo : ESPN

Au fur et à mesure que la scène compétitive de League of Legends s'est professionnalisée, les règles sont devenues de plus en plus strictes. Les joueurs professionnels ont aujourd'hui des vrais contrats qui offrent une vraie sécurité. Une sécurité pour les joueurs qui n'ont plus peur de se faire arnaquer par des structures fantômes, mais également une sécurité pour les structures qui peuvent en théorie compter à 100 % sur leurs petits protégés. Ces derniers doivent respecter leur contrat jusqu'au bout et ne peuvent pas partir voir si l'herbe est ailleurs chez le voisin quand bon leur semblent.

Pour recruter un joueur sous contrat, une structure tierce a donc deux solutions : entamer des discussions avec la structure qui possède le joueur pour trouver un éventuel accord de transfert ou attendre que le joueur termine son contrat et se retrouve agent libre. La règle est claire et personne ne doit faire autrement, sous peine d'être sanctionné par Riot Games. Le seul soucis, c'est que selon les informations relayées par Dotesport, les MAD Lions ne seraient pas du tout contents. Les champions d'Europe en titre auraient accusé G2 Esports de débauchage. Il n'y a pour le moment pas de preuve, mais la structure d'Ocelote est coutumière du fait.

L'affaire aurait éclaté au début du mois, au cours d'une réunion réunissant des représentants de Riot Games et des représentants des 10 équipes de LEC. MAD Lions aurait demandé un vote en interne pour obtenir des nouvelles règles, plus strictes, pour contrôler et punir les tentatives de débauchages au sein de la scène européenne. La structure aurait été particulièrement remontée contre les agissements de G2 Esports qui aurait tenté de contacter un ou plusieurs membres de son effectif. Les noms n'ont pas fuité, mais on sait que chez MAD Lions Carzzy arrive en fin de contrat et qu'à l'époque, Kaiser n'avait pas encore prolongé.

Le soucis, c'est que la période de free agency n'a pas encore officiellement commencé (novembre) et qu'en plus, MAD Lions doit préparer les Worlds ! Les dirigeants de Lions n'ont pas vraiment envie qu'une structure tierce vienne vendre du rêve à ses joueurs et perturbe leur préparation. Si G2 Esports est en vacances, ce n'est pas le cas de tout le monde !

League of Legends

Riot Games a annoncé qu'il n'y avait pas eu de plainte officielle déposée. On peut donc supposer que les plaintes sont restées verbales et que MAD Lions tenait à marquer son territoire. Il faut dire que le débauchage n'est pas toujours facile à prouver. Les joueurs échangent régulièrement entre eux, même s'ils appartiennent à des équipes différentes. Et une structure peut facilement partir à la pêche aux informations aux détours d'une discussion plus ou moins innocente. Nous n'avons donc pas encore assez d'information pour accabler G2 Esports. Mais il n'y a sûrement pas de fumée sans feu. Surtout que de telles accusations avaient déjà été envoyées à l'encontre de G2 par le passé.

  • En 2016 lorsque G2 Esports avait recruté la botlane d'Origen Zven et Mithy
  • En 2018 lorsque G2 Esports aurait approché Odoamne, Hjarnan et Upset.

Pour rappel, si un joueur ou un coach est surpris en train de débaucher un joueur d'une autre équipe pour sa structure, il risque jusqu'à 15 mois de suspension. G2 Esports ferait donc bien de faire attention et de pas trop jouer avec le feu. Il n'y a pas forcément besoin d'attendre la fin exacte d'un contrat pour entamer les discussions. Mais il faut le faire dans les règles de l'art en prévenant l'employeur avant.

esport-lol

Selfmade aurait déjà choisi son équipe pour l'année prochaine

En fin de contrat avec Team Vitality, le jungler s'annonçait comme l'un des free agents les plus convoités du mercato LEC. Mais il ne devrait y avoir pas de suspens, puisque le Polonais aurait décidé de prolonger chez les abeilles.

0

L'actu

En Continu

10:47 Le (probable) départ de Bwipo de chez Fnatic, un mal pour un bien ?
09:45 Worlds 2021, équipe type des poules avec ShowMaker et son KDA indécent
08:00 Quelles équipes ont gagné le plus de cash depuis l'introduction des Worlds ?
07:30 Ancien Damwon Gaming et mondialiste, il est sur le marché
22:09 Worlds LoL 2021 : reprise vendredi avec un duel Chovy vs Faker
20:34 Patch note 11.21 : Teemo sous stéroïdes
19:29 Des nouveaux skins inspirés de la série Arcane arrivent sur le PBE
18:40 Presaison 2022 : Une nouvelle rune pour la saison 12
17:00 Présaison 2022 : Tout savoir sur les nouveaux et les changements d'objets
17:00 Présaison 2022 : Toutes les infos sur les deux nouveaux dragons

Articles

recommandés

Patch note 11.21 : Teemo sous stéroïdes
Confessions du food truck des Worlds 2021 — Jour 11 et 12
Les champions avec 100% de présence lors d'un Championnat du monde

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 11
Guide pour Vex Mid S11
Guide pour Ahri Mid en S11