Worlds
LoL : Les champions les plus bannis de l'histoire des Worlds
1

Avant de découvrir les champions qui occuperont le devant de la scène lors des Worlds League of Legends, penchons-nous sur ceux qui ont été le plus bans dans l'histoire des Mondiaux. Certains d'entre eux ont même été tellement interdits qu'on ne les a presque jamais vus lors du tournoi...

Alors que les Worlds League of Legends commencent demain, beaucoup de joueurs ont commencé à s'interroger sur les champions ou encore les joueurs qui vont participer à la compétition. Bien qu'il existe de nombreuses données et statistiques record, un utilisateur a observé quelque chose de très curieux : les champions les plus bannis de l'histoire du tournoi. À partir des données fournies par Express sur Twitter, nous allons nous pencher sur ces bans et essaierons de déterminer les raisons pour lesquelles ces champions ont été si souvent écartés.

Les champions les plus bannis de l'histoire de la Coupe du monde

Nous allons procéder de bas en haut, avec Rakan et Lucian classés respectivement 10e avec 137 bannissements et 9e avec 139 bannissements. Depuis son arrivée dans la faille, le support a bien souvent été plébiscité par les pros et a joué un rôle clé dans d'innombrables matchs grâce à son kit de sorts. Cependant, il a subi de nombreux nerfs au gré des patchs qui l'ont écarté du jeu compétitif pendant plusieurs mois. Tout l'inverse de notre ADC qui s'est converti en midlaner depuis quelque temps, Lucian, qui est passé d'un pick bot lane à un choix presque garanti pour presque tous les matchs-ups dans la voie du milieu.

En continuant le classement, nous trouvons Ryze, avec 141 bans, et Shen, avec 143. Le Mage Runique a été assez présent dans le monde compétitif de League of Legends, même si ces dernières années, il n'a pas reçu les buffs nécessaires pour le transformer en un pick surpuissant. En parallèle, Shen était un choix plus qu'exceptionnel pour se combiner avec Twisted Fate, une synergie classique dans le jeu. De plus, une double téléportation grâce à son ultime est un atout considérable pour l'équipe.

Un Spartiate et un ninja parmi les plus bans

League of Legends

Les deux places suivantes sont occupées par Panthéon, avec 145 bannissements, et Akali , avec 156. La Lance éternelle doit ce nombre surtout après sa refonte il y a deux ans, qui a fait de lui un champion quasi perma ban lors des Worlds 2019. Au début de la saison 10, Panthéon était toujours un pick prisé, mais cette fois au poste de support grâce principalement à son Z. Quant à Akali, elle a toujours été un personnage qui a eu une présence après sa refonte complète. L'assassin est apparu dans plus d'un match où elle a dévasté et laissé les équipes coréennes sans aucune chance de gagner un MSI .

Kalista atteint la quatrième place avec un total de 167 interdictions depuis son apparition en 2014. La lance de la vengeance a toujours fait parler d'elle aux championnats du monde tant son pick de puissance est élevé. Si elle prend l'avantage dans les premières minutes, la victoire est presque assurée.

Un Top 3 à dominance animale

League of Legends

La troisième position revient à Nidalee avec 183 bans. La chasseresse bestiale a été présente dans presque toutes les éditions des Worlds League of Legends. Son clean de jungle rapide et ses dégâts insensés avec ses javelots ont fait d'elle un choix de prédilection pour de nombreux junglers. Elle a d'ailleurs reçu deux skins des Mondiaux avec SKT et DAMWON Gaming l'année dernière.

La deuxième place revient à Alistar, avec un total de 206 interdictions tout au long de ces 11 années de compétition internationale. Et c'est que non seulement il a été banni pour avoir été un grand support pour presque tous les ADC grâce à son passif et son endurance, mais au cours de la quatrième saison, il était incroyablement fort sur la top lane.

Complétant le podium et en première position, nous avons Syndra, avec un total de 258 interdictions. La mage a toujours été le plan B pour absolument tous les mid laners des Worlds. La sécurité qu'elle procure, l'étourdissement qu'elle provoque avec son E et sa polyvalence ont fait d'elle, de loin, la championne qui a reçu le plus de bans dans l'histoire des mondiaux. Dites-le à Faker, un amoureux de la championne !

Par MGG Espagne

worlds-lol

Mission accomplie : les serveurs EUW ont fait tilter ShowMaker

Les Worlds League of Legends commencent demain et depuis leur arrivée en Europe, les meilleurs joueurs bataillent pour monter le ladder. Si l'ascension est rapide, il n'empêche que certains pros peuvent parfois perdre leur sang-froid. C'est le cas de Showmaker qui a légèrement tilté face à un Teemo.

1
Cthulhu

grrflzzzuuuu...burp...

Mr. Zeraphio il y a 11 mois

Parlons de yuumi... Elle était ban chaque match durant une saison...

L'actu

En Continu

21:00 Le joueur qui a créé un meilleur client que celui de Riot et qui a fini par trouver un emploi
20:27 Les deux personnages qui partagent une capacité (presque) identique
20:00 Le champion que personne ne joue correctement et avec lequel Riot Games ne sait plus quoi faire
19:08 Les titans arrivent dans la faille grâce au mode de jeu Grimoire Ultime
18:00 Quand Tyler1 se fait troll par un joueur... puis sanctionner par Riot Games
16:00 Ce Sion montre l'importance de ne pas abandonner avec un comeback quasi-impossible
13:00 LoL : Le chiffre surprenant des skins données aux champions qui révèle la promesse non tenue de Riot
12:00 LoL : Des conditions d'entraînement déplorables pour les équipes participant aux Worlds ?
18:00 Le skin Katarina Fleur Spirituelle créé par un employé de Riot Games qui a séduit la communauté
16:00 Tuer Pix, la fée invulnérable de Lulu, est possible si vous remplissez deux conditions précises

Articles

recommandés

LoL — Patch note 12.18 : Le patch des Worlds 2022 !
LoL - Worlds : Présentation des équipes des LCS, l'année de la rédemption ?
Hans Sama toujours plus proche de l'Europe et de la Karmine ?

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Guide pour Udyr Jungle en S12
Guide pour Nilah ADC en S12