MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

EDG, Bean, DFM... Les 5 belles histoires à retenir des Worlds 2021

EDG, Bean, DFM... Les 5 belles histoires à retenir des Worlds 2021
0

Les Worlds de League of Legends sont terminés et la dernière partie a été jouée. Mais pour éviter la sensation de vide, nous avons décidé de vous donner un peu de rab en revenant sur les 5 belles histoires qui ont marqué le tournoi.

Photo : LoL Esports

Dans l'esport, on se souvient évidemment des vainqueurs et EDG a écrit l'histoire en remportant ses premiers Worlds de League of Legends. Mais ce n'est pas tout ce qu'on retiendra de cette grande fête annuelle où de très nombreuses équipes de qualité ont proposé du beau jeu. Parce que la postérité ne se mesure pas qu'avec des titres et des records, MGG revient sur les 5 belles histoires qui ont marqué l'édition 2021.

EDG, Scout et Meiko enfin récompensés !

C'est évidemment LA belle histoire du tournoi. Le sacre d'EDG est marquant pour de très nombreuses raisons. Pour la structure déjà, c'est une grande première alors qu'EDG est une organisation très ancienne qui est présente sur la scène mondiale depuis 2014. Alors qu'elle avait souvent subi des désillusions et des échecs, elle a enfin réussi à soulever la coupe à sa 6e tentative. L'histoire est d'autant plus belle, c'est que personne (ou presque) ne les attendait à ce niveau. Vainqueur surprise de la LPL alors qu'on attendait surtout FPX et RNG, l'équipe a continué sa marche en avant durant les Worlds. Et si beaucoup misaient sur la victoire des Coréens en finale, EDG a encore élevé son niveau de jeu pour vaincre ceux qu'on pensait imbattables. Quel parcours et quelle histoire pour cette équipe.

Et si on s'intéresse aux joueurs, on est forcément heureux pour Meiko et Scout. Arrivés en 2014 et en 2016, ces deux piliers de l'équipe sont fidèlement restés chez EDG depuis toutes ces années, même quand l'équipe végétait en milieu de tableau en 2019/2020. Les deux compères ont paru émus en conférence de presse en regardant derrière eux tout le travail accompli ensemble... Le support et le midlaner jouent ensemble depuis un peu moins de 5 ans. Dans un milieu aussi instable que celui de l'esport, c'est impressionnant.

Pas de victoire, mais un farandole de sourires pour Khan

Après la finale perdue par DWG KIA, on était assez remonté. Les Coréens n'ont pas été au niveau et plusieurs ont déçu... Khan n'a lui même pas été irréprochable et son itemisation dans sa dernière partie en tant que professionnel sur Graves nous donne toujours des cauchemars. Et avant que ne commence la conférence de presse, on était presque dégouté devant tant de gâchis... Après les échecs de Longzhu et de SKT, Khan avait une ultime chance de soulever le trophée, et c'était encore manqué. Triste fin juste avant de partir pour l'armée.

Mais quand le vétéran est arrivé devant les micros, on a oublié toutes nos émotions négatives. Avec son sourire désarmant et sa bonne humeur communicative il a balayé à lui tout seul les grimaces et la déception. Ce n'était juste pas possible de lui en vouloir et il a fait preuve d'une classe mondiale en protégeant ses coéquipiers. Avec lui dans la conférence de presse, il n'y avait plus de place pour la critique ou les pleurs. Tout le monde souriait, blaguait, comme si de rien n'était. Oui la finale fut perdue, mais il y a quand même pire dans la vie... Dans quelques mois, Khan sera a l'armée à faire des exercices physiques et à nettoyer des canons. League of Legends, aussi compétitif que soit le jeu, ça ne reste qu'un... jeu.

Bean, le petit haricot qui pousse

On ne va pas remuer le couteau dans la plaie, mais on ne vous apprendra rien en disant que Fnatic a passé des Worlds très compliqués. Entre l'abandon d'Upset, le pétage de plomb de Bwipo et les larmes de Nisqy... L'expérience islandaise fut riche en émotions pour les joueurs. Le collectif n'est d'ailleurs pas loin d'éclater en ce mercato. Le néo-jungler est sur le départ et l'avenir d'Adam, petit prince de la toplane, est très incertain.

Mais dans tout ça, il y a quand même eu une belle histoire chez la structure orange et noir. Bean, le jeune ADC issu de l'équipe académique était du voyage pour jouer le rôle de remplaçant. Venu pour apprendre et observer, il n'imaginait sûrement pas d'être mis aussi vite sur le devant de la scène. Upset parti, c'est le petit haricot qui a assuré l'intérim. Alors qu'il n'a toujours pas joué un seul match de LEC, il a dû jouer contre des monstres comme Deft et GALA. Difficile de faire plus chaud comme baptême du feu... Mais Bean a répondu présent et il s'est fait un nom. Pas du tout ridicule, il a montré un vrai potentiel et on a hâte de le retrouver dans l'élite européenne. Si ça n'est peut-être pas pour tout de suite, on sait que son heure viendra.

DFM, le soleil se lève sur le Japon

Les Japonais de DFM ont terminé le Main Event avec un douloureux 0-6 digne des plus belles performances de TSM. Pour autant, les Worlds 2021 resteront quand même une belle histoire pour tous les fans du pays. Le Japon n'avait jusqu'à présent jamais participé au tableau principal d'un tournoi international et sa qualification était tout bonnement historique. Alors que les matchs se jouaient à des horaires totalement barbares pour la communauté japonaise (minuit et plus), elle a répondu présent pour supporter ses héros. Ils n'étaient pas sur place, comme il n'y avait pas de public, mais on est certain que les joueurs ont quand même ressenti tout l'amour envoyé.

Et puis avant le Main Event, il faut quand même souligner que DFM a terminé à la première place de sa poule en Play-In. Les Japonais se sont qualifiés directement pour le Main Event en battant C9 au bout d'une tie-breaker magistral. Le midlaner Aria pourrait bien faire parler de lui dans le futur... Il s'est même payé le luxe de solokill Faker.

Vizicsacsi, de l'espoir pour les boomers

On est aussi obligé de mentionner la belle histoire Vizicsacsi. L'ancienne licorne, à la retraite depuis plusieurs segments, a fait son grand retour à la compétition à l'occasion des Worlds. Ce n'était pas prévu et ça rend son retour encore plus mythique. Le vétéran a servi de remplaçant de dernière minute à PEACE, qui avait perdu son toplaner à cause de soucis de visa. C'est comme ça qu'on a retrouvé un retraité hongrois presque-trentenaire à représenter la région Océanie aux Worlds. Une histoire rocambolesque du début à la fin, en sachant qu'il n'avait en plus par vraiment eu l'occasion de s'entraîner avec l'équipe avant le début du tournoi.

Cerise sur le gâteau, les fans européens ont même eu l'occasion de voir Vizic avec sa Poppy signature. Le vétéran a de beaux restes et il cherche à intégrer une équipe européenne l'année prochaine. Alors qu'on l'a eu en interview, il s'est même dit ouvert à rejoindre la LFL !

worlds-lol

Pourquoi EDG a dit merci à G2 pour son titre aux Worlds 2021 ?

Chez EDG on est toujours sur un petit nuage après la victoire aux Worlds 2021. Mais les dirigeants ne se la jouent pas perso et ont pensé à remercier les fans et ceux qui ont aidé l'équipe à gagner... Y compris G2 Esports. Mais pourquoi les Samouraïs ont-ils été remerciés ?

0
Léo Lecherbonnier
Tipsalewo

Rédacteur-Gameur, combination idéale pour la recherche d'optimisation.

L'actu

En Continu

09:30 Misfits Gaming et les Français, qui y a joué en LEC ?
08:03 Toujours plus de femmes chez Riot Games !
18:00 LoL : L'énorme bug sur les tourelles qui impacte même la scène pro
17:00 Riot annonce les premiers changements de la saison 13 et promet une révolution dans la jungle
16:02 Le joueur le plus titré de LFL enfin élu MVP !
13:00 LoL : L'équipe de LPL la plus fun à regarder !
12:04 Que sont devenus les Fnatic invincibles en 18-0 de 2015 ?
08:35 Adam et Bwipo, une relation compliquée chez Fnatic ?
20:00 LoL : Découvrez l'apparence et les sorts du nouvel Udyr
19:06 Au tour de Fizz de recevoir une mise à jour visuelle majeure

Articles

recommandés

LoL — Patch note 12.15 : Les dresseurs de monstres débarquent dans la Faille
L'application controversée utilisée par Tyler1 que maintenant tout le monde déteste
La compétence préférée de Riot que plus de 30 champions partagent et qui ne disparaîtra jamais

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Guide pour Ahri Mid en S12
Guide pour Ashe ADC en S12