MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

Perkz est-il la seule raison du succès de G2 Esports ?

Perkz est-il la seule raison du succès de G2 Esports ?
1

Décidemment, Vitality Selfmade nous régale en ce moment. Jamais avare de bons mots durant ses sessions de stream, le jungler polonais a balancé en toute tranquillité que Perkz était la seule raison du succès de G2 Esports. Mais est-ce que ce n'est pas un peu dur comme jugement ?

Perkz est-il la seule raison du succès de G2 Esports ?

Photo : LoL Esports

On ne sait pas trop comment va se débrouiller Selfmade l'année prochaine avec la superteam de Team Vitality, mais les dirigeants de la structure française peuvent au moins être certains d'une chose : le jungler Polonais fait le show durant ses streams et il a l'esprit corporate. Alors qu'il a eu l'occasion de vivre avec Perkz depuis maintenant une semaine, il est tombé sous le charme et ne manque pas une occasion de vanter les mérites de son coéquipier.

L'ancien de Fnatic s'est même permis de glisser un petit tacle à G2 Esports. Il faut toujours se méfier des compliments et la langue bien pendue de Selfmade peut frapper à tout moment ! Selon lui, le succès de G2 Esports depuis 2015 n'est dû qu'à une seule raison : le Croate. Si l'affirmation se veut provocatrice, est-ce qu'il n'y aurait pas un fond de vérité ?

Plus aucun titre depuis le départ de Perkz

Si on se fie uniquement au palmarès, on est obligé de donner raison à Selfmade. G2 Esports a conquis au cours des années 8 titres de champion d'Europe et il n'y a qu'un seul dénominateur commun à ces succès : Perkz. Le Croate, tantôt en midlane, tantôt en botlane, a été de toutes les campagnes victorieuses, auxquelles il faut aussi rajouter une montée en LCS EU depuis les Challengers Series et une victoire au MSI, le seul titre international majeur glané par l'Occident depuis l'ère moderne. C'est un peu facile, mais l'argument reste d'autant plus efficace que depuis le départ de l'enfant prodige fin 2020, les Samouraïs n'ont plus rien gagné. Pire, ils ont même raté le premier Worlds de leur histoire !

Plusieurs anciens coéquipiers de Perkz, comme Jankos, ont d'ailleurs souligné l'importance qu'avait le joueur au sein du collectif. Au-delà de son niveau de jeu, sa niaque, sa confiance et son aura poussaient l'intégralité de l'équipe à se surpasser. Selfmade ne vit que depuis une semaine avec son nouveau midlaner, mais il est déjà impressionné par sa présence, alors qu'il a déjà évolué avec de gros clients comme Nisqy, Nemesis, Humanoid ou Pirean. Et alors que G2 n'a plus gagné sans le Croate, celui-ci a continué à gagner sans G2. Champion des LCS avec Cloud9 au Spring 2021, il a joué le MSI et les Worlds (quart de finale). S'il est difficile de dissocier les succès de G2 Esports et ceux de Perkz, le joueur semble quand même avoir l'ascendant.

Que penser de l'année 2018, la pire année de Perkz au niveau des résultats ?

League of Legends

Perkz a joué dans l'élite européenne 10 segments (5 ans) chez G2 Esports. Avec 8 titres de champion, il a seulement fini bredouille pendant l'année 2018 avec les Samouraïs. Durant celle-ci, G2 avait quand même disputé les Worlds mais avait terminé 2e (Spring) et 5/6e (Summer) en Europe. Pourtant quand on regarde les statistiques de Perkz, elles furent excellentes durant cette période. Que cela soit au niveau du KDA, du farming ou de la participation aux kills, l'ancien figure de proue des Samouraïs trustait les premières places du classement dans tous les domaines. Même si League of Legends est une discipline collective où on gagne et perd ensemble, il faut quand même souligner que les difficultés de l'équipe n'étaient pas du tout liées au Croate.

Sans tirer sur une ambulance, à cette époque c'était surtout la botlane de l'équipe Hjarnan/Wadid qui posait problème. Sans refaire le match 3 ans après, elle semblait inférieure à de nombreux autres duos, surtout durant l'été : Upset/Vander, Rekkles/Hyllisang, Hans Sama/Mikyx, Attila/Jactroll et Kobbe/Kasing. Avec une botlane en difficulté, c'était Perkz qui tenait la baraque encore une fois. Même si c'est sûrement abusé de considérer que c'est l'unique raison du succès de G2 Esports, où il a été appuyé par d'autres très bons joueurs (Caps, Jankos, Zven, Mithy, Trick...), il faut reconnaître qu'il fut la pierre angulaire du projet. Et vous, qu'en pensez-vous ?

lfl-lol

Vitality Selfmade pas convaincu par le roster de la Karmine Corp

Pour beaucoup, la Karmine Corp et Rekkles devraient rouler sur la LFL l'année prochaine. Mais il ne faut pas non plus oublier les autres équipes comme Misfits Premier, qui auront leur mot à dire. Selfmade a pris la parole et pour lui, la Karmine est surcotée. Il voit une autre formation s'imposer.

1
Léo Lecherbonnier
Tipsalewo

Rédacteur-Gameur, combination idéale pour la recherche d'optimisation.

mathias nowakowski il y a 6 mois

Corrélation n est pas causalité. Il est une des raisons pas la seule

L'actu

En Continu

12:00 LoL : les Français en LCS, Toucouille on fire, Hans fait de son mieux !
11:00 LoL : Tyler1 prouve que les soins sont encore un souci, avec un Kayn immortel !
09:20 Après 1936 jours de galère, une équipe bat son Némésis
08:27 À quand remonte le dernier titre de Team Vitality ?
20:01 FiveClub d'Amine, qui sont les joueurs LFL top au foot ?
17:15 La Karmine en LEC ? Une inflation folle des prix depuis 2019
16:00 LoL : Quels personnages du MOBA de Riot s'intégreraient dans le monde de Stranger Things ?
15:45 LFL Div 2 Summer 2022 : le classement se resserre
14:00 LoL : Combien de temps faut-il pour monter d'un palier dans League of Legends ?
13:18 Quand l'Auto-Tune vient sauver la LPL

Articles

recommandés

LoL — Patch note 12.12 : Déjà un nerf pour Bel'Veth
LoL : Une MaJ de Gangplank annoncée pour supprimer une mécanique trop forte !
Les deux champions jamais vus en compétition en Chine

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Guide pour Bel'Veth Jungle en S12
Guide pour Wukong Jungle en S12