MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LoL : Pourquoi autant de hate contre la Chine au MSI ?

LoL : Pourquoi autant de hate contre la Chine au MSI ?
0

La sentence est tombée et l'équipe chinoise RNG va devoir rejouer 3 matchs au MSI de League of Legends. En cause, un avantage compétitif gagné par un problème de connexion à Busan. Mais alors que les Chinois n'y sont pour rien, il y a une certaine animosité sur les réseaux... Pourquoi ?

Photo : LoL Esports

Évidemment, nous n'avons pas la science infuse et il est impossible de déterminer avec précision pourquoi l'équipe chinoise RNG reçoit autant d'animosité sur les réseaux. De plus, les raisons sont multiples et propres à chacun. Pour autant, plusieurs pistes nous semblent intéressantes à explorer. Elles n'engagent que nous et on vous laisse vous faire votre propre avis sur la question. Une chose est cependant certaine : la communauté internationale semble porter beaucoup plus d'affection à la ligue coréenne qu'à la ligue chinoise, alors que les deux présentent pas mal de similitudes... Notamment celle de détruire tous les ans les équipes occidentales lors des Worlds et du MSI.

Pour rappel, tout ce problème de ping est lié à l'absence des joueurs chinois sur place. Ceux-ci n'ont pas pu venir à cause des restrictions liées au coronavirus sur leur territoire.

Pour participer, la Chine a reçu un "traitement de faveur"

C'est sans aucun doute la raison principale qui explique l'animosité de la communauté internationale envers la Chine. Alors que la Corée du Sud possède l'une des meilleures connexions internet du monde, les joueurs ne peuvent pas en bénéficier au MSI. Pour garantir "l'équité compétitive", il a été décidé qu'on utiliserait un outil pour lisser le ping des participants, qu'ils soient à distance ou qu'ils soient sur place. On comprend la mécanique, mais cette mesure est vécue comme un désavantage et une injustice, notamment par les Coréens. Ces derniers ne sont pas habitués à avoir autant de latence. Impact le toplaner d'Evil Geniuses a utilisé cette comparaison très parlante : c'est comme si vous attachiez un sac de sable aux chevilles de footballers. En plus, rajoutons que les Chinois auraient dû jouer "à l'extérieur" en Corée du Sud avec un public potentiellement hostile. Au lieu de recevoir cette pression, ils sont tranquillement dans leur salon. Même si ce n'est pas de leur faute, ça fait un peu tiquer, surtout en Corée.

Un autre pays est assez chagrin et le fait savoir. Le Vietnam n'a pas pu envoyer sa meilleure équipe, occupée pour un autre tournoi qui arrive. Mais il a surtout raté les deux dernières années de tournois internationaux, ne pouvant se rendre sur place pour participer. Théoriquement, on aurait pu imaginer voir les champions des VCS participer à au moins un évènement... les Worlds 2019 ayant été joués en Chine. Mais si on a fait l'effort pour la LPL cette année, on ne l'a jamais fait pour les autres précédemment.

Sur League of Legends, la Chine est un pays très fermé

League of Legends

Les régions compétitives sont plus ou moins fermées. En Amérique du Nord, c'est un peu la porte ouverte parce qu'on retrouve énormément de joueurs coréens (Huni, Impact, Huhi...), des joueurs européens (Bjergsen, Jensen...) et aussi des Océaniens (Lost, Fudge). L'Europe est une région également ouverte à l'international, avec des Coréens, des Turcs ou des Russes. En revanche, les ligues asiatiques sont généralement très peu ouvertes... On ne retrouve que des Coréens en LCK. En Chine, on retrouve essentiellement des Chinois au sens large (Taïwan, Hong-Kong, Chine continentale...).

Pourtant, la ligue coréenne reste très populaire un peu partout... Mais la raison est simple : les joueurs coréens s'exportent très bien aux quatre coins du monde. Ainsi sur les 11 équipes présentes au MSI on en retrouve 5 qui a au moins un Coréen dans ses rangs. Pour les Chinois, ce n'est pas vraiment le cas. Il y en a quelques-uns en LCS, mais c'est très sporadique. En Europe on n'en a pas encore vu, même s'il se murmure que Bo arriverait chez Vitality. On a bien eu le cas de Shadow, anciennement chez MAD Lions. Mais le jungler est sino-italien.

Sur un réseau comme Twitter, il n'y a que très peu de Chinois

League of Legends

Soulignons également que Twitter offre une réalité déformée. Théoriquement, les Chinois n'ont pas accès à ce réseau social, qui est interdit dans leur pays. Pour cette raison, même si au niveau de la démographie l'Empire du milieu pèse énormément, il est forcément plus discret sur les réseaux sociaux "occidentaux". On a notamment pu le voir durant les votes Twitter pour les chansons du MSI... RNG a très peu engagé la communauté. Evidemment, les habitants de la Chine peuvent toujours utiliser un VPN. Mais généralement la communauté se contente d'utiliser Weibo, le RS chinois par excellence.

Enfin, sans rentrer dans les détails, la Chine souffre également d'une image un peu moyenne dans la presse occidentale. Le respect des droits de l'homme, la question du Tibet, la problématique des Ouïghours... Tout ceci n'a rien à voir avec League of Legends, mais ça pèse aussi dans la balance.

esport-lol

Les Chinois de RNG avantagés "par erreur" au MSI...

C'est ce qu'on appelle être dans la sauce. Après de nombreuses plaintes venues des joueurs, Riot a fini par reconnaître qu'il y avait des problèmes de connexion au MSI de League of Legends. Pour cette raison, une équipe a été avantagée... Et ses matchs vont devoir être rejoués. Quelle histoire !

0
Léo Lecherbonnier
Tipsalewo

Rédacteur-Gameur, combination idéale pour la recherche d'optimisation.

L'actu

En Continu

08:10 First pick Twisted Fate, une idée vraiment pas ouf ?
21:00 Bel'Veth, l'impératrice du Néant, enfin officialisée !
19:00 LoL : Les meilleurs champions à avoir pour le défi no death en ARAM
15:54 G2 au-dessus de la mêlée au MSI
14:22 G2 taille patron, une vraie chance de gagner le MSI ?
14:00 LoL : les champions emblématiques de chaque poste
09:35 Un ancien Fnatic revient en LCS 7 après son départ
08:30 G2 vs RNG, des Samouraïs souvent contrariés contre la Chine
19:00 LoL : Les champions de League of Legends sont-ils plus forts que ceux de DotA ?
17:00 LoL : Les lanes les plus gankées par les équipes du MSI

Articles

recommandés

Patch note 12.9 : Nouvel Olaf et skins des Worlds 2021
Encore des skins de l'Ouest avec le patch 12.10
Le mystérieux bug qui permet de désactiver le chat de tous les joueurs

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Guide pour Ahri Mid en S12
Guide pour Ashe ADC en S12