MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LoL : Quand un ultra KC va trop loin dans le trash talk sur Vita

LoL : Quand un ultra KC va trop loin dans le trash talk sur Vita
0

La France a énormément de chance de pouvoir compter à la fois sur la Karmine Corp et sur Team Vitality. Sur League of Legends comme ailleurs, les deux structures se tirent la bourre. Attention cependant, en direct du KCX 2, un ultra KC est allé trop loin dans le trash talk.

Photo : KC Rush Esport

Hier, la soirée fut belle pour les fans de la Karmine Corp. Malgré les deux défaites, sur League of Legends et Valorant, la structure a réussi un véritable tour de force en remplissant Bercy en moins de 10 heures et en offrant un spectacle de qualité au public. Les spectateurs ont communié avec les joueurs et les différents acteurs. Sur place le Mur Bleu s'est formé, plus compact et imposant que jamais.

Mais un petit évènement malheureux est venu entacher la fête. C'est dommage, parce que jusque-là, Kameto et Prime avaient réussi une véritable masterclass. Il n'y a pas mort d'homme et cette petite bévue, causée par un Ultra un peu trop enthousiaste sera vite oubliée. Cet article permettra cependant à ceux qui ont raté l'épisode de se mettre à jour, tout en rappelant que le plus important, c'est d'apprendre de ses erreurs. Il est inutile d'aller chercher des noises au fautif ou de pousser au harcèlement. On fait confiance aux institutions pour régler ce souci en interne.

Un dérapage en plusieurs temps

Pour remettre les choses dans le contexte et pour faire court, un représentant de l'association Le Blue Wall a été désigné pour remettre le trophée des ultras à Saken, le midlaner de la Karmine Corp, après la fin du match de LFL. On est certain que le représentant en question était plein de bonnes intentions et qu'il voulait faire honneur à ses couleurs. Mais il s'est montré un peu trop enthousiaste et vindicatif sur scène... On ne sait pas exactement ce qui était vraiment prévu ou non, mais il a poussé la chansonnette en l'honneur du midlaner, sur le rythme des Champs Élysée. Malheureusement pour lui, il avait la voix complètement cassée après avoir poussé avec insistance derrière les joueurs de son équipe. Et cette voix qui déraillait aurait peut-être dû mettre la puce aux oreilles des organisateurs... Puisqu'après la voix, ce sont les propos qui ont déraillé.

Le malheureux supporteur a terminé son moment de gloire sur la scène, par un "Fuck Vitality" sorti de nulle part. L'attaque était gratuite en plus d'être inutile. Le KCX est un moment privilégié pour communier entre membres du Mur Bleu. Le trash talk n'est donc pas nécessaire, surtout quand il est aussi mal dosé. L'Ultra en question a cependant des circonstances atténuantes : la pression devait être forte pour prendre la parole devant plus de 12 000 spectateurs. De plus, on imagine qu'il a été sonné par les défaites. Mais même si on ne veut pas être trop dur avec lui, il faut reconnaître que ce dérapage donne une mauvaise image de l'association qu'il représente. Cette dernière s'est rapidement excusée après les faits, comme Kameto. La rivalité avec les abeilles est réelle, mais il faut savoir doser avec respect pour éviter ce genre de drama qui ne grandit personne. Même dit sur le ton de la blague, c'était plutôt lourd et malvenu.

Oui au trash talk, non à la toxicité

La toxicité sur les réseaux c'est un peu le fléau des temps modernes. Certains supporteurs peuvent rapidement tomber dans l'excès et c'est vrai dans l'esport comme dans le sport traditionnel. Kameto a déjà pris la parole à de nombreuses reprises pour demander plus de respect et une prise de conscience. Par le passé, la Karmine Corp a souffert d'une image sulfureuse, ce qui a par moments causé des problèmes pour signer avec des partenaires. Pour le bien-être de la structure, il faut donc parfois serrer le poing tout en tournant sa langue sept fois dans sa bouche. Le trash talk fait partie de l'esport, mais la toxicité aussi. Il faut faire très attention pour ne pas déclencher des guerres inutiles et blessantes.

Prenons cependant le temps de rappeler qu'on ne répond pas à la toxicité par de la toxicité. La spirale devient infernale et interminable. On est certain que des gens hauts placés sont déjà sur les cotes de l'ultra en question. Inutile de rajouter de l'huile sur le feu, Kameto a promis de débriefer le cas prochainement. Mais on espère que la communauté arrivera à retenir tout le bien offert par le KCX 2 et pas que ce petit dérapage.

lfl-lol

Retour d'une superweek en LFL, les 5 matchs à suivre

Il n'y en avait pas eu au printemps 2022, mais la superweek est de retour en LFL cette semaine. On aura le droit a du League of Legends de haut niveau avec une pléthore de matchs. Pour éviter l'indigestion, on a sélectionné les 5 qui nous hype le plus.

0
Léo Lecherbonnier
Tipsalewo

Rédacteur-Gameur, combination idéale pour la recherche d'optimisation.

L'actu

En Continu

20:00 L'unique champion qui n'est pas apparu dans le circuit compétitif cette saison
17:00 LoL : L'interaction la plus frustrante de League of Legends !
13:16 Un partenariat sport et esport en Div 2 de LFL !
13:00 LoL : La mécanique idiote des premières saisons, que Riot Games a supprimé du jeu.
12:00 LoL : Combien Riot Games gagne en moyenne avec un skin ?
10:34 Fer, Or, Diamant... Comment se divise la soloQ en juin ?
18:00 Les applications donnent-elles trop d'informations en jeu ?
17:00 LoL : Ces champions qui ne sont pas apparus en compétition depuis 2022
16:55 LEC Summer 2022 : Fnatic n'a fait qu'une bouchée de G2
14:00 LoL : La SmurfQ l'enfer caché du MOBA de Riot Games ?

Articles

recommandés

LoL — Patch note 12.12 : Déjà un nerf pour Bel'Veth
LoL : Une MaJ de Gangplank annoncée pour supprimer une mécanique trop forte !
Les deux champions jamais vus en compétition en Chine

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Guide pour Bel'Veth Jungle en S12
Guide pour Wukong Jungle en S12