MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LoL : 5 structures LCS EU (ex LEC) tombées dans l'oubli

LoL : 5 structures LCS EU (ex LEC) tombées dans l'oubli
0

Misfits Gaming va bientôt tirer sa révérence sur la scène League of Legends européenne. Les Lapins ont vendu leur slot à Team Herectics. Ils devraient cependant réussir à rester dans les mémoires. Mais attention, avant, d'autres structures sont tombées dans l'oubli.

Photo : LoL Esports

Intégrer l'élite européenne offre toujours un surplus de visibilité, pour le public, pour les médias mais aussi pour les partenaires et les sponsors. Avec le système franchisé et la barrière coûteuse à l'entrée, on a réussi à obtenir une plus grande stabilité : depuis 2019, seules deux structures ont quitté le navire. Schalke 04 a laissé sa place à Team BDS et en 2023, Team Heretics fera son entrée en LEC en lieu et place de Misfits Gaming. Ces départs sont encore frais dans nos mémoires et ces deux équipes gardent une place un peu spéciale dans nos cœurs.

En revanche, si on remonte à l'époque des LCS EU où il y avait de nombreuses rotations avec 2 Up&Down par an, certaines structures ne faisaient que défiler de manière éphémère. Des anciens pensionnaires de l'élite européenne sont aujourd'hui tombés dans l'oubli total. C'est là le revers des ligues ouvertes. Pour prouver notre point, qui se souvient de ces cinq organisations ayant appartenu au plus haut niveau européen ? Si vous avez un 5/5, vous pouvez vous considérer comme une encyclopédie vivante.

Mysterious Monkeys, une structure pleine de mystères

Segment dans l'élite : 1 (2018)
Meilleur classement : 5e sur 5
Joueurs notables : Kikis, Amazing, Yuuki60

League of Legends

Avec un seul segment dans la grande ligue européenne, ce n'est pas étonnant de voir cette équipe passer au-dessus de la tête de la majorité. Il y avait pourtant quelque chose à faire avec son nom et son logo au niveau de l'identité. La structure n'a cependant pas vraiment eu le temps de construire et de se faire connaître. Elle était un peu arrivée comme un cheveu sur la soupe en LCS EU. Misfits Gaming avait vu son équipe académique promue depuis les Challengers Series. Et comme une même structure ne pouvait pas avoir deux équipes dans l'élite européenne, les singes mystérieux avaient racheté le roster et la place. C'était aussi à l'époque les LCS EU : des rachats dans tous les sens et des arrangements plus ou moins obscurs.

Mysterious Monkey aurait peut-être dû rester au niveau national allemand. En LCS EU, les résultats furent catastrophiques avec 2 victoires pour 11 défaites. Par la suite, l'organisation a rebrand en ad hoc gaming qui est restée en Prime League avant de passer son slot à WAVE Esports.

Team aAa, les meilleurs partent toujours les premiers

Segment dans l'élite : 1 (2013)
Meilleur classement : 5/6e sur 8
Joueurs notables : ShlaYa, Nono, Dioud

League of Legends

against All authority, abrégé en aAa, est aujourd'hui un site d'information esport. Il fut un temps, l'organisation avait cependant des équipes esport et sur League of Legends, elle a vécu de bien belles aventures au tout début de la scène. aAa a ainsi participé aux Worlds de la saison 1 et l'équipe est même allée jusqu'en finale, perdant 1-2 contre Fnatic. On est donc passé à rien d'avoir une équipe française championne du monde avec des joueurs comme YellOwStaR et sOAZ. Dans l'élite européenne, la structure était aussi présente pour le tout premier segment des LCS EU en 2013. Elle n'a pas démérité, se qualifiant pour les playoffs. Malheureusement, à cette époque les 4 derniers de la ligue (soit la moitié des participants) furent envoyés au tournoi de promotion. L'équipe française pris un 0-3 sec contre Sinners Never Sleep, les futurs Lemondogs de Nukeduck. C'est ainsi que s'est terminée l'histoire de l'équipe dans l'élite européenne, après un tout petit prologue.

On a ensuite revu aAa sur la scène française et comme à son habitude, cet historique de la scène aime participer aux grands débuts. Elle fut au rendez-vous du lancement de la LFL en 2019, avant de laisser sa place, faute de moyens.

NIP, des disparitions de ninjas

Segments dans l'élite : 2 (2013 et 2017)
Meilleur résultat : 6e sur 8
Joueurs notables : Bjergsen, Nagne, promisQ

League of Legends

NIP est sûrement un nom qui parle aux fans de CS:GO. Cette structure mythique fait partie des très gros sur la scène du FPS et a remporté de nombreux trophées. Sur League of Legends, le bilan est plus délicat. Elle a fait deux apparitions à des années d'intervalles dans l'élite européenne. En 2013 comme en 2017, les résultats furent cependant globalement décevants et les Ninjas n'ont jamais réussi à s'imposer comme une équipe qui comptait. Les deux fois, l'aventure a mal tourné avec une relégation. Difficile dans ces conditions de rester dans les mémoires, surtout quand on compare à l'héritage de la structure sur CS.

Mais une nouvelle aventure pourrait être écrite pour NIP sur LoL. La structure s'est associée à V5 en LPL et pourrait bien renaître de ses cendres. Le renaming n'a pas encore été fait, mais il ne devrait pas tarder. On notera que l'équipe a également réussi quelques jolies performances sur la petite scène européenne, aux EUM.

Copenhaguen Wolves, la meute n'a pas tenu

Segments dans l'élite : 5 (2013-2015)
Meilleurs résultats : 5e/6e sur 10
Joueurs notables : Bjergsen, Svenskeren, Forgiven, Airwaks, Woolite

League of Legends

Pour le coup, Copenhaguen Wolves possède un profil un peu particulier dans notre sélection. Avec 5 segments passés dans l'élite, on pourrait imaginer que la meute danoise ait réussi à se faire assez remarquer pour rester dans les mémoires... d'autant plus que de gros joueurs sont passés dans ses rangs et que le Danemark a toujours réussi à faire émerger de nombreux talents. Mais au final, la structure a passé la majorité de son histoire dans l'ombre. Avec des moyens limités et des résultats moyens, on imagine qu'au même titre que Mysterious Monkeys, les plus jeunes n'aient jamais entendu parler de cette équipe.

Il faut aussi dire que sa dernière apparition en LCS EU date de 2015. Après avoir été reléguée en 2e division, la structure a transféré sa place à Nerv, qui a ensuite arrêté ses activité en 2017. Difficile de créer une histoire et un héritage à partir de là.

Millenium, une autre équipe française

Segments de l'élite : 2 (2014)
Meilleur résultat : 6e sur 8
Joueurs notables : kev1, Kerp, Jree

League of Legends

On ne pouvait pas faire un top des équipes de l'élite européenne tombées dans l'oubli sans faire un peu de chauvinisme en plaçant Millenium quelque part. Elle a intégré les LCS au Spring 2014 en rachetant le slot de Team Alternate et son roster. L'aventure dura un an et même si la structure était française, aucun tricolore n'a joué avec Millenium durant cette période. Millenium aurait pu rester dans la durée sur le devant de la scène européenne, mais l'équipe s'est doublement ratée. D'abord dans le tournoi de promotion, défaite par les Unicorns of Love (2-3) puis dans le tournoi d'expansion, sortie par Giants Gaming. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas et jamais la structure n'a réussi à revenir, malgré plusieurs tentatives.

En France et avant que ne soit créé le modèle des ERL, Millenium a réussi quelques bons résultats, en LANs. L'équipe a aussi participé aux premiers EUM, allant jusqu'en quart de finale. Mais en 2018, la section esport a mis la clef sous la porte.

Des nouvelles pas très rassurantes d'Huni

Heo "Huni" Seung-hoon est un personnage haut en couleur de la scène League of Legends. Apprécié partout où il est passé, en Europe, en Corée du Sud et évidemment en Amérique du Nord, il a dû prendre du recul à cause d'une vieille blessure. On a eu de ses nouvelles, pas très optimistes.

0
Léo Lecherbonnier
Tipsalewo

Rédacteur-Gameur, combination idéale pour la recherche d'optimisation.

L'actu

En Continu

20:18 Ce champion LoL vieux de 5 ans seulement va subir un grand changement, mais les fans demandent à Riot Games de ne rien faire
15:41 LFL Summer Split : Des playoffs aux Up&Down, tout s'est joué dans les derniers instants de la saison régulière
17:27 Cette nouveauté était tellement attendue sur LoL que les joueurs ont cassé les serveurs du jeu
16:38 Cet ancien coéquipier de Faker a rejoint l'un des favoris pour les Worlds ! Pourra-t-il obtenir son second titre aux dépends du goat ?
18:53 Cela fait plus de 10 ans que Riot Games essaie de régler ce problème sur LoL, mais les développeurs n'ont toujours pas trouvé de solution
18:31 "Les 65 000 dollars les plus rentables", la série Arcane est née de rien, et grâce à une scène que les spectateurs n'ont jamais vu
14:56 LoL : Le patch 14.14 annonciateur de grands changements dans la méta compétitive ?
20:27 LoL — Patch notes 14.14 : Aurora, la nouvelle championne, et Swarn, le mode de jeu inédit en PvE débarquent dans la faille
16:38 Des scientifiques trouvent une nouvelle espèce de crabe et le nomment d'après ce personnage de LoL
14:13 Riot Games dégaine l'artillerie lourde avec les skins du grand événement estival 2024 de League of Legends

Articles

recommandés

LoL — Patch notes 14.12 : Un nerf pour Twited Fate AD
"Je pense que c'est une blague", ce célèbre créateur de conteu ne comprend pas le prix des skins honorant Faker sur League of Legends
Après plus de 14 ans, Riot Games régle enfin l'un des plus gros problèmes de LoL

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 13
Guide pour Ahri Mid en S13
Guide pour Ashe ADC en S13