MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LoL : Worlds 2022, jusqu'où peut aller la Nisqy diff pour MAD ?

LoL : Worlds 2022, jusqu'où peut aller la Nisqy diff pour MAD ?
0

Les Worlds de League of Legends arrivent mais vous n'avez peut-être pas eu le temps de suivre les différentes ligues professionnelles cette année... MGG revient sur les équipes à suivre du mondial pour décortiquer leurs forces et leurs faiblesses. Aujourd'hui, c'est au tour de MAD Lions !

LoL : Worlds 2022, jusqu'où peut aller la Nisqy diff pour MAD ?

Photo : LoL Esports

Les Worlds de League of Legends débuteront dans quelques jours et on sent que la tension monte au sein de la communauté. Pronostics et Tier Lists fleurissent un peu partout et chacun y va de son commentaire. Globalement, seules deux régions impressionnent : la Chine (LPL) et la Corée (LCK).

Mais si les deux ogres asiatiques ont la faveur des parieurs, ce n'est pas une raison pour sous-estimer les autres compétiteurs. De notre côté, on portera évidemment un œil attentif aux performances de nos équipes LEC. Parmi elles, MAD Lions tentera de confirmer son renouveau depuis l'ajout de Nisqy. Ce dernier a métamorphosé l'équipe depuis son arrivée, avant le Summer Split. Jusqu'où pourra-t-il porter les Lions ?

MAD Lions, la Nisqy diff a ses limites

On a usé et abusé de l'arc narratif autour de Nisqy et MAD Lions. Le Belge est arrivé comme un sauveur dans l'équipe, après un printemps bien terne pour les deux parties. Le joueur était coincé sur le banc de Fnatic et regardait la compétition depuis sa chambre. L'équipe, quant à elle, passait un Spring Split morne, sans playoffs. Mais depuis que l'été a commencé, le midlaner a remis des sourires sur le visage des fans de la structure. Sur le terrain, il a été impeccable et on a retrouvé un joueur au top de sa forme, mais l'importance du joueur va plus loin ! Il shotcall dans les moments chauds, il guide ses coéquipiers et il apporte de la bonne humeur. Pour résumer : il bonifie tout un collectif. Nisqy n'a donc pas volé son titre de MVP du Summer Split. Alors qu'il a déjà connu les Worlds avec Cloud9 et avec Fnatic, son expérience sera précieuse pour se sortir du Play-In... La colonne vertébrale n'a pas changé par rapport à l'année dernière avec le trio Armut/Elyoya/Kaiser. Pour rappel, MAD Lions avait fait top 8 aux Worlds 2021.

Mais avant de trop s'enflammer, il faut cependant rappeler que MAD Lions a semblé à bout de souffle durant les playoffs du Summer Split, avec deux défaites contre Rogue (2-3) et Fnatic (1-3). L'équipe n'aura au final pas gagné un seul Bo5 cette année pour se qualifier aux Worlds. Nisqy a sublimé le collectif, mais au mondial, l'intégralité des joueurs doit élever son niveau de jeu pour espérer bien figurer. On ne se fait pas trop de souci pour Elyoya qui a lui aussi montré un excellent niveau. En revanche, Armut et Kaiser nous ont habitués à mieux et on ne sait pas comment réagira un rookie comme Unforgiven sous la pression. La Nisqy diff a assez duré et il va falloir faire preuve de solidarité.

Forces et faiblesses de l'équipe

League of Legends

MAD Lions a montré en Europe une force collective intéressante. Dans certains moments chauds, l'équipe a également pu compter sur des prises de décision efficaces. On aurait donc plutôt tendance à mettre en avant l'intelligence collective des joueurs, qui peuvent compter sur un duo mid/jungle inspiré et un support efficace.

Malheureusement, ces points forts n'ont pas suffi à viser le sommet en LEC... on peut donc légitimement penser que cela ne sera pas non plus suffisant pour aller loin aux Worlds, là où les adversaires sont encore plus forts. Un joueur semble particulièrement en difficulté dernièrement : le toplaner Armut. A sa décharge, jouer en weakside n'est pas facile. Mais trop souvent, il se fait attraper en sidelane sans raison. Espérons pour MAD Lions qu'il retrouve du poil de la bête au meilleur des moments !

Quelles ambitions pour MAD Lions ?

League of Legends

Viser un top 8 comme l'année dernière semble totalement irréaliste. MAD Lions devra avant tout, réussir à accéder au Main Event, ce qui sera loin d'être une formalité. Placée dans la poule B du Play-In, l'équipe doit se farcir RNG (Chine) et DRX (Corée). La première place semble donc compliquée à obtenir et il faudra sûrement remporter un ou deux Bo5 pour intégrer le tableau principal.

L'objectif principal, c'est donc de se qualifier pour les "vrais" Worlds. Le reste, ce n'est que du bonus, surtout si l'équipe se retrouve comme c'est pressenti dans la poule B...

esport-lol

Hans Sama toujours plus proche de l'Europe et de la Karmine ?

Steven "Hans sama" Liv a mis fin à son aventure chez Team Liquid et il a annoncé rentrer en France pour se ressourcer. Reste maintenant à savoir de quoi son futur sera fait... Un retour en Europe est plus que probable, après avoir raté les Worlds de League of Legends.

0
Léo Lecherbonnier
Tipsalewo

Rédacteur-Gameur, combination idéale pour la recherche d'optimisation.

L'actu

En Continu

21:18 EG Kaori Worlds 2022, "Il faut que Fnatic se rate !"
20:45 [LIVE] Worlds 2022 : RDV a 4h pour MAD et Nisqy
18:00 L'erreur que Riot Games répète depuis 5 ans et qu'il refera dans le prochain patch
16:00 L'étrange interaction que Riot a cachée pendant des années et que les pros viennent de découvrir
08:10 LCK vs LPL round 1, le résumé et les enseignements du banger DRX vs RNG
04:45 La belle revanche d'Upset sur les Worlds avec Fnatic
03:50 La nuit de Nisqy aux Worlds, des débuts encourageants
22:38 Le coronavirus perturbe (déjà) les Worlds 2022
20:00 LoL : Les champions sans skin depuis plus de 1000 jours
19:00 Quel champion possède le plus de dégâts bruts ?

Articles

recommandés

LoL — Patch note 12.18 : Le patch des Worlds 2022 !
LoL - Worlds : Présentation des équipes des LCS, l'année de la rédemption ?
Hans Sama toujours plus proche de l'Europe et de la Karmine ?

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Guide pour Udyr Jungle en S12
Guide pour Nilah ADC en S12