MGG / Actualités jeux vidéo / World of Warcraft (WoW) / World of Warcraft : Dragonflight /

WoW : Découvrez cette pâle copie du MMO de Blizzard, qui n'est pas prête de l'égaler...

World of Warcraft : Dragonflight
WoW : Découvrez cette pâle copie du MMO de Blizzard, qui n'est pas prête de l'égaler...
2

Si les copies de World of Warcraft sont légion depuis des années maintenant, Tencent a récemment franchi un cap important dans une période compliquée pour Blizzard et sa présence en Chine en déployant son propre MMORPG, Tarisland. Copier WoW suffira-t-il à attirer les joueurs chinois ? Pas sûr !

Dans la lignée directe du conflit virulent opposant Blizzard à NetEase révélé récemment, un autre éditeur chinois a choisi de s'immiscer directement dans cette guerre ouverte en déployant son propre MMORPG. Portant le nom de Tarisland, celui-ci propose aux joueurs une façon d'aborder le genre MMO d'une façon qui rappelle étrangement un certain World of Warcraft bien connu de tous...

Tarisland, le MMORPG par Tencent !

Si World of Warcraft est depuis bien longtemps victime de son succès par le biais de nombreux apôtres de la fin du monde appelant à la fin prochaine du MMO de Blizzard, cette hécatombe n'a pourtant jamais vraiment eu lieu et le roi du MMO continue de faire sa petite vie malgré des hauts et des bas plus ou moins importants au fil des années.

Pourtant, il est un événement que peu avaient prédit et qui pourrait bien changer la donne, en tout cas pour une partie du marché de l'éditeur américain : la fin de la collaboration avec NetEase, l'éditeur en charge de la distribution des jeux Blizzard sur le territoire chinois. C'est dans ce contexte très tendu que Tencent, le distributeur de League of Legends en Chine notamment, a choisi de publier son propre MMORPG, Tarisland.

Et sincèrement, il rend plutôt bien de prime abord, bien qu'il semble visuellement assez pauvre ! Dans une courte vidéo de présentation, on constate ainsi un jeu particulièrement propre et agréable à suivre si tant est que l'on aime son esthétique. Le pari est plutôt simpliste et rappelle bien d'autres MMO avant lui : faire progresser votre personnage en niveaux jusqu'à atteindre de grandes instances peuplées de monstres redoutables devant être vaincus par des groupes de joueurs collaborant ensemble.

World of Warcraft

En matière de classes, il est question de huit archétypes jouables :

  • Un Guerrier maniant l'épée et le bouclier
  • Un Tank maniant le marteau de guerre
  • Un Berserker maniant deux haches de lancer
  • Un Assassin maniant deux épées à une main
  • Une Ranger maniant l'arc et invoquant des compagnons animaux pour l'assister
  • Un Barde
  • Une Prêtresse

Un panel de héros assez commun au final et qui ravira sans doute bon nombre de fans de MMORPG de ce type, d'autant plus que Tencent promet d'ores et déjà que ceux-ci seront hautement personnalisables. On sait également que Tarisland proposera tout un système dédié à la récolte de ressources et aux métiers plus globalement, ainsi qu'au commerce entre les joueurs. Bref, une façon de procéder assez classique sur les MMORPG depuis près de deux décennies au moins, si bien que l'on pourrait peiner à comprendre ce qu'il a de plus par rapport aux autres sans un brin de contexte, outre le fait qu'il a vocation à être jouable tant sur PC que sur mobile.

WoW 2 existe donc réellement ! Ou pas...

Bien sûr, Tarisland semble assez prometteur pour les adeptes de ce type d'esthétique "cartoon", une esthétique que World of Warcraft a su au fil des années imposer comme sa marque de fabrique et qui ne cesse de faire débat parmi les joueurs et détracteurs. Pourtant, les fans assidus du MMO de Blizzard repèreront probablement d'importantes similitudes entre Tarisland et lui dans le trailer de présentation susmentionné, des points communs si énormes qu'on en vient presque à se demander si ce n'est pas une vaste blague et qui dessinera au mieux un sourire en coin sur leur visage, au pire les rendra fous de rage. Et on les comprendrait !

Au fil de cette courte vidéo, on découvre ainsi que les héros et héroïnes combattent des ennemis redoutables, un immense dragon à l'armure détruite et enflammée notamment que l'on voit même s'écraser sur les remparts d'une ville majestueuse. Le parallèle avec Aile-de-Mort ravageant la cité de Hurlevent à Cataclysm est évident, et il ferait sourire si ce n'était pas la seule copie du genre. Des canonnières volantes menées par un prince Humain comme dans la cinématique de Legion aux zones rappelant lourdement Nagrand (avec le village de Garadar), Bastion, Sylvarden ou même Revendreth, jusqu'à même l'intégration d'un corbeau en guise d'hommage à Khadgar lui-même... C'est littéralement WoW made in Tencent.

World of Warcraft

En matière de gameplay, difficile de se prononcer sans y avoir joué. Cependant, on constate là encore d'importantes idées reprises du jeu à succès de Blizzard et ce dès le trailer de présentation. On y voit par exemple ce qui ressemble à un Guerrier Protection faire un semblant de Coup de tonnerre, avec la même animation que celle disponible dans World of Warcraft !

Plus loin, le Vol à dos de dragon introduit par la dernière extension en date, Dragonflight, est lui aussi recopié sans vergogne. En s'attardant davantage sur les détails, on constate même que certains bruitages sont eux aussi issus du jeu de Blizzard, celui du Cor de l'hiver du Chevalier de la mort que l'on entend à 02:13 dans la vidéo par exemple ! Et le summum, c'est sans doute l'appropriation qui est faite des Murlocs, cette créature aquatique phare de l'univers de Warcraft depuis plus de deux décennies, sous la forme de petites bestioles d'eau étranges et menées par ce qui semble être un géant des mers sur lequel un octopode repose. Des vibes de Dieux Très Anciens corrupteurs vous dites ?!

Bien d'autres lourdes similitudes peuvent être relevées dans ce trailer, mais ce ne serait que tirer sur l'ambulance que de s'étendre là-dessus tant l'origine de la plupart de ces idées est évident. Le seul vrai point fort pour le moment, c'est qu'Aile-de-Mort aura droit à un combat digne de ce nom dans Tarisland ! Blague à part s'agit là ni plus ni moins que d'une tentative éhontée de Tencent de s'approprier une partie des joueurs de Blizzard avec quelque chose qu'ils connaissent et apprécient déjà, et pas n'importe laquelle... 

Tencent s'immisce dans le conflit entre Blizzard et NetEase

Le contexte du déploiement de la Bêta fermée de Tarisland ce jeudi 12 janvier 2023 est important pour bien comprendre d'où ce MMORPG sort, et les objectifs qu'il cherche à accomplir. Avec l'arrêt des serveurs chinois de NetEase dédiés aux jeux Blizzard ce 23 janvier 2023, la faute à un important conflit entre les deux entreprises, un marché important s'est libéré dans l'Empire du Milieu, un marché qui était jusqu'alors lourdement fermé la faute à un MMORPG très en vogue depuis près de deux décennies maintenant.

Ainsi, puisque les joueurs chinois n'auront plus du tout accès aux jeux Blizzard, et tout particulièrement World of Warcraft qu'ils affectionnent tant, des éditeurs chinois ont choisi de s'accaparer les connaissances acquises par le biais de l'éditeur américain afin de proposer leur propre MMORPG à succès et rafler tous ces joueurs laissés à l'abandon. Et ce n'est pas nous qui le disons, mais un joueur chinois émérite de WoW jouant dans l'une des meilleures guildes du monde localisée en Chine, Aster.

Ce jeu, Tarisland, a lancé sa première phase de Bêta test 56 jours après la séparation de Blizzard et NetEase. Sa seule mission est de récupérer tous les joueurs de WoW en Chine. Ce jeu propose des raids, le Mode Mythique + avec des affixes etc et peut se jouer sur PC et mobile. Je n'y jouerai pas.
NasDa à propos de Tarisland, le MMORPG de Tencent (Source)

NetEase semble, d'après MrGM, également s'atteler à la création d'un nouveau MMORPG largement inspiré de celui dont ils viennent de se séparer. L'optique est a priori la même que celle mentionnée par NasDa, et les similitudes entre les deux jeux sont pour le moment au moins aussi scandaleuses que celles avec Tarisland.

Une gouffre semble donc s'être ouvert en Chine ces derniers jours, ouvrant le champ des possibles à de nombreux joueurs orientaux qui souhaiteraient continuer de jouer à quelque chose de semblable à WoW malgré la fermeture des serveurs de leur jeu préféré. Pourtant, si l'intention est compréhensible, est-ce réellement crédible que d'envisager que tant de joueurs abandonnent définitivement World of Warcraft au profit de pâles copies ? Le doute est permis, surtout quand on sait qu'un partenariat avec un autre distributeur chinois est en cours de négociation du côté de Blizzard afin de permettre aux joueurs chinois d'accéder à nouveau aux jeux de l'éditeur américain. Tencent était d'ailleurs l'un des partenaires envisagés, comme quoi...

Tarisland pourrait ainsi profiter de la période durant laquelle WoW n'existe plus en Chine. Reste maintenant à voir si copier ce célèbre jeu suffira à garder les joueurs intéressés dès lors que Blizzard sera de retour sur le sol chinois... La partie est loin d'être gagnée pour Tencent et NetEase, n'est pas WoW qui veut, bien d'autres MMORPG l'ont découvert à leurs dépends !

mmo
WoW Dragonflight : De très gros changements sur les classes arrivent avec le Patch 10.0.5 !

Ce mercredi 25 janvier 2023, Blizzard déploiera le Patch 10.0.5 après la maintenance hebdomadaire qui appliquera de nombreux changements sur les classes et spécialisations de World of Warcraft : Dragonflight. Découvrez tous ces changements en PvE et en PvP dans cet article dédié !

2
Laerezh
Laerezh

Chef des portails WoW Shadowlands, WoW Classic, Burning Crusade Classic et Lost Ark. J'aime tous les MMO, sauf ceux que je n'ai pas cités dans cette signature.

arnaud bettembot il y a 6 jours

"collaborant ensemble"...<br /> Parce qu'on peut collaborer pas ensemble ?<br /> On imagine aussi qu'ils descendent en bas, ou qu'ils montent en haut.

arnaud bettembot il y a 6 jours

"collaborant ensemble"...<br /> Parce qu'on peut collaborer pas ensemble ?<br /> On imagine aussi qu'ils descendent en bas, ou qu'ils montent en haut.

L'actu

En Continu

16:45 WoW : "J'ai pleuré toute la nuit", les joueurs chinois font leurs adieux au jeu...
06:15 Tarnormu WoW : Tout savoir sur l'événement Fureur de l'orage de Dragonflight
12:00 Comptoir WoW : Quand sort cette fonctionnalité du Patch 10.0.5 ?
11:03 Catalyst WoW : Tout savoir sur le Catalyseur du Renouveau du Patch 10.0.5
19:56 WoW : La Fête lunaire est de retour en Azeroth jusqu'au 8 février
11:00 WoW : "ABK devrait avoir honte", les révélations explosives de l'un des pilliers de WoW Classic
21:15 Lame tonitruante WoW : A quoi sert cet objet de l'Enchantement de Dragonflight ?
18:30 Ancienne Yusa WoW : Comment récupérer la recette de Cuisiine de ce PNJ de Dragonflight ?
16:30 Le grand Carapakhan WoW : Comment activer ce Rare de Dragonflight ?
17:47 Coquille de Dragonnet rubis WoW : Comment fonctionne ce bijou de Dragonflight ?

Articles

recommandés

Catalyst WoW : Tout savoir sur le Catalyseur du Renouveau du Patch 10.0.5
Etincelle de vie WoW : Où farm cet objet pour la quête hebdomadaire PvP ?
Jetons sanglants WoW Dragonflight : Tout savoir sur la nouvelle monnaie PvP de l'extension

Guides

à découvrir

WoW : Guide du Paladin Vindicte du Patch 10.0
WoW : Guide du Démoniste Destruction du Patch 10.0
WoW : Guide du Chaman Amélioration du Patch 10.0