MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

Gentle Mates en LFL, c'est quoi le problème ? Un match déjà capital ce soir contre TDS

Gentle Mates en LFL, c'est quoi le problème ? Un match déjà capital ce soir contre TDS
0

Les semaines s'accumulent en LFL et le cas de Gentle Mates devient de plus en plus inquiétant. Alors que l'équipe est sur une série de 3 défaites de suite, sa place en playoffs est loin d'être assurée. Les joueurs du roster connaissent pourtant sur le papier, bien leur League of Legends...

Gentle Mates en LFL, c'est quoi le problème ? Un match déjà capital ce soir contre TDS

LFL / Eliott Le Corre

League of Legends n'est pas une science exacte. Alors qu'on avait élevé Gentle Mates au rang de grand favori pour ce Spring Split 2024 de LFL, force est de constater que pour le moment, on s'était bien trompé. Les M8 sont englués dans le ventre mou du classement et sont même en négatif, avec 6 victoires pour 7 défaites. Une qualification pour les playoffs est toujours d'actualité, la marge d'erreur est toujours plus fine. Eika et ses coéquipiers sont au même niveau que GameWard et Solary, en sachant que Vitality.Bee est juste derrière dans le rétro (5-8).

Étant donné qu'on ne vit pas au quotidien avec le groupe, il est difficile d'appréhender avec précision les raisons de cette contre-performance. Mais en se basant sur le jeu et sur ce qui est disponible aux yeux du grand public, on va quand même essayer de comprendre et d'analyser cette situation, décevante pour tout le monde : les joueurs, les fans et les CEO.

Une équipe qui peine à progresser dans le jeu

Le premier point qu'on a envie de souligner, c'est le plan de jeu de Gentle Mates en compétition. Depuis le début de la saison, l'équipe semble avoir du mal à trouver son identité. Le rythme est lent et cela se vérifie dans les statistiques : actuellement Gentle Mates fait partie des équipes de LFL qui restent le plus longtemps sur la Faille avec une durée moyenne de 34:35 min par game. Seule Team GO fait encore plus lent. Au-delà des chiffres, les M8 ont souvent du mal à se monter proactif en début de partie. Leur zone de confort, c'est d'attendre pour scale. Si cela marchait plutôt bien au début de la saison, à force de s'entêter dans ce style de jeu, les adversaires savent à quoi s'attendre et trouvent la stratégie adéquate : snowball le début de partie et profiter de l'espace offert. Le but n'est pas de pointer du doigt un joueur. Mais la responsabilité du jungler White peut être questionnée. S'il a de plutôt bonne statistiques sur Rell et Maokai, il semble beaucoup moins à l'aise avec des champions plus agressifs comme Xin ou Wukong. Cela peut paraître paradoxal étant donné que les junglers tanks sont excellents dans la métagame actuelle. Mais le souci c'est que comme Ragner et Eika ont tendance à jouer le scaling avec des champions à l'impact limité en début de partie, un dynamiteur ferait du bien, surtout quand Bao joue Senna...

Il faut cependant souligner que Gentle Mates s'est fait violence hier pour jouer une composition plus early-game. White a notamment jouer Lee Sin et le jungler a pu compter sur la Talyah d'Eika pour forcer des fights un peu partout. Il y avait du mieux dans la volonté et les M8 ont mis assez de rythme pour prendre une légère avance. On connaît cependant la fin et ça n'a pas payé au final. BK ROG a fini par s'imposer avec un 113 diabolique. Mais snowball une partie pour conclure sereinement, ça demande de l'entraînement et de la pratique. Les M8 doivent donc pour nous continuer dans cette voie pour redresser la barre et espérer. S'entêter dans un style passif ne réserve rien de bon.

Un match référence qui n'a pas donné suite

Ce qui est frustrant avec Gentle Mates, c'est que l'équipe a réussi un match référence contre une top team dans un contexte galvanisant. Aux LFL Days de Nice, les M8 ont ainsi écrabouillé la Karmine Corp en sortant une masterclass du début à la fin. Eika et ses coéquipiers avaient snowball sur les 3 lanes en se montrant très actifs.

La draft avait évidemment bien aidé avec des matchups positifs un peu partout. Reste qu'on avait beaucoup apprécié le pick Fiora top de Ragner. On sait que Ragner maîtrise parfaitement les tanks (Sion, K'Santé, Shen). Mais il a aussi montré par le passé qu'il était capable de snowball avec des picks carry. Outre Fiora, on peut citer Olaf ou Gwen. Il faudrait aussi peut-être adapté la draft en botlane. Bao n'est pas toujours mis dans de bonnes dispositions. Varus létalité ou Senna sont des champions top tier dans la métagame actuellement. Mais ça manque un peu de pep's, un peu de créativité. Dans son arsenal, on retrouve des champions comme Kalista, Xayah ou Jinx. Des champions qui ont un potentiel de carry beaucoup plus élevé et qu'on aimerait bien voir dans ses mains.

Le facteur confiance à l'épreuve de TDS

L'agressivité et la draft sont des facteurs intimement liés à la confiance. La confiance qu'on a en soi, la confiance qu'on a en ses coéquipiers... Avec 3 défaites de suite, ça peut évidemment être compliqué de révolutionner son jeu. Mais on arrive à un moment charnière dans le segment pour les Gentle Mates. Alors qu'on retrouve des joueurs très expérimentés dans le roster qui devraient être capable de gérer ce genre de situation, c'est maintenant ou jamais pour réagir et se reprendre en main. On a parlé de White précédemment, mais c'est le moins expérimenté du groupe. Espérons qu'il pourra être accompagné au mieux par ses coéquipiers.

Ce soir, les M8 jouent contre TDS. Une équipe moins bien classée qu'eux. Une équipe est sur le papier un adversaire idéal pour se relancer, reprendre confiance et se booster avant le sprint final. Mais attention, les Sudistes ont montré hier qu'ils ne lâchaient rien. Ils peuvent encore rêver des playoffs et se donnent toujours à fond sur la faille. Ils ont surpris Team GO hier et feront figure de véritable test. Les chantiers sont nombreux chez Gentle Mates et le match de ce soir pourrait tout changer, en bien comme en mal.

lfl-lol
Le premier pentakill de LFL en 2024 se fait toujours attendre...

Amoureux des statistiques, cet article est fait pour vous. On a atteint la barre des 60 matchs joués cette saison mais il n'y a toujours pas eu l'ombre d'un pentakill... pourtant Smolder était de sortie ! Tous les ans il y a toujours au moins un pentakill en LFL, qui débloquera le compteur en 2024 ?

0
Léo Lecherbonnier
Tipsalewo

Rédacteur-Gameur, combination idéale pour la recherche d'optimisation.

L'actu

En Continu

14:24 LEC Summer Split Playoffs : G2 et Fnatic trop forts pour le reste de l'Europe
19:45 Un mois après la polémique, un nouveau skin de Faker va sortir sur LoL et il sera disponible pour presque tous les joueurs
14:30 Résumé de la semaine de reprise de la LCK et LPL , l'état des grâce des T1 n'a pas duré tandis qu'une équipe chinoise impressionne !
10:32 De meilleur champion du jeu à pire personnage en 1 seul patch, ou comment la scène compétitive peut détruire un héros de LoL !
18:17 "C'est un problème majeur pour le jeu", le directeur de LoL admet que Riot Games doit prendre des mesures contre certains comportements en jeu
14:22 LFL Summer Split : Team Vitality qualifiée, pas de playoffs pour Gentle Mates et Team Du Sud
18:17 "J'y jouais pendant des heures", les joueurs réclament le retour de ce mode adorée de LoL dans un version moderne
17:46 Cet élément mythique de LoL pourrait bientôt faire son grand retour
13:00 La meta compétitive de LoL a incroyablement évolué en deux ans... et pas forcément pour le meilleur !
19:53 Riot Games trompe les joueurs de LoL depuis des années, mais il y a une excellente raison derrière cela

Articles

recommandés

LoL — Patch notes 14.12 : Un nerf pour Twited Fate AD
"Je pense que c'est une blague", ce célèbre créateur de conteu ne comprend pas le prix des skins honorant Faker sur League of Legends
Après plus de 14 ans, Riot Games régle enfin l'un des plus gros problèmes de LoL

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 13
Guide pour Ahri Mid en S13
Guide pour Ashe ADC en S13