MGG / Actualités jeux vidéo / Starcraft 2 / Les conflits dans l'eSport coréen /

L'implication de Blizzard - Les conflits dans l'eSport coréen

Les conflits dans l'eSport coréen
L'implication de Blizzard
  • Synopsis
  • Les débuts prospères de la KeSPA
  • Gom TV : le concurrent
  • L'arrivée de Starcraft 2
  • Un avenir toujours incertain
  • Lexique
21

La principale raison invoquée par les équipes de la KESPA est la suivante : elles déclarent que leurs joueurs n’ont pas assez de temps pour préparer leurs matchs dans la ligue de GOM. Le planning des entraînements pour l’OSL et la MSL est déjà trop chargé pour pouvoir permettre à une ligue auxiliaire de se développer.

Mais certains y voient une raison officieuse au retrait des joueurs de sept équipes pour le tournoi GOM Classic. En effet, à la même période, les relations entre la KeSPA et Blizzard sont tendues. Ces tensions apparaissent en 2007 lorsque la KeSPA vend aux enchères les droits de diffusion à la ligue par équipe de l’époque, la proleague, à une entreprise tiers, IEG. MBC Games et OGN, pour pouvoir diffuser les matchs de la proleague, doivent donc acheter ces droits auprès d’IEG afin de pouvoir diffuser la ligue par équipe. Étant donné que MBC Game et OGN s’occupent de l’organisation de la ligue, ce qui inclut la promotion, la diffusion et la publicité de l’évènement, les deux sociétés de diffusions ne sont pas satisfaites de la vente aux enchères de ces droits.

 

 

C’est à moment que Blizzard décide d’entrer en scène. Du point de vue du développeur de jeux-vidéos californiens, les droits de propriété intellectuelle leurs appartiennent dans cette affaire. Blizzard se considère détenteur de tous les droits concernant Starcraft et StarcraftBroodWar, et juge impossible de revendre à un tiers les droits de diffusion des tournois de jeux dont l’entreprise est l’auteur.

Ainsi, Blizzard ne soutient pas les actions de la KeSPA dans cette affaire, puisqu’elle n’aurait pour le développeur pas le droit de revendre ces droits de diffusion à IEG : seuls les créateurs de StarcraftBroodWar peuvent accorder à un tiers ce privilège. L’association coréenne ne voit pas les choses du même œil : Blizzard n’était jamais intervenu auparavant pour faire croitreStarcraftBroodWar dans le pays du matin calme, et la KeSPAn’aime pas le fait que Blizzard vienne tenter de régulariser la diffusion de Starcraft en Corée alors que l’association s’était efforcée d’en faire une industrie nationale stable.

 

La KeSPA, à propos des demandes de droits de propriété intellectuelle de Blizzard (Traduction - Source)

[…] durant les dix dernières années, les sociétés de diffusion, les équipes de progamers, la KESPA et d'autres organisations ont travaillé main dans la main pour créer les fondations et un modèle d’industrie eSport. […] Dans le but de développer l’eSport en Corée, lors des 10 années passées, les équipes de progamers ont investi des millions de won chaque année. Le gouvernement, les organisations civiles et la Kespa ont continué dans cette voie pour mettre en avant ce sport en Corée et pour l'étendre à l'international.

 

Des négociations entre la KeSPA et Blizzard ont alors lieu, mais la firme américaine affirme qu’elle sera prête à aller devant les juges si les droits de propriété intellectuelle de StarcraftBroodWar ne sont pas reconnus par l’association coréenne d’eSport.

 

Blizzard et GOM contre KeSPA : démonstration de force ?


Le soutien que Blizzard apporte aux GOM Classic en 2009 (avec l’augmentation des récompenses du tournoi et le partenariat avec GOM), et le retrait des équipes de la KeSPA qui en provoque la fin, est analysé par certains de la façon suivante :

- L’annonce de Starcraft 2 en Coréen en 2007 laisse à penser au géant américain qu’il pourrait tirer bénéfice au développement de son jeu s’il parvient à assurer un succès similaire à BroodWar pour son futur titre.

- Blizzard, ne parvenant pas à s’entendre avec la KeSPA à propos des droits de propriété intellectuelle, cherche un autre partenaire en Corée pour s’implanter progressivement dans l’industrie eSport de Starcraft.

- La KeSPA, voulant envoyer un message à Blizzard, décide de saboter la ligue de GOM. Elle montre ainsi qu’elle domine l’industrie eSport et ne laisse pas l’occasion au développeur californien d’avoir son mot à dire dans la gestion de l’eSport coréen.

Blizzard et GOM TV sont donc contraints par la décision des équipes de la KeSPA d’abandonner la GOM Classicet de quitter la scène de Starcraft BroodWar coréenne.

 

  • Synopsis
  • Les débuts prospères de la KeSPA
  • Gom TV : le concurrent
  • L'implication de Blizzard
  • L'arrivée de Starcraft 2
  • Un avenir toujours incertain
  • Lexique
21
MGG
Vae Victis il y a 10 ans

Article très intéressant et d'une très bonne qualité. Il appelle d'autres articles du même gabarit à l'avenir.

BarnY il y a 10 ans

Good job. C'est tellement rare que je vais même te lâcher un pouce vert, un like, un tweet et... Champagne !

Peaches il y a 10 ans

Très bon article :)

NetherGG il y a 10 ans

super intéressant!

archiluse il y a 10 ans

oui bravo Honor super article complet et tres agreable a lire avec le petit lexique qui va bien !!! gros gros merci : )

Ilpalazo il y a 10 ans

powned

ggHonor il y a 10 ans

@Chloroplaste Flash déclare dans l'interview de laquelle ce chiffre est donné qu'il gagne 300 000 000 de KRW par an, soit 250 000 $ ! Cette source est plus fiable que le classement "officieux"; qui est plus là pour donner un ordre d'idées !

Chloroplaste il y a 10 ans

Petite erreur sur le salaire de Flash les 250 000 000 sont des KRW (monnaie coréene) et ça fait 172 000 € d'après google et 225 000 $.

Aziil il y a 10 ans

Ah bah on a le droit de se plaindre quand les articles sont nul , mais on se doit de féliciter article comme celui ci bravo :)

Fmapkmn il y a 10 ans

Excellent article sur SC2, enfin du contenu justifié et simple à lire même pour les personnes ne jouant pas à ce jeu.<br /> J'ai eu du mal à trouver des informations sur le pourquoi du comment de l'esport en Korée, que dire donc des conflits internes à ce pays au niveau de l'e-sport, méconnu en France. ^^<br /> <br /> Merci à Honor d'avoir fait cet article complet et bonne continuation pour la suite.

Ilpalazo il y a 10 ans

la kespa veut le monopole de sc2.

hardstylemania il y a 10 ans

Il y a les mêmes citations (zone grisée) page 4 et 5 de personnes différentes (Kespa et coach de startale) :)<br /> Sinon très bon article !

BBang il y a 10 ans

Il faudrait quand même qu'ils se bougent tous le cul là , sc2 à déjà 2 ans , ça serait cool d'avoir un switch définitif avant sc3.

ogs il y a 10 ans

NICE article enfin un vrai

Leikith il y a 10 ans

Un article très interessant :)

Voltan il y a 10 ans

cool

Akrilik il y a 10 ans

Un article original et entier, fais gaffe Honor, tu vas déclencher des syncopes chez certains lecteurs !

edjay il y a 10 ans

ouais ca pompe un peu sur eclypsia pour le coup enfin bon c'est cool quand meme

Dilm il y a 10 ans

@StrawA c'est clair, depuis quelques semaines je trouve que le nombre d'article a grandement augmenté.C'est très agréable de sentir des améliorations dans la qualité et le nombre de news.

Mun Su il y a 10 ans

Honor je ne te connaissait pas mais je t'aime déjà :)

L'actu

En Continu

13:30 Activision Blizzard : Après la chute, les affaires reprennent doucement !
18:00 WoW Dragonflight, Overwatch 2 : Les joueurs francophones sont-ils abandonnés par l'entreprise ?
18:00 Blizzard : Des chffres en hausse, la lumière au bout du tunnel ?
19:00 Activision Blizzard : Les chiffres s'écroulent... Le rachat par Microsoft fera-t-il du bien ?
06:00 BlizzCon : La conférence de l'éditeur de WoW et Diablo bientôt de retour ?
18:30 Activision Blizzard : L'éditeur de CoD et Diablo prend une décision surprenante
17:30 Activision Blizzard : Les choix catastrophiques continuent...
07:00 Activision Blizzard : Une excellente nouvelle historique pour l'industrie du jeu video !
16:30 Blizzard : La Justice tranche dans l'affaire des licenciements de Versailles
19:00 Activision-Blizzard : L'éditeur américain s'enfonce dans le scandale pour harcèlement

Guides

à découvrir

Optimiser sa connexion et son ping
Le Guide de la Campagne
Guide Protoss : Premières stratégies