MGG / Actualités jeux vidéo / Starcraft 2 / Les conflits dans l'eSport coréen /

Un avenir toujours incertain - Les conflits dans l'eSport coréen

Les conflits dans l'eSport coréen
Un avenir toujours incertain
  • Synopsis
  • Les débuts prospères de la KeSPA
  • Gom TV : le concurrent
  • L'implication de Blizzard
  • L'arrivée de Starcraft 2
  • Lexique
21

Le fait que 8 joueurs stars de l’ESF participent à l’OSL les rend indispensables à la compétition. Si la moitié des joueurs de la prestigieuse ligue avait déclaré forfait, OnGameNet aurait été dans l’incapacité de poursuivre le tournoi. La KeSPA a donc été forcée par les circonstances d’accepter la proposition de l’ESF, car ne pas y envoyer ses joueurs aurait bien trop fragilisé l’OSL. 

La KeSPA a compris que Starcraft 2 a ouvert l’eSport coréen à l’international, et qu’elle est obligée de composer avec un public autre que coréen. Si l’OSL avait continué, l’évènement aurait perdu de l’intérêt pour le public international de Starcraft 2 qui connaît bien les joueurs de la GSL, et l’explication réside dans le nombre incroyable de tournois internationaux auxquels ont participé les stars de GOM TV.

 

Le bosstoss a remporté plus de gains de tournois
que la majorité des progamers de BroodWar

 

Les spectateurs de « seconde génération », ceux qui ont assisté à la naissance de Starcraft 2 sans connaître BroodWar, connaissent bien les « Coréens de la GSL » à la réputation mondiale : MC en est le meilleur exemple, et tous les voyages qu’il a effectués lui ont permis de tisser d’étroits liens avec la scène européenne et américaine.  Ces spectateurs-là ne connaissent pas les joueurs phares de la KeSPA comme Flash et Jaedong, et on peut supposer que l’OSL et la proleague ont tout à leur prouver comparé à la GSL.

Le temps de gagner une reconnaissance internationale, la KeSPA va être obligée de composer avec  GOM TV et la GSL. Des efforts ont été faits en ce sens, notamment avec l’acquisition de commentateurs internationaux pour l’OSL très connus de la scène de Starcraft 2 comme Noah "Moletrap"Kalbet Manuel "Grubby"Schenkhuizen.

La fusion de la scène de la KeSPA et de l’ESF a commencé en même temps  que l’OSL et la GSL. Personne ne peut affirmer avec certitude ce qui va se passer dans les mois à venir, mais des questions restent sur toutes les lèvres. Qu’adviendra-t-il une fois que les joueurs de la KeSPAauront établi l’OSL comme LA ligue de référence ? La GSL et les équipes de l’ESF pourraient-elles survivre à terme à l’influence énorme de la KeSPA ?

 

D’autres opportunités pour les progamers de BroodWar

Cette nouvelle ère de Starcraft 2 entraînera peut-être des changements au sein de la structure même de la KeSPA. Les progamers de l’ESF n’ont pas besoin de posséder une autorisation pour participer à d’autres tournois, et de nombreux joueurs de la fédération ont l’occasion de voyager au travers du monde pour disputer des compétitions internationales. Cette liberté n’est pas accordée aux progamers de BroodWar qui pourtant voient d’un bon œil les occasions d’aller disputer les tournois en dehors de la Corée qui leur sont proposées. Les progamers de la KeSPA ont déjà pourtant affirmé vouloir participer à d’autres championnats comme la MLG. De même, RoRo et Jaedong ont déjà annoncé souhaiter participer à la GSL, mais cela leur est impossible si ce n’est pas décidé par la KeSPA.

 

Flash, Bisu et Jaedong à la MLG Anaheim

 

Un autre facteur pèse dans la balance et amènera peut-être la KESPA à modifier son principe de fonctionnement. L’élément financier est également très important pour les progamers. En termes de rétributions, il est clair que le salaire moyen des joueurs de BroodWar est beaucoup plus élevé. La rémunération de Flash a déjà été évoquée, et la liste du classement officieux des 30 progamers les plus payés de la KESPA nous montre que les joueurs n’ont rien à envier comparés aux salaires des compétiteurs de l’ESF.

Pourtant, quand on compare les gains acquis par les progamers de l’ESF lors des trois dernières années, on s’aperçoit que le potentiel de gains en tournois est énorme pour les joueurs de la KeSPA. La somme des récompenses monétaire en Europe et en Amérique est de plus en plus importante chaque année, et il n’est pas rare de voir des Coréens bien se classer dans de nombreux tournois. Ces places, dans le top 10 ou top 20, permettent de décrocher un prix non négligeable dans les plus gros tournois. Il y a donc une véritable opportunité pour tous les progamers de la KESPA n’ayant pas un aussi bon salaire que Flash ou Jaedong d’acquérir une autre source de revenu que leur salaire, plus risquée mais plus lucrative.

 

Un eSport Global

Aujourd’hui, l’eSport n’est plus local, mais global. La KeSPA doit désormais composer avec les autres acteurs de la scène de Starcraft II, qu’ils soient coréens comme GOM TV ou internationaux comme la MLG. Les enjeux sont différents : en plus d’avoir à bâtir une industrie forte et nationale, le défi est également d’attirer l’attention d’une scène internationale naissante et sans frontières.

 Dans les années à venir, l’association coréenne aura tout intérêt à collaborer avec l’ESF. Il faut se rendre à l’évidence : la KeSPA a moins d’influence que lors de l’âge d’or de BroodWar et elle est obligée de prendre en compte l’Occident dans ses plans de développement.

 

  • Synopsis
  • Les débuts prospères de la KeSPA
  • Gom TV : le concurrent
  • L'implication de Blizzard
  • L'arrivée de Starcraft 2
  • Un avenir toujours incertain
  • Lexique
21
MGG
Vae Victis il y a 10 ans

Article très intéressant et d'une très bonne qualité. Il appelle d'autres articles du même gabarit à l'avenir.

BarnY il y a 10 ans

Good job. C'est tellement rare que je vais même te lâcher un pouce vert, un like, un tweet et... Champagne !

Peaches il y a 10 ans

Très bon article :)

NetherGG il y a 10 ans

super intéressant!

archiluse il y a 10 ans

oui bravo Honor super article complet et tres agreable a lire avec le petit lexique qui va bien !!! gros gros merci : )

Ilpalazo il y a 10 ans

powned

ggHonor il y a 10 ans

@Chloroplaste Flash déclare dans l'interview de laquelle ce chiffre est donné qu'il gagne 300 000 000 de KRW par an, soit 250 000 $ ! Cette source est plus fiable que le classement "officieux"; qui est plus là pour donner un ordre d'idées !

Chloroplaste il y a 10 ans

Petite erreur sur le salaire de Flash les 250 000 000 sont des KRW (monnaie coréene) et ça fait 172 000 € d'après google et 225 000 $.

Aziil il y a 10 ans

Ah bah on a le droit de se plaindre quand les articles sont nul , mais on se doit de féliciter article comme celui ci bravo :)

Fmapkmn il y a 10 ans

Excellent article sur SC2, enfin du contenu justifié et simple à lire même pour les personnes ne jouant pas à ce jeu.<br /> J'ai eu du mal à trouver des informations sur le pourquoi du comment de l'esport en Korée, que dire donc des conflits internes à ce pays au niveau de l'e-sport, méconnu en France. ^^<br /> <br /> Merci à Honor d'avoir fait cet article complet et bonne continuation pour la suite.

Ilpalazo il y a 10 ans

la kespa veut le monopole de sc2.

hardstylemania il y a 10 ans

Il y a les mêmes citations (zone grisée) page 4 et 5 de personnes différentes (Kespa et coach de startale) :)<br /> Sinon très bon article !

BBang il y a 10 ans

Il faudrait quand même qu'ils se bougent tous le cul là , sc2 à déjà 2 ans , ça serait cool d'avoir un switch définitif avant sc3.

ogs il y a 10 ans

NICE article enfin un vrai

Leikith il y a 10 ans

Un article très interessant :)

Voltan il y a 10 ans

cool

Akrilik il y a 10 ans

Un article original et entier, fais gaffe Honor, tu vas déclencher des syncopes chez certains lecteurs !

edjay il y a 10 ans

ouais ca pompe un peu sur eclypsia pour le coup enfin bon c'est cool quand meme

Dilm il y a 10 ans

@StrawA c'est clair, depuis quelques semaines je trouve que le nombre d'article a grandement augmenté.C'est très agréable de sentir des améliorations dans la qualité et le nombre de news.

Mun Su il y a 10 ans

Honor je ne te connaissait pas mais je t'aime déjà :)

L'actu

En Continu

13:30 Activision Blizzard : Après la chute, les affaires reprennent doucement !
18:00 WoW Dragonflight, Overwatch 2 : Les joueurs francophones sont-ils abandonnés par l'entreprise ?
18:00 Blizzard : Des chffres en hausse, la lumière au bout du tunnel ?
19:00 Activision Blizzard : Les chiffres s'écroulent... Le rachat par Microsoft fera-t-il du bien ?
06:00 BlizzCon : La conférence de l'éditeur de WoW et Diablo bientôt de retour ?
18:30 Activision Blizzard : L'éditeur de CoD et Diablo prend une décision surprenante
17:30 Activision Blizzard : Les choix catastrophiques continuent...
07:00 Activision Blizzard : Une excellente nouvelle historique pour l'industrie du jeu video !
16:30 Blizzard : La Justice tranche dans l'affaire des licenciements de Versailles
19:00 Activision-Blizzard : L'éditeur américain s'enfonce dans le scandale pour harcèlement

Guides

à découvrir

Optimiser sa connexion et son ping
Le Guide de la Campagne
Guide Protoss : Premières stratégies