Millenium / Dernières reviews de jeux /

Test de F.I.S.T. sur PS5 : L'épopée du lapin tueur

Test de F.I.S.T. sur PS5 : L'épopée du lapin tueur
0

Retrouvez notre avis complet sur FIST : Forged in Shadow Torch sur Playstation 5. Metroidvania développé par le studio chinois TI Games, le titre met en scène Rayton, un lapin rompu au combat bien décidé à remettre de l'ordre dans la ville de Torch City.

Test de F.I.S.T. sur PS5 : L'épopée du lapin tueur
85

Un nouveau jeu issu du China Hero Project s'apprête à voir le jour : disponible le 7 septembre prochain sur PS4 et PS5, F.I.S.T. (pour Forged in Shadow Torch) vous permettra de faire la connaissance de Rayton, un bon gros lapinou motivé comme jaja à faire parler son poing bionique, dans un metroidvania aux combats qui, on va le voir, ne manquent pas de piquant.

  • Genre : Metroidvania
  • Date de sortie : 07/09/2021
  • Développeur : Shanghai TiGames Network Technology Limited
  • Éditeur : BiliBili
  • Prix : 29,99€
  • Testé sur : PS5

Cyber puck

C'est pas la joie à Torch City : des chiens mécaniques jouent aux oppresseurs et se servent de la cité comme de leur quartier général. Déjà bien agité par la perte de son meilleur ami sur le champ de batailles, Rayton le lapin ne va avoir d'autres choix que de rééquiper son poing bionique et de prendre part au combat pour la libération de TC. Un scénario très classique et qui ne cherche à aucun moment à surprendre, mais peu importe, la principale force narrative de F.I.S.T. tient dans son univers cyberpunk très soigné. Torch City est habitée uniquement par des animaux, et pas forcément ceux de Zootopia : tous ont un aspect réaliste (plus ou moins réussi) et vivent comme ils peuvent sous le joug des forces mécaniques. Torch City est particulièrement somptueuse en surface, mention spéciale au quartier animé de la ville, offrant des arrières-plan d'une grande profondeur. Du coup, même si l'intrigue n'a pas forcément envie de faire d'efforts, le titre édité par BiliBili a tout de même quelques beaux arguments pour vous faire accrocher à son univers. Dommage par contre que la grande majorité des zones soit composée de souterrains et d'entrepôts.

Millenium

La grosse carotte

Si F.I.S.T. va piocher ses idées chez quelques ténors du genre metroidvania, comme Shadow Complex ou le diptyque Ori, il réussit tout de même à se dissocier de ces inspirations en proposant des combats proches d'un beat them all 2D. Avec une panoplie de mouvements qui va évidemment s'enrichir au fil de la progression et des armes aux arbres de talent assez étendus, Rayton finit par devenir une véritable machine de guerre, très jouissive à contrôler. D'abord armé de son seul poing mécanique, le lapin mettra bien vite la main sur une foreuse et un fouet, ces deux outils servant également à la résolution des puzzles. La progression sera également jalonnée de divers améliorations, très classiques pour le genre, comme le double-saut, le dash et la possibilité de respirer sous l'eau. C'est peut-être d'ailleurs notre seul grief rapport au déroulement du jeu : le dash qui permet de traverser les objets (et donc les attaques ennemies) arrive vraiment tard dans l'aventure, ce qui est un peu dommage compte tenu du confort de jeu apporté par cette amélioration. Qu'à cela ne tienne, F.I.S.T. propose un bestiaire suffisamment étoffé et des combats de boss bien chauds pour maintenir la pression constamment.

La difficulté est suffisamment corsée pour vous forcer à vous améliorer constamment, quitte à vous coller quelques claques dans des arènes lambdas : le challenge est vraiment appréciable, il est juste dommage que les checkpoints soient souvent si mal placés. Ça, et l'impossibilité de passer les phases de dialogue déjà vues peuvent conduire à une petite pointe de frustration lors des affrontements les plus tendus. C'est vraiment du détail et de manière générale, F.I.S.T. est un véritable bonheur à parcourir. Le level design des zones est solide et propose des situations de jeu variées, des secrets à chaque coin de rue, des améliorations à choper pour tout votre attirail, de vos accessoires comme la gourde de jus de carotte aux missiles à tête chercheuse, à votre jauge d'attaques spéciales dévastatrices. Il nous a fallu une quinzaine d'heures pour voir les crédits de fin, avec un taux de complétion de 62%, vous pouvez donc facilement tabler sur 20 à 25 heures de jeu pour le 100% selon votre façon de jouer. On vous recommande tout particulièrement la quête des 4 morceaux de tablette à collecter, afin d'ouvrir une porte scellée croisée vers la fin de l'aventure.

Millenium

Buzz Bunny

F.I.S.T. tourne sous Unreal Engine et ça se voit : avec ses chargements de texture réguliers et ses environnements gris / marrons, difficile de cacher d'où il vient. TI Games a tout de même bien exploité la bête, puisque comme nous le mentionnions au début de l'article, Torch City est particulièrement réussie sur le plan visuel, avec des arrières-plans soignés et des bestioles à fourrure crédibles pour la grande majorité d'entre elles. Les animations sont elles-aussi de bon goût, même s'il y a quelques soucis avec les exécutions (comme sur Shadow Complex à l'époque) : décalage entre les mouvements de l'ennemi et celui du lapin, tressautement de l'image au moment du zoom sur le finish move. Enfin, les bruitages et les voix (doublage chinois disponible) sont de bonne facture et complètent bien une OST en demi-teinte. Si les lieux dans lesquels vous allez passer régulièrement disposent de pistes qui se retiennent facilement, c'est loin d'être le cas pour le reste de la bande-son.

Millenium
85

F.I.S.T. est un metroidvania très solide, doté d'un univers soigné et de combats suffisamment pêchus pour vous garder scotché au pad. Plutôt corsé dans son genre et suffisamment riche en contenu, le jeu de TiGames ne pêche que par quelques maladresses, comme des checkpoints régulièrement mal placés ou quelques collisions lunaires, mais rien qui ne soit véritablement capable d'entacher le plaisir de jeu.

Univers soigné et original
Des combats complets, avec une bonne patate
Difficulté suffisamment corsée
Globalement très réussi sur le plan esthétique
Contenu satisfaisant
Quelques soucis de collision
Des décors aux 50 nuances de gris
La véritable esquive arrive trop tard
playstation-5

La mise à niveau PS5 gratuite de Horizon Forbidden West confirmée par Sony

Sony Playstation n'aura pas mis longtemps à réagir au cafouillage autour de ses offres de précommande pour Horizon Forbidden West. Dans une mise à jour du post concernant les éditions collectors, Jim Ryan vient clarifier les choses.

0

L'actu

En Continu

09:09 [LIVE] Worlds LoL 2021 : le PSG peut-il arracher une game à Chovy ?
21:40 Le scénario de Gotham Knights se dévoile un peu plus
20:25 Un nouveau trailer pour Suicid Squad Kill the Justice League !
19:38 Speedrun Metroid Dread : Tous les sequence breaks en une vidéo
19:15 xMatty, Rekkles, Woolite... Les subs d'Upset qu'on aurait kiffé voir !
17:57 Du gameplay et des précisions pour Tales of Luminaria
17:33 Metroid Dread, fin du jeu et 100% : Comment débloquer les archives Chozo de la galerie
15:20 Rogue Trymbi Worlds 2021 : "Hans Sama deviendra le meilleur AD du monde."
14:59 Metroid Dread : Le guide pour vous passer de la soluce
14:34 De nouvelles images d'Elden Ring en attendant la sortie

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 11
Quels decks jouer pour l'extension Unis à Hurlevent sur Hearthstone ?
Calendrier des sorties de jeux