MGG / Dernières reviews de jeux /

Test Hot Wheels Unleashed sur PC, PS5, PS4, Xbox Series, Xbox One, Switch

Test Hot Wheels Unleashed sur PC, PS5, PS4, Xbox Series, Xbox One, Switch
0

Enfants, vous adoriez jouer sur vos circuits de petites voitures ? Hot Wheels et Milestone vous proposent de remettre ça avec même la possibilité de dessiner vos propres véhicules et circuits, ainsi que votre appartement de gamer, alors pourquoi se priver ?

Test Hot Wheels Unleashed sur PC, PS5, PS4, Xbox Series, Xbox One, Switch
75

Pour quitter son domaine de prédilection des simulateurs de deux-roues (Ride, Moto GP, Monster Energy Supercross, MXGP), le studio italien Milestone a choisi de s'allier avec Mattel pour nous offrir un jeu de course arcade au volant des emblématiques véhicules de la marque américaine Hot Wheels, qui marque ainsi son grand retour sur la scène vidéoludique. À partir du 30 septembre 2021, sur PC et toutes les consoles du moment, Hot Wheels Unleashed vous permettra ainsi de prendre le volant de tout un panel de jouets en métal et plastique afin de vous lancer dans des courses endiablées sur des circuits déjantés. Alors contact et réveillez l'enfant qui sommeille en vous.

  • Genre : Course arcade
  • Date de sortie : 30 septembre 2021
  • Plateforme : PC, PS5, PS4, Xbox Series, Xbox One, Switch
  • Développeur : Milestone
  • Éditeur : Milestone
  • Prix : 49,99€ disponible sur Amazon
  • Testé sur : PC

Sauvez la ville, Godzilla et ses potes sont là

Si Hot Wheels Unleashed permet bien entendu de se lancer dans des courses rapides en solo comme en multijoueur, il propose également un mode histoire intitulé Hot Wheels City Rumble. Celui-ci nous met dans la situation où 5 monstres appelés les Boss sèment la panique dans Hot Wheels City. Et c'est à vous qu'incombe la lourde tâche de restaurer l'ordre. Pour cela, vous devez participer à des courses rapides face à des adversaires (en 3 tours) ou contre-la-montre face au chrono. Atteindre les conditions de réussite d'une course permet de débloquer la ou les suivantes en suivant les tracés dessinés sur la carte de la ville qui se présente comme un tapis de jeu pour petites voitures. Il y a deux défis à remplir. Le premier (mode histoire) vous permet d'accéder à la suite, et le second (Unleashed), plus corsé, d'avoir encore plus de récompenses. Dans les courses rapides, il s'agit soit de monter simplement sur le podium, soit de finir premier, alors que la différence se jouera au niveau du temps à battre pour les courses contre la montre, rien de révolutionnaire donc pour ce qui est des objectifs à atteindre.

Millenium

Il y a en tout 52 courses rapides et 32 courses contre-la-montre, mais aussi 9 secrets à découvrir et 5 courses de boss. Certains trajets se présentent en effet comme des culs-de-sac au bout desquels se trouvent des récompenses ou des secrets. Les récompenses prennent la forme de boîtes surprises sur lesquelles nous reviendrons plus tard alors que les secrets doivent être débloqués grâce à l'indice qu'ils fournissent et qui ne peut bien souvent être résolu qu'en progressant plus loin dans les rues de la ville. Il faudra donc patienter avant de pouvoir y accéder. Quant aux courses de boss, il s'agit de tracés particulièrement longs et retors regorgeant de dangers en tout genre. Sur chacun d'entre eux se trouve un monstre, et la condition de réussite est simple et unique : finir premier. Si chaque victoire rapporte des récompenses, ces défis en offrent bien sûr davantage, mais il faudra vous accrocher. Alors bien évidemment, ce mode histoire ne casse pas trois pattes à un monstre en plastique et ne sert que de prétexte, mais il permet de découvrir progressivement les différents tracés et d'avoir un objectif à atteindre, autre que de juste enchaîner les courses, même si c'est finalement ce que l'on fait et que l'on peut du coup malgré tout ressentir une certaine répétitivité.

Millenium

L'antre du gamer

Cette sensation est notamment due à la présence de seulement 5 environnements. Ceux-ci offrent toutefois plusieurs tracés que vous débloquerez progressivement, et des univers variés, mais on peut tout de même avoir le sentiment de tourner un peu en rond. Nous connaissions déjà le Garage avec ses courses nocturnes, le Campus Universitaire avec sa bibliothèque, son amphithéâtre et son laboratoire de physique, le Gratte-ciel avec son chantier et ses vues imprenables au-dessus du vide et le Skatepark avec sa salle de Parkour et son terrain de basket. Il faudra désormais compter aussi avec le Sous-sol (salon, cuisine, espace coupes et espace hobby). Celui-ci est votre terrain de jeu privé puisque chacun peut le personnaliser du sol au plafond en passant par le mobilier et la déco. Il s'agit d'une idée plutôt sympathique qui permet de se sentir un peu chez soi durant les courses.

Millenium

Toutes les options possibles ne sont toutefois pas disponibles tout de suite. Vous pourrez en débloquer certaines en récompense de courses ou encore en acheter d'autres avec la monnaie du jeu, et vous pourrez même jouer sur la couleur de chaque élément. Et pour s'enrichir, il faudra participer à des courses dont la rétribution se fait sous forme de monnaie, mais aussi d'engrenages afin de pouvoir upgrader ses véhicules, en nouveau tracé débloqué, ou encore en éléments de personnalisation pour le sous-sol ou votre profil. Ce dernier peut en effet être individualisé, que ce soit en termes d'arrière-plan, d'icône ou encore de mots-clés. Vous pouvez également obtenir les boîtes surprises dont nous parlions précédemment. Celles-ci renferment différents trésors et notamment des véhicules encore sous blister qui vont venir s'ajouter à votre collection, car oui, Hot Wheels oblige, il y a bien une dimension dédiée à la collectionnite aigüe. Rappelons en effet que depuis sa création en 1968, la marque a produit plus de 100 000 modèles de petites voitures dont certaines s'arrachent à prix d'or.

Millenium

Le problème est que même si cela se fait en monnaie in game, il s'agit avant de loot boxes relevant d'un processus aléatoire. Pour obtenir le véhicule tant convoité, vous risquez de devoir ouvrir de nombreuses boîtes avant d'y parvenir. Vous allez en revanche vous retrouver avec des doublons que vous pourrez revendre pour acheter d'autres boîtes, ou détruire pour obtenir des engrenages supplémentaires pour améliorer vos bolides. Il y a bien aussi la Boutique avec ses offres limitées dans le temps, qui vous permet de savoir ce que vous allez acheter, mais le prix est plus élevé et le choix réduit ne contient pas forcément l'objet rare que vous recherchez. Il y a en tout 68 Hot Wheels, dont 35 bloquées au départ, se répartissant en 4 catégories : commun, rare, légendaire et super treasure hunt (super chasse au trésor). Celles-ci sont directement tirées du catalogue de la marque et sont donc des reproductions de modèles réels de voitures à des productions bien plus fantaisistes pour notre plus grand plaisir. Chacune dispose de ses propres caractéristiques améliorables en termes de vitesse, de puissance de freinage, d'accélération, de maniabilité et de boost.

Millenium

Cela débouche sur des conduites quelque peu différentes, mais comme rien ne vous oblige à utiliser telle ou telle voiture, vous finirez bien vite, au-delà de la curiosité ou du défi que vous vous lancerez à gagner une course avec un modèle précis, par trouver celle à votre pied et à finalement utiliser toujours la même, surtout une fois bien améliorée et si vous voulez remporter rapidement la victoire. Quoi qu'il en soit, le jeu s'avère toujours aussi fluide et les problèmes de caméra rencontrés lors de notre preview ont été réglés. Il n'y a en revanche toujours qu'une seule vue jouable, bien que les replays en proposent d'autres, ce qui est dommage. Graphiquement, le jeu fait la part belle aux reflets sur les plastiques et s'en sort très honorablement en collant bien à l'esprit "jeu de petites voitures sur des circuits en plastique". Le mode photo vous permettra d'ailleurs d'immortaliser vos meilleurs moments. Et côté sonore, les bruitages que nous trouvions mal finalisés ne nous ont pas perturbés cette fois-ci. Entre les bruits de moteur et les crissements de pneus lors des dérapages, l'ambiance est là. La musique électronique en revanche est d'une qualité variable. Si certains morceaux bien rythmés sont agréables, d'autres semblent plus brouillons et s'avèrent vite redondants.

Millenium

Sérieux s'abstenir

Hot Wheels Unleashed est donc un titre arcade dont le seul objectif est de transmettre du fun aux joueurs, et ça, il le fait plutôt bien. Avec sa prise en main aisée (accélération, frein et boost), vous vous sentirez vite à l'aise. Cela ne veut cependant pas forcément dire facile. Il existe d'ailleurs 4 niveaux de difficulté et quand on sait que tous les coups sont permis et que le touche-touche est incontournable, il faudra souvent jouer du coude, ou plutôt de la carrosserie, pour s'en sortir. Dans le cas contraire, vous finirez vite par racler la bordure de sécurité qui vous freinera dans votre élan, par sauter dans le vide à côté de la piste ou contre un obstacle ou encore un mur, voire en tête-à-queue ou sur le toit. Les 12 concurrents que compte une course rapide s'avèrent désormais assez agressifs et c'est tant mieux. Rien d'insurmontable, mais contrairement à la preview où nous nous promenions, nous avons maintenant du répondant.

Millenium

Outre les adversaires, il faut aussi savoir soigner votre trajectoire en usant et en abusant du drift pour passer les virages. À vous de choisir le bon moment pour le déclencher et pour en sortir, notamment avec un coup de boost. Il existe deux types de boost devant chacun être chargé en roulant et en dérapant. La barre de boost vous propulse tant que vous sollicitez une poussée et qu'il reste suffisamment de charge disponible, alors que les pastilles de boost, plus ou moins nombreuses suivant les modèles, se consomment chacune entièrement lorsque vous les enclenchez. Attention dans ce cas à ne pas le faire au mauvais moment et vous retrouver ainsi à entrer trop vite dans une courbe ou à sauter trop loin. Les sauts sont en effet récurrents et mieux vaut les prendre bien droit pour éviter d’atterrir à côté du circuit. La touche de replacement rapide permet, comme son nom l'indique, de rejoindre rapidement la course, mais au prix de nombreuses places perdues.

Millenium

En dehors de ça, les pistes regorgent de différents éléments pouvant vous avantager ou vous handicaper : obstacles, déclencheurs de boost, loopings, attraction électrostatique pour défier la gravité, ventilateurs vous déportant, ... Diverses directions sont parfois proposées pour mieux se rejoindre ensuite. Attention dans ce cas à la présence des barrières obligeant à prendre un chemin donné et changeant inlassablement de côté. Il faut aussi se méfier des absences de barrières de sécurité. Impossible alors de s'appuyer dessus pour corriger une trajectoire trop large. Les courses de boss regorgent de joyeusetés en tout genre et innovent même avec quelques spécificités, sans parler des crachats de feu du dragon, des plaques de verglas du yéti ou encore du venin du serpent vidant votre boost. Même si l'on rage parfois face à certaines situations que l'on trouve injustes, comme ce foutu passage où la gravité s'inverse en même temps que le sens de la piste, obligeant ainsi à faire à la fois une rotation verticale et horizontale dans les airs et dans les temps sans rater l’atterrissage sur la piste, le soft est clairement plaisant à jouer.

Millenium

Quant au mode multijoueur, il peut réunir jusqu'à 12 joueurs en ligne ou deux joueurs en local en écran partagé. Celui qui crée le salon peut imposer le tracé de son choix ou soumettre celui-ci au vote, décider d'autoriser les collisions ou non et ouvrir la course à tout type de véhicule ou limiter celle-ci à une catégorie donnée, ce qui est plutôt une bonne chose pour obliger à sortir de sa zone de confort et utiliser ainsi d'autres Hot Wheels de sa collection. Pour finir, le titre vous permet également de créer vos propres livrées et vos propres circuits. L'éditeur de livrée vous donne la possibilité de choisir les matériaux et les couleurs des différentes parties de la voiture choisie, ainsi que d'appliquer jusqu'à 1000 couches de couleurs et autres autocollants que vous pouvez positionner et redimensionner à votre guise. Il ne vous reste plus ensuite qu'à partager vos créations en local comme en ligne. Cet éditeur est plutôt efficace, mais on regrettera de ne pas pouvoir créer ses propres véhicules et de devoir se contenter de ceux existant déjà, ce qui peut toutefois se justifier par le fait que ce ne serait alors plus des Hot Wheels officielles.

Millenium
Millenium

Le Track Builder, lui, s'avère assez complet avec la possibilité de créer puis de partager les pistes les plus loufoques, et nous ne doutons pas que celles-ci seront légion. Vous pouvez choisir parmi les 5 environnements du jeu ou vous rendre dans l'espace vide de la Track Room, et opter pour un simple tracé ou une piste fermée permettant d'effectuer plusieurs tours. Différents modules sont proposés, mais tous ne sont pas immédiatement accessibles et il faudra une fois encore les débloquer pour pouvoir en profiter. Le classique tronçon de piste orange de la marque est bien entendu au programme, mais, comme pour la plupart des autres modules, vous pouvez le personnaliser avec des variantes de couleurs.

Millenium
75

Avec Hot Wheels Unleashed, la marque de Mattel réussit son retour dans le jeu vidéo avec un titre dynamique, facile à prendre en main, fluide et vraiment très fun. Tout respire l'esprit Hot Wheels et c'est tant mieux. Malgré un sentiment de répétitivité lié à l'exploitation de 5 environnements seulement, il comporte pas mal de bonnes idées et donne souvent la banane, notamment lors des courses de boss. On aurait aimé une bande-son un peu moins redondante et un mode histoire plus poussé, mais il s'en sort tout de même haut la main. Quant aux collectionneurs, ils seront ravis de courir après la perle rare, même si l'option boîte surprise et sa dimension aléatoire sont fortement discutables.

Fun et fluide
Le sous-sol, un environnement de course personnalisable
Collectionner des Hot Wheels...
Les courses de boss
L'éditeur de livrée et le Track Builder
Un mode histoire chétif
Une certaine répétitivité avec seulement 5 environnements
... mais avec le côté aléatoire des loot boxes
Une seule vue jouable
Certaines musiques répétitives

Test de Kena : une aventure simple mais qui enchante !

Notre avis sur Kena est enfin disponible. Entre une sublime direction artistique et un gameplay plutôt simple, que vaut vraiment la toute première création d’Ember Lab ?

Test New World : Le renouveau du MMO tant attendu ?

New World est enfin sorti et il est maintenant temps de vous fournir notre avis sur le MMO d'Amazon Games. Est-ce que New World est un MMO viable, qui saura tenir en haleine les joueurs malgré une grosse concurrence ? Après deux ans à vadrouiller dans les phases de test, on vous donne notre avis.

Voir la suite
0

L'actu

En Continu

19:06 [LIVE] FNCS semaine 2 : finale
17:15 G2 Carzzy pour 2022 ? Armut a peut-être vendu la mèche
16:57 MVP des Worlds 2021, le Grand Canyon a marché sur MAD Lions
16:47 Worlds LoL 2021 : MAD Lions totalement impuissant face à DWG KIA
09:04 Les rois du LEC peuvent-ils détrôner les rois du monde coréens ?
19:10 Du gameplay pour Leo Fourcade dans Tales of Luminaria
18:50 MVP des Worlds 2021, Jiejie 19 ans mais déjà très grand !
18:05 Fantasy Life Online lance sa bêta fermée pour la version globale
12:30 Star Citizen Live : All About Alpha 3.15
12:05 GTA Trilogy : Prix, date de sortie, gameplay, rendu graphique... On fait le point

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 11
Quels decks jouer pour l'extension Unis à Hurlevent sur Hearthstone ?
Calendrier des sorties de jeux