MGG / Dernières reviews de jeux / Ruined King /

Test Ruined King : A League of Legends Story — Un RPG de qualité par Riot Games

Test Ruined King : A League of Legends Story — Un RPG de qualité par Riot Games
1

Après l'effervescence Arcane et un accueil aussi réussi auprès de la communauté, il revenait à Riot Games la lourde tâche de faire au moins aussi bien avec le nouvel arrivant de son catalogue : Ruined King. Un RPG tactique au tour par tour dans le monde de Runeterra, qui ne laissera pas de marbre.

Test Ruined King : A League of Legends Story — Un RPG de qualité par Riot Games
80

Après Arcane tout récemment sorti, Riot avait encore un atout dans sa manche : Ruined King, le RPG au tour par tour de Airship Syndicate, très attendu par les amateurs du genre. En effet, annoncé ce 16 novembre au soir et disponible directement dans la foulée, le jeu n'avait pas donné de nouvelles de lui depuis de longs mois. Et c'est avec plaisir que les aficionados ont pu s'essayer à diriger Illaoi, Pyke, Miss Fortune, Yasuo, Ahri et Braum dans une aventure au cœur de Runeterra. Une aventure très fortement influencée par un des succès du studio du parc de Riot Forge, Battle Chasers Nightwar.

  • Genre : RPG tour par tour
  • Date de sortie : 16 novembre 2021
  • Plateforme : PC, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X/S, Nintendo Switch
  • Développeur : Airship Syndicate
  • Éditeur : Riot Forge
  • Prix : 29,99 €
  • Testé sur : PC

Une inspiration de qualité

Il y a fort à parier que le public de League of Legends et celui de Ruined King ne sont absolument pas les mêmes. Le premier a sans doute une affection particulière pour les parties rapides et relançables à merci (et aussi un peu pour la toxicité, ne nous mentons pas), alors que le deuxième sera sûrement un peu plus "vieux" et amateur de grind. Car oui, c'est exactement ce que le dernier arrivé dans le catalogue Riot Games propose. Une aventure longue, parfois laborieuse, ponctuée de combats potentiellement longs, et parfois fastidieux. Mais c'est aussi et surtout ça qui fait la beauté de ces licences, comme Battle Chasers Nightwar en 2017. Passé un peu inaperçu à l'époque (à part aux yeux de votre humble serviteur et des fans du comic éponyme), ce dernier était en fait plus qu'intéressant.

Et si Riot Games a intégré Airship Syndicate à son pool de studios Riot Forge, ce n'est pas pour rien. La patte graphique de Joe Madureira a dû séduire Laurent Nicolo et ses lieutenants, et on peut aisément les comprendre. Quand on voit les personnages de l'escouade de son premier jeu, on y perçoit d'énormes similitudes avec Miss Fortune et un éventuel Darius ou Garen par exemple. Une direction artistique qui a rapidement dû plaire, pour un projet qui au final sera sorti assez rapidement de terre (on se souvient de son annonce il y a "seulement" deux ans, même si, certes, cela ne donnait aucun indice sur l'avancement du projet à l'instant T).

De gauche à droite, Garen et Miss Fortune... Euh pardon, Garrison et Monika - Ruined King
De gauche à droite, Garen et Miss Fortune... Euh pardon, Garrison et Monika

Et pour le coup, force est de constater que le mariage du monde de Runeterra et de Airship Syndicate fonctionne bien. Le lore, même s'il est seulement en phase de développement par Riot, est tout de même au cœur de l'histoire. Sans vraiment spoiler, et tout le monde l'aura compris, les héros vont aller affronter Viego, le Roi Déchu, non sans passer sur le corps de nombreux autres protagonistes du champion pool de League of Legends. Si le scénario est canon ? Les développeurs y ont répondu : "le cœur de l'histoire sera fidèle au lore de LoL, mais le jeu met aussi en scène des personnages et des moments qui sont uniquement liés à ce jeu". Autant dire que les puristes pourraient trouver quelque chose à redire à ce niveau, alors que la grosse majorité n'y verra que du feu et profitera de son RPG sans sourciller. Niveau temporalité, pour les intéressés "Ruined King se déroule à Bilgewater et sur les Iles Obscures, peu après les événements de la Marée Rouge". Les vrais comprendront.

De même, si vous vous intéressez au lore de League of Legends, vous aurez tout le loisir de récupérer toutes les notes disséminées un peu partout. Des écrits inutiles et donc indispensables, et qui donnent une profondeur aux personnages et à leur environnement. Tout comme ces saynètes au coin du feu (coucou Tales of) qui verront vos personnages créer des liens de plus en plus forts entre eux. Alors, à part pour un trophée, ça n'a aucune incidence... Mais pourquoi pas ?

Ruined King
Ruined King
Ruined King

Des combats vraiment tactiques

Si l'on se plonge un peu plus avant dans le gameplay et en particulier dans les combats, on peut mentionner l'évolution intéressante ajoutée par Airship Syndicate : le système des Voies. Célérité, Équilibre ou Puissance : choisissez votre posture, votre temps d'incantation et donc votre place sur la timeline du combat. Vous l'aurez compris, un coup spécial sera incanté plus rapidement sur la Voie de la Célérité, mais il aura aussi un effet bien moins important sur le combat que le même coup lancé à partir de la Voie de la Puissance. Et tout cela aura une importance capitale pour bien timer vos sorts de soins/attaques importantes, etc... Par exemple, il faudra penser à lancer un sort de soins en décalage (sur la Voie de la Puissance par exemple) pour qu'il se lance juste après le tour d'un ennemi. La plupart du temps, vous pouvez voir les cibles de la prochaine attaque des adversaires, et ainsi anticiper des boucliers/soins pour remonter le groupe. De même, il faudra penser à coordonner vos attaques qui vont infliger des malus de résistance à la magie ou aux dégâts physiques pour qu'elles collent avec les futurs dégâts à venir de votre équipe.

Dernière subtilité : la plupart des combats comporteront un aspect aléatoire sous la forme d'une "faveur". Celle-ci est représentée par un carré ou rectangle dans la timeline de l'affrontement, qui va octroyer un bonus (soins, boost divers...) aux personnages, même adverses, qui démarrent leur action dedans. Ce sera aussi un des enjeux de retarder ou non ses actions grâce aux systèmes des Voies.

La Voie de l'Équilibre - Ruined King
La Voie de l'Équilibre
La Voie de la Puissance - Ruined King
La Voie de la Puissance

Les adeptes du MOBA vont, eux, pouvoir retrouver le système de runes et les mêmes compétences, à peu de choses près, que dans leur jeu favori. Miss Fortune a son Barrage de plomb, Yasuo son Mur de vent, Ahri ses Lucioles... Personne ne sera dépaysé, et cela devrait même ramener un peu de gens dans la Faille à terme, comme l'a fait Arcane dans les derniers jours.

Côté temps de jeu, Airship Syndicate a bien fait les choses. Il nous a fallu environ 25h pour terminer la quête principale, en allant fouiner un peu par-ci par là de temps en temps. Le grand minimum de durée de vie doit sans doute être de 20h, mais tout comme dans Battle Chasers, les quêtes secondaires sont légion, et surtout déterminantes pour terminer le craft de toutes les armes légendaires. Si vous êtes un complétionniste, vous en aurez largement pour votre argent (29,99€ en prix de base, pour rappel). Et puisqu'on en parle, les bonus de la version Deluxe numérique sont très très vite dépassés : vous les changerez dès le niveau 5 ou 6. En tout cas, tout ça mis bout à bout, vous devriez en avoir pour une quarantaine d'heures de jeu, au bas mot. Sachant que le mode de difficulté le plus haut, nécessaire pour platiner le jeu, ne laisse sûrement aucune place à l'approximation dans les combats. Et alors, vous serez reparti pour quelques dizaines d'heures à optimiser votre groupe et vos synergies, ainsi qu'à grind pour ne jamais être trop derrière les adversaires en terme de niveaux.

Ruined King
Ruined King
Ruined King

Une copie à revoir sur certains aspects

Oui, BattleChasers Nightwar, c'était bien. Très bien même. Mais ça date de 2017 maintenant, et on se serait attendu à un peu plus d'évolutions à divers niveaux : des nouvelles idées, des différences un peu plus marquées entre les styles graphiques des deux licences... Certes, Riot Games a sûrement envoyé le studio Airship Syndicate en service commandé pour faire ce qu'il savait déjà (bien) faire, mais on pourrait aussi y voir une certaine forme de "fainéantise". Le style graphique et certains assets limite copiés-collés passe encore, puisque c'était sans doute le but recherché par Riot. Par contre, les coins de pêche semblables limite au pixel près, les icônes de débuffs en combat et même la barre de Surpuissance qui se transforme en Survoltage avec exactement le même fonctionnement... C'est un peu too much, non ?

Le robot, les barres de vie, les icônes (protection, attaque, soutien) des sorts... - Ruined King
Le robot, les barres de vie, les icônes (protection, attaque, soutien) des sorts...
...Tout y est. Fainéantise ou reprise d'une recette qui fonctionne, tout simplement ? - Ruined King
...Tout y est. Fainéantise ou reprise d'une recette qui fonctionne, tout simplement ?

Passé ce point assez subjectif, on peut soulever quelques points négatifs qui sont, pour le coup, totalement factuels. Le test a été réalisé sur PC, avec le combo clavier souris basique. Et les deux ou trois premières heures ont été vraiment dures à encaisser. Le jeu n'est manifestement pas DU TOUT optimisé pour PC : l'interface de combat est horrible à manier avec la souris, les raccourcis prédéfinis sont très mal pensés ("0" pour ouvrir l'inventaire des potions, dont il faut forcément sortir par une pression sur Echap), et les déplacements en ville sont rendus extrêmement compliqués à partir du moment où vous cherchez à vous déplacer avec la souris. En effet, chaque fois que vous voudrez passer sous un pont ou équivalent, il faudra vous retenir de frapper votre écran avec votre clavier, tant la superposition des textures est mal pensée et réalisée, en particulier dans le Port de Bilgewater.

Autre écueil : le manque de possibilités de déplacement rapide. S'il y a bien un réseau de nacelles dans le Port, et des téléporteurs sur les Iles Sombres par exemple, certaines zones laissent vraiment à désirer en termes de desserte. Et étant donné que la vitesse de course dans le monde ouvert est...plutôt médiocre, vous risquez de vous arracher les cheveux lors de certaines quêtes secondaires qui seront au bout du monde (dans des endroits que vous aurez déjà visités auparavant, et donc dénués de secrets et d'intérêt).

La comparaison est flagrante ici aussi... - Ruined King
La comparaison est flagrante ici aussi...
...Et même Yasuo s'est mis à la pêche - Ruined King
...Et même Yasuo s'est mis à la pêche

Autre point problématique : l'interface, de manière globale. Certains menus sont vraiment mal pensés et même un peu buggés (celui de l'équipement en tête), les vendeurs ne comparent pas directement votre nouvelle pièce de stuff à celle que vous portez déjà (et ils ne proposent pas non plus d'équiper directement la nouvelle, ni de vendre celle qui est vouée à être remplacée), l'onglet Enchantement est vraiment obscur et quasiment jamais expliqué... Et les tutoriels sont vraiment insupportables : une simple succession de dialog boxes, honnêtement imbuvables, pour au final finir par se débrouiller soi-même. Dernier écueil qui nous vient à l'esprit : aucune possibilité de mouseover ni sur les débuffs en combat (il faut passer en mode Inspecter pour ça...) ni sur les mots clés déterminants et mis en surbrillance comme Commotion, Saignement, Ralentissement et bien d'autres, qui mériteraient pourtant des éclaircissements.

Dernière chose pour les points négatifs : Riot Games l'a très bien fait dans Legends of Runeterra lors des évolutions des héros, mais les cinématiques lancées lors des ultimes sont vraiment loin d'être qualitatives. Un fond plutôt laid et aux couleurs de la Brume Noire, mais le même pour tous les protagonistes : et c'est bien là le problème. Comparé aux cutscenes du jeu de cartes de l'éditeur, cela fait vraiment pâle figure, et les ultimes ne donnent limite pas envie d'être lancés rien que pour cette raison. Dommage, tout simplement...

Ruined King
Ruined King
80

Les trois premières heures de jeu passées, Ruined King : A League of Legends Story devient agréable à jouer. Fini les tutoriels et bienvenue dans le cœur du jeu, avec des phases de combat et d'exploration qui s'enchaînent vraiment bien. L'équilibre entre les "énigmes" et la bagarre est plutôt bon, et si l'on rajoute à cela énormément de quêtes secondaires, du craft d'armes légendaires et des références au lore pour les amateurs, on en sort un jeu qui devrait plaire aux aficionados de dungeon crawler, de RPG au tour par tour ou encore de League of Legends.

Par contre, la complexité de l'interface de combat pourra en rebuter certains, en particulier au début de l'aventure lorsque l'on ne maîtrise pas encore tous les mécanismes. Les connaisseurs et ceux qui avaient joué à Battle Chasers Nightwar à l'époque ne seront pas dépaysés et devraient passer un bon et long moment (25-30h de jeu à minima). Conseil d'ami : jouez à la manette.

Une durée de vie vraiment bonne
Du Battle Chasers Nightwar copié-collé
Du lore pour les amateurs (canon ou pas, il y en a)
Les Voies : un concept intéressant...
Une DA de qualité
Un aspect tactique vraiment poussé, surtout en mode Héroïque
L'optimisation clavier souris horrible
Du BattleChasers Nightwar copié-collé
Les tutoriels, insupportables et mal faits
...Mais très brouillon au début
Un gros manque de déplacements rapides

Ruined King : A League of Legends Story est disponible dès maintenant !

On pensait que Riot Games avait assez à faire ce mois ci avec Arcane, que nenni ! L'annonce est tombée aujourd'hui, Ruined King: A League of Legends Story, le tant attendu RPG inspiré de League of Legends, est dès à présent disponible.

1
Romain Roland il y a 1 semaine

Sur Switch, les temps de chargement sont vraiment très très longs,et c'est lourdingue.

L'actu

En Continu

15:30 Test Ruined King : A League of Legends Story — Riot et Viego ne nous ont pas déç(h)us
17:23 Ruined King : A League of Legends Story est disponible dès maintenant !
23:48 On résume la conférence Riot en 5 minutes
03:39 Ruined King dévoile son gameplay aux Game Awards !
19:15 Ruined King : A League of Legends Story repoussé courant 2021
12:24 Et si The Ruined King était le premier champion League of Legends de 2021 ?
16:40 Ruined King - Entretien exclusif avec Joe Madureira et Leanne Loomb
14:15 Ruined King : Les passages aux consoles next-gen seront gratuits pour les possesseurs du jeu
13:26 Riot Forge annonce Ruined King, son premier RPG tour par tour dans l'univers de Runeterra
13:24 Le monde a découvert le nouveau trailer de Ruined King pendant la finale des Worlds LoL 2020

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 11
Quels decks jouer pour l'extension Unis à Hurlevent sur Hearthstone ?