MGG / Dernières reviews de jeux / Exoprimal /

Test Exoprimal : Le Babylon's Fall de Capcom

Test Exoprimal : Le Babylon's Fall de Capcom
2

Disponible depuis le 14 juillet sur PlayStation, PC et Xbox (directement dans le Game Pass PC et consoles), Exoprimal est un jeu en PvPvE dans lequel vous faites la course contre 5 joueurs aux commandes d'exosquelettes surpuissants. Le but du jeu ? Éliminer du dino le plus rapidement possible.

55

Alors que des licences cultes de l'éditeur japonais hibernent depuis des années, comme Lost Planet ou Dino Crisis (dont les derniers épisodes sont par ailleurs tout à fait dispensables), Capcom préfère continuer de lancer de nouvelles IP. C'est tout à son honneur, d'autant que celui qui nous intéresse aujourd'hui, Exoprimal, a un concept unique en son genre. Mais est-ce qu'il tient debout ? Ça c'est autre chose...

  • Genre : TPS multijoueur
  • Date de sortie : 14/07/2023
  • Plateforme : PC, PS5, Xbox
  • Développeur : Capcom
  • Éditeur : Capcom
  • Prix : 59,99€
  • Testé sur : PC

Exo mal pris

Vous faites partie d'une équipe d'élites partie enquêter sur des signaux étranges, mais après le crash de votre vaisseau, vous vous retrouverez aspiré dans une autre dimension peuplée d'autres exosquelettes. Dans cette réalité alternative et factice, vous aurez pour devoir de créer des données de combat satisfaisantes pour Leviathan, l'IA toute puissante à l'origine de ce champ de bataille aux allures de laboratoire géant. Coincé entre les voyages interdimensionnels vers les arènes de Leviathan et sa mission de soldat d'élite, c'est à vous que va revenir la tâche délicate de déjouer les plans de cette intelligence artificielle infernale, capable de faire pleuvoir les dinosaures dans sa réalité créée de toute pièce.

Le scénario d'Exoprimal n'a pas grand intérêt et sa mise en scène donne l'impression que les équipes de Capcom n'ont pas trop su quoi faire avec l'univers qu'ils avaient entre les mains. Entre les cutscenes qui se prennent trop au sérieux, celles qui tentent vaguement de faire de l'humour et l'univers foutraque, on finit par se désintéresser très rapidement de l'histoire du jeu. D'autant que, première mauvaise surprise, il n'y a pas de campagne à proprement parler : vous débloquez les cutscenes simplement en enchainant les parties en multijoueur sur le seul mode complet disponible actuellement (on rappelle que le jeu coûte 60€).

Exoprimal

Tirageosaure

Si vous avez eu la chance de participer à l'une des phases de bêta du jeu, c'est triste à dire, mais il est fort probable que vous ayez vu une très grande partie du contenu disponible dans cette version complète de Exoprimal : une dizaine d'exosquelettes, trois cartes qui se battent en duel, 6 variantes d'épreuve finale pour déterminer le vainqueur en PVP et, tout de même, un raid spécial à 10 joueurs contre un ennemi gigantesque. C'est peu et, honnêtement, après 4 heures de jeu vous sentez que le titre de Capcom n'a déjà plus grand chose à offrir, à part l'évolution de vos exosquelettes favoris ou votre progression dans les fameux pass de combat gratuit, ou payant (jeu vendu 60€²). Sur le papier, le gameplay a de quoi séduire : dans des batailles asynchrones à 5 contre 5, vous devez compléter les objectifs de missions plus rapidement que l'équipe adverse afin d'arriver les premiers sur le terrain de l'épreuve finale. En guise "d'ulti" qui peut inverser la vapeur au moment de la phase finale, un joueur sera capable d'activer un module capable de le transformer en dino géant pour aller semer le trouble chez l'équipe d'en face.

Il s'agit donc ni plus ni moins d'une course contre la montre dont la première équipe jouira, au mieux, de plusieurs dizaines de secondes pour accomplir en premier l'objectif final qui va du simple team deathmatch à l'escorte d'objectif, en passant par la collecte d'orbes disséminées dans l'arène. Un concept original, avec des stages entrecoupés de combats contre des hordes de dinosaures qui pleuvent littéralement du ciel, mais rien qui accroche réellement le joueur à sa manette. Plus que les dino, ce sont surtout les exosquelettes les stars du jeu : tank, soutien ou DPS, chaque combinaison est unique et propose des compétences qui demandent un petit temps d'adaptation avant qu'elles soient utilisées de manière optimale. Mais là encore, pour quoi faire finalement ? Maitriser une classe pour concourir sur les 3 mêmes cartes qui se battent en duel pendant des heures ? L'intérêt est vraiment au ras du sol et il n'y a finalement pas grand chose à sauver sur Exoprimal, à part peut-être son concept original et son univers décalé.

Exoprimal

L'ère du juracirque

Côté technique on est sur le RE Engine, vous commencez à le connaitre, sa polyvalence n'est plus à prouver. Capable de sortir des modèles et des décors réalistes comme ceux de Resident Evil 4, comme des monstres gigantesques aux animations bluffantes façon Monster Hunter, le tout avec une stabilité qui force le respect : il s'agit de l'un des moteurs propriétaires les plus solides du marché et Exoprimal en est une nouvelle preuve. Qu'il pleuve 50 vélociraptors sur votre trogne en quelques secondes, ou qu'un T-Rex vienne coller un immense boxon dans l'arène, les 60 images par seconde ne bougent pas d'un poil. Sans être un monstre technique, Exoprimal fait le taf et il est même plutôt propre sur lui quand il n'inonde pas l'écran d'effets pyrotechniques accompagnés d'un flou de mouvement bien trop prononcé. Enfin, inutile de compter sur la bande-son pour vous maintenir éveillé, elle est de toute façon couverte 80% du temps par la voix de l'IA, particulièrement ronflante dans sa version française... Décidément, quand ça veut pas, ça veut pas.

Exoprimal
55

On se demande encore pourquoi Capcom n'a pas proposé son nouveau titre multijoueur en free-to-play dès la sortie : son contenu digne d'un accès anticipé et la présence d'une boutique et d'un pass de combat premium ne laissent aucune place à la négligence quant au produit que l'on a entre les mains. Et malgré un concept accrocheur, des exosquelettes bien cools à prendre en mains, Exoprimal n'arrive pas à se montrer intéressant plus d'une poignée d'heures, le temps de voir ses 3 cartes et de participer aux rares épreuves originales qu'il propose. Un gros gâchis, que l'on vous déconseille vraiment d'acheter en l'état.

Des exosquelettes sympas à prendre en main
Amusant 2 ou 3 heures avec des potes
Crossplay
Le modèle et le contenu d'un free-to-play, vendu 60e
On en fait très vite le tour
Phases PVP confuses
Campagne qui frise le ridicule
Test Remnant 2 : Entre Diablo et Dark Souls, un TPS coop à ne surtout pas manquer !

Développé par Gunfire Games et édité par Gearbox Publishing, Remnant 2 est la suite directe de From the Ashes, sorti en août 2018 sur PC et consoles. TPS axé sur la coopération et mâtiné de nombreuses composantes RPG, voici notre avis sur ce titre disponible le 25 juillet sur PC, PS5 et Xbox.

2
Bastien DL
Lloyd  - Chef de projet éditorial

Tests, guides et plus si affinités... Vous apporte son aide depuis 2012 sur vos AAA favoris.

ßlueArkana Stravinsky il y a 7 mois

Je peux comprendre que pour un jeu à 60e on est des attentes... Surtout par rapport à l'histoire mais je suis pas forcément d'accord que les avis de votre test. Certes l'histoire est inclu dans le jeu étrangement mais rappelons que Overwatch premier du nom proposait un système similaire et dans aucune histoire. Je vois exoprimal comme un version d'Overwatch premier du nom mais dans un forme de pve compétitif. Personne je joue au jeu par session 2-3h et à chaque session je découvrir un type de partie différents avec des hordes, de nouveau objectif, des boss à la ff14 et j'avoue que c'est quelque chose que j'ai bien apprécié. Je pense que pour votre teste vous avez dû vous limiter dans le temps et je dois avouer aussi que le jeux est un peu lent à déballer son contenu se qui peut être frustrant mais je trouve, si je devais le justifier, que cela laisse le temps de prendre le jeu en main et de le trouver de moins en moins "confus". Selon moi, là où le jeu a été maladroit c'est sur sa communication, avant la sortie du jeu compliqué de s'imaginer sur le jeu allait fonctionner de la sorte... Et je pense que de nombreux joueurs se ont été déçu car avaient des attentes différentes.<br /> Certes le jeu est peut-être à un prix peu attractifs mais je dois admettre qu'un jeu pve compétitif avec un gameplay nerveux et satisfaisant, ça fait plaisir. Je retrouve un peu ce feeling à la doom sauf que je peux jouer en multijoueur. C'est un jeu à essayer et surtout au quel il faut donner une chance si on veut être objectif.

ßlueArkana Stravinsky il y a 7 mois

Je peux comprendre que pour un jeu à 60e on est des attentes... Surtout par rapport à l'histoire mais je suis pas forcément d'accord que les avis de votre test. Certes l'histoire est inclu dans le jeu étrangement mais rappelons que Overwatch premier du nom proposait un système similaire et dans aucune histoire. Je vois exoprimal comme un version d'Overwatch premier du nom mais dans un forme de pve compétitif. Personne je joue au jeu par session 2-3h et à chaque session je découvrir un type de partie différents avec des hordes, de nouveau objectif, des boss à la ff14 et j'avoue que c'est quelque chose que j'ai bien apprécié. Je pense que pour votre teste vous avez dû vous limiter dans le temps et je dois avouer aussi que le jeux est un peu lent à déballer son contenu se qui peut être frustrant mais je trouve, si je devais le justifier, que cela laisse le temps de prendre le jeu en main et de le trouver de moins en moins "confus". Selon moi, là où le jeu a été maladroit c'est sur sa communication, avant la sortie du jeu compliqué de s'imaginer sur le jeu allait fonctionner de la sorte... Et je pense que de nombreux joueurs se ont été déçu car avaient des attentes différentes.<br /> Certes le jeu est peut-être à un prix peu attractifs mais je dois admettre qu'un jeu pve compétitif avec un gameplay nerveux et satisfaisant, ça fait plaisir. Je retrouve un peu ce feeling à la doom sauf que je peux jouer en multijoueur. C'est un jeu à essayer et surtout au quel il faut donner une chance si on veut être objectif.

L'actu

En Continu

18:35 Test Exoprimal : Le Babylon's Fall de Capcom
13:30 Exoprimal : Sortie, gameplay, crossplay... Toutes les infos sur ce nouveau jeu multijoueur
18:11 TGS 2022 : Exoprimal explique pourquoi il faut tuer des dinos avec des méchas

Guides

à découvrir

Quels decks jouer en Standard actuellement ?
Calendrier des prochaines sorties de jeux vidéo : février 2024
Quels sont les meilleurs personnages sur Genshin Impact ?