Menu
Millenium / Guides jeux vidéo / Heroes of the Storm /

Heroes of the Storm : Guide Lost Vikings, Build 3en1

Heroes of the Storm : Guide Lost Vikings, Build 3en1
14

Découvrez notre guide complet pour les Vikings Perdus qui comprend choix des talents, gameplay et astuces !

Heroes of the Storm : Guide Lost Vikings, Build 3en1

Découvrez notre guide pour les Vikings Perdus, un héros directement emprunté à l'univers de Lost Vikings. Apprenez à construire son arbre de talents, familiarisez-vous avec ses counters, son gameplay et définissez votre rôle de spécialiste avec ce guide Millenium.

Build générique

Niv.1

Niv.4

Niv.7

Niv.10

Niv.13

Niv.16

Niv.20

Rôle dans l'équipe

Les Vikings perdus sont des spécialistes dont le rôle est de prendre le maximum d'expérience possible tout au long de la partie en tenant du compte des déplacements de vos alliés et des ennemis.

Ce build a pour but de vous rendre plus résistant aux agressions ennemies tout en ayant de bons dégâts en combat.

Choix des talents

Niveau 1

Olaf le coriace

Vous permet de rendre votre tank plus résistant, mais manque d'impact dans la partie.

Jeu d'espion

Un talent intéressant afin de pouvoir avoir de l’xp grâce à Erik mais reste très situationnel.

Attaques explosives

Améliore la capacité de push de Baleog.

Graissage de pattes (E)

Vous permet de capturer des mercenaires facilement.

Niveau 4

Douleur exquise

Permet à Baleog d'avoir une régénération de vie mais le passif butin viking est suffisant pour votre régénération sur les lanes et n'a vraiment pas d'impact en combat.

C'est du sabotage !

A une utilité limitée plus tard dans la partie.

Erik le rapide

Un bon talent afin d’améliorer votre impact globale en ce qui concerne la prise d’expérience.

Seigneur mercenaire

Un talent contraignant puisqu'il faut que vous soyez près des mercenaires afin que ce talent soit activé.

Niveau 7

Baleog le féroce

Améliore le potentiel offensif de ce viking mais ce talent ne tient pas la comparaison avec les autres de ce palier.

Norrois de cœur ! (A)

Est un bon talent qui vous rend très résistant dés l’activation mais ce talent est parfois situationnel et ne dure pas très longtemps.

Tourner c'est gagner ! (A)

Vous donne un bon potentiel offensif.

Niveau 10

Tous au drakkar (R)

Un bon ultime en combat afin d'infliger des dégâts importants.

Jouer encore (R)

Offre de bonnes possibilités à vos vikings. Est plus compétitif depuis les nerfs du Drakkar.

Niveau 13

Chaud patate

N'est pas un talent vraiment intéressant puisqu'il faut que vous soyez au milieu de la mêlée afin de profiter des dégâts.

Saut groupé ! (Z)

Vous donne une très bonne capacité défensive afin d’éviter certaines capacités.

Gang de vikings (Z)

Vous donne une bonne capacité offensive mais le Saut groupé est très important afin de pouvoir jouer votre rôle correctement.

Niveau 16

En chair et en charge

Permet aux Vikings d’assommer les héros adverses. Une bonne alternative à l'impatience est une vertu

Marathon 64 ko (W)

Cette amélioration de la mobilité n'est pas nécessaire puisque vous disposez déjà d'une capacité afin de vous déplacer rapidement.

L'impatience est une vertu

Vous permet de réduire le temps de recharge de vos capacités mais aussi de votre ultime.

Exécuteur

Améliore votre potentiel offensif si vos alliés disposent de contrôle mais ce talent a moins d’impact que réduire le temps de recharge des capacités.

Niveau 20

Ragnarok'n'roll (R)

Double littéralement les dégâts de votre ultime afin d'infliger des dégâts colossaux en combat.

Point de sauvegarde atteint (R)

L'amélioration n'est pas assez intéressante et les autres talents de ce palier ont un plus gros impact pour les teamfights.

Le retour de la vengeance

N'a pas d'impact dans les combats qui représentent le réel objectif en fin de partie.

Fureur du Nexus

Apporte un très bon bonus de dégâts. A prendre si vous avez choisi Jouer encore au niveau 10.

Gameplay, conseils et astuces

Gameplay

Le gameplay des Vikings perdus est extrêmement spécial, vous contrôlez 3 personnages à la place d'un seul.

Vos déplacements sont le point le plus important de votre gameplay, vous devez être capable de les déplacer de façon indépendante et profiter des forces de chaque Viking tout en tenant compte de leurs faiblesses.

Olaf est votre tank. N'hésitez pas à body block avec lui, mais faites attention il n'est pas aussi résistant qu'on peut le penser.

Baleog a de bons dégâts et une portée correcte, il faut surveiller votre placement tout en agressant vos ennemis.

Erik joue le rôle d'éclaireur. Il se déplace rapidement et pourra donner de la vision à votre équipe. Mais sa très longue portée en fait un bon personnage pour poke vos ennemis qui peuvent sous-estimer ses dégâts.

N'oubliez pas que votre force est de pouvoir prendre l'expérience sur plusieurs lanes, optimisez vos déplacements afin de donner l'avantage à votre équipe, mais n'hésitez pas à regrouper vos Vikings et rejoindre votre équipe quand un combat s'annonce.

Tourner c'est gagner (A), vous permet d'infliger des dégâts en zone, le placement de vos 3 vikings est important afin d'optimiser les dégâts de cette capacité.

Saut groupé (Z), est une bonne capacité afin de vous échappez et esquiver certains sorts.

Tous au drakkar (R) est un ultime puissant, il fait de lourds dégâts. Attention, car pour l'utiliser, vous devez avoir vos Vikings (vivants) au même endroit.

Forces et faiblesses

Très bonne prise d'expérience
Dégâts importants
Compliqué à maîtriser
Peu résistant

Conseils et astuces

  • Maîtriser les Vikings demande beaucoup d'entraînement.

Retrouvez tous nos guides des héros et des champs de bataille du Nexus ainsi que notre Tier list afin de devenir un maître de Heroes of the Storm !

14
mec il y a 1 an

C'est marrant ce guide, mes différents arbres de vikings doivent être les pires strats possibles si l'on se réfère à ce qui est écrit ^^ Je développe :<br /> <br /> Je commence toujours par jouer les vikings ensemble : Les splitter n'a d'intérêt que pour faire de l'xp, cela ne sert donc à rien en début de partie quand les deux équipes se répartissent sur les lanes. En revanche, leur puissance de frappe à trois permet souvent de surprendre les adversaires et de réaliser un deux petits kills en début de partie. Je les splitte en trois à partir du premier event, suivant cette configuration : Erik et Baleog sur les deux lignes les plus éloignées de l'event, et Olaf dans le teamfight de l'event. Même s'il fait peu de dégâts, Olaf bénéficie d'un effet Keny du fait qu'il soit un viking, et il tank bien les dégâts (d'où l'utilité du blocage). Il ralentit aussi les héros ennemis, ce qui suffit souvent à faire la différence pour remporter l'event, ou au pire gagner du temps pour que les autres vikings puissent faire de l'xp. Je poursuis cette configuration en adaptant les déplacements des vikings pour qu'ils aillent sur les lignes abandonnées jusqu'au niveau 16. A partir de ce niveau, je les joue beaucoup plus souvent ensembles, car le talent exécuteur leur donne un potentiel de dégâts monstrueux, leur permettant de tuer la plupart des héros fragiles à une vitesse impressionnante. L'ultime de résurrection/téléportation/soin est d'ailleurs très pratique pour les rassembler en toutes circonstances, mais l'utiliser offensivement est risqué car si ça tourne mal, ce sont les trois vikings qu'il faudra attendre de voir ressusciter !<br /> <br /> Niveau 1 : Je n'ai jamais pris graissage de pattes, considérant qu'un des trois autres talents est toujours un meilleur choix car chacun donne un avantage non négligeable aux vikings selon l'équipe que l'on affronte. La plupart du temps je choisis blocage pour Olaf, car cela lui permet de mieux tanker les teamfights. Je prends l'invisibilité pour Erik quand je sens qu'elle pourra donner un avantage non négligeable en fonction de la team adverse, ou sur certaines maps (celle des les dragons par exemple, sur laquelle un Erik invisible planté sur un sanctuaire va pouvoir faire gagner pas mal de temps). Je prends très rarement attaques explosives, car la différence de dégâts n'est pas si énorme et le gain de temps pour dépush une ligne est vraiment négligeable.<br /> <br /> Niveau 4 : Je prends douleur exquise 100% du temps. Non butin viking n'est pas suffisant, et oui ça fait totalement la différence en combat, en particulier quand des héros viennent vous empêcher de push sur une ligne en pensant que seuls contre un viking c'est gagné d'avance. Il suffit d'attaquer le héros en se plaçant suffisamment bien pour que d'autres unités se prennent des dégâts derrière (afin d'augmenter le soin), et contre certains héros c'est largement suffisant pour remporter le teamfight.<br /> <br /> Niveau 7 : Baleog le féroce s'impose et apporte une très belle synergie avec douleur exquise. L'apport en dégâts est proportionnel à celui en soins, Baleog devient une vraie machine à tuer. Occasionnellement, je choisis norois de coeur ! Car ça peut faire la différence pour échapper à des illidan un peu trop collants.<br /> <br /> Niveau 10 : jouer encore ! Sur toutes les Maps à 3 voies. Sur la map des zergs cela m'arrive de choisir le Drakar.<br /> <br /> Niveau 13 : j'améliore encore la capacité offensive des vikings avec gang de vikings. Pas facile à utiliser au début, ça devient rapidement une machine à descendre les tanks, ou tout autre héros qui vient nous tester. Nécessite que les vikings sortent rassemblés pour que ce soit vraiment efficace, d'où l'intérêt de jouer encore ! au niveau 10.<br /> <br /> Niveau 16 : le talent tant attendu, exécuteur ! Aucun besoin d'avoir: allié qui ralentit, olaf s'en charge très bien tout seul ! Grâce à ce talent nous vikings sont enfin de vrais assassins une fois rassemblés, et conservent toujours leur potentiel de push quand ils ne le sont pas ! En additionnant tous les talents, on a donc, sur un héros que l'on décide de focus : un ralentissement offert par Olaf + les dégâts de base des trois vikings + 30% + 1% du montant de vie maximal du héros à chaque coup + vitesse d'attaque améliorée de Baleog. Ça tombe quasiment tous les héros du jeu, en particulier ceux qui n'y sont pas préparés. Quelques difficultés sont encore à prévoir contre guldan et gengi cela dit.<br /> <br /> Niveau 20 : fureur du nexus à chaque fois : à la fois encore plus de dégâts, et un potentiel de push/depush énorme pour chaque viking, donc potentiellement systématiquement sur au moins deux lanes simultanément.

mec il y a 1 an

C'est marrant ce guide, mes différents arbres de vikings doivent être les pires strats possibles si l'on se réfère à ce qui est écrit ^^ Je développe :<br /> <br /> Je commence toujours par jouer les vikings ensemble : Les splitter n'a d'intérêt que pour faire de l'xp, cela ne sert donc à rien en début de partie quand les deux équipes se répartissent sur les lanes. En revanche, leur puissance de frappe à trois permet souvent de surprendre les adversaires et de réaliser un deux petits kills en début de partie. Je les splitte en trois à partir du premier event, suivant cette configuration : Erik et Baleog sur les deux lignes les plus éloignées de l'event, et Olaf dans le teamfight de l'event. Même s'il fait peu de dégâts, Olaf bénéficie d'un effet Keny du fait qu'il soit un viking, et il tank bien les dégâts (d'où l'utilité du blocage). Il ralentit aussi les héros ennemis, ce qui suffit souvent à faire la différence pour remporter l'event, ou au pire gagner du temps pour que les autres vikings puissent faire de l'xp. Je poursuis cette configuration en adaptant les déplacements des vikings pour qu'ils aillent sur les lignes abandonnées jusqu'au niveau 16. A partir de ce niveau, je les joue beaucoup plus souvent ensembles, car le talent exécuteur leur donne un potentiel de dégâts monstrueux, leur permettant de tuer la plupart des héros fragiles à une vitesse impressionnante. L'ultime de résurrection/téléportation/soin est d'ailleurs très pratique pour les rassembler en toutes circonstances, mais l'utiliser offensivement est risqué car si ça tourne mal, ce sont les trois vikings qu'il faudra attendre de voir ressusciter !<br /> <br /> Niveau 1 : Je n'ai jamais pris graissage de pattes, considérant qu'un des trois autres talents est toujours un meilleur choix car chacun donne un avantage non négligeable aux vikings selon l'équipe que l'on affronte. La plupart du temps je choisis blocage pour Olaf, car cela lui permet de mieux tanker les teamfights. Je prends l'invisibilité pour Erik quand je sens qu'elle pourra donner un avantage non négligeable en fonction de la team adverse, ou sur certaines maps (celle des les dragons par exemple, sur laquelle un Erik invisible planté sur un sanctuaire va pouvoir faire gagner pas mal de temps). Je prends très rarement attaques explosives, car la différence de dégâts n'est pas si énorme et le gain de temps pour dépush une ligne est vraiment négligeable.<br /> <br /> Niveau 4 : Je prends douleur exquise 100% du temps. Non butin viking n'est pas suffisant, et oui ça fait totalement la différence en combat, en particulier quand des héros viennent vous empêcher de push sur une ligne en pensant que seuls contre un viking c'est gagné d'avance. Il suffit d'attaquer le héros en se plaçant suffisamment bien pour que d'autres unités se prennent des dégâts derrière (afin d'augmenter le soin), et contre certains héros c'est largement suffisant pour remporter le teamfight.<br /> <br /> Niveau 7 : Baleog le féroce s'impose et apporte une très belle synergie avec douleur exquise. L'apport en dégâts est proportionnel à celui en soins, Baleog devient une vraie machine à tuer. Occasionnellement, je choisis norois de coeur ! Car ça peut faire la différence pour échapper à des illidan un peu trop collants.<br /> <br /> Niveau 10 : jouer encore ! Sur toutes les Maps à 3 voies. Sur la map des zergs cela m'arrive de choisir le Drakar.<br /> <br /> Niveau 13 : j'améliore encore la capacité offensive des vikings avec gang de vikings. Pas facile à utiliser au début, ça devient rapidement une machine à descendre les tanks, ou tout autre héros qui vient nous tester. Nécessite que les vikings sortent rassemblés pour que ce soit vraiment efficace, d'où l'intérêt de jouer encore ! au niveau 10.<br /> <br /> Niveau 16 : le talent tant attendu, exécuteur ! Aucun besoin d'avoir: allié qui ralentit, olaf s'en charge très bien tout seul ! Grâce à ce talent nous vikings sont enfin de vrais assassins une fois rassemblés, et conservent toujours leur potentiel de push quand ils ne le sont pas ! En additionnant tous les talents, on a donc, sur un héros que l'on décide de focus : un ralentissement offert par Olaf + les dégâts de base des trois vikings + 30% + 1% du montant de vie maximal du héros à chaque coup + vitesse d'attaque améliorée de Baleog. Ça tombe quasiment tous les héros du jeu, en particulier ceux qui n'y sont pas préparés. Quelques difficultés sont encore à prévoir contre guldan et gengi cela dit.<br /> <br /> Niveau 20 : fureur du nexus à chaque fois : à la fois encore plus de dégâts, et un potentiel de push/depush énorme pour chaque viking, donc potentiellement systématiquement sur au moins deux lanes simultanément.

mec il y a 1 an

C'est marrant ce guide, mes différents arbres de vikings doivent être les pires strats possibles si l'on se réfère à ce qui est écrit ^^ Je développe :<br /> <br /> Je commence toujours par jouer les vikings ensemble : Les splitter n'a d'intérêt que pour faire de l'xp, cela ne sert donc à rien en début de partie quand les deux équipes se répartissent sur les lanes. En revanche, leur puissance de frappe à trois permet souvent de surprendre les adversaires et de réaliser un deux petits kills en début de partie. Je les splitte en trois à partir du premier event, suivant cette configuration : Erik et Baleog sur les deux lignes les plus éloignées de l'event, et Olaf dans le teamfight de l'event. Même s'il fait peu de dégâts, Olaf bénéficie d'un effet Keny du fait qu'il soit un viking, et il tank bien les dégâts (d'où l'utilité du blocage). Il ralentit aussi les héros ennemis, ce qui suffit souvent à faire la différence pour remporter l'event, ou au pire gagner du temps pour que les autres vikings puissent faire de l'xp. Je poursuis cette configuration en adaptant les déplacements des vikings pour qu'ils aillent sur les lignes abandonnées jusqu'au niveau 16. A partir de ce niveau, je les joue beaucoup plus souvent ensembles, car le talent exécuteur leur donne un potentiel de dégâts monstrueux, leur permettant de tuer la plupart des héros fragiles à une vitesse impressionnante. L'ultime de résurrection/téléportation/soin est d'ailleurs très pratique pour les rassembler en toutes circonstances, mais l'utiliser offensivement est risqué car si ça tourne mal, ce sont les trois vikings qu'il faudra attendre de voir ressusciter !<br /> <br /> Niveau 1 : Je n'ai jamais pris graissage de pattes, considérant qu'un des trois autres talents est toujours un meilleur choix car chacun donne un avantage non négligeable aux vikings selon l'équipe que l'on affronte. La plupart du temps je choisis blocage pour Olaf, car cela lui permet de mieux tanker les teamfights. Je prends l'invisibilité pour Erik quand je sens qu'elle pourra donner un avantage non négligeable en fonction de la team adverse, ou sur certaines maps (celle des les dragons par exemple, sur laquelle un Erik invisible planté sur un sanctuaire va pouvoir faire gagner pas mal de temps). Je prends très rarement attaques explosives, car la différence de dégâts n'est pas si énorme et le gain de temps pour dépush une ligne est vraiment négligeable.<br /> <br /> Niveau 4 : Je prends douleur exquise 100% du temps. Non butin viking n'est pas suffisant, et oui ça fait totalement la différence en combat, en particulier quand des héros viennent vous empêcher de push sur une ligne en pensant que seuls contre un viking c'est gagné d'avance. Il suffit d'attaquer le héros en se plaçant suffisamment bien pour que d'autres unités se prennent des dégâts derrière (afin d'augmenter le soin), et contre certains héros c'est largement suffisant pour remporter le teamfight.<br /> <br /> Niveau 7 : Baleog le féroce s'impose et apporte une très belle synergie avec douleur exquise. L'apport en dégâts est proportionnel à celui en soins, Baleog devient une vraie machine à tuer. Occasionnellement, je choisis norois de coeur ! Car ça peut faire la différence pour échapper à des illidan un peu trop collants.<br /> <br /> Niveau 10 : jouer encore ! Sur toutes les Maps à 3 voies. Sur la map des zergs cela m'arrive de choisir le Drakar.<br /> <br /> Niveau 13 : j'améliore encore la capacité offensive des vikings avec gang de vikings. Pas facile à utiliser au début, ça devient rapidement une machine à descendre les tanks, ou tout autre héros qui vient nous tester. Nécessite que les vikings sortent rassemblés pour que ce soit vraiment efficace, d'où l'intérêt de jouer encore ! au niveau 10.<br /> <br /> Niveau 16 : le talent tant attendu, exécuteur ! Aucun besoin d'avoir: allié qui ralentit, olaf s'en charge très bien tout seul ! Grâce à ce talent nous vikings sont enfin de vrais assassins une fois rassemblés, et conservent toujours leur potentiel de push quand ils ne le sont pas ! En additionnant tous les talents, on a donc, sur un héros que l'on décide de focus : un ralentissement offert par Olaf + les dégâts de base des trois vikings + 30% + 1% du montant de vie maximal du héros à chaque coup + vitesse d'attaque améliorée de Baleog. Ça tombe quasiment tous les héros du jeu, en particulier ceux qui n'y sont pas préparés. Quelques difficultés sont encore à prévoir contre guldan et gengi cela dit.<br /> <br /> Niveau 20 : fureur du nexus à chaque fois : à la fois encore plus de dégâts, et un potentiel de push/depush énorme pour chaque viking, donc potentiellement systématiquement sur au moins deux lanes simultanément.

mec il y a 1 an

C'est marrant ce guide, mes différents arbres de vikings doivent être les pires strats possibles si l'on se réfère à ce qui est écrit ^^ Je développe :<br /> <br /> Je commence toujours par jouer les vikings ensemble : Les splitter n'a d'intérêt que pour faire de l'xp, cela ne sert donc à rien en début de partie quand les deux équipes se répartissent sur les lanes. En revanche, leur puissance de frappe à trois permet souvent de surprendre les adversaires et de réaliser un deux petits kills en début de partie. Je les splitte en trois à partir du premier event, suivant cette configuration : Erik et Baleog sur les deux lignes les plus éloignées de l'event, et Olaf dans le teamfight de l'event. Même s'il fait peu de dégâts, Olaf bénéficie d'un effet Keny du fait qu'il soit un viking, et il tank bien les dégâts (d'où l'utilité du blocage). Il ralentit aussi les héros ennemis, ce qui suffit souvent à faire la différence pour remporter l'event, ou au pire gagner du temps pour que les autres vikings puissent faire de l'xp. Je poursuis cette configuration en adaptant les déplacements des vikings pour qu'ils aillent sur les lignes abandonnées jusqu'au niveau 16. A partir de ce niveau, je les joue beaucoup plus souvent ensembles, car le talent exécuteur leur donne un potentiel de dégâts monstrueux, leur permettant de tuer la plupart des héros fragiles à une vitesse impressionnante. L'ultime de résurrection/téléportation/soin est d'ailleurs très pratique pour les rassembler en toutes circonstances, mais l'utiliser offensivement est risqué car si ça tourne mal, ce sont les trois vikings qu'il faudra attendre de voir ressusciter !<br /> <br /> Niveau 1 : Je n'ai jamais pris graissage de pattes, considérant qu'un des trois autres talents est toujours un meilleur choix car chacun donne un avantage non négligeable aux vikings selon l'équipe que l'on affronte. La plupart du temps je choisis blocage pour Olaf, car cela lui permet de mieux tanker les teamfights. Je prends l'invisibilité pour Erik quand je sens qu'elle pourra donner un avantage non négligeable en fonction de la team adverse, ou sur certaines maps (celle des les dragons par exemple, sur laquelle un Erik invisible planté sur un sanctuaire va pouvoir faire gagner pas mal de temps). Je prends très rarement attaques explosives, car la différence de dégâts n'est pas si énorme et le gain de temps pour dépush une ligne est vraiment négligeable.<br /> <br /> Niveau 4 : Je prends douleur exquise 100% du temps. Non butin viking n'est pas suffisant, et oui ça fait totalement la différence en combat, en particulier quand des héros viennent vous empêcher de push sur une ligne en pensant que seuls contre un viking c'est gagné d'avance. Il suffit d'attaquer le héros en se plaçant suffisamment bien pour que d'autres unités se prennent des dégâts derrière (afin d'augmenter le soin), et contre certains héros c'est largement suffisant pour remporter le teamfight.<br /> <br /> Niveau 7 : Baleog le féroce s'impose et apporte une très belle synergie avec douleur exquise. L'apport en dégâts est proportionnel à celui en soins, Baleog devient une vraie machine à tuer. Occasionnellement, je choisis norois de coeur ! Car ça peut faire la différence pour échapper à des illidan un peu trop collants.<br /> <br /> Niveau 10 : jouer encore ! Sur toutes les Maps à 3 voies. Sur la map des zergs cela m'arrive de choisir le Drakar.<br /> <br /> Niveau 13 : j'améliore encore la capacité offensive des vikings avec gang de vikings. Pas facile à utiliser au début, ça devient rapidement une machine à descendre les tanks, ou tout autre héros qui vient nous tester. Nécessite que les vikings sortent rassemblés pour que ce soit vraiment efficace, d'où l'intérêt de jouer encore ! au niveau 10.<br /> <br /> Niveau 16 : le talent tant attendu, exécuteur ! Aucun besoin d'avoir: allié qui ralentit, olaf s'en charge très bien tout seul ! Grâce à ce talent nous vikings sont enfin de vrais assassins une fois rassemblés, et conservent toujours leur potentiel de push quand ils ne le sont pas ! En additionnant tous les talents, on a donc, sur un héros que l'on décide de focus : un ralentissement offert par Olaf + les dégâts de base des trois vikings + 30% + 1% du montant de vie maximal du héros à chaque coup + vitesse d'attaque améliorée de Baleog. Ça tombe quasiment tous les héros du jeu, en particulier ceux qui n'y sont pas préparés. Quelques difficultés sont encore à prévoir contre guldan et gengi cela dit.<br /> <br /> Niveau 20 : fureur du nexus à chaque fois : à la fois encore plus de dégâts, et un potentiel de push/depush énorme pour chaque viking, donc potentiellement systématiquement sur au moins deux lanes simultanément.

Ezoroth il y a 2 ans

Quelques petites choses à rectifier: le talent "Baleog le féroce" au niveau 7 fait référence au "Saut groupé" or ce talent n'est plus disponible au niveau 7; le talent niveau 20 "Point de sauvegarde atteint" a comme description "Améliore l'ultime qui n'est pas choisie dans ce build" or c'est l'ultime choisie dans ce build; dans le "Gameplay" l'ultime "Jouer encore!" n'a pas de description pour son utilisation alors que c'est l'ultime choisie dans ce build tandis que l'ultime "Tous au Drakkar" qui n'est d'ailleurs pas choisie a une description

Ezoroth il y a 2 ans

Quelques petites choses à rectifier: le talent "Baleog le féroce" au niveau 7 fait référence au "Saut groupé" or ce talent n'est plus disponible au niveau 7; le talent niveau 20 "Point de sauvegarde atteint" a comme description "Améliore l'ultime qui n'est pas choisie dans ce build" or c'est l'ultime choisie dans ce build; dans le "Gameplay" l'ultime "Jouer encore!" n'a pas de description pour son utilisation alors que c'est l'ultime choisie dans ce build tandis que l'ultime "Tous au Drakkar" qui n'est d'ailleurs pas choisie a une description

Ezoroth il y a 2 ans

Quelques petites choses à rectifier: le talent "Baleog le féroce" au niveau 7 fait référence au "Saut groupé" or ce talent n'est plus disponible au niveau 7; le talent niveau 20 "Point de sauvegarde atteint" a comme description "Améliore l'ultime qui n'est pas choisie dans ce build" or c'est l'ultime choisie dans ce build; dans le "Gameplay" l'ultime "Jouer encore!" n'a pas de description pour son utilisation alors que c'est l'ultime choisie dans ce build tandis que l'ultime "Tous au Drakkar" qui n'est d'ailleurs pas choisie a une description

BarnY il y a 3 ans

Tu les places en fonction de la carte et de des adversaires

World Terranlife Fund il y a 3 ans

okok en fait du coup ilne faut pas les placer suivant l'adversaire sur les lanes ?<br /> <br /> Je ne mettrait jamais olaf en face à face avec un hero qui peut faire le kill de loin et qui a un grand pouvoir de burst par exemple.

Laulau il y a 3 ans

@World Terranlife Fun : non il n'y a pas de place particulière tu les places ou tu veux:)

World Terranlife Fund il y a 3 ans

J ai acheté les vikings et je confirme c est du carton pâte xD. <br /> <br /> Sinon y a t il une place particulière pour chaque héro ? erik doit il joué impérativement au top ou au bot ? Plafond est il toujours au middl ??

burux il y a 3 ans

Tout d'abord, merci de ta réponse !!!!!<br /> <br /> En fait, je n'ai jamais vu le guide que tu m'as linké tout simplement car il ne fait pas parti des articles du "dossier LostVikings" qui regroupe tous les articles les concernants à priori.<br /> <br /> Bouh, le travail baclé ;p<br /> <br /> Nickel en tous cas, c'est exactement ça que je cherchais ^^

YoGo il y a 3 ans

Salut burux,<br /> <br /> Les "guides" de plusieurs manières.<br /> On à tout d'abord les présentations simples de héros avec une définition sur chaque talent.<br /> http://www.millenium.org/heroes-of-the-storm/accueil/gameplay/the-lost-vinkings-heroes-of-the-storm-assassin-lost-vikings-bg-moba-blizzard-117423<br /> Ensuite au moins un build "simple" avec plus ou moins d'adaptations pour qu'une personne puisse immédiatement se lancer en partie quelque chose de viable.<br /> Puis pour finir, on a certains joueurs/rédacteurs de chez nous qui vont proposer leur build personnel avec des descriptions/explications un peu plus détaillés. Du coup on se rend compte qu'il y a peu de variations possibles sur les talents quand l'on essaie de construire efficacement un héro dans un but précis. Ici par exemple, à part le niveau 16 ou l'on peut éventuellement avoir deux choix viables suivant les goûts. Tous les autres sont "imposé" car les autres talents sont juste pourrit :D<br /> <br /> Par contre effectivement il manque la fiche avec la présentation de tous les talents pour ce héro.<br /> <br /> N'hésites pas à nous faire d'autres remarques pour que l'on puisse améliorer notre contenu. <br /> <br /> ++

burux il y a 3 ans

Salut,<br /> <br /> petite remarque qui se veut constructive sur vos guides en général.<br /> <br /> N'ayant pas acheté ni testé ce(s) héros, je voulais via votre guide le découvrir mais je n'y vois nul part une description de ses spells, ulti, trait...<br /> <br /> De plus, l'article est appellé guide mais le build est "imposé". Une description des 3-5 capacités par niveau aurait été nickel à mes yeux, comme vous le faisiez pour les articles type "un héros, xxxxxx" en précisant votre choix éventuel.<br /> <br /> Avant qu'on me réponde que ces choses sont dispo in game, je précise que je vais sur votre site uniquement pendant mes pauses au travail, je n'ai donc pas accès au jeu pour voir les pouvoirs/choix de build de chacun. Quand je suis chez moi et que j'ai du temps, je joue ^^<br /> <br /> ++

L'actu

En Continu

11:02 Les nouvelles promotions hebdomadaires
09:05 Build Luisaile, soutien draconique
04:00 Kaéo Milker parle de l'avenir de Heroes of the Storm
11:51 Malganyr débriefe le patch 41.0
08:22 Choc de la semaine : Bataille de boules de neige
01:58 Blizzard délaisse Heroes of the Storm et annule les HGC !
17:20 Tout savoir sur la Tombe de la Reine Araignée
09:00 Build Tyrande Eclat lunaire
13:53 Découvrez les quêtes et récompenses d'une pluie de jouets !
10:47 Coup d'envoi de la saison 1 des parties classées de 2019

Articles

recommandés

Orphéa débarque dans le Nexus !
Notre Tier List avec Méphisto et Mal'Ganis
Imaginons Kil'jaeden dans le Nexus

Guides

à découvrir

Build Artanis bruiser pro
Build Tyrande Eclat lunaire
Build Luisaile, soutien draconique