Menu
Millenium / Guides jeux vidéo / WoW : Classic / World of Warcraft : Classic /

WoW : Comparaison des différences entre WoW Classic et WoW BFA

WoW Classic
WoW : Comparaison des différences entre WoW Classic et WoW BFA
5

Bien nombreuses sont les différences entre WoW Classic et Battle for Azeroth. Des graphismes au PvE en passant par les métiers et le PvP, nous vous proposons une comparaison entre la première version du jeu et celle de nos jours. Accrochez-vous.

WoW : Comparaison des différences entre WoW Classic et WoW BFA

Les différences entre World of Warcraft : Battle for Azeroth et WoW Classic sont nombreuses et alimentent bien des débats. Que vous soyez un éternel nostalgique, un joueur n'ayant jamais mis les pieds sur Vanilla ou bien un petit taquin(e) aimant rappeler les mauvais côtés qu'avait le jeu de l'époque, nous vous proposons un aperçu des différences majeures entre BFA et Classic.

Différences manquantes ?

D'autres différences que celles citées ci-dessous existent, toutefois la liste étant déjà bien assez longue nous avons sélectionné celles qui selon nous auront le plus d'impact sur les joueurs n'ayant pas connu Vanilla, ou bien ayant des souvenirs biaisés de cette version du jeu.

Disons que cela rajoutera un petit effet de surprise quand vous tomberez dessus en jeu, voilà.

Interface et graphismes

  • Graphismes

La première chose sautant aux yeux d'un joueur de Battle for Azeroth lorsqu'il met les pieds sur Classic est la vitesse de chargement fulgurante du jeu, une fraction de secondes pour les détenteurs de bons pc ! Et pour cause, les graphismes sont de si faible qualité que les PC récents n'ont pas le moindre problème à faire tourner ce jeu, si vous tendez l'oreille vous pourrez même entendre le vôtre bâiller tellement il s'ennuie lorsque vous jouez sur Classic.

Et cela se voit en jeu...

Les Elfes de la nuit de Classic vs ceux de BFA. Le mythe est brisé - WoW : Classic
Les Elfes de la nuit de Classic vs ceux de BFA. Le mythe est brisé
  • Interface

L'interface a lui aussi eu droit à de larges modifications en 15 ans. D'une part, les options disponibles ont été nettement accrues avec l'arrivée des récentes extensions, mais elles ont en plus été largement optimisées et leur accessibilité a été facilitée. Sans compter que la légère refonte de la barre des sorts introduite par Battle for Azeroth a elle aussi grandement aidé à parfaire une interface déjà équilibrée de base.

Mais ce n'est pas tout puisque la zone où se déroule la quête que vous effectuez n'est pas indiquée sur la carte du monde de Classic comme dans Battle for Azeroth ! Vous savez exactement de quoi nous parlons : à Classic, il vous faut lire les quêtes (ou connaître le jeu par coeur) pour savoir où ont lieu celles-ci sinon vous pouvez errer des heures sans savoir où aller.

Dernier point, et pas des moindres : la recherche de groupe n'existait pas. Lorsque vous souhaitiez vous rendre à Maraudon, par exemple, il vous fallait monter vous-même le groupe en spammant le canal Commerce des capitales durant de longues minutes (plutôt de longues heures en fait) jusqu'à trouver un groupe motivé à vous accompagner. De plus, il vous fallait également vous rendre sur place puisqu'il n'y avait pas de téléportation, ni même de pierre d'invocation ! Seuls les Démonistes pouvaient téléporter les autres joueurs, et il leur fallait l'aide de deux autres joueurs.

WoW : Classic

Classes

  • Généralités

Il serait hypocrite de traiter le sujet des différences entre Retail et Classic sans aborder le sujet de la rapidité du gameplay. Car oui, dans Classic le gameplay est extrêmement lent (même pour les classes les plus rapides) et plutôt fade même si on s'y (ré)habitue vite. Même si le gameplay n'est pas perçu comme agréable dans Battle for Azeroth, il demeure dynamique, même nerveux parfois, et bien pensé pour toutes les spécialisations, le problème n'étant pas là.

Le second point de cette section concerne les compétences d'arme et les rangs des sorts. Dans Battle for Azeroth, vous apprenez automatiquement vos techniques lorsque vous gagnez en niveau, et il vous est possible d'équiper n'importe quelle arme sans le moindre problème. Classic a une approche bien différente puisque chaque sort doit être appris auprès de l'un de vos Maîtres de classe (de nouveaux sorts sont disponibles tous les 2 niveaux). Chaque sort dispose également d'un rang, vous pouvez ainsi apprendre Éclat lunaire (Rang 1) au niveau 4, puis apprendre Éclat lunaire (Rang 2) au niveau 10. Comme si cela ne suffisait pas, il vous est également possible d'utiliser les rangs inférieurs des sorts que vous apprenez : si vous avez appris Éclat lunaire (Rang 10) mais que vous souhaitez utiliser Éclat lunaire (Rang 4) parce qu'il coûte moins de mana, vous pouvez !

Qui plus est, lorsque vous souhaitez équiper une nouvelle arme, il vous faut améliorer votre compétence avec celle-ci afin de pouvoir faire des dégâts avec. Un Chasseur qui se met à porter des Arcs alors qu'il n'en a jamais porté devra ainsi manquer tous ses tirs durant de longues minutes avant de pouvoir toucher ses cibles.

Finalement, de très nombreuses quêtes sont accessibles pour chaque classe : de la simple suite vous apprenant à vous servir de la Posture berserker à la suite presque légendaire vous permettant d'obtenir un bâton surpuissant en Prêtre ou bien vos montures de Paladin ou Démoniste, vous aurez largement de quoi faire de ce côté sur Classic, aspect qui a complètement disparu à BFA.

WoW Classic : Guide d'obtention de Rhok'delar pour les Chasseurs

Rhok'delar et Lok'delar sont parmi les armes les plus mythiques de World of Warcraft, introduites durant WoW Classic. Découvrez notre guide complet dédié à l'obtention du seul arc pouvant faire office de bâton, l'une des meilleures armes de Chasseur du jeu.

  • Classes et combinaisons

Tout d'abord, il faut se souvenir que dans WoW Classic le Chaman est une race exclusivement jouable par les membres de la Horde puisque les Draenei n'existaient pas, et le Paladin est son équivalent côté Alliance puisque ce sont les Elfes de sang qui ont introduit cette classe dans la Horde.

Qui plus est, de nombreuses combinaisons de races et de classes possibles dans Battle for Azeroth ne le sont pas dans WoW Classic : Troll Druide, Nain Chaman, Humain Chasseur, Orc Mage par exemple, et il y en a bien, bien d'autres !

  • Spécialisations

Warlords of Draenor a été l'occasion pour Blizzard de se lancer dans un chantier pharaonique visant à homogénéiser toutes les spécialisations afin de les rendre toutes plus ou moins viables, mais aussi de leur donner une identité unique. Ainsi, un Mage Feu ne peut plus ou presque utiliser de sorts de Givre comme ce fût le cas jusqu'alors. Ion Hazzikostas a d'ailleurs lui-même détaillé ce problème très récemment, nous vous conseillons vivement de lire (ou écouter) ses propos dans notre article dédié puisque l'avenir promet bien des surprises aux joueurs de WoW Retail.

Dans WoW Classic, chaque classe a son identité propre et le joueur choisit de se spécialiser dans une branche de cette classe sans pour autant oublier les bases qu'il a apprises, même s'il s'agit de sorts ou techniques n'ayant pas ou peu d'utilité ou de sens dans sa spécialisation.

WoW : Patch 8.2 et avenir de WoW avec Ion Hazzikostas

Lors d'un Dev Insights dirigé par Ion Hazzikostas, de nombreuses informations quant au Patch 8.2 : Rise of Azshara ont été dévoilées, mais aussi au sujet de Battle for Azeroth et même World of Warcraft dans sa globalité.

L'optimisation des spécialisations est également apparue bien plus tard et n'est absolument pas telle que nous la connaissons aujourd'hui. Certaines spécialisations de Classic sont absolument injouables, le Druide Équilibre ou le Paladin Vindicte par exemple (même si certains sauront prouver le contraire, mais en tout honnêteté ce n'est pas viable), tandis qu'aujourd'hui toutes ont leurs forces et faiblesses. Certes, certaines sont bien plus faibles et considérées comme inutiles, mais un bon joueur de Druide Farouche saura tirer son épingle du jeu, ce qui n'est pas ou très rarement possible à WoW Classic.

Petit détail non des moindres, la Furie sanguinaire n'est pas disponible puisqu'elle a fait son apparition à The Burning Crusade. La Distorsion temporelle des Mages est apparue à Mists of Pandaria, ainsi que l'effet similaire des familiers de Chasseur (disparu à Battle for Azeroth).

Gameplay et Social

Bien sûr, ce sont deux points phares des débats entre pro et anti-Classic. Alors que le gameplay a drastiquement changé au fil des années, il a également profondément impacté l'aspect social du jeu à tel point que les joueurs n'ayant pas joué à l'époque ne peuvent pas s'imaginer comment un tel jeu a pu exister.

  • Leveling

L'une des différences majeures visible immédiatement à votre première connexion dans WoW Classic se situe au niveau du leveling. Alors qu'il est plein de légèreté et rapide dans Battle for Azeroth, il en est tout autre chose dans Classic puisque c'est un véritable périple qui vous attend. Selon la classe, c'est même la période la plus difficile du jeu, clin d'oeil à nos amis Guerriers ! Et comble du comble pour les plus aisés d'entre nous, il n'y a pas de Sésame pour jeter aux oubliettes cette pénible période.

Paradoxalement, c'est également l'un des points qui pose problème dans Battle for Azeroth, et l'un de ceux qui attirent les joueurs vers Classic. Dans BFA, cela paraît presque trop facile et la sensation de partir à l'aventure et de nous battre contre des créatures de notre niveau n'est quasiment pas présente, allant même jusqu'à faire des packs de mobs pour en finir le plus vite possible. Dans Classic chaque monstre, chaque quête est un défi, rallongeant donc largement la durée de vie du leveling et la sensation du joueur de se lancer dans une grande aventure où mille dangers l'attendent à chaque recoin.

WoW : Classic

Statistiques et caps

Les statistiques ont bien changé depuis WoW Classic. Les joueurs arrivés récemment ne connaissent probablement pas la Puissance des attaques à distance, l'Esprit ou même Mana toutes les 5 secondes. Ce sont des statistiques de l'époque de Vanilla et elles ont disparu entre temps.

Parallèlement, le Coup critique n'est pas connu sous cette appellation exacte dans Classic, la Hâte équivaut plus ou moins à la Vitesse d'attaque, la Maîtrise n'existe pas, la Polyvalence non plus et les sous-statistiques telles que Vitesse ou Ponction ne sont apparues que très très récemment dans WoW.

Enfin, le Toucher a disparu dans Battle for Azeroth, mais dans Classic il vous fallait avoir un certain cap de cette statistique afin de vous assurer que toutes vos techniques touchent votre cible, sinon il vous arrivait de la manquer...

  • Farming, pièces d'or, mascottes et montures

L'un des points que bien des joueurs oublient est la difficulté à obtenir des pièces d'or. Certes, certains trouvent des moyens d'en faire en grande quantité (les Alchimistes avec la Transmutation d'arcanite par exemple), mais cela reste risible en comparaison des quantités monumentales d'or que brassent même les joueurs les plus occasionnels de Battle for Azeroth.

L'or est tellement difficile à obtenir, en particulier sans stuff de haut niveau, que les joueurs doivent économiser pour acheter leurs compétences de monte et leur première monture, y compris celle de niveau 40 qui coûte (monte et monture comprises) déjà environ 100 pièces d'or, une véritable fortune pour l'époque !

Les montures d'ailleurs n'ont pas non plus été épargnées à Vanilla, puisque la compétence de monte Apprenti (60%) achetable au niveau 20 sur BFA pour quelques piécettes vaut environ 90 pièces d'or sur Vanilla et ne peut pas être obtenue avant le niveau 40. La monte Expert (100%) vaut environ 600 pièces d'or et ne peut être obtenue qu'au niveau maximum : 60.

Et finalement, le fait de ne pas avoir accès à la monture rapidement (faute d'or ou d'un niveau suffisant) rallonge également drastiquement la durée des voyages entre deux quêtes, ou pire, entre deux zones, et donc l'immersion dans le jeu et sa durée de vie.

Après toute cette marche à pied, on apprend même à aimer les montures les plus laides - WoW : Classic
Après toute cette marche à pied, on apprend même à aimer les montures les plus laides
  • Métiers

Les métiers ne sont pas optionnels dans WoW Classic, contrairement à Battle for Azeroth où ils sont relativement anecdotiques pour la plupart. Certes, ils sont utiles pour les joueurs de haut niveau ou pour être parfaitement optimisé(e), mais vous pouvez largement vous en sortir en achetant les objets que vous recherchez à l'hôtel des ventes. Dans Classic, ce n'est quasiment pas possible tant les prix sont élevés. 5 pièces d'or sur BFA ne valent pas 5 pièces d'or sur Classic, loin de là !

Le farming étant long et laborieux, les prix sont bien souvent à la hauteur des épreuves que le vendeur a endurées pour mettre la main sur les composants qu'il vend. Par conséquent, ne serait-ce que pour économiser de l'or (ou vous en faire), c'est un atout incontournable même si, au final, cela vous force à farm.

Qui plus est, certaines armes ou armures sont très réputées à haut niveau : l'Armure de Diablosaure pour les Voleurs par exemple, ou la Robe du vide pour le Démoniste sont presque incontournables et les composants valent si cher (ou l'objet étant lié quand ramassé) qu'il vaut mieux perdre un peu de temps à les farm vous-même.

WoW : Classic

Instances, raids et PvP

Avant d'aborder ce point très important de World of Warcraft, rappelons que cette section est très intimement liée à la section Classes traitée précédemment, l'efficacité de celles-ci impactant largement sur la durée et la difficulté du contenu proposé quel que soit le jeu.

  • Instances

Dans Battle for Azeroth, une instance en Mode Mythique + dure en moyenne 25 minutes, sans compter la recherche de groupe dont la durée peut varier d'un groupe à l'autre, mais disons que la moyenne est elle aussi de 25 minutes. Le temps de trajet est quasiment instantané, disons une moyenne de 10 minutes pour les plus lents. Une instance de niveau maximum à BFA se fait donc en moyenne en 01h00.

Dans WoW Classic, la recherche de groupe se fait par le biais du canal Commerce uniquement et peut donc prendre jusqu'à plusieurs heures selon votre niveau d'exigence (et la patience des autres joueurs du groupe), mais disons une heure de recherche en guise de moyenne basse. Le temps de trajet jusqu'à l'instance peut prendre entre 15 et 30 minutes, voire bien plus si vous n'avez pas de monture. Finalement, selon l'instance que vous faites, elle peut vous prendre entre une heure et plus de six heures de votre temps, avec une moyenne de deux heures environ. Ce qui nous revient à une moyenne 03h30 par instance

WoW : Classic
  • Raids

Les raids de WoW Classic ont, pour la plupart, l'air de grandes batailles visibles dans les films d'actions où chacun fait son petit n'importe quoi de son côté en faisant attention à quelques détails de la stratégie pour ne pas mourir. Les stratégies sont rarement très élaborées, en raid à 40 tout du moins, et c'est normal puisqu'il est extrêmement difficile de gérer autant de joueurs en tant que Raid Leader. En revanche, la mort des boss repose souvent, pas dans les cas les plus extrêmes, sur la cohésion et l'apport utilitaire de chaque membre du raid : si chacun apporte son petit buff ou son petit DPS, tout se passe bien ou presque.

Les raids de Battle for Azeroth en revanche sont l'exact opposé de ceux suscités. D'une part car, en Mode Mythique, ils ne comportent que 20 joueurs ; et d'autre part car ils ont un fonctionnement bien différent. Les stratégies y sont bien plus élaborées et nécessitent une maîtrise et une connaissance très approfondies. Mais l'issue des combats dépend désormais uniquement sur les performances individuelles de chaque joueur : chacun se donne au maximum, applique au maximum la stratégie, apporte son gros DPS ou HPS de son côté et le boss tombe. Si l'un des joueurs échoue, c'est l'ensemble du raid qui échoue. C'est une vision beaucoup plus individualiste des raids, mais dans l'intérêt du groupe tout de même.

Le rôle de Raid Leader a d'ailleurs bien évolué, puisqu'il s'agit désormais plus d'un chef d'orchestre que d'un gendarme comme autrefois.

Finalement, la différence finale à retenir est l'impossibilité de changer de difficulté dans WoW Classic, alors que 4 modes sont disponibles dans Battle for Azeroth (Recherche de raid, Normal, Héroïque et Mythique). Le jeu actuel rend donc les raids plus accessibles à la majorité des joueurs, tout en proposant un défi de taille aux plus aguerris.

La vidéo n'est pas d'époque, mais elle a sa place ici si vous doutez de la passion qui anime les joueurs de Vanilla
  • Joueur contre Joueur

Le PvP est l'un des points les plus emblématiques de Classic puisqu'il était proéminent et indissociable du jeu d'origine. Les batailles mythiques aux Contreforts d'Hillsbrad (connus sous le nom de Contreforts de Hautebrande aujourd'hui) entre les villes de Moulin-de-Tarren et Austrivage ont d'ailleurs tellement marqué Blizzard et sa communauté qu'il s'agit désormais d'un champ de bataille disponible périodiquement dans Battle for Azeroth !

Bien que les arènes et les champs de bataille cotés n'existent pas, le PvP est l'un des points clés de Classic notamment grâce à son système de rang et de victoires honorables et déshonorables. Plus vous accomplissez d'exploits en PvP sauvage ou en champ de bataille, plus vous gagnez en rang, vous octroyant au passage divers titres légendaires tels que Connétable ou Grand seigneur de guerre. L'obtention de ces rangs vous permet d'ailleurs d'acheter des pièces d'armures et des armes extrêmement puissantes utilisables même en PvE de haut niveau, et on vous admire pour cela !

Finalement, le PvP est l'occupation de la plupart des joueurs PvE lorsqu'ils ne sont pas en raid ou n'ont rien à farm. C'est le contenu à faire pour étaler la puissance de son équipement et se défouler un bon coup. Dans Battle for Azeroth, malheureusement, ces sensations et cette utilité du PvP se perdent (depuis la fin de Mists of Pandaria) au profit des Mythique + car plus utiles en termes de récompenses et donnant moins la sensation de subir un gameplay que les joueurs n'apprécient que peu.

WoW : Classic
  • Entraide et sociabilité

La palme d'or revient probablement à cette sous-catégorie puisqu'il s'agit du débat le plus houleux animant la guerre Classic vs BFA. Dans Battle for Azeroth, les joueurs sont en effet habitués à la recherche de groupe, ses speedruns d'instances ou de raids et le manque de politesse ou de courtoisie de certains joueurs. Mais il se fait dire que ce n'était pas comme ça à Vanilla...

C'est faux.

A Vanilla, les joueurs devaient être plus courtois et plus amicaux les uns envers les autres afin d'arriver à leurs fins. Ils avaient besoin des autres pour accomplir leurs quêtes élites, de classe ou d'arme légendaire, donnant cette sensation qu'à l'époque les joueurs ne formaient qu'une grande famille. Il y avait en effet beaucoup d'interactions entre les joueurs parce qu'ils y étaient forcés par le jeu, peut-être pas forcément parce qu'ils le voulaient réellement, et il y avait tout autant (si ce n'est plus) d'étranges énergumènes que sur BFA, parole de joueur de Vanilla.

Finalement, ce n'est pas le jeu qui fait la communauté, mais l'inverse. Battle for Azeroth n'est que le reflet de la société de 2019 au même titre que Vanilla reflétait la société de 2005. Les comportements que l'on reproche aujourd'hui aux joueurs de Battle for Azeroth auront probablement aussi lieu sur Classic, et probablement même en bien plus grand nombre, étant donné que l'époque a changé, et les joueurs aussi.

WoW : Classic
5
GuitZ il y a 1 mois

le mec qui ninja a classic il était fini, il pouvait se refaire un perso vu que les serveur étaient fermé et les guilde se conaissaient alors qu'à BFA, c'est juste une requete MJ

alde flav il y a 2 mois

Merci pour votre article,<br /> Ahhh wow vanilla j avais 28 ans lors de sa sortie et je me suis battu pour avoir la version de luxe tellement ça partait vite. À l époque j avais déjà une certaine expérience du mmo '' paye ton temps de jeu au détriment de ta vie sociale irl''. <br /> Imaginez à l époque le jeu était plus facile que la plupart des titres qui existait sur le marché, il était d ailleurs critiqué pour ça ! Quoi pas de perte d xp quand tu crèves ! C est quoi ce jeu ! <br /> <br /> Mais wow c était aussi innovant avec des graphismes si particuliers dont blizzard vendait les mérites en disant qu il ne vieillirai pas, alors que les autres affirmaient le contraire. Blizzard avait raison je crois, 15 ans de wow, 15 ans d évolution et franchement le jeu est pas degueu encore aujourd'hui. <br /> Le niveau max fixé à 60<br /> Qu'est ce qu on en a chié pour atteindre le niveau 60 à cause du manque de contenu... pas assez de quêtes pour arriver à finir ce maudit dernier niveau ! <br /> 3 niveaux à Farmer comme un porc, j ai mis 1 semaine.<br /> Ensuite les métiers, nous prenions des métiers en fonction de l'argent que nous pouvions nous faire, tout une étude ! les métiers de bases étaient ceux qui rapportait le plus, aussi plus simple à monter , nous vendions nos compos en criant sur le chat et oui au début du jeu pas d'enchère, ça a été implanté un peu plus tard. Ce qui rapportait un max: cuirs, minerais, tissus etc.. donc la plupart s en tenait aux métiers de bases. Cependant pour les plus courageux 2 métiers spécialisés crachait un max de po: alchi et enchanteur par la suite ingé pour les montures<br /> Bref que de souvenir mais pour rien au monde je ne retournerai sur wow classic, pas assez de temps aujourd'hui et surtout pas l'envie ! <br /> et puis il faut évoluer avec son temps et arrêter avec cette fausse nostalgie du c'était mieux avant, le jeu était adapté a son époque point.

Drakke il y a 2 mois

Merci pour cet article qui me donne encore plus envie de reprendre classic :)<br /> <br /> Par contre je suis pas forcement d'accord avec toi sur la partie sociale. Certes notre société a évolué depuis 2005 et les gens se croient tout permis en ligne mais quand même je pense que le facteur temps aura raison du mauvais comportement de certains > quand tu passes une heure a monter un groupe et que tant bien que mal tu arrives faire une équipe de bric et de broc tu vas pas te permettre de partir en sucette niveau comportement (tu vas le faire une fois, deux fois et puis de voir les gens leave et devoir tout recommencer va avoir raison de ton attitude négative) la ou aujourd'hui le moindre groupe/raid pick up a la moindre erreur tout le monde se barre, a l'époque vu le temps que tu avais mis a faire ton groupe tu preferes largement reessayer en s'améliorant que de recommencer a 0 (et je veux pas faire mon vieux grincheux mais les gens ne savent plus wipe aujourd'hui ^^)... A voir :)

Drakke il y a 2 mois

Merci pour cet article qui me donne encore plus envie de reprendre classic :)<br /> <br /> Par contre je suis pas forcement d'accord avec toi sur la partie sociale. Certes notre société a évolué depuis 2005 et les gens se croient tout permis en ligne mais quand même je pense que le facteur temps aura raison du mauvais comportement de certains > quand tu passes une heure a monter un groupe et que tant bien que mal tu arrives faire une équipe de bric et de broc tu vas pas te permettre de partir en sucette niveau comportement (tu vas le faire une fois, deux fois et puis de voir les gens leave et devoir tout recommencer va avoir raison de ton attitude négative) la ou aujourd'hui le moindre groupe/raid pick up a la moindre erreur tout le monde se barre, a l'époque vu le temps que tu avais mis a faire ton groupe tu preferes largement reessayer en s'améliorant que de recommencer a 0 (et je veux pas faire mon vieux grincheux mais les gens ne savent plus wipe aujourd'hui ^^)... A voir :)

Drakke il y a 2 mois

Merci pour cet article qui me donne encore plus envie de reprendre classic :)<br /> <br /> Par contre je suis pas forcement d'accord avec toi sur la partie sociale. Certes notre société a évolué depuis 2005 et les gens se croient tout permis en ligne mais quand même je pense que le facteur temps aura raison du mauvais comportement de certains > quand tu passes une heure a monter un groupe et que tant bien que mal tu arrives faire une équipe de bric et de broc tu vas pas te permettre de partir en sucette niveau comportement (tu vas le faire une fois, deux fois et puis de voir les gens leave et devoir tout recommencer va avoir raison de ton attitude négative) la ou aujourd'hui le moindre groupe/raid pick up a la moindre erreur tout le monde se barre, a l'époque vu le temps que tu avais mis a faire ton groupe tu preferes largement reessayer en s'améliorant que de recommencer a 0 (et je veux pas faire mon vieux grincheux mais les gens ne savent plus wipe aujourd'hui ^^)... A voir :)

L'actu

En Continu

21:20 Sam Vostok : WoW Classic - quel succès pour le jeu ?
18:27 WoW Classic : Guide de l'équipement Résistance au Feu pour les 9 classes
18:08 WoW Classic : Phases de déploiement, calendrier
16:54 Quelle configuration pour faire tourner WoW Classic ?
15:00 WoW Classic : Comment se faire reconnaître par la Voile sanglante ?
14:00 WoW Classic : Comment se faire reconnaître par la Confrérie du Thorium ?
23:20 WoW Classic : Les développeurs de Vanilla essaient et discutent de Classic
15:00 WoW Classic : Comment se faire reconnaître par la Progéniture de Nozdormu ?
14:00 WoW Classic : Comment se faire reconnaître par les Hydraxiens ?
11:30 WoW Classic : Clarifications sur la disponibilité des loots par Phase

Articles

recommandés

WoW Classic : Nous vous guidons pour vos premiers pas en jeu
WoW Classic : 23 astuces pour faciliter votre leveling
WoW Classic : Notre sélection des meilleurs addons

Guides

à découvrir

WoW Classic : quelle classe est faite pour vous ?
WoW Classic : Notre classement des meilleures spécialisations
WoW Classic : quelle race choisir ?