Menu
Millenium / Guides jeux vidéo / Rainbow Six Siege /

Le lexique de Rainbow Six : Siege

Le lexique de Rainbow Six : Siege
0

Comme dans chaque communauté, Rainbow Six possède son propre dialecte. Ce qui peut parfois rebuter les néophytes qui auraient pris le train de la licence compétitive d'Ubisoft en cours de route. Escale, donc, sur les mots que vous entendrez assurément en jouant ou en suivant l'esport de R6S !

Le lexique de Rainbow Six : Siege

A

« Ace »

Lorsqu’un joueur élimine l’équipe adverse à lui tout seul. En mode John Rambo Six quoi.

« AIM »

Tout ce qui touche à la visée. Autrement dit, les capacités techniques du joueur souris en main.

« Analyste »

Au service du coach et des joueurs, son boulot est de récolter, comprendre et mettre en forme des données sur les stratégies de son équipe et de ses adversaires afin d’en faire des rapports.

B

« B.O »

Acronyme de best of ; pas le menu du McDo hein ! Mais plutôt suivi d’un nombre, qui indique combien de maps sont jouées dans une rencontre. Par exemple, un match en Bo3 verra le vainqueur de deux maps sur trois s’imposer.

« Back »

La zone de jeu se trouvant dans le dos d’un ou plusieurs joueurs. Peut s’avérer létale si mal protégée.

« Bombsite (BP) »

L’endroit le plus important d’une carte. On y joue l’objectif numéro un, à savoir la pose du diffuseur ou son empêchement. Logiquement le lieu le mieux gardé par les défenseurs et le plus convoité par les assaillants.

« Brain »

Traduction du mot cerveau. Ou comment résumer l’intelligence (ou pas) d’un joueur, façon gamer.

« Breach »

Une brèche créée dans un mur ou une trappe de la map. Généralement pour créer des lignes de vision ou pour s’y engouffrer.

C

« Caméras »

Prendre les cams, c’est utiliser le réseau de caméra du bâtiment mis à la disposition des défenseurs. Afin de prendre un maximum d’informations sur l’attaque adverse et anticiper au mieux ses mouvements.

« Challenger League »

L’étage en dessous de la Pro League, le championnat professionnel de Rainbow Six. Autant dire qu’on y voit souvent passer les futurs cracks de la discipline.

« Clutch »

Quand un joueur se retrouve seul contre plusieurs adversaires. Qu’il a vu tous ses collègues tomber les uns après les autres, sa respiration s’accentuer et son cœur palpiter davantage. Ou plus communément imagé par : « être dans la m**** ».

« Coach »

Il guide la philosophie de l’équipe et l’aide à performer. Veillant à la bonne relation entre chaque individu, il agit très souvent sur l’aspect mental et/ou stratégique de ses joueurs.

« Communication »

Tout ce qui se dit lorsque plusieurs joueurs évoluent vocalement ensemble. Cela regroupe les informations transmises par chacun, ainsi que les ordres lancés par les leaders (que l’on appelle aussi les calls).

« Cover »

Très important sur Rainbow Six, le principe classique de garder une zone sous contrôle pendant qu’un ou plusieurs collègues réalisent une action.

« Cross Fire »

Lorsque des joueurs se placent à des endroits différents, de manière à avoir des lignes de vue qui se rejoignent. Ou comment favoriser le jeu en équipe et canarder un adversaire à plusieurs.

D

« Décale »

La vision du straffing propre à Rainbow Six. Grossièrement, il s’agit du moment que l’on saisit pour sortir d’une position et tirer sur un adversaire.

« Diffuseur »

À la différence d’autres FPS tactiques où le scénar s’exprime par des terroristes qui iraient planter une bombe, l’équipe qui attaque sur Rainbow Six transporte une mallette permettant d’empêcher la propagation d’un produit chimique mortel. On ne dit donc pas poser la bombe, mais planter le diffuseur.

« Droning »

Action de parcourir la map avec un drone, un engin monté sur roues doté d’une caméra qui permet de prendre des informations.

Rainbow Six Siege

E

« Entry Player »

L’un des postes majeurs dans une équipe compétitive. De temps à autre également appelé opener, un joueur qui évolue dans ce registre va devoir rentrer le premier dans le bâtiment pour débusquer des adversaires et prendre le contrôle des zones importantes en faisant parler, en grande partie, son skill.

« Exéc’ »

Le moment du round où tout s’emballe ; lorsque les assaillants prennent d’assaut le bombsite pour planter le diffuseur.

F

« Flank »

Ressemble au back mais diffère au niveau du positionnement. Le back étant évoqué pour l’arrière, quand le flank correspond au côté. « Flanker », c’est donc contourner sur le flanc un adversaire dans le but de le surprendre.

« Flex Player »

Le poste dans une équipe compétitive qui correspond au joueur multitâche. Il doit savoir jouer quasiment tous les opérateurs, être autonome et créatif, savoir s’adapter à toute situation. Véritable couteau suisse, il est l’équivalent du milieu de terrain au football.

H

« Headshot »

Sur Rainbow Six, une balle dans la tête = un mort. Et ouais, ça, c’est de la simulation.

I

« Insertion »

Lorsqu’il faut rentrer dans le bâtiment par une porte, une fenêtre ou un mur qui a été ouvert. Une étape primordiale, travaillée et délicate pour les assaillants.

K

«Kill »

Quand un joueur en élimine un autre. En termes statistiques, on parle aussi d’open kill quand on prend le premier kill d’un round, et a contrario d’open death quand on meurt le premier.

L

« Lobby »

La salle d’attente virtuelle avant le lancement d’un match compétitif dans laquelle tous les joueurs se rejoignent. L’équivalent des vestiaires pour l’online de l’esport, en gros.

M

« Map »

Cet anglicisme dessert deux éléments essentiels sur Rainbow Six. 1. C’est le terrain de jeu virtuel où prennent part les rencontres. 2. Cela correspond numériquement à une manche remportée dans un match à plusieurs maps, à l’instar d’un set au Tennis. Voilà pourquoi on dit à la fin d’une rencontre en Bo3 que telle ou telle équipe l’a emporté deux maps à une (2-1).

« Mate »

Provient de teammate. Signifie coéquipier dans la langue de Shakespeare.

N

« Naming »

R6:S étant un jeu reposant grandement sur le positionnement, il est donc important de pouvoir quadriller et nommer les différentes parties d’une map. C’est dans ce sens que chaque équipe tente d’établir un naming précis, afin de faciliter la communication et la clarté des informations divulguées.

P

« Peek »

La traduction anglo-saxonne de jeter un coup d’œil quand on est en jeu. Ce qui implique la possibilité de se montrer, de s’exposer, et donc de prendre des balles.

« Pick »

Le terme traduisant le choix d’un opérateur avant un round.

« Phase de prep’ »

Tout bonnement la mise en place des défenseurs dans une ambiance de chantier. On pose les renforts sur les murs, on barricade des portes et on pose les pièges. En attendant, les assaillants peuvent user de leurs drones pour voir ce qu’il se passe et préparer théoriquement leur assaut avant d’apparaitre sur la map.

« Plante »

Pas de végétal ici, mais plutôt l’action de poser le diffuseur sur le bombsite.

« Pro League »

Le championnat principal de la scène professionnelle de Rainbow Six, étalé sur plusieurs régions du globe. Tous les 6 mois environ, les champions de chacun des continents concernés se retrouvent pour une joute mondiale en LAN.

©Rainbow Six Esports Brasil - Rainbow Six Siege
©Rainbow Six Esports Brasil

R

« R6FL »

Le championnat français de Rainbow Six, réunissant les meilleures formations du pays.

« Ranked »

Un environnement où le fair-play, la sagesse, l’amusement et l’épanouissement de chacun est rendu possible. Non, plus sérieusement, il s’agit du mode multijoueur compétitif proposé sur le jeu. Âmes sensibles s’abstenir.

« Revenge »

Quand un adversaire tue ton allié et que tu assures son honneur en lavant ce même adversaire dans la foulée.

« Roamer »

Le roamer est l’un des divers rôles que l’on peut assumer en défense. En quoi cela consiste ? Simplement à sortir du bombsite et faire perdre du temps aux assaillants. Et puis si l’on peut prélever des kills au passage, c’est toujours mieux pour les collègues qui sont restés sur le BP.

« Round »

Je dure 3 minutes, on peut m’étaler sur les trois phases que sont l’insertion, la préparation et l’exécution ; celui qui me remporte ajoute un point à son compteur : je suis, je suis ?

« Rota’ »

En cas de zone bloquée, d’un de fuite ou pour réorienter ses forces, il est toujours possible de réaliser une rotation. On pourrait dire contourner, c’est clair, mais ça ferait moins classe.

« Rush »

Sortir des sentiers battus et foncer droit sur le site est un pari risqué, mais qui peut s’avérer payant si l’ennemi est surpris.

S

« Six Invitational »

La compétition la plus prestigieuse de Rainbow Six. Elle se tient tous les ans, courant février à Montréal, et voit la meilleure équipe du moment être sacrée Championne du Monde.

« Six Major »

Le petit frère du Six Invitational. Un peu moins de prestige, un peu moins de cashprize, mais tout autant de compétitivité et surtout une délocalisation différente, sur la planète, à chaque édition.

« Sixth Pick »

Introduit après plusieurs années d’esport sur Rainbow Six, le principe du pick and ban apporte davantage de consistance aux matchs compétitifs. Cela permet, en outre, de cacher un opérateur dans la composition que l’on affiche à l’équipe adverse avant un round.

« Slot »

C’est ainsi que l’on nomme la place détenue par une équipe dans une compétition.

« Strat »

Pour performer, mieux vaut avoir un plan de jeu. Savoir quels opérateurs prendre en fonctions des circonstances ; prévoir le rôle de chaque joueur pour lui assigner des missions ; présager des zones que l’on souhaite contrôler et celles que l’on abandonne à l’adversaire. Certains appliqueront une stratégie dite « papier » de A à Z, lorsque d’autres laisseront davantage de place à la liberté créative et l’adaptation en fonction du déroulé du match.

« Structure »

Sur Rainbow Six, les joueurs représentent des organisations esportives tout en conservant leur statut d’équipe à part entière. Il faut donc faire la différence entre le groupe de joueur (un roster) et leur club.

« Stuff »

Cela correspond aux éléments dont disposent les opérateurs du jeu en plus de leurs armes et de leur gadget. On y retrouve, entre autres : du barbelé, du C4, des grenades flashs et à fragmentation, pour ne citer qu’eux.

« Support player »

Peu valorisé et pourtant ô combien déterminant, le poste de support fait partie intégrante d’une bonne équipe. Ses tâches vont du droning pour la prise d’informations, à la tenue du flanc et du back, en passant par l’utilisation de gadgets d’opérateurs à but collectif. Plus que jamais au service du groupe, le joueur support accepte d’évoluer dans l’ombre pour faire gagner sa bande.

T

« Tenir une ligne »

Aucun rapport avec le fait de rester mince en faisant du sport ou en se privant de dessert, rassurez-vous. Puisque sur Rainbow Six, la tenue de ligne consiste à garder son viseur de manière fixe sur un point précis de la map, dans le but d’intercepter un adversaire qui s’avancerait dans le viseur.

« TK »

Abréviation de teamkill. Lorsqu’un joueur tue involontairement (en principe) un coéquipier.

V

« Verticalité »

Principe crucial de la licence, c’est la possibilité de jouer de manière verticale sur une map. Comprendre : une grande surface du sol étant destructible sur les maps de R6S, il est possible de débusquer et éliminer un adversaire par-dessus ou par-dessous ce dernier.

« Vision de jeu »

Généralement, cela se traduit par la compréhension et la lecture du positionnement des adversaires et des coéquipiers.

W

« Wall Bang »

Quand on tire à travers un mur. Ça arrive de temps en temps sur Rainbow Six, et cela actionne la machine à « Whouah ! »

esport-r6

R6PL S10 : L'équipe type de la journée 6

Des Russes, des joueurs flagellés, du suspens et des actions paranormales : voici notre équipe type de la journée 6 de Pro League Rainbow Six, façon Stranger Things

0

L'actu

En Continu

00:01 Six Major de Raleigh : une nouvelle finale Team Empire vs G2 Esports
18:48 Un deuxième teaser pour l'opération Ember Rise
18:14 Ember Rise sera la prochaine opération de R6:S
19:00 Le guide des équipes du Six Major de Raleigh
13:50 BDS Esport grimpe en Challenger League
19:01 Kopp se pose chez MCES
19:41 R6FL : L'équipe type de la journée 7
23:20 R6 French League : résultats de la 7ème journée, reprise le 10 septembre
19:01 R6FL : L'équipe type de la journée 6
14:43 R6FL : L'équipe type de la journée 5

Articles

recommandés

Le guide incontournable des équipes de Pro League S10
Le guide complet des équipes de la 6 French League
L’heure de la franchise pour R6S ?

Guides

à découvrir

Le lexique de R6:S
Tout sur l'opérateur Lion
Tout sur Finka