MGG / Actualités jeux vidéo / Shootmania / ShootMania Storm /

Le jeu (2/2) - ShootMania Storm

ShootMania Storm
Le jeu (2/2)
  • Introduction
  • L'histoire du jeu
  • ManiaPlanet
  • Le jeu (1/2)
  • ShootMania face à l'eSport
  • Interview du responsable eSport
  • Conclusion
14


SPEEDBALL


Format : Deux équipes, une balle au centre à ramener dans le pôle adverse pour marquer un round. 5 rounds gagnants.

Une fois de plus, un mode FFA qui peut s'adapter à la compétition, joué en 5v5.On a pu notamment voir un showmatch organisé à la PAX ou s'affrontait Xp3, Godson, n0thing, rapha, et gillz en compagnie d'autres joueurs.

Le principe est simple, c'est une sorte de capture de flag, avec une balle en guise de drapeau. Les spawn se situent aux extrémités des maps, les joueurs sont équipés de lance-roquettes et ont deux points de vie. C'est véritablement un mode de team-play, car ici, le score personnel ne compte pas. Seul le score de la team mène à la victoire.

 

Match de SpeedBall au ManiaGala


Le premier joueur à atteindre la plateforme centrale devient le porteur de balle. L'objectif étant d'arriver à l'emmener au pôle adverse. Le porteur sera totalement dépendant de l'aide de ses coéquipiers, car tant qu'il a la balle, il ne peut pas tirer pour se défendre.

 

En effet, s'il tire sur un ennemi et le touche, celui-ci, en plus de perdre un point de vie, recevra la balle. Les tirs du porteur servent à faire des passes, mais cela est valable avec ses amis comme ses ennemis. Il faudra donc que la team fasse le ménage sur la route du porteur en éliminant les éventuels gêneurs qui auront tendance à se focaliser sur le porteur. S'il est tué, la balle tombe au sol et y reste durant 5 s. Passé ce délai, elle retourne au centre. De même si au bout de 4mn la balle n'a toujours pas atteint le but adverse.

 

SIEGE

 


Format : Deux équipes, 5v5 en compétition, équipée de roquettes (railgun et nucleus disponible selon les maps), BO5

 

Encore une fois un mode dérivé de la fameuse capture the flag. Ici, chaque team possède 5 pôles, le but étant de les capturer tous, ou par défaut, d'avoir le pourcentage de capture le plus important. Le public avait notamment pu le découvrir à l'occasion d'un tournoi organisé lors de la Paris Games Week,

 

Au début du round, le but est de foncer le plus rapidement possible vers un pôle adverse.

 

En effet, la première équipe à atteindre un des objectifs passe en phase d'attaque. Ils sont alors les seuls à pouvoir capper les pôles. Plus le nombre de joueurs sur un pôle est important, plus il se capture vite. Mais ils peuvent tout à fait se répartir sur plusieurs à la fois. Un pole donne au maximum 20 %, en capturant les 5 on obtient donc les 100 % donnant la victoire. Lors de la phase d'attaque, s'il n'y a plus aucun joueur sur un pôle un timer de 15 s se met alors en route. Dans le cas ou un de vos coéquipiers retournerait capturer avant la fin de ce délai, le timer se stoppe. Par contre, une fois celui-ci écoulé, l'autre team passe en phase d'attaque et à 15 secondes pour se rendre aux pylônes. Le jeu continue ainsi jusqu'à ce que l'une des équipes atteigne les 100 %. Ou la partie dure plus de 5mn. Le vainqueur étant celui ayant le pourcentage le plus haut.

 

OBSTACLE/TIME ATTACK


Format : mode solo, venir à bout de la map le plus rapidement possible.

Après la faculté de viser juste, appelée « aim » par nos amis anglophones; le déplacement est un des éléments fondamentaux de tout fast-FPS qui se respecte. Lorsque l'on regarde un bon joueur en vue première personne, on est immédiatement frappé par son aisance à se déplacer. Il est ainsi capable de traverser la map en peu de temps pour contourner ses adversaires, d'atteindre des positions hautes en quelques sauts pour les surprendre, mais aussi d'effectuer un minisaut pour activer sa stamina en toute sécurité pour foncer vers le pôle adverse. Si les bases du gameplay de ShootMania sont faites pour être facilement compréhensibles et abordables, même pour un néophyte, il n'en reste pas moins difficile d'en maîtriser parfaitement toutes les subtilités. Alors, comment faire pour que les mots stamina, wall-jump, grappin ou encore rocket-jump n'aient plus aucun secret pour vous ?

 

Certains sauts vous tiendront en haleine quelques temps

 

Pour cela, il existe plusieurs possibilités : vous pouvez tout d'abord rejoindre un serveur vide et vous entraîner directement sur les maps officielles en tentant de reproduire ce que font des joueurs plus aguerris. Ou encore, et c'est la solution que je préconise, vous rendre sur un serveur ayant un mode dédié au déplacement. Pour l'instant, il est possible de s'exercer sur les modes time-attaque et obstacle. Dans les deux cas, le principe reste le même, il s'agit d'arriver au dernier checkpoint le plus rapidement possible. La différence se cantonnant au fait que dans le time-attack les parcours sont généralement courts, alors qu'ils peuvent être relativement longs en Obstacle (plus de 60 checkpoint).

 

AUTRES MODES

 

Bien entendu, la liste n'est pas exhaustive, le nombre de modes ayant tendance à croître chaque jour un peu plus. Nous vous avons présenté les modes les plus populaires, et il serait trop long de rentrer dans les détails pour chacun d'eux. Nous nous contenterons donc pour l'instant d'une rapide présentation pour les modes secondaires.

En explorant la liste des serveurs, vous pourrez donc avoir l'occasion de tester :

 

- Instagib : Un FFA où tous les joueurs sont équipés de railgun, le but étant d'atteindre un score donné, généralement 50 ou 100points. Constitue un très bon entraînement pour l'attaque en élite.

- Jailbreak : Une fois tué, vous vous retrouvez en prison. Un de vos coéquipiers doit venir vous libérer en capturant un pôle. L'équipe qui enferme tous les adversaires remporte le round.

- Rabbit : Vous devez capturer et surtout garde le drapeau pour marquer des points. Le joueur ayant survécu le plus longtemps avec le drapeau gagne.

- Teamdeathmatch : Du FFA, mais en équipe. Il faut que votre team atteigne la limite de point avant l'autre. Midair : de rapides duels à la roquette ou seule les touches aériennes comptent.

 

Avec la sortie prochaine du jeu, les modeurs auront accès à de nombreuses fonctions additionnelles. Comme la possibilité d'intégrer des objets ou des bots dans leurs cartes. On pourra ainsi retrouver une vraie balle en mode speedball. De même, en interne, le studio a développé une sorte de MOBA FPS, ou les joueurs gagneront des niveaux et auront divers pouvoirs tout en étant assistés par de petites créatures. Il sera également possible de créer de nouvelles armes. En sommes, les modeurs seront à même de créer un jeu à part entière grâce aux outils mis à leur disposition.

 Rédigé par BK

  • Introduction
  • L'histoire du jeu
  • ManiaPlanet
  • Le jeu (1/2)
  • Le jeu (2/2)
  • ShootMania face à l'eSport
  • Interview du responsable eSport
  • Conclusion
14
lukz il y a 8 ans

@choka, ton commentaire n'a aucun rapport, merci quand même.<br /> <br /> ps: je connais déjà Quake

choka il y a 8 ans

@lukz Essaye donc Quake ^_^

lukz il y a 8 ans

Le mode Combo est une vraie réussite! je le conseil à tous pour toujours plus de fun :D<br /> Le fait de devoir ramasser les armes + la possibilité de switch rend le gameplay beaucoup plus nerveux et donc encore plus agréable.

iSheitaN il y a 8 ans

Surtout que le jeu à l'air hyper kiffant à voir dans une salle

Shuntor il y a 8 ans

Dossier très bien réalisé seulement c'est dommage qu'il y ait autant de fautes d'orthographe :s <br /> J'ai hâte de voir c'que ça va donner :)

Zubi il y a 8 ans

Petite erreur dans le dossier, le mode appelé "Siège" correspond au mode "Battlewave". Il manque donc la description du mode "Battle" et du mode "Siège" ;)

[M] Lange il y a 8 ans

ZeratoR en parlera sans vendredi, mais je pense qu'il semble logique pour tous que Millenium se concentre ces ressources sur les plus gros jeux. Ce qui n'empêche pas de revenir de temps à autres sur ShootMania. <br /> <br /> Merci pour vos retours sur le dossier. Je ne pense pas que le jeu se destine comme LoL à supporter une scène régulière avec des saisons. Pas dans un premier en tout cas. Et puis Nadeo n'a pas les mêmes moyens que Riot ou Blizzard, même si le support d'Ubisoft ne doit pas être négligeable.<br /> Et comme tu le précises dans ton commentaire Gorilla, la force du jeu réside dans son côté très ouvert où « tout est possible ». Au-delà, de ça le jeu tente une approche différente dans l'eSport et ce n'est pas parce que c'est différent que c'est forcément mauvais. À voir sur la durée donc.<br /> <br /> Concernant le ShootMania Launch Event, je ne pense pas que ce soit un fail total. Tout d'abord l'évènement était essentiellement destiné au public américain au vu des horaires des matchs, et ce dernier est quand même moins important sur le jeu aujourd'hui que le public européen et particulièrement le public français.<br /> <br /> Lors de la Gamer Assembly, la salle était complète pour la finale sur Elite. À l'époque de l'ESWC, il y avait aussi un monde fou pour les matchs de ShootMania.

Hylis il y a 8 ans

Trop bien le mec qui est en interview ;) Franchement, c'est du vrai bonheur de lire des trucs comme ça!

vlm il y a 8 ans

A priori il y a eu recemment un launch event avec un gros cashprize qui a ete un fail total (moins de 1 k viewer en moyenne) des infos sur le sujet ?

Gorilla.dk il y a 8 ans

Moi aussi j'aimais bien les streams de Zera sur SM, surtout qu'on pouvait jouer avec (ou contre ;) lui, c'était fun. <br /> Malheureusement il a arrêté SM quand il est tombé dans le côté obscur du jeu vidéo : il s'est mit à joué intensivement à LoL pour Millenium. :/<br /> <br /> Sinon bon dossier Lange, bien complet, ça m'a donné envie de me remettre au jeu.<br /> J'ai toujours un doute sur le fait que ce jeu arrive à percer dans l'esport (sauf si la stratégie de Nadeo est la même que celle de Riot : forcer le destin en organisant des tournois réguliers avec gros chashprize, voir faire une saison pro) ou même à avoir une grosse communauté de joueurs fans de fps, mais on peut pas leur enlever le mérite d'avoir fait un jeu original et très modulable et ça c'est clairement la force du jeu. Il suffirait que quelqu'un développe un bon mode compétitif (avec switch d'armes, items & co), que la communauté suive et que Nadeo ait l’intelligence de soutenir ce mode pour que le jeu décolle sans problème vu tous les outils déjà à disposition pour qu'il soit "streamable".

Algatosh il y a 8 ans

Oui, j'ai vu ça, merci pour l'info mais je me pose la question de la raison qu'il est arrêté et qu'il voulait plus qu'on lui en parle :)

Ipsylos il y a 8 ans

@Algatosh:<br /> Il a annoncé qu'il allait en refaire très bientôt ! D'ailleurs, c'est programmé pour vendredi de 18h à 21h sur la TV2 :)

Algatosh il y a 8 ans

J'ai toujours pas compris pourquoi Zerator n'en faisait plus..

FREIHH il y a 8 ans

"faire la pluie et le beau temps" :D<br /> <br /> Interview intéressante, bonne chance !

L'actu

En Continu

14:28 ESWC : Coupe du Monde Shootmania Elite
13:27 Suivez l'ESWC 2015
12:05 Gamers Assembly 2015
11:12 Les jeux indés à succès
17:33 UTTArena 2014
17:00 Découvrez tous les joueurs Millenium
08:01 Bilan de l'ESWC 2014
19:31 PGW : Interview Nadéo
11:18 ESWC 2014 SM : Aera eSport vainqueur
11:10 Pas de finales pour les Masters V

Guides

à découvrir

Review Gamers Assembly 2013
Bilan de l'ESWC 2014
Gamers Assembly 2014