Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo /

Rubrique jeux rétro : La Dreamcast

Rubrique jeux rétro : La Dreamcast
0

Asseyez-vous et prenez vos livres au chapitre Dreamcast pour un petit cours d'histoire.

Rubrique jeux rétro : La Dreamcast

Coup de Vieux n°24 : La Dreamcast

 

Cette semaine nous nous intéresserons à la dernière console de Sega, véritable petit bijou qui aura fait le bonheur de nombreux d'entre nous.

 

Skies of Arcadia, un des jeux mythiques de la console

 

 

Projection de rêve


L'histoire de la Dreamcast débute en 1996. A cette époque, la firme au hérisson bleu est au plus mal suite aux échecs du Mega-CD et du 32X, deux extensions sorties pour la Megadrive et qui ont causé beaucoup de tort à la marque. En 1994 sort la Saturn, console 32 bits de chez Sega qui pâtira énormément des échecs susnommés et fera un bide retentissant, laissant la Playstation de Sony en quasi monopole sur le marché des consoles de jeu. Après ces revers successifs, Sega se retrouve dans une situation financière délicate et nombre de ses dirigeants souhaitent abandonner purement et simplement le marché des consoles pour se consacrer au développement de jeux. Mais une autre partie du personel veut tenter une dernière fois de reconquérir le prestige perdu.

Voila pourquoi deux ans après la sortie de la Saturn, on entend pour la première fois parler d’une nouvelle console dont le nom de code serait Dural. En 1997, une autre rumeur d’une console développée aux USA sous le nom Blackbelt fait le tour de la presse vidéo-ludique. Ce projet, qui devait être effectué en partenariat avec 3DFX sera finalement abandonné pour laisser la place au projet Katana. Cette fois c'est officiel : Sega va bien sortir une nouvelle console en partenariat avec Hitachi, NEC et Microsoft . Fort de ces partenaires prestigieux, le constructeur nippon annonce officiellement mi-1998 la future sortie de sa toute nouvelle console 128 bits : la Dreamcast.

 

La Saturn, la console 32-bits de Sega : Le début de la fin ?


SEGAranti


Le 27 novembre 1998, le moment de la sortie japonaise arrive enfin. La Dreamcast peut alors rouler des mécaniques en exposant une ludothèque relativement bonne avec le très attendu Virtua Fighter 3 et  d’autres suites de grands classiques de Sega, comme Sega Rally 2 et Sonic. Toutefois, l’annonce de la rétrocompatibilité de la future console de Sony avec les jeux Playstation première génération a l’effet de dissuader de nombreux acheteurs. Malgré cela, la console fait un lancement relativement bon du fait de sa supériorité technique flagrante par rapport aux consoles 32 et 64 bits présentes sur le marché. C’était d’ailleurs le but de Sega qui espérait s’installer sur le marché 128 bits en premier pour prendre une avance confortable sur la future console de Sony. Elle avait en plus l’avantage de permettre aisément la conversion de titres PC et Arcade, tout en offrant une qualité graphique nettement supérieure à celle de la Playstation ou de la N64 (puisqu’elle n’a pas à rougir de la comparaison avec les machines arcade du moment en offrant notamment de somptueux effets de lumière).

Cerise sur le gâteau, le GD-ROM comme support pour les jeux permettait d’atteindre l'impressionnante capacité d'un giga octet. Conscients de son potentiel, de nombreux éditeurs tiers font alors le choix de développer sur la nouvelle console : Capcom annonce la sortie de Resident Evil Code Veronica, Namco celle de Soulcalibur etc. En 1999, la Dreamcast sort aux Etats-Unis et en Europe et entame ainsi la plus belle période de sa vie. De nombreuses petites nouveautés vont l’aider à convaincre les joueurs, comme par exemple la Visual Memory ou les possibilités online mises en avant par la campagne marketing de Sega. Malheureusement, on ne constate aucune évolution en termes de gameplay. La petite touche d’originalité, condition essentielle d’un lancement totalement réussi est ici manquante ce qui, couplé à la sortie imminente de la Playstation 2, va empêcher la Dreamcast de prendre suffisamment d’avance sur cette dernière pour creuser un fossé conséquent entre elle et sa concurrente.

 



Ce n'est qu'un au-revoir


En 2000 sort la Playstation 2 dont le lancement canon va passer la console de Sega à tabac, malgré son prix plus doux et ce malgré des faiblesses techniques flagrantes dans les premiers jeux présents au lancement. Sega contre attaque alors en lançant de nombreux hits comme Virtua Tennis, Grandia 2, Shenmue et Skies of Arcadia.  tente également d’exploiter au maximum les possibilités online de sa console en sortant entre autres Quake 3 Arena qui sera le premier jeu à utiliser le Dream Arena.

Le 21 Mars 2001, en prévision d’un bilan financier catastrophique de plus de 200 millions de dollars de déficit, Sega se voit contraint de stopper définitivement la production de Dreamcast dont le coût de fabrication est jugé trop élevé. Mais il ne laisse pas tomber son bébé pour autant. La machine aura le droit à son baroud d'honneur avec Shenmue 2, Sonic Adventure 2 ainsi qu’un nombre ahurissant de jeux online parmi lesquels le cultissime Phantasy Star Online. Peu de temps après, Sega décide d’arrêter définitivement la production de jeux pour sa console pour devenir l'éditeur tiers que l'on connait aujourd'hui.

 

 


0

L'actu

En Continu

21:50 Star Citizen : Des statistiques sur les vêtements et les armures
20:30 Le 14 juillet verra la sortie du patch d'équilibrage 17.6 sur Hearthstone !
20:19 PS5 : Les jaquettes de jeux dévoilées
19:55 Découvrez la courte mise à jour de Modern Warfare et Warzone
19:15 L'Overwatch League reprend le 17 juillet avec la Countdown Cup !
19:00 Star Citizen : récompenses et promotions de Juillet 2020 pour les subscribers
18:56 WoW : L'Incinérateur fumécaille fait son entrée dans la Boutique, ainsi qu'un Pack Promotionnel !
18:15 Vers une annulation des Championnats du Monde ?
18:00 Suivez la finale du tournoi FIFA 20 de PlayStation et l'Olympique Lyonnais !
17:30 LPL Summer Split 2020 : Les Vici Gaming balayent les champions du monde

Articles

recommandés

WoW Shadowlands : Interview exclusive de John Hight au WoW Summit 2020
Vitality présente la Vitality Summer School, un stage estival dédié aux jeunes joueurs
LCK Summer Split 2020 : Les DAMWON surclassent les Afreeca Freecs

Guides

à découvrir

Tier List des champions en Saison 10
Retrouvez notre Tier List des decks pour les Cendres de l'Outreterre !
Calendrier des sorties de jeux