MGG / Actualités jeux vidéo /

Le mode online détruit-il les LAN ?

Le mode online détruit-il les LAN ?
Le mode online détruit-il les LAN ?
  • Interview de la GA'lloween (Futurolan)
  • Interview de la PxL LAN
11

Les jeux vidéo en compétitions ont débuté leur histoire il y a de nombreuses années maintenant et il est impossible de dissocier les origines du sport électronique des fameuses LAN.

Le mode online détruit-il les LAN ?

Les jeux vidéo en compétition ont débuté leur histoire il y a de nombreuses années maintenant et il est impossible de dissocier des origines du sport électronique des fameuses LAN. Si dès le début des années 90 il était fréquent de se retrouver entre amis afin de jouer justement en réseau local, plus les années passent et plus cette manière de faire disparait. Le développement d'internet et surtout du haut débit a permis à tout un chacun d'affronter ses amis ou des inconnus à n'importe quelle heure de la journée et cela sans bouger de son canapé. Alors effectivement le confort est bien présent, mais de toute manière si vous souhaitiez retrouver la saveur du réseau local vous ne le pourriez plus car une grande partie des jeux vidéo nécessitent aujourd'hui une connexion internet.

 

 

Paradoxalement jamais il n'aura été aussi simple de transporter son matériel et pourtant cela n'a plus aucun intérêt de nos jours. Pourquoi inviter vos amis quand vous pouvez jouer contre eux dans les mêmes conditions que si vous étiez dans la même pièce alors que des milliers de kilomètres vous séparent ? Plus besoin d'avoir un camarade qui possède le permis, une voiture de luxe type Citroën AX ou Renault Clio, de se trimballer avec votre écran cathodique de 25 kg et des mètres de câbles, désormais le online est la règle et la LAN a disparu des écrans radars. Malgré cela nous en parlons encore car le terme est entré dans le vocabulaire de la scène eSportive. Faire une LAN ce n'est plus uniquement l'acronyme anglais Local Area Network (réseau local), c'est toute une ambiance qui va avec. Car si nous ne pouvons plus retrouver tout ce qui faisait le charme des soirées entre amis, heureusement l'essentiel a été sauvé par quelques irréductibles qui résistent à l'envahisseur envers et contre tout.

Saluons d'ailleurs le travail de ces bénévoles et de ces associations qui tentent de maintenir un eSport à la portée de tous. Hors des réseaux professionnels, des tournois où les dollars coulent à flot et où les joueurs sont glorifiés dans des salles de plus en plus grandes. Dans les LAN traditionnelles tout le monde est le bienvenu, les tarifs sont plus qu'abordables, on peut jouer contre des pros ou des amateurs et tout cela en passant un bon week-end. Mais si la France comptait il y a encore quelques années de nombreuses LAN, ce qui nous permettait d'ailleurs d'être à la pointe dans ce domaine en Europe, de nos jours la majorité de ces événements ont disparu pour laisser place à ... Un vide.

 

 

Car les éditeurs sont entrés dans la danse, tout d'abord en supprimant les modes LAN de leurs jeux. Ainsi aujourd'hui hormis Dota 2, tous les grands titres eSport ne sont jouables en réseau que grâce à une connexion internet. Cet aspect a rendu plus compliquée l'organisation de tournois où des centaines de joueurs se retrouvaient car l'internet a un coût non négligeable et autant de monde nécessite des débits importants, stables et capables d'assurer également une retransmission via le streaming. Or toutes les associations ne pouvaient pas se permettre de tels frais, entre le prix de la location de la salle, du matériel, l'organisation humaine que nécessite ce type d’événements et la recherche de partenaires nécessaires afin d'avoir un minimum de cash prize intéressant, il devenait compliqué d'ajouter un poste de dépense aussi important. De plus les sponsors ont fui le secteur des LAN depuis la crise de 2008 et les mairies louent de plus en plus cher leurs espaces. Tous les éléments sont entrés en relation afin de briser le réseau de tournois qui dominait l'hexagone.

D'aucuns pensent qu'imposer les connexions pour jouer aide à empêcher la triche, mais aviez-vous plus de problèmes lorsque vous jouiez en local qu'aujourd'hui ? Et encore moins lorsque vous étiez en LAN, c'est l'endroit rêvé pour éviter tous les tricheurs car chacun voit ce que fait l'autre et, généralement, quand on paye son entrée c'est pour profiter de l'ambiance ou s'amuser et non pas tricher. On parle également d'un certain côté pratique car il est vrai que de nos jours nous pouvons faire la plupart de nos actions depuis notre domicile. Plus besoin d'aller dans un cybercafé afin de bénéficier d'une connexion de qualité, inutile de partager ses musiques et films via un réseau local et pas la peine de se chercher des amis dans son entourage proche pour partager sa passion pour les jeux vidéo. Mais est-ce que toutes ces raisons sont un vrai progrès ? Revenons également sur l'aspect confort tant vanté, s'il est vrai qu'aujourd'hui il est plus simple de jouer en réseau et de participer à des tournois en ligne gratuits. Cela peut-il toutefois être considéré comme meilleur que le modèle précédent ?

 

 

Répondons à ces questions dans l'ordre. La triche s'est développée aussi rapidement que l'internet. Elle est d'ailleurs incontrôlable et difficile à identifier. Auparavant en étant face à ses adversaires présents physiquement, nous possédions un système anti-triche de qualité à moindre coût. L'aspect pratique n'est pas non plus une révolution, si aujourd'hui vous pouvez récupérer ce que vous voulez, l'échange de fichiers permettait bien souvent de découvrir des artistes/films que l'on n'aurait peut-être jamais connus sans cela. Une diversité apparaissait tout simplement car nous ne faisions pas que partager des données informatiques, nous étions également dans un rapport d'échange avec un autre être humain. Idem en ce qui concerne le confort, si nous étions capables de nous organiser afin de nous retrouver sans toutefois nous plaindre du matériel compliqué qu'il fallait transporter, aujourd'hui tout serait beaucoup plus simple. Vous aurez d'ailleurs bien du mal à trouver un joueur qui a déjà participé à une LAN de garage ou plus importante et qui le regrette.

De plus la compétition était différente. Jouer entourer de camarades qui partagent la même passion c'est tout de même différent que d'être dans un canapé. Une LAN vous revient à une cinquantaine d'euros pour un week-end complet où vous pouvez dormir sur place, manger et jouer sans que personne ne vienne vous contrôler. Alors oui l'online tente de détruire les LAN mais ces dernières possèdent toujours ce petit plus qui leur permet de survivre même si elles sont moins nombreuses. Malheureusement les années ne risquent pas de jouer en leur faveur tant les générations à venir risquent de se détourner de ce passé pour finalement accepter le nouveau monde bien plus individualiste qu'on leur propose.

11
MGG
Mr. Can4Rd il y a 8 ans

Les LANs ont encore un bel avenir devant elles, en prenant l'exemple de l'InsaLan (à l'INSA de Rennes), où chaque année il y a de plus en plus de monde (450 joueurs l'années passées) et une qualité de réseau professionnelle! <br /> J'pense pas que les LANs disparaîtront de sitôt d'autant plus que l'ambiance y est franchement génial! Et en effet ça évite des problèmes de connections sur un membre d'une team.

Ramet il y a 8 ans

@goregrind Non !

Isabelle12 il y a 8 ans

La lyon esport fait que LoL (online donc) ca aurait été cool d'avoir leur avis ;)

LeTonton il y a 8 ans

Je rajouterais un autre point qui peut freiner les lan et qui va avec la connexion internet, c'est les plates formes dématerialisé (steam) qui vont de toute façons te demander de te connecter même si tu veux jouer hors ligne (sans même encore parler de vouloir jouer en réseau local), qui va vouloir vérifier et installer des mises à jour, bref qui utilise le réseau pour rien.<br /> En tout cas merci pour cet article qui m'aura permi de découvrir que Dota 2 pouvant se jouer en réseau local (même si voilà encore un jeu qui doit s'installer par steam...), reste plus qu'à savoir comment mettre en place un serveur dédié.

goregrind il y a 8 ans

@Ramet : Tu es sur pour le mode lan ?

Ramet il y a 8 ans

Starcraft 2 : Legacy of the Void aura le mode lan , ça va relancé beaucoup le jeu surtout en chine je pense !

Beilla il y a 8 ans

NoGGnoWin : Cette latence est la parceque c'est du online (pour que les joueurs soient pas trop désavantagé si leur connexion est moins bonne que celle de l'adversaire), si ils sortaient un mode LAN ce serait sans cette latence, comme a l'époque de BW, et l'impact serait non-négligeable.

mol_oko il y a 8 ans

Le mod LAN devrait être obligatoire en tournoi par respect pour les joueurs, c'est lamentable de voir des gros lags en tournoi SC2 parce qu'un des 10 observateurs a une connexion pourri :(

NoGGnoWin il y a 8 ans

SC2 impose une latence minimale, Lalush avait fait un article pour montrer à quel point elle est grande. LAN ou online c'est la même.<br /> <br /> Perso quand j'étais jeune (on parle d'avant l'an 2000 là) on faisait beaucoup de LAN chez un pote ou un autre, typiquement quand les parents partaient en week-end ou dans la cave. On jouait pas plus de la moitié du temps en fait, le reste c'était de la papotte, échange de fichiers (56k à l'époque), bouffe et matage de films. Ca arrive parfois avec certains potes de se retrouver chez l'un en amenant les portables, mais on est vieux maintenant donc en fait c'est plutôt tchatche, surtout quand pour une fois il n'y a pas femmes (ou mari) et enfants, quelques parties sur la console pour rigoler, beaucoup de bière. On est devenus chiants quoi.

Mac_Coy il y a 8 ans

@Beilla : on avait ce genre de problème avant le développement des connexions internet, depuis y a plus vraiment de différence et ça ne nous posait pas tant de problèmes que ca y a encore quelques années.

Beilla il y a 8 ans

Le problème du mode LAN c'est que le gameplay est trés différent de ce qu'on a en ladder. Donc ça marche pas si on veut que l'esport soit quelque chose de plus "pro" car en dehors de la corée c'est impossible pour les joueurs de s'entrainer convenablement dans des conditions LAN. (En tout cas pour l'instant)<br /> C'est comme si tu demandais a des joueurs de faire du badminton durant l'entrainement alors qu'ils se préparent pour un tournois de tennis.

L'actu

En Continu

20:55 Crisis Core Final Fantasy 7 Reunion fait le beau dans sa bande-annonce de lancement !
20:33 Farmtopia : Jouer tout en contribuant à la préservation de l'environnement ? C'est possible !
20:00 Des changements importants pour Kassadin avec le patch 12.23
19:45 Le Game Pass sur PS5 et le PlayStation Plus sur Xbox Series ? Cela aurait bien pu arriver !
19:15 LoL : Quel a été le pire champion de la saison 12 ?
18:52 Pokémon Écarlate Violet : Inutile pendant plus de 20 ans, ce Pokémon est aujourd'hui trop fort
18:30 "Là il est sur le trône" : Gotaga dévoile le GOAT français de la plateforme selon lui
18:30 M13B Warzone 2 : quelle est la meilleure classe pour ce fusil d'assaut ?
18:29 Diriger Rekkles en LEC ? Même pas peur pour rookie Rhuckz
18:06 Disney Dreamlight Valley : Stitch, Noël... Énormes surprises avant la mise à jour Toy Story !

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Quels decks jouer pour l'extension "Meurtre au Château Nathria" ?
Calendrier des prochaines sorties de jeux vidéo : novembre 2022