MGG / Actualités jeux vidéo / Life Is Strange /

Life is Strange, PC, Xbox One, PS4, PS3

Life is Strange, PC, Xbox One, PS4, PS3
0

Découvrez notre avis sur Dark Room, le quatrième épisode de Life is Strange, la nouvelle aventure des développeurs français de chez Dontnod Entertainment.

Life is Strange, PC, Xbox One, PS4, PS3

Life is Stange : Test

 

Découvrez notre avis sur Chaos Theory, le troisième épisode de Life is Strange, la nouvelle aventure des développeurs français de chez Dontnod Entertainment.

Remarque : Life is Strange étant un jeu au format épisodique, ainsi nous ne vous proposerons une note que pour l'intégralité de la saison. Vous pouvez néanmoins consulter notre avis sur chaque épisode au fur et à mesure de leur sortie.

 

Life is Strange : Episode 4 - Trailer

 

 

Genre : Aventure

Développeur : Dontnod Entertainment

Editeur : Square Enix

Supports : PC, PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One

Prix : 4,99€ un épisode, 19,99€ pour la saison

PEGI : 12+

 

 

Episode 4 : Dark Room


Après la conclusion rocambolesque du troisième épisode, nous étions nombreux à vouloir connaitre la suite des aventures de Maxine afin de découvrir le sort réservé à Chloé, et voir comment notre héroïne allait se sortir de ce guêpier. Malheureusement, toute cette partie de l'histoire est traitée de manière un peu superficielle, comme si les développeurs avaient absolument souhaité traiter de ce sujet et nous amener à faire ce fameux choix qui nous fera bugger devant notre écran. Tout revient en tout cas bien vite à la normale et l'enquête laissée en plan à la fin de Chaos Theory peut alors reprendre comme si rien ne s'était passé. Dans cet épisode, on sent bien que Maxine tente d'économiser au maximum ses pouvoirs, même s'il existe toujours quelques petites phases qui obligent le joueur à l'utiliser.

Côté scénario, Dark Room apporte beaucoup de réponses  aux questions posés tout au long de la saison, pour terminer sur une révélation finale quelque peu inattendue, même si les plus perspicaces d'entre nous l'auront grillé quelques instants plus tôt dans l'excellente séquence du Vortex Club. LiS prend en tout cas un tournant inattendu avec cet épisode, bien plus sombre et n'hésitant pas à brasser quelques cadavres pour remuer les tripes des joueurs. Un très bon épisode donc, à peine gâché par un dialogue très frustrant avec Franck en milieu de partie.

 

 

L'avis de la rédaction

Avec Dark Room, Life is Strange plonge à pieds joints dans la noirceur d'une aventure qui tourne au thriller. Entre révélations inattendues et final choc, les développeurs de Dontnod nous servent ici leur épisode le plus rythmé et le plus intéressant. 

Les plus et les moins

Les 5 dernières minutes Peu de choix impactant
La scène du Vortex Club Le dialogue interminable avec Franck
Beaucoup plus sombre    

 


 

Episode 3 : Chaos Theory


Pas le temps de souffler : l'épisode à peine commencé que nous voilà déjà reparti à l'aventure dans les couloirs de Blackwell, à la recherche de la vérité sur les agissements suspects de sa direction. C'est donc avec plaisir que l'on retrouve Maxine et Chloé pour une petite séquence d'effractions dans le bureau du proviseur de l'école. Tout ne sera bien évidemment pas si simple, et vous devrez vous remettre en quête de quelques fournitures pour débloquer la situation, un peu comme avec les bouteilles lors de l'épisode 2, mais en moins fastidieux. C'est d'ailleurs à ce moment que l'auteur s'est mis à se poser de sérieuses questions sur le déjà très hypothétique intérêt ludique du jeu : devrons-nous jouer à la chasse aux trésors à chaque épisode ? La diversité des situations est bien présente, mais les interactions restent toujours les mêmes, un aspect redondant encore plus présent que dans le second épisode.

Dans les grandes lignes, il s'agit donc de vivre une histoire à embranchements multiples comme si l'on savourait une bonne série, mais entrecoupée de phases interactives qui sont, pour la plupart du temps, ennuyeuses. Mais l'intérêt de Chaos Theory se situe précisément dans ses 20 dernières minutes, magistrales et justifiant à elles seules l'achat de la première saison de Life is Strange. Nous ne nous risquerons pas à vous spoiler quoi que ce soit, mais sachez juste que l'aventure va prendre un tournant pour le moins inattendu. Dontnod nous fait clairement plaisir avec ce troisième épisode et on espère sincèrement que le prochain, Dark Room, saura se montrer à la hauteur de ce rebondissement de fou furieux.

 

 

L'avis de la rédaction

Séquences de chasse aux trésors mises à part, Chaos Theory donne une nouvelle impulsion à Life is Strange, et quelle impulsion ! Alors que l'épisode était déjà agrémenté de scènes franchement biens menées, Dontnod nous offre en plus une conclusion inattendue redistribuant complètement les cartes octroyées au cours des deux précédents épisodes: la suite, vite ! 

Les plus et les moins

Les 20 dernières minutes Les "chasses aux trésors"
La scène du "matin" chez Chloé    
La série passe à la vitesse supérieure    

 

 


 

Episode 2 : Out of Time


Enfin ! Près de deux mois après le premier épisode, nous revoilà dans la peau de la jeune Maxine afin d'élucider les nombreux mystères qui entourent Blackwell. C'était donc avec l'espoir de vivre quelque chose d'un peu plus intense que nous nous sommes lancés dans ce second épisode, Out of Time, et inutile de faire durer le suspens bien longtemps : ce second chapitre nous a bien plus convaincu que le premier, qui ne servait finalement qu'à poser l'univers et les personnages principaux. Dans Out of Time, les sujets abordés sont mieux amenés, la trame de fond se dessine lentement mais sûrement, et Maxine devra davantage s'improviser super-héros du quotidien que dans Chrysalis.

Mais au-delà de cette narration et de ces rebondissements plus convaincants, c'est bien l'ambiance générale qui fait le succès de Out of Time : les quelques chansons entendues au cours de l'épisode sont vraiment excellentes, chacun des décors inédits fourmille de vie et dispose d'un charme fou. Côté gameplay, rien n'a changé, si ce n'est que les utilisations des pouvoirs temporels de Maxine donneront lieu à quelques mini-jeux de mémoire : encore une fois rien de transcendant, mais on sent quand même que les développeurs ont quelques idées sous le chapeau pour varier les situations.

 

Life is Strange : Out of Time trailer

 

L'avis de la rédaction

Après un premier épisode qui nous avait quelque peu laissés sur notre faim, Life is Strange rassure avec ce second épisode en tout point supérieur à Chrysalys ; le rythme est bien mieux géré, on a moins l'impression de croiser des clichés ambulants à chaque recoin et surtout, l'ambiance teenagers qui faisait le charme du premier chapitre est encore plus aboutie ici avec une ambiance sonore et visuelle de tout premier ordre pour un titre du genre. On espère maintenant que Theory of Chaos, le troisième épisode, viendra transformer l'essai en mai prochain.

Les plus et les moins

Maxine, l'héroïne du quotidien Techniquement un peu juste
Une ambiance de dingue Il va encore falloir attendre deux mois
Le thème de cet épisode, bien amené    
L'OST, sublime    

 

 


 

Episode 1 : Chrysalis


Après avoir caressé la science-fiction dans le sens du poil avec Remember Me et son univers futuriste très cohérent, Dontnod revient, avec Life is Strange, à un contexte plus terre à terre. Dans cette nouvelle production empruntant beaucoup à Heavy Rain et aux séries de Telltale, vous contrôlez Maxine, jeune étudiante en photographie à l'Académie de Blackwell. Mais, comme vous pouvez vous en douter, Max n'est pas vraiment une adolescente comme les autres : la jeune fille est hantée par de terribles hallucinations la mettant en proie à une tornade des plus menaçantes. Encore plus étrange, Max acquerra le pouvoir de remonter le temps après avoir assisté au meurtre de son amie d'enfance, Chloé. À partir de ce moment, la vie de la jeune étudiante va basculer et l'entraîner dans un maelstrom d'ennuis dont elle se serait sans doute bien passée.

Premier épisode d'une série de cinq, Chrysalis pose les bases de l'intrigue tranquillement en nous présentant tous les acteurs et leur psychologie. Ainsi, vous ferez la connaissance du gardien, un brin frappé, du directeur de l'école alcoolique, ou encore de votre pire rivale. Sans vouloir entrer dans les détails, tous les seconds couteaux sont très clichés et finalement, seules Maxine et Chloé semblent sortir du lot... Pour le moment. Mention spéciale à notre jeune héroïne : maladroite et peu sûre d'elle, elle laisse transparaître un courage et une audace qui font plaisir à voir. Bon, on a parfois envie de lui mettre des claques, mais c'est tout de même bien la preuve que les développeurs ont réussi à capter l'essence de l'adolescence.   

 

 

 

Not Another Teen Movie


Comme nous le mentionnions plus haut, Life is Strange se rapproche beaucoup des productions de Quantic Dream, avec un gameplay très dirigiste, qui sert avant tout à accompagner le récit, ce dernier étant incontestablement le cœur de ce genre de jeu. Cependant, LiS se permet une petite pirouette avec les dons de voyage dans le temps de Maxine. En effet, vous pourrez, si vous le souhaitez, annuler un choix crucial que vous avez effectué en remontant le cours du temps. Faites attention toutefois, cette mécanique ne peut être utilisée indéfiniment et les précieuses secondes à remonter seront indiquées par une petite spirale en haut à gauche faisant étrangement penser à la barre de vie de Soul Reaver.

Avec cette petite astuce, les développeurs nous ont donc concocté quelques petites énigmes engageant ce processus de voyage temporel, quitte à créer quelques petites incohérences scénaristiques au passage. Sympathiques mais loin d'être transcendants, ces puzzles manquent surtout d'enjeux et on espère que les capacités surnaturelles de Maxine seront bien mieux exploitées dans les prochains épisodes de la série. Pour ce qui est des dialogues et des conséquences, le tout semble tout de même bien pompé des travaux de Telltale, les QTE en moins : des similitudes peu gênantes au final, même si la formule commence déjà à lasser.

 

 

 

Polaroid bizarroïde


Doté d'une direction artistique en aquarelle qui fait son petit effet, Life is Strange n'est pas un monstre de technique pour autant : quelques animations laissent à désirer et les visages manquent clairement d'expression pour être tout à fait convaincants. On a aussi parfois l'impression que la DA "cartoon" est là pour masquer un manque certain de moyens, il suffit de voir l'espace vert près des dortoirs de Blackwell pour s'en convaincre. Enfin, la bande-son fait le job avec plusieurs morceaux chantés qui collent parfaitement à l'ambiance de ce premier épisode de Life is Strange, une aventure que l'on aura plaisir à suivre durant les prochains mois.

 

 

L'avis de la rédaction

Premier épisode oblige, le rythme de cette introduction à l'univers façon "bourgade tranquille" de Life is Strange se veut volontairement posé. On lui pardonne volontiers cette monotonie tant les enjeux mis en avant dans cet apéritif laissent entrevoir de belles choses pour la suite : le beau-père taré, le fils à papa qui se prend pour le roi du pétrole et bien entendu les pouvoirs paranormaux de Maxine... On espère toutefois que le second épisode, Out of Time, saura se montrer un peu plus haletant.

Les plus et les moins

Direction artistique originale Techniquement un peu juste
Maxine et ses doutes Un rythme trop "posé"
Une belle introduction    
0
Bastien DL
Lloyd  - Chef de projet éditorial

Tests, guides et plus si affinités... Vous apporte son aide depuis 2012 sur vos AAA favoris.

L'actu

En Continu

16:02 "C'est une honte absolue", les fans de Life is Strange très énervés après cette annonce concernant Double Exposure
15:09 Life is Strange : la suite en comics
15:17 LiS Before the Storm: 3e ép poignant
15:17 3eépisode LIS : date & trailer
15:17 Life is Strange arrive sur mobiles
14:20 LiS Before the Storm : 2e ép déroutant
14:20 LiS - Before the Storm ép 2 disponible
14:20 LiS - Before The Storm : l'épisode 2 daté
15:44 LiS Before the Storm:1er ép prometteur
15:44 Gamescom 2017 : LiS Before the Storm

Guides

à découvrir

Quels decks jouer en Standard actuellement ?
Calendrier des prochaines sorties de jeux vidéo : juillet 2024
Quels sont les meilleurs personnages sur Genshin Impact ?