MGG / Actualités jeux vidéo / Evolve /

Evolve, PC, PS4, Xbox One

Evolve, PC, PS4, Xbox One
0

Découvrez le test d'Evolve, le jeu multi PvP qui opposera quatre chasseurs à un énorme monstre.

Evolve, PC, PS4, Xbox One

EvolveEvolve : Le Test


Développé par Turtle Rock, le studio auquel nous devons Left 4 Dead, Evolve a l'ambition de révolutionner le multijoueurs coopératif en proposant aux joueurs de s'affronter non pas par équipe, mais à quatre contre un. Comme nous l'avons tous appris à l'école, s'attaquer à quelqu'un en groupe est nettement plus drôle, mais quand la victime est un énorme monstre mutant les choses peuvent ne pas se dérouler aussi bien que ça. Découvrez si leur objectif est atteint dans notre test.

 

Evolve - Trailer de lancement

 

Evolve

Genre : FPS, Joueur contre Joueur, en ligne

Développeur : Turtle Rock Studios

Editeur : 2K Games

Support : PC, PS4, Xbox One

Date de sortie : 9 février 2015

Prix : Entre 49,99€ et 59,99€

PEGI : 16

 

 

 

 

Monster Hunter ou juste Monster ?


Sur la planète Shear les choses vont mal, une horde de monstres mutants titanesques et affamés force la population à évacuer d'urgence. Tout ce qui protège les derniers survivants d'une visite guidée du système digestif de ces aliens avec, en destination finale, un tas de matière fécale aux dimensions impressionnantes, est un groupe dépareillé de chasseurs. Le scénario s'arrête là, même s'il y avait certainement de la place pour quelque chose de plus ambitieux et d'approfondi. Evolve préfère se concentrer sur le multijoueurs et donc sur le joueurs contre joueur (sans "s"). Comme vous l'aurez compris, cette fois les joueurs ne combattront pas à armes égales, puisque l'équipe de quatre chasseurs aux rôles bien précis sera incarnée par autant de joueurs, tout comme le sera leur seule et unique proie, le Béhémoth destiné à atteindre une quinzaine de mètres de haut. C'est le principe du gameplay asymétrique.

 

L'introduction du jeu offre un bon aperçu des capacités de chaque classe

 

Le mode de jeu par défaut et le plus représentatif du titre est la Chasse. Le monstre démarre au niveau 1, il est donc d'une taille relativement réduite et il lui faudra se nourrir de l'abondante faune locale pour grandir et atteindre les phases supérieures, qui lui conféreront des capacités additionnelles. Il dispose d'un peu d'avance sur les chasseurs, ce qui ne sera pas du luxe car pour le moment un affrontement direct contre une équipe au niveau de jeu similaire, voire même inférieur se solderait probablement par une mort prématurée et donc la défaite. Il lui faudra donc être rapide et si possible discret, du moins aussi discret que peut l'être une créature aussi massive qu'une caravane.

Les options ainsi que les subtilités sont très nombreuses. Courir laisse de profondes empreintes qui pourront être suivies facilement par les chasseurs, tout comme les carcasses de vos proies qui seront autant de signes de votre passage. La pire erreur à faire est probablement d'effrayer les oiseaux locaux dont l'envol ne manquera généralement pas d'être repéré de loin. Utiliser la fantastique mobilité de la bête pour bondir au dessus des canyons et escalader les falaises sera une des techniques de base pour tenir ses bourreaux à distance.

Si tout cela est réussi et que le monstre arrive à atteindre le niveau 3, il dispose alors de son plein potentiel. La traque prend plus ou moins fin car renverser les rôles et procéder à un assaut frontal devient alors envisageable. Il dispose aussi enfin de la capacité de détruire le générateur local ; sa destruction ou celle de l'équipe de chasseurs lui vaudra la victoire. Autant dire que les parties ne s'éternisent jamais : il n'est pas possible de se cacher éternellement dans les immenses et très denses décors de chaque carte, car forcement les chasseurs ne sont pas en reste non plus.

 

Evolve - test

Dans le futur, le... chien (?) Est toujours le meilleur ami de l'homme. Sa langue possède même des capacités curatives qui feraient rougir de honte Jésus. Alors, qui pour une léchouille ?

 

Forcément beaucoup plus faibles et lents, les chasseurs devront utiliser tout une gamme de compétences et de talents pour vaincre. Une des quatre classes est le Trappeur ; sa version de base dispose d'un Brutus, un chien extraterrestre portant le doux nom de Daisy (les autres ont chacun leurs propres moyens de détection). Ce limier est capable de suivre le monstre à la trace, ce qui est quand même bien pratique. De plus grâce à leurs jetpacks (à la réserve d'énergie très limitée, mais renouvelable) nos amis chasseurs peuvent tenter de rattraper le monstre même lorsque le terrain est très accidenté, mais le bloquer pour détruire son énorme carapace régénérée à chaque repas, puis réduire sa vie (non récupérable) à néant sera une autre histoire.

Heureusement le Trappeur dispose d'autres outils comme des harpons et une arène portable (pensez à Jarvan IV si vous êtes fan de LoL). Ce puissant dispositif une fois lancé fait apparaître une immense bulle bleue qui retiendra le monstre dans la zone durant une minute. Cela peut être suffisamment long pour le tuer ou au moins l'affaiblir, sans pour autant garantir la victoire à la moindre rencontre, d'autant qu'il faudra que toute l'équipe soit sur place pour être vraiment efficace.

On ne le répétera jamais assez, du coté des chasseurs c'est un travail d'équipe, mais au moins les individualistes qui aiment foncer par eux-même peuvent jouer le monstre. La phase de traque du monstre peut durer de longues minutes en particulier si ce dernier joue bien, ou si vous avez un mauvais trappeur. Cela donne une phase relativement passive à base de course, de saut et de vol pour les autres joueurs même s'ils pourront s'occuper en décimant les nombreux "animaux" locaux qui sont une réelle menace à leur échelle. Cela a aussi l'avantage de priver le monstre d'une précieuse source de nutrition. Rien n'est laissé au hasard dans Evolve.

Lorsque l'affrontement commence, les trois autres classes peuvent enfin commencer à briller : l'Assaut est le bourrin de service avec son gros canon électrique/lance-flammes/lance-roquettes en fonction de la variante jouée, des mines ou des grenades lui permettent aussi de préparer le terrain avant d'engager la bête. La majorité des dégâts reposent sur lui. Il dispose aussi d'un bouclier d'invincibilité de quelques secondes pour lui permettre de résister si le Goliath décide de s'en servir comme punching bag.

Cela ne dure néanmoins qu'un instant, il lui faudra rapidement l'assistance du Soigneur s'il ne veut pas misérablement attendre une résurrection au sol. Ce dernier dispose d’ailleurs de différentes méthodes pour soigner/ramener ses compagnons à la vie en fonction du personnage choisi. Cependant n'allez pas croire que c'est le rôle du pauvre, condamné à canaliser un soin sur l'Assaut en train de tanker : il dispose aussi d'armes dignes de ce nom comme un fusil de sniper anti-blindage par exemple. Outre ses dégâts celui-ci créé en prime des failles dans l'armure du monstre, ce qui offrira des bonus de dégâts à ses alliés s'ils touchent les points concernés.

Pour finir, le Soutien vient compléter cette fine équipe, que ce soit en canalisant un bouclier de protection sur le joueur ciblé par le monstre, en apportant des tirs d'armures lourdes, en déchaînant une attaque orbitale ou en déployant des tourelles. Ce ne sont que quelques exemples, avec douze chasseurs au total (dont huit à débloquer en jouant ou en achetant le DLC, brrr) plus les talents spéciaux comme un bonus de vitesse de rechargement, vous disposez de nombreuses combinaisons possibles.

 

Evolve - test

Une fois arrivé au Stage 3 le monstre peut détruire le générateur, ce qui force la confrontation avec les chasseurs.

 

Précisons que comme les chasseurs, les joueurs adeptes du monstre disposeront de davantage de choix une fois qu'ils auront suffisamment joué dans les écailles de la bête. Chaque partie permettra d'avancer dans le système de progression en ligne pour débloquer de nouveaux talents et, à terme, de nouveaux bestiaux. Les trois variantes existant actuellement offrent un gameplay très différent d'une créature à l'autre.

Le Goliath, la version de base, est une brute épaisse très résistante capable de cracher du feu, de charger, de lancer des rochers et de bondir. Le Kraken préférera attaquer à distance à coup de tempête d'éclairs et de téléportations. Pour finir, le plus fragile du lot est le Spectre, mais cette figure sinistre spécialiste des attaques de mêlée dévastatrices est capable d'invoquer des leurres et surtout d'enlever un joueur pour le déposer plus loin afin de se livrer à un tête à tête romantique. Il y en a donc pour tous les goûts encore une fois, mais il vaut mieux prévenir que davantage de skins et de monstres/classes sont à venir dans les mois prochains sous la forme de DLC. Pour le moment il n'y a rien qui ait une influence directe sur les performances en jeu mais il vaut mieux que vous soyez prévenu.

 

Evolve - test

Si vous préférez l'action pure au plaisir de la traque, les modes de jeu alternatifs pourraient vous satisfaire.

 

 

Marre de la chasse ?


À gameplay alternatif, modes de jeu alternatifs. Outre la Chasse dont nous venons de parler longuement, Evolve dispose de trois autres types de parties : Nid, Sauvetage et Défense. Le mode Nid va demander aux chasseurs d'aller détruire six œufs défendus par un monstre de niveau 3 accompagné d'un serviteur de niveau 1. Dans cette partie le rapport de force est relativement équilibré, avec le monstre sur la défensive. Le match prend fin si les six œufs sont détruits, si le monstre est tué ou si les chasseurs sont tous morts.

Le mode Défense propose l'inverse : les chasseurs doivent défendre une série de générateurs qui maintiennent des portes blindées fermées afin que la navette puisse faire le plein et décoller en paix. Le monstre commence une fois encore au niveau 3 et il est assisté par des groupes de monstres de niveau 1 qui avancent directement vers les générateurs protégés par les tourelles automatique et des chasseurs retranchés. Imaginez un Moba avec une seule lane et les générateurs faisant office de tours. Le monstre gagne s'il détruit les trois générateurs, mais les chasseurs l'emportent s'il meurt ou après que le temps requis pour faire le plein soit écoulé, ce qui évite que le monstre se contente de se reposer sur ses "creeps" pour faire le gros du travail. Pour finir, le mode Évacuation rassemble l'intégralité des modes de jeu, et des cartes pour une série de cinq matchs d'affilé. Le camp qui en remporte le plus gagne la partie. Des bonus sont aussi offerts d'une partie à l'autre en fonction de qui a remporté la victoire à chaque fois.

 

Evolve - test

Chaque classe/rôle se décline en trois variantes avec un gameplay différent, même si leur capacité centrale reste la même. Malheureusement il faudra jouer un moment pour toutes les débloquer.

 

Il est intéressant de noter que Evolve dispose de bots assez efficaces en cas de besoin, ce qui est plutôt rare. Vous pouvez donc jouer complètement seul si vous le souhaitez, mais il convient d'insister que s'y cantonner serait clairement du gâchis. C'est fort pratique si vous manquez d'amis pour rester juste entre vous, ou si vous n'avez pas de connexion. Ou alors tout simplement parce que vous ne souhaitez pas vous faire humilier publiquement en jouant directement le nouveau monstre que vous avez débloqué en multijoueurs. Cela peut donc vous permettre d'expérimenter et de vous entraîner. En prime en cas de déconnexion d'un joueur il semble que l'IA prenne immédiatement le relais, ce qui évite de directement mettre la partie à la poubelle au moindre problème. On ne peut néanmoins pas s’empêcher de regretter que les développeurs n'aient pas poussé le concept un peu plus loin.

Les environnements sont magnifiques et pleins de détails ; il y a tout de même plus d'une quinzaine de cartes divisées entre quatre environnements, si on additionne ça aux modes de jeu, aux douze chasseurs plein de personnalité et aux trois monstres (sans parler du scénario introduit au lancement du jeu), il ne manquait pas grand-chose pour mettre en place une vraie campagne solo ou coopérative pour chaque camp comme ont su le faire de grands classiques tels que Giants: Citizen Kabuto (qui lui ressemble à plus d'un titre) ou encore Alien vs. Predator 2. C'est bien dommage.

 

Evolve - test

Le Spectre est probablement le monstre le plus difficile à bien jouer, mais il est très dangereux entre des mains expertes.

 

Evolve réussit son pari avec son gameplay asymétrique et il s'impose comme un très bon jeu multijoueurs. Peu importe lequel des chasseurs hauts en couleurs ou quel horrible monstre vous jouerez, vous n'aurez probablement pas le temps de vous ennuyer. Traquer sa redoutable proie ou tenter d'échapper suffisamment longtemps à vos bourreaux pour devenir quasiment indomptable, les deux situations ont leur charme et leur propre dose d'adrénaline. On regrettera néanmoins que très peu d'options soient disponibles au départ et qu'il faille jouer un moment chaque personnage de base pour espérer débloquer des alternatives. De la même façon, vu les efforts évidents faits pour donner de la personnalité à tous les éléments du jeu, sauter le pas et proposer une campagne solo digne de ce nom et pas simplement des bots aurait été intéressant. La grande question qui reste en suspend sera si, à l'inverse de Titanfall, Evolve s’avérera capable de conserver l'attention des joueurs au long terme (comme a su le faire le précédent titre du studio : Left 4 Dead). Il ne fait néanmoins aucun doute que vous pourrez passer d'excellentes soirées entre amis dessus.

Les plus et les moins

Tous les rôles sont intéressants Quelques problèmes d'équilibrage
Stratégique et plein de subtilités Le système de progression trop limitatif au départ
Très amusant entre amis Le solo symbolique
Sons et visuel fournis et plaisants DLC de skin et DLC pour avoir à échapper au système de progression
0

L'actu

En Continu

01:02 Evolve, la fin du suivi
17:24 Evolve : 1 million de nouveaux joueurs
12:09 Evolve annonce +13000% de joueurs Steam
18:13 Evolve : Le Behemot et les 4 chasseurs
14:20 Evolve, le test
11:54 Evolve : Un patch day one de 3go
15:49 Evolve : Gameplay campagne solo
19:27 Evolve : Guide de survie
13:47 Evolve : Béhémot & DLC révélés
18:15 Evolve PC : Configurations recommandées

Guides

à découvrir

Evolve : Guide de survie