MGG / Actualités jeux vidéo /

Test de Homeworld Deserts of Kharak, PC

Test de Homeworld Deserts of Kharak, PC
0

La légende du RTS spatial Homeworld refait surface sur PC avec un tout nouvel épisode bien plus terre à terre qu'auparavant.

Test de Homeworld Deserts of Kharak, PC

Test de Homeworld : Deserts of Kharak

 

La légende du RTS spatial Homeworld refait surface sur PC avec un tout nouvel épisode bien plus terre à terre qu'auparavant.

 

 

Genre : Stratégie temps réel

Développeur : Blackbird Interactive

Editeur : Gearbox Software

Support : PC

Prix : 45,99€

PEGI : 7+

 

 

 

Darude - Sandstorm

 

Homeworld : Deserts of Kharak vous propose de suivre l'expédition du Kapisi, un immense vaisseau-mère parti en quête d'un artéfact censé assurer la survie de l'Humanité sur la planète désertique de Kharak. Évidemment l'expédition ne sera pas de tout repos, et les natifs de Kharak n'hésiteront pas à envoyer le gros de leurs troupes pour bloquer l'avancée du convoi. L'histoire du jeu nous est racontée via de nombreuses scènes cinématiques à l'esthétique rappelant celle de Life is Strange, avec un aspect « peint à la main » pour les personnages. D'autres cutscenes interviennent également en plein cœur des missions, avec quelques explications sur les objectifs à venir.

Ces dernières, même si elles permettent d'ajouter une bonne dose de cohérence aux missions, cassent complètement le rythme du jeu : il est en effet assez désagréable de se faire stopper net dans sa progression par une petite saynète qu'il est d'ailleurs totalement impossible de passer. Autre écueil tout aussi gênant, le défilement des sous-titres est beaucoup trop rapide, ce qui fait qu'il est parfois quasiment impossible de lire les instructions et de jouer en même temps. La trame scénaristique de départ est quant à elle assez solide pour retenir le joueur, mais malheureusement, du haut de ses 13 missions, la campagne solo du jeu sera pliée en une petite dizaine d'heures. Côté rejouabilité, il y a toujours moyen de refaire le jeu au niveau de difficulté maximum, mais comme nous le verrons un peu plus loin dans le test, il ne faut pas vraiment compter sur le multijoueur pour la rejouabilité.

 

 

 

Kharak attaque

 

En passant de l'espace à une planète désertique, quelques fondamentaux de la licence Homeworld se retrouvent bouleversés. Ainsi, exit les déplacements libres sur les deux axes, avec cet épisode sur le plancher des vaches les déplacements autorisent beaucoup moins de fantaisies. Pour pallier à l'absence de vide intergalactique, les développeurs ont décidé d'utiliser les reliefs des dunes comme position stratégique : en surplombant les unités adverses, les dégâts causés sont augmentés de manière exponentielle. Ces quelques considérations mises à part, le gameplay de Homeworld reste fidèle à lui-même avec de la récolte de ressources, la production et l'amélioration des unités de combat et un mode pause stratégique très pratique qui montre très clairement ce qui se passe sur le champ de bataille à un instant T. Chaque mission du jeu est prétexte à l'initiation d'une nouvelle mécanique, ce qui permet de varier les situations et le gameplay : très didactique, Deserts of Kharak est une excellente porte d'entrée à la licence Homeworld, ce qui pourra peut-être laisser un arrière-goût amer aux habitués des jeux de stratégie en temps réel.

Il n'empêche que le système de jeu de DoK reste très solide, avec une interface suffisamment claire et intuitive pour être  comprise par le quidam qui n'aurait plus touché à un RTS depuis le premier Command & Conquer et des affrontements qui demandent tout de même un certain esprit tactique (encore heureux). On peut d'ailleurs saluer le travail de Blackbird Interactive puisque l'époque où le RTS était un genre bien représenté est révolue depuis déjà de nombreuses années et seuls quelques mastodontes réussissent encore à le maintenir sous assistance respiratoire. A défaut d'être un vent de fraîcheur sur les jeux de stratégie en temps réel, Homeworld Deserts of Kharak est donc un bon rappel de ce que peut apporter ce type de jeu : du classique, mais brillamment exécuté.

 

 

 

Désert y gueule

 

Techniquement, Deserts of Kharak assure l'essentiel avec des animations en combat très dynamiques et la possibilité de zoomer au plus près de l'action, cependant, l'ensemble est bien loin d'être étincelant. Désert oblige, les environnements proposés manquent clairement de variété et la direction artistique dans son ensemble ne fait guère d'étincelles. Le design des unités est on ne peut plus classique, leur modélisation est sommaire et le rendu global est tout juste dans la moyenne, même avec tous les paramètres placés en Ultra. On notera néanmoins les différentes compositions musicales de la campagne qui donnent un supplément d'âme considérable au jeu. Enfin, nous préférions attendre la conclusion de ce test pour vous parler du très gros bémol du titre : son multijoueur. Famélique et inintéressant au possible, le mode online de Deserts of Kharak a été traité par dessus la jambe, avec deux factions aux compétences miroirs et des arènes au design quelconque. Dommage, le multi est vraiment ce qui retient la plupart des aficionados de stratégie sur un jeu, en particulier lorsque la durée de vie de celui-ci ne dépasse pas une petite douzaine d'heures.

 

 

Après le remake des deux premiers épisodes l'année dernière, Homeworld revient enfin avec un nouvel épisode qui n'hésite pas à troquer ses batailles spatiales contre une fuite vers l'avant dans un désert hostile. Malgré l'absence de contrôle en 3 dimensions, contexte terrestre oblige, le gameplay de la série reste toujours aussi solide avec des affrontements tactiques grisants et généreux. Le titre n'est cependant pas exempt de défauts : la campagne se boucle en une petite douzaine heures, le multi est à jeter aux oubliettes et la technique laisse tout de même à désirer. Toutefois, si vous êtes à la recherche d'un bon RTS solo vous pouvez tenter le coup sans trop de risques... Lorsqu'il aura revu son prix de vente à la baisse.

Les plus et les moins

Gameplay très solide
Peu de nouveautés par rapport à Homeworld 1 et 2
Une campagne variée menée tambour battant
Trop court
Direction artistique soignée
Trop cher
    Multijoueur médiocre
    Pas bien beau
0

L'actu

En Continu

18:01 Palworld, simple skin Pokémon de Craftopia ?
17:51 [LIVE] : LoL Div 2, BK Rog face à beGenius
17:36 Warzone Pacific : Les avions auraient subi un buff
17:35 Elden Ring : La longueur de la Campagne révélée, le NG+ et de nouveaux passages de gameplay
17:32 Nintendo censure un jeu Pokémon
17:17 Un fan crée le parfait rework de Skarner
16:46 Des leaks sur Baiken, et d'autres nouveautés
16:30 Le Chevalier d'or est-il l'unité la plus "broken" jamais sortie ?
16:19 Vanguard : La méta du double canon Akimbo enfin patchée
15:18 Comment obtenir des pièces de concert ?

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Quels decks jouer pour l'extension Divisés dans la Vallée d'Alterac sur Hearthstone ?
Calendrier des sorties de jeux