Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / The Division /

The Division, notre avis sur la Dark Zone

The Division, notre avis sur la Dark Zone
4

Ressenti, anecdotes, mais également quelques réserves : nous vous expliquons pourquoi et comment nous sommes tombés sous le charme de la Dark Zone.

The Division, notre avis sur la Dark Zone


Après deux phases de bêta sur lesquelles nous avons cumulé près de 35h00 de jeu, une seule envie domine, celle de vite retourner coller le boxon en Dark Zone. Dans cet article nous vous expliquerons comment et pourquoi nous sommes tombés amoureux de la zone PVP sauvage du jeu de Massive Entertainment grâce à des anecdotes et notre ressenti, tout en évoquant les quelques problèmes qui pourraient entacher le plaisir de jeu sur le moyen / long terme.

Remarque : Ces impressions sont tirées de la version bêta du jeu. Il est possible que notre appréciation change une fois que le jeu complet sera sorti.

 

Toutes les factions ennemies du jeu sont présentes dans la Dark Zone

 

 

Se conduire comme un salaud sans remord


L'auteur doit bien l'avouer, dans tous les jeux à forte composante multijoueur il a toujours préféré jouer le rôle du gentil qui ne cherche pas les histoires et décide le plus souvent de rester dans les clous. Cependant en Dark Zone, il est tellement aisé et amusant de se comporter comme un sagouin (voire un lâche) que ce dernier n'a pas su résister à l'appel du statut renégat à bien des occasions. Ainsi, quand la DZ est un peu calme et que l'on croise un agent solitaire pourvu d'un sac jaune dans le dos, la tentation de lui coller une grenade collante sur le torse et de le trucider afin de le dépouiller salement est souvent trop forte.

Mais encore faut-il avoir les moyens de résister à la marque rouge qui indique votre position au reste des joueurs sur la carte pendant une bonne minute trente au niveau un et généralement c'est bien souvent la connaissance toute relative de la carte et de ses ruelles qui nous aura posé problème au moment de prendre la fuite. Ainsi, on ne compte plus les traques qui se sont soldées par des «Ah merde, c'est un cul-de-sac en fait !», synonyme de mort imminente pour tous les membres du groupe.

En se projetant un peu, on imagine déjà des joueurs spécialisés dans le grand banditisme échafauder des embuscades de malade afin de récupérer le loot de pauvres malheureux cherchant un point d'extraction tranquille. Au cours de la bêta, il nous est déjà arrivé de subir quelques embuscades, dont une en particulier qui tenait plus de la grosse blague que du plan sans accroc : sur un trottoir, trois anglais placés en cercle font des exercices (avec l'emote dédié) et invitent les passants à les rejoindre «Come on guys, stay healthy, join us !». Crédules que nous sommes, nous avons rejoint leur petite entreprise, non sans laisser échapper un rire benêt. Mais après 5 secondes d'étirements, un quatrième joueur planqué derrière un muret placé un peu plus loin balance une grenade collante en plein milieu du groupe. Inutile de préciser que nous n'avons pas eu le temps de réagir et que nos collègues de gymnastique d'un instant se sont montrés instantanément sous leur vrai jour. Résultat des courses : une cargaison volée et un gros fou rire.

D'autres se la jouent un peu plus sadiques et flirtent avec les limites du gameplay en suivant les Agents et en leur tirant seulement quelques balles dans le dos, juste de quoi éviter de passer renégat. À force d'acharnement, le poursuivi s'énerve, fait feu sur ses détracteurs et passe renégat malgré lui : les malfaiteurs n'ont plus qu'à le cueillir sans risquer d'avoir le fameux statut.

 

 

 

De la tension à chaque coin de rue


On l'a dit, redit et vous le lirez (ou le lisez) sûrement partout, mais se balader seul en Dark Zone est une mission suicide et cela peut être à l'origine de plus de frustration qu'autre chose. Pour avoir passé plusieurs heures en solo au cours de cette bêta ouverte, il convient tout de même de réviser légèrement notre jugement. Il n'est pas impossible de survivre en solitaire, il s'agit simplement d'une autre façon de jouer, bien plus prudente et beaucoup plus stressante. Parce que vous êtes une proie facile pour les autres, vous devrez passer par les ruelles, ou encore vous mêler à la foule au cours d'extractions bondées.

De ces escapades sous haute tension naissent souvent des rencontres sympathiques avec d'autres compagnons de galère, se la jouer solo est d'ailleurs le meilleur moyen de faire des rencontres sympathiques. Quelques Agents de chez nous ont pu compter sur le soutien d'autres groupes leur offrant une escorte jusqu'à l'extraction de leur butin : plutôt sympa. Néanmoins, il ne faut pas se voiler la face, rester trop longtemps à découvert le dos chargé de loot en Dark Zone résultera le plus souvent en une mort expéditive, la dure loi de la jungle en somme.

 

 

 

De belles rencontres et des anecdotes à la pelle


Comme précisé en début d'article, nous avons cumulé près de 35 heures de jeu, dont facilement 25 ont été uniquement dédiées à la Dark Zone. Autant vous dire qu'avec ce squat intensif, nous avons eu le temps de croiser toutes sortes de personnalités provenant des 4 coins de l'Europe. Il y a bien eu quelques insultes et quelques rageux, c'était inévitable, mais dans l'ensemble le petit bout de communauté que nous avons eu l'occasion de voir naître au cours de ces deux périodes de test nous a plutôt convaincu.

Parce qu'il est toujours assez cocasse d'entendre en direct la réaction des joueurs à nos moindres faits et gestes, le troll est de mise en Dark Zone et entendre un anglais hurler à son micro «PUT THAT FUCKING GRENADE DOWN !» en pensant que vous allez l'attaquer à une saveur toute particulière. L'éventualité de perdre du loot durement gagné contre les mobs élites de la zone rend les gens parano, tendus, ce qui aboutit bien souvent à des situations tordantes. Chaque joueur ayant accroché au concept de la DZ a des tonnes d'anecdotes à raconter, que ce soit de grandes réussites, des échecs cuisants ou des situations farfelues : la Dark Zone est un «générateur d'anecdotes» intarissable grâce à la force de son concept et surtout à l'imprévisibilité du genre humain.

 

 

 

Les coups d'éclat


Jouer renégat proprement et réussir à fuir est diablement gratifiant, c'est un fait, mais réussir à anéantir un groupe de hors-la-loi grâce à ses compétences ou à une stratégie particulière est dix fois meilleur. Lorsque des renégats sont en chasse à l'homme, ils deviennent carrément un objectif de quête pour tout le serveur, ils deviennent ainsi la cible prioritaire de tout un serveur. Mais pour en arriver là, souvenez-vous que ces renégats ont dû assassiner beaucoup d'agents à la suite, ce qui n'est pas forcément chose acquise. De même, s'ils décident de passer au niveau max, c'est qu'ils ont une solution de repli, une sorte de planque de laquelle il faudra les déloger à tout prix.

Petite anecdote à ce sujet : deuxième jour de bêta fermée, nous sommes deux agents un peu paumés en quête de PNJ à fragger, quand soudain une Chasse à l'Homme s'enclenche juste sous nos pieds, apparemment quatre renégats de haut niveau se sont terrés au plus profond du métro. Histoire de rigoler un peu, nous décidâmes «d'aller voir» de quel bois se chauffait ces fameux brigands. Arrivés à leur niveau, ils commencèrent à nous canarder sans relâche, tout en restant campés à leur position. La compétence scanner du collègue nous indiqua la position de tous les ennemis et «par chance», ils étaient tous regroupés derrière le même abri. Ensuite, tout est allé très vite : notre duo se scinda et pendant que l'un continua de servir d'appât aux renégats, l'autre les prit à revers par la cage d'escalier placée à l'opposé de leur position.

L'effet de surprise fonctionna du tonnerre et avec une action coordonnée, nous réussîmes à les décimer. Une grosse victoire, pas mal d'adrénaline et un gunfight qui nous a fait nous dire que la Dark Zone était vraiment une excellente idée sur un TPS de ce genre.

 

 

 

Visions du futur et réserves

 

En parcourant les rues de la DZ une dernière fois avant la déconnexion finale nous pensâmes au potentiel du PVP sur The Division, pour se dire finalement que tout cela n'était que le début. Pensez donc, les gens sont déjà à cran avec des objets bleus à extraire, alors imaginez-vous transporter du loot jaune dans votre sacoche. Car Massive Entertainment l'a promis : le meilleur loot ne pourra être obtenu que via la Dark Zone. On imagine alors sans mal ce que ça donnera quand les joueurs seront suffisamment haut niveau, avec des builds optimisés et de véritables stratégies, le potentiel est juste monstrueux. Cependant, quelques ombres ternissent un peu constat : tout d'abord, il y a cette histoire d'events réservés aux possesseurs de l'édition Gold du jeu, espérons que ce contenu ne soit pas trop conséquent et ne lèse pas les joueurs qui ne disposent pas du fameux season-pass.

Pour le reste, nous avons constaté quelques problèmes avec la tourelle automatique introduite dans la bêta ouverte : cette dernière se mettait à tirer instantanément sur les agents neutres, causant ainsi des passages au statut de renégat involontaires. Enfin, il faut espérer que Massive et Ubisoft réussissent à endiguer la menace du cheat, cette dernière pourrait simplement ruiner l'intérêt d'une Dark Zone comptant parmi les meilleures idées multijoueur aperçues dans un jeu multisupport depuis très longtemps.

 

The Division : Dossier, guides, astuces, soluces, aides

4
Envinn il y a 4 ans

Superbe article, ça fait plaisir à lire :)

Envinn il y a 4 ans

Superbe article, ça fait plaisir à lire :)

CBL I FurtiiF il y a 4 ans

Surtout aussi quand on tire sur des Bots ennemis et que des Agents passent dans tes balles, ce qui te met directement renegat.. Ca c'est horrible !

CBL I FurtiiF il y a 4 ans

Surtout aussi quand on tire sur des Bots ennemis et que des Agents passent dans tes balles, ce qui te met directement renegat.. Ca c'est horrible !

L'actu

En Continu

10:44 Calendrier des sorties de jeux
21:36 The Division, la mise à jour 1.8 arrive
19:54 The Division : le contenu de la MàJ 1.7
11:05 The Division gratuit jusqu'au 7 mai
13:27 The Division: le contenu gratuit à venir
19:59 The Division : le DLC Baroud d'Honneur
15:12 The Division : lancement du DLC Survie
03:01 The Division, arrivée du patch 1.4
17:01 The Division : le film confirmé
15:39 Patch 1.3 dispo sur PS4

Articles

recommandés

WoW Shadowlands : Interview exclusive de John Hight au WoW Summit 2020
Vitality présente la Vitality Summer School, un stage estival dédié aux jeunes joueurs
LCK Summer Split 2020 : Les DAMWON surclassent les Afreeca Freecs

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Tous nos guides pour The Division
TD Agents, nous recherchons ces armes